Réflexion sur le Prêt


#1

Bonjour à tous,

Je n’ai pas trouvé de sujet sur le prêt de junes, le voici !

Que seriez-vous prêt à payer pour emprunter x junes pendant y mois ?

Inversement, contre quoi seriez vous prêt a prêter x junes pendant y mois ? Et sous quelles conditions ?

Personne ne s’est déjà posé la question ? Êtes-vous au courant de prêts déjà contractés ? Si oui connaissez-vous le montant, la durée, le coût, etc…?

Merci !


Demande de crédit (en G1)
#2

Je n’ai pas encore pratiqué de prêt de Ğ1, mais à l’emporte pièce j’imagine par exemple que je prêterais en DU et me ferais rembourser un montant égal décomposé en fraction du nombre de versements convenus.

Exemple pour un prêt de 10000 Ğ1 sur 10 ans.
10 000/ 10.2= 998 DU
Soit pour 10 ans= 120 mois,
998/120= 8,31 DU/mois sur 10 ans.
Ayant prêté autant de DU que j’en récupère sur 10 ans, je semble ne pas avoir encaissé d’intérêts.
Mais si on raisonne en quantitatif, j’ai en fait compensé la dilution de ma monnaie dans le temps.
Si je ne savais que faire de ma monnaie quelqu’un qui en avait besoin pour financer son projet en a disposé, et pour ma part je n’ai subit aucune dépréciation de mon solde relatif.

C’est finalement la même logique que d’éviter “le bas de laine” que pratiquaient les pauvres gens qui croyaient que leurs sous avaient une valeur intrinsèque. La monnaie ne vaut que par sa circulation.

Partager la valeur de mon temps de vie est créateur de Ğvaleurs. Laisser passer mes jours sans rien échanger, c’est ne rien produire d’apparent dans l’instant, mais ne présage pas d’une Ğpréparation à l’émergence d’une Ğvaleur malgré tout…


#3

Perso, j’ai seulement prêté, ponctuellement, quelques DU sans intérêts et de court durée… ce qui n’est pas significatif.

Quant à emprunter moi-même, je n’y vois aucun intérêt…et je ne vois pas ce qui pourrait me faire changer d’avis…


#4

Emprunter sans interet c’est très interessant :smiley: Blague à part si tu dois acheter un bien qui coute cher tu n’auras pas le choix d’emprunter.

Compliqué… En première approche le pret sans interet n’est pas viable car il y a toujours un risque de défaut qui doit a minima être récupéré. Il est pratiqué mais il faut bien avoir conscience que c’est l’expression d’une solidarité. Donc la condition serait avec interet sauf si je veux exprimer ma solidarité. Ensuite qu’est-ce que l’on prete… Des G1 ou équivalent DU?

Il me semble que l’emprun de G1 pose une difficulté car du fait de la convergence de la monnaie, emprunter sur suffisament longtemps revient à ne pas rembourser la valeur (exprimée en DU) empruntée mais le montant. La convergence réduit en effet de 10% la dette chaque année (Edit : cela tend vers 10% à mesure que le montant emprunté augmente).

Deux solutions : emprunter en équivalent DU ou comme nous l’avons évoqué ensemble emprunter un flux.

De façon générale, le pret ne se conçoit que pour des sommes importantes. L’économie de la G1 n’est pas encore mature pour cela. Les échanges ne montent jamais haut. Par ailleurs, qui voudrait vendre une forte somme en G1compte tenu de la convergence? Exemple Vendre une maison d’une valeur de 10 ans de travail disons. Au bout d’un an le montant de G1 nécessaire pour acheter 10 an de travail aura perdu 10% de valeur (exprimé en DU) soit un an de travail.

La solution est surement à regarder au niveau des flux. Mais comment emprunter un flux ; par definition cela ne se stock pas.


#5

J’ai déjà prêté des DU à des non membres pour qu’ils puissent se familiariser avec le transfert de chiffres sur cesium et faire des achats. Ils me remboursent une fois membre ou une fois qu’ils ont obtenu cette somme par leur échanges. Comme la durée etait courte et la quantité faible (20 DU) je n’ai pas demandé de paiement d’intérêt.

Aussi je profite de ce post pour proposer de prêter 400 DU avec taux d’interer à négocier pour un délai de remboursement delà de un an.


#6

Comme on la crée facilement, j’ai tendance à considérer pour la june le don comme plus naturel que le prêt.

Mais pour des sommes vraiment importantes à l’avenir, tu as raison, la question pourra se poser, effectivement.

Le premier réflexe serait de donner pour des projets d’intérêt général et prêter pour des projets personnels, mais parfois les deux peuvent se confondre…


#7

C’est quoi quelques chose de plus naturel que autre chose ? Et de moins naturel? La monnaie est elle naturelle?


#8

Je donne plus facilement que je ne prête, c’est ce qui me vient “naturellement”.

Le prêt est source de soucis et de déceptions. Il faut y penser après, vérifier qu’on est bien remboursé, ça bousille les relations humaines : je ne compte plus les amis que j’ai perdu à cause de prêts, et encore, je parle de prêts sans intérêts !

Bizarrement, les amis vous en veulent souvent de vous être redevables et la dette contractée peut détruire une amitié parfois vieille de 20 ans. C’est triste.

Donc je préfère donner (si je peux) et ne plus y penser. Ça ne rapporte pas d’argent, certes, mais la sérénité de l’esprit n’a pas de prix.


#9

C’est absolument relatif à chacun. Je ne suis pas du tout en accord avec tes affirmations et pense même précisément le contraire dans le contexte de monnaie libre.


#10

"C’est absolument relatif à chacun. "

Tout à fait. Chacun est libre de faire ce qu’il veut de ses junes.


#11

Salut,

Tu connais sûrement déjà ma position concernant le prêt (enfin surtout l’emprunt). Je partage mon expérience ici : https://gannonce.duniter.org/#/announce/131e1f0d-f123-4562-8f07-ab1fef84d234

Voilà une vision qui me semble raisonnable: d’abord emprunter en DU, et pas en G1. Le remboursement en DU, s’il s’étale sur une période couvrant un solstice, date de réévaluation du DU en G1, cela permet d’éviter de se perdre en supposition de sa valeur.

Ensuite projeter le taux d’intérêt sur un an. Quand le remboursement s’étale sur moins d’un an, des taux d’intérêt annoncés comme apparemment raisonnables (5% sur 3 mois par exemple) sont perçus autrement projetés sur l’année (20% par an dans mon exemple).

Bien choisir le mode de remboursement. Rembourser d’un coup la somme à échéance, “total à terme” c’est très intéressant pour l’emprunteur qui va pouvoir disposer de tout ou partie de la somme et la faire travailler dans un investissement jusqu’au dernier moment. J’emprunte 1000 DU à 3% sur 3 ans, j’investi dans un matériel qui me sert à travailler, et mes revenus (bénef + DU) me permettent d’acheter du consommable pour travailler pendant le cours de l’emprunt. Rembourser au fur et à mesure, garanti sur son DU quotidien par exemple, empêche son usage pendant le recouvrement. J’emprunte 100 DU sur 100 jours, je les dépense pour un bien, je rembourse 102 DU sur 102 jours, et je ne peux profiter de mon DU durant toute la période.

Le prêteur a souvent besoin de connaître la nature du projet de l’emprunteur. D’abord pour se rassurer sur le risque qu’il va prendre. On a aussi cette habitude parce que le banquier est vu comme un investisseur pour une entreprise, qui peut finalement préférer avoir une part des bénef plutôt qu’un taux figé à l’avance. Le prêteur est peut-être soumis à une législation particulière pour un crédit immo. Et il y a aussi le cas du prêteur “social” ou “humaniste” qui fournit des prêts pour des projets de développement. Personnellement, en monnaie libre, j’aimerais emprunter sans avoir à annoncer mon projet, pour me sentir libre, quitte à avoir un taux plus élevé.

Un jour je la ferais la Caisse Gentille du DU qui empruntera 1000 DU à 3% en remboursement total à terme à 3 ans à ses investisseurs. Un emprunt long pour prêter court, ce serait disruptif :crazy_face:. Elle pourrait alors prêter sans poser de questions plus de 20 fois 100 DU à 2% sur un an (ou bien d’autres montant à d’autres taux sur d’autres périodes) en remboursement quotidien. A côté elle éditerait une règle de notation sur les données publiques de transaction des portefeuilles et mettra en forme et noter la qualité des remboursements des emprunteurs basée uniquement sur la qualité de régularité des remboursements.

Oui je sais; je dois faire un tableur depuis longtemps :sweat_smile:

Il y a d’autres modèles à étudier. On verra à la rentrée.


#12

Non c’est faux. Prenons un exemple simple, une monnaie entre I1, I2 et I3, possédant respectivement 10, 100 et 190 de monnaie, I3 prête 190 à I1 pendant 1 an. Le DU = 10% (10+100+190) / 3 = 10, donc au bout d’un an, on a les comptes (I1,I2,I3) = (20, 110, 200), exactement comme si le prêt n’avait pas eu lieu.

Par ailleurs le compte de I3 exprimé en DU était avant le prêt de 190 / 10 = 19 DU, et après le prêt le DU(t+1) = 10% (20 + 110 + 200) / 3 = 11, et son compte est désormais de 200 / 11 = 18,18 DU, soit une baisse de (19 - 18,18) / 19 = 4,31 % et pas du tout de 10% comme il a été péremptoirement annoncé.

De quels faux calculs as-tu déduit qu’il y avait une perte de 10% ?


Impact sur les entreprises de la convergence de la Ğ1
#13

Là tu préjuges de mes besoins, intérêts, envies… Je ne suis qu’un cas particulier et je ne prétends pas être représentative des autres…


#14

C’est exact. Disons que l’on tend vers 10% car si tu empruntes une somme infini tu trouves 10%. L’emprun a du sens sur les grosses sommes. Déjà perdre 4,31% en pretant 190 G1 (ce qui est peu) est monstrueux (en relatif :wink: ) car d’une part tu prends un risque de ne pas te faire rembourser et d’autre part tu t’assures que cette prise de risque va te couter.

C’est vrai, c’était juste une blague.


#15

« Celui qui croit qu’une croissance infinie peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou ou un économiste.»


#16

Luc 6, 35

Prête gratuitement, n’espère rien en retour.


#17

Amène


#18

Prêter et rembourser en part relative de monnaie répond au problème directement non ?

Si tu me prête x % de la masse monétaire maintenant, je dois te rembourser au moins x % de la masse monétaire plus tard.


#19

Donc le remboursement sera légèrement plus important que le prêt en terme de g1, mais égal en terme DU, c’est ça ?


#20

Nope :stuck_out_tongue: Si je prêtes x DU et que dans 6 mois je dois rembourser, si la masse monétaire a doublée je dois remboursé 2x DU !

Donc beaucoup plus, surtout avant la monnaie pleine.

Edit : correction, si le DU est réévalué entre temps, ca serait un peu moins du double, mais quand même pas mal !