Je veux des femmes !


#1

Non, il ne s’agit pas d’un message de polygame en rut mais bien d’un manque réel de femmes représentées dans mes portraits vidéos “Ma Monnaie Libre - Paroles de libristes”. J’ai @mamygeek, certes, honneur lui soit rendu pour son auguste présence, mais elle est hélas l’exception qui confirme la règle !

Où êtes-vous mesdames ?

Je ne peux croire que vous n’ayez rien à dire, la raison de votre discrétion doit être ailleurs et je la respecte, mais notre june a besoin de vos témoignages aussi ! Comment exprimer la diversité de notre monnaie si je n’ai que des hommes ?


#2

@MamieCrypto ?


#3

Et c’est reparti pour un tour…


#4

Comment peux-tu exprimer quelque chose que tu ne constates pas… :thinking:


#5

Mais il y en a, que ce soit aux RML, aux rencontres mensuelles sur gchange ou sur le forum ! Ce que je constate n’est pas leur absence mais leur discrétion et ce post n’est pas une critique mais un appel à briser exceptionnellement cette discrétion pour celles qui veulent bien témoigner pour “Ma Monnaie Libre”. Tant pis si ça ne prend pas, mais je serais bête de ne pas demander, non ?


#6

Attilax Comme je lai expliqué dans nos échanges privés les femmes sont présentes et actives dans la Monnaie libre ! Elles sont ailleurs que sur le forum, actives dans la ML, elles font le réel…elles produisent…jai très envie de collecter leurs paroles, j’ai 3 à 4 femmes en vue pour interview dailleurs demain soir je vais interviewer une parisienne Vanna😉


#7

Exactement c’est ce que je constate aussi a Montpellier, pendant que certains débattent à n’en plus finir sur le sexe des anges, les femmes produisent elles !

Sur ce j’ai perdu assez de temps sur ce forum, je retourne produire… du code :stuck_out_tongue:


#8

Super, merci Nadou ! Oui Vanna Hong je l’ai croisée au dernier mardi de la TF. Ce serait top que tu nous aies ces témoignages pour venir mettre quelques grammes de finesse dans un monde de brutes :slight_smile:


#9

J’ai un flashback de 50 ans en arrière


#10

Bon voyage :wink::joy::joy::joy:


a scindé ce sujet #11

12 messages ont été déplacés vers un nouveau sujet : Les femmes et la monnaie libre


#12

J’ai trouvé un documentaire norvégien intéressant, qui ne nous donne certes pas toutes les clés, mais qui permet au moins de comprendre pourquoi certains milieux sont masculins et d’autres féminins :

Après, je ne peux que déplorer que les femmes se sentent agressées sur ce forum, c’est vraiment pas le but et je pense que la plupart des mecs ne se rendent même pas compte que c’est vécu comme ça :frowning:

Une affaire de testostérone, j’imagine.


#13

les scientifiques norvégiens peuvent aller jouer avec leurs billes maintenant


#14

Pas tous, celui qui étudie les bébés a une vraie démarche scientifique, ce qui n’est pas le cas des défenseurs de la théorie du genre, dont le seul but est de prouver que les différences n’ont aucune origine biologique et ne sont que culturelles. Ce ne sont pas de vrais scientifiques mais des idéologues, c’est ce que nous montre ce docu que je trouve assez bien mené, le mec ne favorise ni les uns ni les autres, il les laisse juste parler, on a presque oublié ce que ça fait d’avoir un journaliste impartial.

Ceux qui prétendent qu’il n’y a aucune différence entre homme et femme sont les mêmes qui défendent l’idée que les hommes seraient exactement les mêmes partout, ce qui est génétiquement et culturellement complètement faux. Ils nient purement et simplement le biologique, qui semble être du “fascisme” à leurs yeux. “Amazing!” comme dit l’anglaise qui leur cloue le bec. On a juste envie de leur dire de s’acheter une paire de lunettes, un cerveau, et un peu de dignité s’ils arrivent à trouver un donneur.


#15

J’ai été vite en besogne. Je parlais pour ceux qui pensent que ce n’est pas d’origine biologique. Les expériences sont là pour apporter des conclusions.


#16

Qui je le rappelle, n’existe pas. Il n’existe pas de théorie des genres. Juste des études de genres qui étudient justement la différence entre la part innée et la part acquise de la définition sociale du genre.

A la lumière de ces études, et plus souvent face à une série de cas d’enfants en souffrance du genre que la société leur a assigné face aux multiples identités qu’ils peuvent ressentir être, des parutions ont été éditées, avec parfois des erreurs, mais surtout des critiques mal documentée, et c’est surtout devenu une opposition pour porter une propagande politique haineuse. L’argument irréfutable du bien des enfants et de la biologie naturelle ont été détournés au service d’idéologie pas très inclusives.

Ceux qui utilisent le mot “théorie” sont donc généralement a priori contre leur propre invention. Ceux qui sont contre les études de genres n’en ont généralement lu aucune. Ceux qui sont contre des pratiques ou des bouquins qui évoquent ces questions pour un bien d’enfants n’ont que de l’empathie normative. Je suis curieux de rencontrer des cas différents.

Ce que je trouve le plus absurde, c’est que dans ce rétrécissement des idées, on rétrécit les définitions des concepts, pour en plus utiliser de l’anglais. On a des pro gender qui était contre les gender studies, mais pour discréditer les studies, ils sont devenus anti gender theory, theory qui n’existe pas, donc pour éviter de se faire réfuter leur auto définition sociale d’eux-mêmes opposés à du vent pour désigner le grand mal librement, ils se sont appelés les anti gender . Les pro gender étaient devenus anti gender, et ils suffisaient de leur demander de traduire pour comprendre qu’ils ne comprennent rien à la manipulation et la récupération qu’ils subissent lorsqu’ils se lancent dans un combat réactionnaire aveuglés par la lumière d’un monde qu’ils refusent de comprendre.

Ah et sinon on ferme ce sujet complètement déconnecté de la monnaie libre ou il y a des anti UFOlogues platistes qui veulent parler écriture inclusive?


#17

Ce sujet dérive sur des choses qui n’ont aucun rapport avec la ML, ce qui ne va pas dans le sens de la charte du forum.

Je le ferme.


a fermé ce sujet #18