Gestion annonces Ğchange / CGU

Ouais ça à l’air merveilleux.

s’cusez je viens pas souvent ici, j’aime pas.

Bref, rassurez-moi, après la mise à jour… y aura toujours autant de conneries Omaticaya genre soins énergétiques au moins ?

Non paske j’vais passer bientôt une annonce, 60 000 Junes pour m’absorber, autant que faire ce peut, et définitivement si possible, une énergie magnéto-gonesque par voix orale.

ça peut prendre des années par contre, avec 2-3 séances/semaine, d’où le forfait à 60 000 Junes.

Enfin, si Gchange ne Gchange rien sur le fond, et que ça reste cette immense foire à dingo hippie altermondialiste, moi ça me va. :wink:

J’imagine qu’on peut héberger une instance où on peut modérer les annonces de charlatanerie pseudo-scientifique…

Ce n’est pas au logiciel de faire ça, c’est aux administrateurs d’instance.

Ça prend beaucoup de ressources ou pas à héberger ? J’aimerais bien essayer.

Edit: Sur la version web et sur l’addon, cliquer sur « liste des nœuds » fait uniquement disparaître la boîte modale.

Attends, on parle d’une économie basée sur les études d’un mathématicien sur la monnaie quand il ne donne pas son avis d’épidémiologiste. Alors censurer les krishna, c’est bien mignon, mais qui peut réellement être en mesure de juger ce qui est « alternatif » de ce qui est vraiment trop perché ? Ouvre un débat sur l’homéopathie, l’aromathérapie, les médecines traditionnelles d’origine étrangère, l’herboristerie, la naturopathie, la psychanalyse, la méditation, l’art-thérapie, la luminothérapie, l’exutoire imagé du chamanisme, Raoult, le lobbyisme de l’industrie pharmaceutique au sein de l’ANSP, etc. Au final, bien malin celui qui saura où placer la vérité du charlatanisme.

Quelques nouvelles catégorie du type ésotérisme , développement personnel non conventionnel, soins alternatifs, drogue, ou bien alors la note de confiance fait à un vendeur devraient aider le modérateur. Moi en tous cas, je me sentirais pas de gérer une censure sur gchange.

6 J'aimes

Je parle de ce que je considère charlatanerie (selon une méthode !), chacun est libre de penser ce qu’il veut. Toutefois je n’aimerais pas participer activement à propager des idées dangereuses avec mon serveur. (à moins qu’attirer un public new-age dans la ML soit globalement bénéfique, mais j’en doute)

Un serveur privé parmi d’autres ne fait pas de censure en modérant ce que lui-même relaie. (à cette échelle de rapports de pouvoirs, du moins)

2 J'aimes

Je n’ai pas trouvé les CGU de Gchange pour dire se qu’il est autorisé de faire ou pas, j’ai peut-être mal cherché.
Peut-être en faudrait-il?

Je pensait que la ML était pour tous les êtres humains, sans distinction.
Si certains ne veulent que des geek, d’autres que des titulaire de doctorat ou encore d’autres que des hommes compris entre 1m62 et 1m63, l’égalité de cette monnaie en prend un coup.

5 J'aimes

Si c’est un logiciel libre, alors c’est autorisé.

Je voulais dire « un public significativement plus new age que le reste de la population ». Je n’aimerais pas que la ML soit étiquetée « truc de geek », je n’aimerais pas non plus qu’elle soit étiquetée « truc de new age ».

Sinon, après avoir choisi « offre » pour déposer une annonce, il y a une alerte JS qui dit [object Object].

D’autant que bien souvent ceux qui s’expriment en négatif sur ces sujets n’y connaissent rien en réalité, n’ont pas expérimenté, et se permettent de juger des pratiques qui peuvent apporter une connaissance de soi, un soulagement à leur mal -être, ou tout simplement un éclairage différent sur une situation. Ce serait bien dommage d’appliquer une censure érigée par l’incompréhension, dans le cadre d’une monnaie libre, dans un monde où l’on cherche un changement de paradigme pour du mieux… Je parle des médecines parallèles etc.

2 J'aimes

LOL Et sinon, ça te branche ? https://data.gchange.fr/market/record/AXSCSnufRPsuHHWVriZL/_share

1 J'aime

N’empêche que l’annonceur « Bite or Not » a quand même un niveau de confiance de 4/5 en seulement 4 notes ( :blush: ). Si ce niveau de confiance reflète aussi son taux de réussite orgasmique par session ( :rocket: :heart_eyes: ), il faut alors avouer que c’est pas si mal, non ? ( :face_with_hand_over_mouth: )

Mais effectivement, la question sous-jacente peut (et même doit) se poser : comment vérifier « l’intégrité » d’une annonce pour être certain de sa crédibilité ?

Sans spécialement pointer l’annonce mise en avant par @Pierre_Meunier , mais effectivement dans certains cas, il risque donc d’y avoir les mêmes problématiques et les mêmes arnaques que sur les sites d’annonces « conventionnelles »

Les sites d’annonces ont des vérificateurs agissant parfois comme « purgateurs » pour maintenir la confiance et faire en sorte que les annonces publiés soient « légales ». Que mettre en place et comment ?

Et d’un autre côté, l’argument de @Christine26160 est aussi recevable :

@+ :vulcan_salute: :g1:

Se présente ensuite le besoin de confiance lors de la vente, souvent réalisé par un tiers encaissant la transaction le temps que la réception soit confirmée (escrow).

La monnaie libre n’a pas vocation à résoudre tous les problèmes de société ! Donc oui les placebos, l’arnaque ou le mauvais goût sont possible dans un système de petites annonces non modérées…

Oui les sites centralisés ne sont pas libres et ont un pouvoir ahurissant sur notre liberté d’expression…
J’aimerai autant que gchange reste libre, même s’il devient nécessaire de faire l’effort de chercher par soi même afin d’éguiser son esprit critique.

Il vaut mieux pousser à faire attention, que rendre aveugle aux dangers!

Je donne souvent cet exemple de mon père charpentier, qui me laissait jouer avec ses couteaux à bois à 3ans. Et bien je me suis coupé, et j’ai appris à faire attention. Ce qui e serait pas arrivé avec des faux couteaux en plastique…

2 J'aimes

Non ce n’est pas possible car c’est du p2p, les nœuds sont des miroirs des mêmes données. Si on donne le droit à l’hébergeur de modifier les données ont est plus dans le miroir et la non prise de contrôle sur les données n’est plus assurée.

A moins de faire une surcouche de modération par dessus les données pour filtrer l’accès à celle-ci par configuration locale. Donc ce serait faisable, mais on aurait du p2p se comportant comme du fédéré… Ce serait une première je pense ! :smile:

Que vous trouviez cela merveilleux ou pas, cela m’est bien égal. Je suis simplement content d’avoir sortie cette version de mes tripes, et d’avoir pu y consacrer un peu de temps, car tout le pousse ici à travailler pour les UNL… Je partage ma petite joie d’avoir fait avancer cet outil.

Gchange, c’est pour moi du long terme. Quel autre système décentralisé (P2P) de gestion d’annonces avez-vous utilisé, vous ? En monnaie libre ? Je demande cela très calmement, avec détachement. Franchement, je ne travaille pas à échéance de 1 à 2 ans. Mais plutot à échéance de 10 à 20ans. La route est longue. C’est pourquoi il faut célébrer les victoire, plutot que de pleurnicher sur ce qu’il reste à faire.

La modération ?

Gchange a un module de modération, depuis peu, mais c’est encore un peu buggé… C’est pourquoi nous ne sommes pas nombreux (et pas très réactif). Dans tous les cas, vous pouvez « Mettre un signalement » sur un contenu non approprié. Tout comme vous pouvez mettre un « j’aime » pour contrebalancer l’effet de signalement.

des GCU ?

Oui, je verrai où ajouter cela. Pour le moment, je dirai :

  • Uniquement des annonces de biens ou services à vendre ou acheter (une publicité pour un site, par exemple, n’a rien à y faire)
  • Des annonces dont le contenu est lisibles par toute la familles (de 0 à 77 ans :slight_smile: ) : pas de termes vulgaires ou à caractère sexuel explicite. Il y a assez d’autres lieux pour ca, sur Internet, me semble t’il.
  • d’autres idées ?

J’ai supprimé de mon instance les annonces de « rencontre libre » et de « méditation orgasnisque ».

Pour les pseudo-science, en général je me contente de mettre mon avis en commentaire. Cf les annonces sur le Reikki dont je connais bien les dégats, sur des proches…

En l’état actuel de la monnaie, clairement les annonces les plus « simples » sont les meilleures. Si déjà on pouvait manger de bons légumes, ca boosterait beaucoup la monnaie libre ! Des trucs pratico-pratiques, quoi !

7 J'aimes

C’est certain, tu es celui a fabriqué les interfaces clients à la blockchain Duniter. Cesium et Gchange ont été indispensables au premiers usages de le June. Tu as toute ma gratitude pour cela.

Je comprends que l’ensemble de ces remarques « à chaud » te soit désagréables à recevoir. C’est bien normal quand on a passé des 100 aines d’heures à peaufiner une solution logicielle.

Associer ElasticSearch comme support des données connexes à Duniter fut une grande idée!

Elle fut néanmoins jugulée pour des raisons de sécurité apportant des confusions d’identités, une scission entre la monnaie (forgeron) et son marché (portefeuilles).

Je suis convaincu que la solution est bonne, mais à force de se concentrer sur la technique et les réunions du premier cercle social, nous avons oublié l’expérience utilisateur et atteignons un plateau…

Grâce au développement menés par les nombreux bénévoles libres sur le terrain la confiance des 1ers cercles sociaux est acquise et relativement forte.

Par contre, l’extension des « cercles sociaux » mène à un soucis de « cohabitation ». Je crois que nous rencontrons ce stade évolutif du réseau. A cela, depuis les origines du WWW, nous répondons par la mise en place de modérations. Ainsi de multiples censeurs en puissance s’intercalent dans le réseau.

Lorsque je lis ces phrases:

Je retrouve le mode de discours original des pionniers de la G1. Et je me dis que nous devons apprendre à mieux nous entraider en comprenant ce que chacun peut apporter aux autres. En effet, si nous parvenons à « activer les cercles supérieurs », la dynamique pourrait changer.

Nous avons trop rapidement discuté de l’opportunité de connecter gchange avec g1sms ou scuttlebutt. Cela peut apporter des solutions, éviter ces problèmes de modération actuels ou à venir… Mais cela reste technique et théorique.

Alors par dessus tout, nous devons réfléchir à une expérience utilisateur (UX) Je suis libre jusqu’à mercredi pour participer à une visio/réunion « télétravail » à ce sujet. Avec qui?

1 J'aime

Oui cela n’a rien à voir avec la monnaie libre en elle-même, mais directement avec la plateforme d’échanges gchange comme pour toutes les autres plateformes de publications d’annonces entre particuliers.

En fait, tu as raison, peu importe que tu échanges en € ou en $ en brouzouf ou en :g1: ou encore n’importe quelles autres :moneybag: :monkey: là n’est pas le problème sur gchange.

En tant que plateforme d’échanges, gchange restera soumis aux mêmes règles de droit de publications des annonces entre particuliers que toutes les autres plateformes (en monnaie non-libre) sur internet.

Il ne faudrait donc pas non plus que suite à de trop nombreuses annonces potentiellement illégales ou abusives gchange se retrouve comme Black Hand ou FDW-M (par exemple) :

En outre, des majeurs handicapés (et en position de vulnérabilité et/ou situation de faiblesse) peuvent avoir un compte membre césium, et utiliser la plateforme gchange : l’incident peut vite déborder en abus. Pas besoin d’exemples pour comprendre les conséquences.

Tu as aussi les problématiques liés au compte de membre mineur sur la plateforme : il y a certes la problématique des mineurs de moins de 18 ans, mais juridiquement cela s’aggrave encore plus avec les mineurs de moins de 13 ans.

Ces problématiques ne peuvent être ignorées, et pour le bien et la pérennité de gchange et des administrateurs elles ne doivent pas être ignorées, mêmes si cela est contraignant.

Oui moi aussi. Mais ce serait assez « con » de voir gchange fermé, et les admins de gchange (Environmental Information Systems) en G.A.V. par manque de discernement sur les problématiques récurrentes à tous les sites d’annonces entre particuliers, et parce que personne ne l’aura dit ou signalé avant.

En outre, nul ne peut se considérer à l’abri :

:warning: L’analogie ici n’est pas la bonne (à mon avis).

Dans ton exemple, tu es dans un cadre familial et protecteur de ton apprentissage. Quel parent n’a pas déjà laissé son enfant aller au bout de sa démarche avec un œil bienveillant, alors qu’il était évident que cela conduirait à un échec mémorable (c’est ce qui passe dans les dossiers des réunions de famille avec beaucoup d’humour :laughing: ).

Idem parfois un prof laisse ses élèves se planter pour la démonstration.

Mais tu ne peux appliquer cette méthode à tout et/ni pour tous.

Les individus ne sont pas dans le même cadre sur gchange. Et ils n’ont pas nécessairement les mêmes relations familiales les uns avec les autres.

Merci ( :clap: :pray: ) et c’est bien pour cela qu’il faut protéger gchange, mais toi aussi tu dois te protéger par la même occasion.

Super. Bon boulot. Continuer. :+1:

Conseil gratuit : Vu que les échanges sont en monnaie libre, je ne parlerais pas d’achat/vente sur gchange mais simplement de troc. Juridiquement cela t’expose moins.

Les gens troquent/échangent contre des :g1: (donc une :moneybag: :monkey:). Il n’y a donc là aucun acte commerciale soumis à la TVA ni aux impôts :wink: :partying_face: :sunglasses:

Ou tu peux possiblement faire aussi ajouter des sous-catégories spéciales et explicites pour les annonces spéciales ?

Au moins il y aura un avertissement pour entrer dans certaines catégories avec des annonces spéciales. Ça peut être une idée.

Plein, mais on en reparle plus tard :wink:

@+ :vulcan_salute: :g1:

Quand tu fais cela, la synchro p2p doit appliquer les changements sur l’instance hébergée par @bpresles non ? Si non, on n’est plus dans une garantie de sécurité des données mais dans un système de fédération. Difficile de parler de p2p dans ce cas.

Si oui, est-ce vrai dans l’autre sens ?

Si chaque hébergeur bidouille les données de son instance, comment la synchro se passe-t-elle ? Comment les conflits sont gérés ?

C’est pour bien comprendre comment fonctionne la synchro p2p de Ğchange.

2 J'aimes

Un message a été scindé en un nouveau sujet : Gchange : accès technique (API) aux annonce

Non, ce n’est pas la définition du troc, activité qui n’a jamais été pratiquée pour le commerce dans l’histoire de l’homme, sauf dans des rituels non commerciaux entre tribus en guerre (voir « Dette 5000 ans d’histoire » de feu David Graeber). Le troc dans des échanges commerciaux est un mythe créé par Adam Smith.

Donc des échanges avec une valeur récurrente (ici une monnaie) peut se nommer échange, achat, vente mais certainement pas « troc ».

Bref, c’est juste pour faire chier hein. Rien de personnel. :wink:

1 J'aime

Les suppressions sont des documents JSOn signé par l’émetteur (ici, c’est moi). Les documents de suppressions sont bien répliqués, mais chaque admin peut décider d’accepter ou non d’autoriser les suppressions qui ne proviennent pas de l’émetteur du document original. Pour l’autoriser, donc, @bpresles doit ajouter ma clef publique gchange dans la liste des modérateurs. Par défaut, seules les suppressions effectuées par l’émetteur sont acceptées.

Est-ce gênant ?

1 J'aime

Non, je ne juge pas (pour l’instant :wink: ) je veux comprendre pour ne pas dire de bêtises quand je répond aux questions sur ğchange.

Donc on a une réplication p2p conditionnelle, et chaque pod peut modifier les données accessibles à sa guise comme sur un système fédéré.

Du coup, si on n’a pas de synchro par broadcasting sur le réseau, mais des pods qui s’abonnent à d’autres pods, c’est un système fédéré. Je ne comprends pas alors pourquoi tu le présente comme un système p2p ?

Quand on a basculé sur le pod de bpresle cet été, en fait, on croyait retrouver les mêmes données que ton pods, mais c’est faux.

Il faut vraiment éclaircir ce point (pas pour juger) mais pour savoir ce que l’on peut faire/pas faire et attendre des pods ğchange.

Si je veux faire tourner un pod ğchange et que c’est p2p je ne fais pas de backup. Si tu me dis que c’est fédéré, alors je fais un miroir de sécurité.

2 J'aimes