Une "banque" qui fait des prêts Bancaire en DU de Ğ1?

Bonjour,
juste pour information :

La maison Edmond de ROTHSCHLIBRE propose des prêts en DU de Ğ1.
Taux d’intérêt (de 5 à 10% en moyenne), échéancier, tableau d’amortissement, garantie, chaque être est unique et a donc droit à son prêt bien à lui, personnalisé par un professionnel.
/!\ Attention /!
Nos prêts sont en DU, pas en June !
/!\ Attention bis /!
Ce sont des intérêts COMPOSÉS !

Ne laissez plus une opportunité vous passer sous le nez sur G1-Bien ou sur Gchange parce que vous n’avez pas assez de June sur votre compte !
Faites appelle à nous, et n’oubliez pas, être banquier ne s’improvise pas, et votre banquier est votre ami.

1 « J'aime »

L’établissement accepte-t-il les dépôts ?

1 « J'aime »

Je ne sais pas, il faut demander. C’est une question intéressante, vous pensez à des dépôts rémunérés j’imagine. Après… ils annonces 150 000 Junes comme fonds propre… je ne suis pas sûr qu’ils aient besoin de dépôts…

Je trouve l’idée géniale mais elle le serait encore plus si on utilisait un autre langage que celui des banques, on pourrait s’amuser à modifier certain terme comme " prêt " " crédit " " banque " dépôt " " intérêt " etc… là ça serait intéressant. (c’est mon avis) si il y a des esprits fertiles, vous avez des idées ?

Au lieu de dire " Une “banque” qui fait des prêts Bancaire en DU de Ğ1? " on pourrait dire " Un co-créateur et membre actif qui met à disposition des DU de G1 "

1 « J'aime »

plus simple :
c’est de la location de monnaie
les intérêts c’est le prix de la location

2 « J'aime »

Une participation volontaire pour contribuer à l’utilisation et à la mise à disposition de la monnaie.

1 « J'aime »

Bonsoir,
Le mode de société neo liberal capitaliste dont le determinisme est porté par la finance bancaire à grand coup d’interets debiteurs est tout ce que je ne veux pas retrouver dans une monnaie alternative…
Changer le paradigme qui consiste a transformer l’euro en June pour que devienne la G1 une monnaie d’orfèvre, ne changera pas l’ideal d’un monde plus ethique et equitable.
Il existe, sauf erreur, du micro-credit en monnaie dette sans intérêt.
Prêt ou intérêt peu importe pour moi… Le resultat est au final le même… Je te prête 100euros ou 100G1 et tu me redonnes 110…
On sait ou mène le crédit à la consommation :cry::cry::cry:

3 « J'aime »

Je propose cette simulation de prêt en DU, concoctée par @cuckooland, nous permettant de simuler l’affaire.

Il peut être intéressant aussi de simuler tout ça sur un tableur, et de tester de:

  • Faire un prêt en Ğ1 ou en DU ?
  • Ajouter un intérêt sur le prêt même quand on le fait en DU ?

Et les incontournables modules TRM pour manipuler ces concepts de DU et de Ğ1.

5 « J'aime »

I saw that advertisement on gchange, but I didn’t think it was serious.

bonjour,

au delà de l’aspect rigolo de la chose, ce compte va polluer les annonces avec du spam et de l’intimidation :

Ensuite, une fois qu’on le note négativement, il envoie une légion de comptes (piratés, alliés, ou zombie) pour venir « pourrir » la note du compte qui a fait ça :

image

plus de 30 votes négatifs en très peu de temps.

Certains de ces comptes ont été créés en même temps, depuis un moment déjà :

jeanémarre2leuro Inscrit le 23/05/21 18:08
alfred capus Inscrit le 23/05/21 18:31
pascale gard Inscrit le 23/05/21 18:39
marjorie A. portefeuille Inscrit le 23/05/21 19:09
jamot boris Inscrit le 23/05/21 19:15
peerwan Inscrit le 23/05/21 19:27
Mehdi Ferhat Inscrit le 23/05/21 20:01

rouillier richard Inscrit le 28/06/21 12:59
rousseaux adrien Inscrit le 28/06/21 12:57
gaillard paul Inscrit le 28/06/21 13:01
jérome huet Inscrit le 28/06/21 13:09
marius gomo Inscrit le 28/06/21 13:30
ranxo Inscrit le 28/06/21 12:55

disparti gilles Inscrit le 29/06/21 09:56
disparti gilles Inscrit le 29/06/21 10:47
jérome pompérol Inscrit le 29/06/21 11:22

bref, il faudrait qu’ils fassent du ménage dans gchange, sinon ça va retirer toute crédibilité à la plateforme !

1 « J'aime »

merci!

Je crois deviner d’où ça vient!

S’en prendre comme ça à Francis, c’est presque signé.

Il insulte les autistes, aussi :frowning:

Voilà, j’ai commenté l’annonce :slight_smile: j’y réponds à tous les gens qui ont également commenté, avec des infos qui me semblent utiles.

1 « J'aime »

au delà de cela, il serait intéressant de vérifier un peu les certifications de certains comptes membres (sur la toile de confiance), par exemple certains qui ont participé au lychage sur gchange, semblent avoir des comptes certifiés. On dirait qu’il s’agit d’une sorte de « ferme » de création de dividendes… cela ne respecte pas la licence. Le compte cesium (qui est certifié) a été créé la veille de son compte gchange, qui lui-même a été créé 2 minutes après un autre compte gchange qui fait partie de la cabale (et qui en est probablement l’épicentre)…

1 « J'aime »

L’expérience montre que tout ce qui est possible se fera.
S’il est donc possible de prêter des Ğ1, des Ğ1 seront prêtés.
La question est donc :

  • Dois je décider pour autrui s’il aura ou non le droit d’emprunter ou de prêter ?
    _ Dans monnaie libre il y a « LIBRE », Je décide pour moi, pas pour les autres.
  • Dois je informer autrui des risques liés au prêt ou à l’emprunt ?
    _ Ça tombe sous le sens …
  • Prêter de la Ğ1, est-ce reproduire les travers de la monnaie dette ?
    _ Je laisse plus expérimenté que moi répondre plus clairement à cette question.
    Pour ma part et intuitivement, la monnaie dette comme son nom l’indique, apparait de nulle part après la reconnaissance de la dette. La monnaie libre existe avant l’emprunt, et existe déjà relativement à un temps de vie dont on reconnait la valeur universelle égale pour tous.

Cela a pour conséquence qu’une banque qui génère de la dette ex-nihilo, vous fait prendre le risque de ne pas réussir à créer la valeur succeptible de vous libérer de la dette contractée.
Auquel cas vous serez asservis manu-judicio-milicitari à son remboursement par tout moyens, y compris la saisie de toute valeur produite durant votre temps de vie, voir votre temps de vie lui même (prison).

Dans le cas d’une « organisation » disposant déjà d’un volume important de Ğ1 dont elle n’a pas d’utilité immédiate, et souhaiterait le mettre à disposition de projets tiers, qui prend alors des risques ?
(Pour mémoire, vous ne pouvez transférer d’un compte A à un compte B, que la limite maximum déjà existante dans le compte A, aucun autre jeu d’écriture ex-nihilo n’est possible)
Pourquoi devrait elle garder immobilisé ce volume?

  • Le donner serait une première solution (salut les mocica).
  • Le prêter gracieusement pourquoi pas.
  • Le prêter avec intérêts, ça ne me choque pas, mais je veux bien écouter des arguments chiffrés.
    Je dis bien chiffrés car les arguments idéologiques additionnant souvent le jardinier, le râteau, les choux et les carottes, donnent des soupes indigestes.

J’ai intuitivement un doute sur la pertinence d’un intérêt de 10% appliqué sur un DU. En revanche cela me parait une limite entendable sur une expression en Ğ1 et dans une monnaie pleine.

Quelqu’un pour éclairer le problème ?

3 « J'aime »

ça ne me choque pas non plus de laisser les gens faire ce qu’ils veulent de leurs Ğ1, comme tu le dis, dans monnaie libre, il y a le mot libre. Prêter, pourquoi pas, gracieusement ou pas (mais en ce cas il faudrait être certain que ce n’est pas une arnaque derrière, au moins pour prévenir les autres et discréditer ceux qui jouent avec ça)

Mais au delà de l’aspect éthique, on peut avant tout souligner le mauvais esprit, le spam, et surtout le non respect de la licence : créer une assemblée de comptes fictifs pour toucher du dividende est contraire à la licence.

2 « J'aime »

Est-ce un doute ou une certitude ?
Si c’est un doute, il est bon de le signaler comme tel.
Si c’est une certitude, alors il faut des éléments de preuves afin que les certificateurs de ces comptes soient immédiatement signalés et ne soient plus certifiés à l’avenir.
Entre doute et certitude, il y a donc des conséquences graves qu’il faut mesurer avant d’afficher autant de comptes comme suspects ou fautifs …

Il m’apparait d’ailleurs, qu’il est difficile de porter à la connaissance des gens compétents des doutes sans afficher les comptes sur le forum.
Sans trop y réfléchir, ne faudrait il pas constituer un groupe technique de référents d’enquête à contacter ?
Quelque chose me gêne dans cette idée … Comme un goût de « justice » centralisée.

1 « J'aime »

un doute ou une certitude ?

J’ai expliqué plus haut : « Le compte cesium (qui est certifié) a été créé la veille de son compte gchange, qui lui-même a été créé 2 minutes après un autre compte gchange qui fait partie de la cabale (et qui en est probablement l’épicentre)… »

Non, il ne faudrait pas une autorité et une justice centralisé. Juste avertir les gens sur ces comptes louches, et qu’ils arrêtent de certifier n’importe comment.

et tous les comptes gchange que j’ai listés plus haut sont tous arrivés pour mettre une note négative, alors que je n’avais jamais eu affaire avec eux. Donc ils méritent d’être publiés ici, ne serait-ce que pour provoquer des actions sur l’injonction d’une tierce personne, sans connaissance de cause (j’imagine que plus de 90% sont gérés par une même personne)

et si nous considérions ceci comme une probable attaque sibylle ?

1 « J'aime »

pas que attaque sibylle, ça va plus loin que cela, j’ai reçu ça sur ma boîte gchange :

image

Belle mentalité…

La modération de gchange est-elle à l’abandon ?

Même dans le chat, ils se lâchent :

image

on peut dire que oui …

Désolé, je reprends, après un petit délai, la rédaction d’une réponse.

Il me semble qu’un amalgame est fait non ?..
Il y a une personne (de son pseudo membre « FredB » pour pas le nommer) et peut-être d’autres qui s’amusent à créer plein de comptes simple portefeuille et des comptes gchange. C’est pas une entorse à la licence June.
Il s’amuse aussi à changer les noms de ses comptes, dans le profil Cesium+. Ça non plus c’est pas interdit. Son compte membre, bien que changeant de nom, a toujours le même pseudo et la même clé publique.
Qu’on n’apprécie pas ses activités, sa manière de communiquer, ou que sais-encore, c’est une chose.
Qu’on dise qu’il enfreint la licence, c’est autre chose.
Faisons la part des choses.

4 « J'aime »