Des 3 fonctions de la monnaie, laquelle est la plus importante?

Dans le débat avec @Paulart (PRENEZ PLACE - Débat sur la monnaie - La Ğ1 le 12/03/21- DATE CHANGEE! - #11 par Moul) une chose intéressante à été évoquée :

La monnaie, c’est plutôt un intermédiaire des échanges, une unité de compte, ou une réserve de valeur ? Qu’est-ce qui compte ?

Afin de bien faire la distinction, voici une expérience de pensée :

Imaginez trois villages. Dans chacun de ces villages, les gens s’échangent biens et services.

  • Dans le premier, les villageois expriment les prix des choses en brouzouf, mais payent de différente manières : en donnant des paquets de pâtes, de riz, différentes pièces de metals différents…

  • Dans le deuxième, les prix sont exprimés en paquet de pâtes, de riz, en masse de différent métaux… mais ils payent en donnant des brouzouf.

  • Dans le dernier, les prix sont exprimés en paquet de pâtes, de riz, en métaux… et pour payer ils s’échangent pâtes, riz métaux… parcontre dès qu’ils ont un surplus, les villageois s’empressent d’échanger ça avec des brouzoufs pour plutôt conserver des brouzouf sur le long terme.

Alors, d’après vous, dans quel village les brouzouf serait plutôt de la monnaie que dans les autres ? :slight_smile:

Pour ma part, le but d’une monnaie étant de faciliter les échanges, je m’intéresse surtout à avoir des brouzoufs que j’espère pouvoir dépenser un peu partout contre plein de choses. Et c’est ce que je pense que la monnaie libre est : un actif échangeable, qui se veut liquide, accepté par tous, disponible à tous sans condition, qui ne profite à personne en particulier… (deuxième village du coup :slight_smile: ).

Maintenant, si à chaque fois que je vois un prix en pâtes, riz, métaux… je dois me gratter la tête, ça risque de poser problème. J’aimerais bien pouvoir comparer les prix. Et avoir des prix dans la même unité est quand même intéressant.

Et c’est là que le coup des référentiels est intéressant : pragmatiquement, c’est des G1 qu’on échange, et rien d’autre. Le DU n’est qu’une quantité de G1 qui évolue dans le temps. Mais il peut servir d’unité dans les prix :slight_smile:

De même, il faut savoir qu’en vrai, il existe des prix exprimés dans des unités de compte qui n’ont pas de réalité : au Chili par exemple, les prix des maisons sont exprimés en UF (Unidad de Fomento), mais on paye en pesos chilien, l’UF n’existe pas sous forme de billets ou autres :slight_smile:

Maintenant, reste à voir si le DU est la meilleure des unités pour exprimer les prix :wink:

Du coup, pour revenir sur le débat, dire qu’une monnaie c’est d’abord une réserve de valeur, et qu’on les aiment ces bitcoins pour ne pas les dépenser tout de suite… me rend perplexe :smiley: Rappel : quand aujourd’hui des boutiques vous disent accepter le bitcoin, les prix restent majoritairement exprimé en dollars (le prix en bitcoin évolue suivant le taux de change du moment). En fait, la boutique s’empressera de vendre les bitcoins reçus contre les dollars qu’elle recherche réellement. Si plus personne n’achète de bitcoin, la boutique refusera vos bitcoins qu’elle ne pourra pas vendre ^^

Finalement, le bitcoin n’est qu’un actif comme un autre, il est juste aujourd’hui très liquide (facilement échangé et facilement échangeable), et tant que c’est le cas tout va bien… mais si c’est moins le cas… attention les dégâts ^^
On dirait le premier village, avec des prix en dollars, et des gens qui payent en dollars, en bitcoin suivant le cours du bitcoin en dollars du moment, en pièce d’or suivant le cours de l’or en dollars du moment… le bitcoin n’étant qu’un actif parmi d’autres.

4 J'aime

Moi, je dirait que deux fonctions sont essentielles :

  • unité de compte (pour mettre un prix sur ce qu’on échange, dans une unité reconnue par tous-tes)
  • intermédiaire d’échange : pour pouvoir palier aux limites du troc (cf pb des 3 producteurs)
    La fonction réserve de valeur l’est moins, car on peut toujours emprunter à d’autres. De plus, cette idée que la monnaie stockée gardera sa valeur d’échange au cours du temps est un pur pari. Je ne vois rien qui puisse le garantir. Enfin, cette fonction est tout de même nécessaire, au moins à court terme, car sinon la fonction d’intermédiaire d’échange devient caduque : pourquoi utiliser comme intermédiaire d’échange qqch dont on doute de la valeur (d’échange) ?

Donc pour résumer, je trouve que la Ğ1 (dotée de son DU) remplit à merveille son rôle de monnaie :

  • unité de compte : le DU est l’unité de mesure invariante, malgré l’augmentation permanente de la masse monétaire, et permet d’établir des prix insensibles à l’inflation nominale (merci au passage à Emmanuel Bultot et sa TRM en détail, où cet aspect est expliqué de manière très compréhensible)
  • intermédiaire d’échange : bon bein là, pour ma part, j’ai pas eu à me plaindre jusqu’à aujourd’hui, tous les virements que j’ai fait (et j’en ai fait un bon nombre) se sont toujours parfaitement exécuté
  • réserve de valeur : on peut capitaliser sur 10-20 ans, guère plus, donc pas sur du très long terme. C’est un bonne nouvelle je trouve, car ça incite à prêter son capital inutilisé et favorise la circulation de la monnaie. De plus, il n’est plus possible de voir d’énormes fortunes transmises de générations en générations… car ces fortunes fondent comme neige au soleil, au profit des nouvelles générations. Trop bien !
6 J'aime

Dans un territoire en activité économique sous monnaie libre, la capitalisation des DU crées sur 10-20 ans confère (confèrera logiquement) une “reserve de valeur” équivalente pour pouvoir obtenir en échange de cette épargne une maison de taille moyenne.

Pour ma part, le deuxième village correspond bien à mon idée.
La monnaie me semble utile pour faciliter les échanges et notamment éviter de se promener avec des paquets de riz ou de blé avec soi…
C’est une valeur temporaire à mon sens.

1 J'aime