Conférence sur E&R - Monnaie libre et fondements théoriques par Benoît Lavenier

6 « J'aime »

Pouvons-nous réserver en june ?

1 « J'aime »

pas encore mais les 50 premières inscriptions sont gratuites.

2 « J'aime »

Je suis atterré…

3€ la conférence de Benoît ?

Je vais donner une conférence sur la Ğ1 chez EELV. 5€ seulement au profit du grand projet gérontoncide .

Chiche et avec pass Nazitaire naturellement.

Ma 1ère réaction est la même que toi. Ma 2ème est la suivante : est-ce que le fait d’amener une partie de l’extrême droite vers la monnaie libre n’est pas une belle tentative d’éducation populaire bénéfique pour eux et pour notre société toute entière ? En-soi, n’est-ce pas une tentative louable que d’amener des personnes animées par l’instinct conservateur de protection de l’individu, de la famille, de la « civilisation judéo-chrétienne » et des modèles d’organisation verticaux et autoritaires vers un outil et un mode de pensée en totale opposition avec ces schémas ? La monnaie libre se base sur les fondements du logiciel libre et s’avère être un outil de réappropriation de la création monétaire par le peuple pour le peuple, sur une base horizontale, non capitaliste, non nationaliste et partageuse (principe de convergence à la moyenne); à l’opposée de leurs dogmes et de leurs valeurs. Ne peut-on pas considérer que cette initiative est un mal pour un bien ? Après, je ne me fais pas grande allusion, les plus fervents partisans d’E&R, quand ils auront vu qu’il s’agit d’un modèle basé sur le partage, retourneront très vite sur des modèles capitalistes libertariens du type bitcoin… bcp plus en phase avec la cohérence de leurs réflexions.

Est-ce que tu connais la blague du facho dans un bar ?

Je me demande pour ma part si les réseaux altermondialistes (pour schématiser) recrutent aussi vite pour la Ğ1 que les réseaux d’extrème-droite ou délirationnistes.

Bonne question. Un sondage ? :wink:

censure?

2 « J'aime »

Je vois qu’il y a des téléspectateurs assidu de BFM et de sa propagande ici, qui l’eu cru…

Donc pour les rouges noirs de ce forum, E&R est tout sauf un repère de rouge brun. Leur ligne c’est « gauche du travail et droite des valeurs ». Il me semble que la monnaie libre s’inscrit assez bien avec le désir d’horizontalité de la gauche du travail. Quand à la droite des valeurs (càd la crèche de Noël) , si ça ne vous plaît pas, pincez vous le nez en effet. Quoi qu’il en soit, il y a un ennemi commun : la haute finance. Je trouve cette conférence bienvenue.

4 « J'aime »

Je considère en effet que la monnaie libre permet une élévation des consciences, en revanche je doute fortement que celle-ci soit plus importante à faire à « l’extrême-droite » plutôt qu’à Gauche, mais bon, ils ont dit à la télé que Soral c’est mal, et que Dieudonné est un néo-nazi (…), c’est que ça doit être vrai !

Et toi, par quoi es-tu animé ? Es-tu seulement un être humain ? A vérifier, c’est pour la toile de confiance…

On est d’accord.

Alors sur le papier oui, sauf que la pluralité des monnaies libres va nous faire repenser la notion de territoire (et de l’identité). Je ne sais pas si celui-ci sera national ou pas, mais la monnaie libre c’est tout sauf du « sans-frontiérisme » ne serait-ce que pour des problèmes d’espérances de vie disparates.

En effet sur des territoires et des populations différents, l’égalité absolue devient tyrannique, tiens, tiens…

Il va falloir être plus précis car c’est une sacrée attaque que tu portes là, mais bon… Ton cerveau hypertrophié a dû oublier l’élément suivant : quand un mouvement comme celui de ER propose une présentation de la monnaie libre, penses-tu une seule seconde qu’ils ne se sont pas un peu renseignés avant ? Penses-tu une seule seconde qu’ils mettraient sur le devant de la scène un système à l’opposé de leurs valeurs, dans une conférence payante où ce seront majoritairement leurs propres adhérents qui vont mettre la main au porte-monnaie ? Allons, allons… Je sais que les notions de bon sens et de discernement échappent à tout bon gauchiste qui se respecte, mais de temps en temps je me prends à rêver d’un retour à l’humanité pour cette population éthérée qui n’a aucun besoin de se soucier de son instinct de conservation individuel ou familial. Quel bonheur ce doit être de vivre dans les étoiles, déconnecté de toute notion du réel ! Ou bien en centre-ville, dans un bon quartier bobo…

Quelle condescendance mais merci je suppose…

Quelle est ta définition de ce mot « libertarien » qui prête à confusion ?

Celle du « marché sans entraves » ? J’espère que non car c’est difficilement compatible avec le nationalisme évoqué plus tôt concernant ER, ce serait dommage d’être en contradiction avec ses propres propos n’est-ce pas ?

Ou plutôt celle-ci ? « Les libertariens se fondent sur le principe de non-agression 3 qui affirme que nul ne peut prendre l’initiative de la force physique contre un individu, sa personne, sa liberté ou sa propriété. De fait, ses partisans, les libertariens , sont favorables à une réduction voire à la disparition de l’État (antiétatisme) en tant que système fondé sur la coercition, au profit d’une coopération libre et volontaire entre les individus, avec un État limité à des fonctions régaliennes. »

Ah ben mince, si c’est celle-ci, tu l’as aussi dans l’os, c’est ballot ! En fait je pense que tu n’as rien compris et que tu ne penses pas par toi-même, ce n’est pas grave, ça peut se corriger, notamment en coupant tout lien avec n’importe quel média financé par les ultra-capitalistes que tu dénonces. Ces mêmes ultra-riches qui soutiennent les causes que tu soutiens, et qui persécutent les indépendants, va comprendre Charles !

Cher @Citoyen_D.C es-tu toi-même en « phase avec la cohérence » (pléonasme) de tes réflexions ? Je ne sais pas pourquoi mais j’ai un doute…

Ce message est provisoirement masqué suite à des signalements de la communauté.

2 « J'aime »

J’ai déjà été à envoyé spécial, à france 3 Alsace, ça fait déjà deux médias pas terribles, bon france 3 avaient bien essayé de me piéger j’avais su réagir en temps réel (c’était pas mal vu mon impréparation de l’époque).

Mais bon je ne suis pas là pour faire le concours du plus vétéran.

Pour ce qui est des réseaux altermondialistes et de Sorogatefeller, c’est quoi le story-telling, le scénario?

J’ai évité dans mon message le terme « complotiste », car on l’est tous d’une certaine manière, il y a des complots réels qui existent vraiment, auxquels des gens participent inconsciemment ou non, par exemple la gentrification des centre-ville.

Par contre les petites histoires de gens qui boivent du sang dans des caves avec des compas dessinés au mur… peut-être la réalité est pire d’un côté, car moins lointaine, beaucoup plus proche de nous et de nos responsabilités.

C’est quoi gauche du travail ?
C’est quoi droite des valeurs ?

Double réponse @hypericum et @Maaltir

Si tu veux tenir une position plus neutre que celle du système, essaie en effet de ne pas réemployer les poncifs utilisés par ces derniers. J’entends bien qu’on prenne du recul sur certains sujets très délicats et nécessitant de l’étude, mais évitons de les jeter en pâture par de l’anathème. Je me permets un simple rappel : les théories du complot d’il y a six mois sont votées en première lecture à l’Assemblée Nationale de nos jours. Si j’étais toi, je ferais attention à ce qu’on appelle dans la propagande des « délires »…

C’est la Gauche sociale, celle qui s’occupait de la lutte des classes, de la défense de l’ouvrier, du travailleur, du prolétaire face au Grand Capital.

Elle s’oppose à la Gauche sociétale, qui elle fait de nous tous des minorités victimaires et manipulables car atomisés, en lutte horizontale perpétuelle sur une base déconnectée du réel de la production et de l’anthropologie.

Ces faux combats servant à nous diviser et nous empêcher de penser sont financés par l’oligarchie que cette Gauche est censée combattre, d’où certains bugs dans la matrice…Combattre le blanc dominateur et suprématiste, pas de problèmes, sauf si on l’identifie comme le banquier où là ça ne va plus… Voilà le scénario

C’est une Droite nationaliste, patriotique, catholique (et non pas judéo-chrétienne), soucieuse de la conservation de sa culture, de ses racines comme chaque ethnie sur cette terre en a le droit.

Elle s’oppose à la Droite bourgeoise ultra-libérale qui promeut l’immigration et le métissage de masse dans le but de ces intérêts financiers supérieurs, exploitant sans vergogne le concept de dumping social et cherchant à faire de nous des individus apatrides, dé-localisables à souhait pour les intérêts du Grand Capital

3 « J'aime »

Ce qui me gène, c’est la définition de boucs émissaires, ou au moins de « grands responsables », car les responsabilités sont pour moi bien plus « diluées » dans la population.

Ce n’est pas très drôle à constater, mais les exemples pleuvent d’exploiteurs qui sont critiqués mais pourtant cautionnés par plein de monde.
Ou de « leaders » corrompus mais très suivis et soutenus par plein de gens et pour plein de raisons.

Des Amazon il y en a plein, et des gens qui les cautionnent ou les font vivre même sans le savoir aussi, d’un certain côté le système est fait « d’obligeurs » qui peuvent nous forcer à participer à leurs systèmes d’exploitation, de surveillance, ou autre.

Sortir de tout ça nécessite du travail, de réinventer des choses, des techniques ou autres, et aussi de redéfinir les vrais besoins. J’ai essayé modestement de sortir d’un certain nombre de choses, et d’en parler autour de moi.

Le premier confinement en 2020 a montré à plein de monde que la résistance nécessaire passait aussi par des solidarités, certains (et je me mets avec) étaient occupés à philosopher ou comprendre ce qui nous arrive, d’autres ont tout de suite saisi les responsabilités qu’ils avaient et se sont mis à aider des gens qui étaient dans la merde.

Les deux ne doivent pas s’opposer, j’ai aussi aidé par la suite, mais pas percuté aussi vite qu’il aurait fallu face à l’urgence, et c’est dommage (il faudra en tirer les leçons).

Pour moi il n’y a pas d’un côté des oligarques diaboliques et de l’autre des victimes manipulées, mais tout plein d’états d’esprit qui peuvent nous amener à participer à des choses indéfendables.

On enlève ces grands oligarques, il y aura un certain temps une accalmie, mais si on repense pas les rapports sociaux, les solidarités, la démocratie, l’articulation entre responsabilité et liberté, et d’autres notions importantes, les mêmes travers vont se reproduire.

C’est dommage qu’il n’y ait pas des cours de psychologie sociale, de sociologie et de philosophie bien plus tôt à l’école… qui est pas trop souvent pensée pour l’esprit critique.

À la naissance on est pas livré avec le mode d’emploi, plein de cultures ont leur réponses, il y a maintenant des gens qui ont bossé là-dessus et tant mieux.

Je ne répond pas sur les autres sujets, c’est pas que j’ai rien à dire, mais d’autres le feront probablement mieux.

1 « J'aime »

C’est peut-être parce que tout ça est discuté profondément chez certains, que sont mis en avant et diabolisés d’autres sujets les plus délicats de leur réflexion afin justement de leur nuire… A méditer.