Carnet de chèques / carnets d'échanges

Quelqu’un m’a demandé sur un Gmarché si je pouvais lui envoyer une copie de mes carnets de chèques G1. Je le partage aussi ici. Vous pouvez donc remplir sur votre ordi dans une des deux colonnes les cases correspondant à votre nom, téléphone, pseudo, et clef, ce qui vous évite de le faire sur le G-marché. Le nom et le téléphone vous permettent de rester en contact en cas d’erreur, mais surtout de tisser les liens de la toile de confiance.

Donc pour les débutants, voici comment utiliser le carnet:
Pré-remplissez la colonne de gauche sur votre ordi avant d’imprimer : nom, téléphone, pseudo, et les 8 premiers caractères de votre clef publique (faites un copié-collé pour éviter les erreurs). Quand vous faites un échange, il vous reste à préciser si vous vendez ou achetez en barrant la mauvaise option ou en entourant la bonne, et dans la case correspondante, préciser quoi. Ceci vous aidera à vous rappeler de l’échange et d’y associer l’être humain correspondant. Indiquez le prix. Faites remplir l’autre partie du tableau par l’humain avec qui vous effectuez l’échange. Donnez-lui « votre moitié » du carnet et prenez « la sienne ».

D’autres modèles de carnet de chèques existent déjà.

Ceci est une simple proposition, toujours perfectible, on pourrait mettre un mail au lieu d’un téléphone, ou les deux. On peut aussi mettre juste un prénom ou surnom, bref, restons libres, bienveillants et l’esprit souple…

Le document ici :

ou ici (LibreOffice) :

Carnets de chèques vierges.odt (21,5 Ko)

3 « J'aime »

Il ne s’agit pas de carnet de chèque en fait mais de carnet de note des échanges.

1 « J'aime »

Ah mince, je me suis dit « Tiens des chèques pour la monnaie libre… » et en fait, je pense, en effet, que c’ est un support pour noter les ventes et achats.
Ce qui n’ empêche que cela puisse être un support intéressant.

Je suis actuellement en train de développer un système inédit mieux que des chèques classiques, mais j’aimerais savoir pourquoi l’idée de chèques monnaies libres vous intéressent ? ça pourrait être utile pour moi dans la conception de mon idée.

1 « J'aime »

Yes.

1 « J'aime »

@Didier.Papillon apparemment le mot « chèque » vient du mot anglais « check » = vérifier. L’idée est qu’un écrit nous permet de vérifier ce qu’on doit et/ou ce qu’on nous doit. Ceci est donc l’origine. Ensuite, le mot a pris un sens beaucoup plus technique et spécifique de par son utilisation par les banques, mais il semble que si on revient à l’étymologie, le mot chèque n’est pas inadéquat. Après on peut aussi proposer de changer le mot du fait que « chèque » a été principalement associé aux banques et donc à quelque chose qui a été plus nocif que bénéfique. Mais pourquoi pas aussi le garder (plus pratique car tout le monde peut comprendre de quoi on parle) et le charger d’une « nouvelle énergie » basée sur la confiance ? :grinning:

1 « J'aime »

Les chèques ont tellement fait leurs preuves que voici le plus vieux chèque retrouvé datant du califat Abbasside. Le chèque était encaissable dans toutes les maisons de change du califat : Baghdad [an 1000] - Capitale du Monde (Califat Abbasside) | Documentaire (FR) - YouTube

Merci!

1 « J'aime »

Ce sujet a été automatiquement fermé après 90 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.