Taxes sur les transactions


#1

Je m’interroge sur la perspicacité de frais de transaction redistribués à tous les membres au même titre que la DU. En plus, pas à la place.

Je vois spontanément une nuée d’arguments pour ou contre. Pourquoi pénaliser ceux qui font vivre la monnaie? Ceux qui ont le plus de monnaie et ne l’utilise pas ne sont impactés que par le DU. Une taxe sur la transaction est un frein à la liberté de commercer. Ceux qui ont le plus de monnaie et l’utilisent pour en acquérir plus encore ne devraient-ils pourtant participer à la répartition de la richesse créée?

Etc, etc.

J’aimerais réfléchir collectivement et me faire ouvrir des perspectives de pensées. Please no rtfTRM ni réponses cinglantes et fermées.

Au plaisir de vous lire.

Scan


Imposition sur le revenu?
Interdiction de la monnaie libre (x ième version)
#2

le DU est produit par chaque membre et non pas reçu à partir d’un stock préalablement existant.

tous les comptes sont “impactés” par le DU , ceux des riches en DU comme ceux des pauvres en DU.

Nous sommes habitué à ce que l’economie du commun, du social et solidaire provienne de l’impot .
Sous monnnaie libre , ce type d’économie devrait se developper , selon mes prospectives et une certaine logique, par cotisation libre , par mutualisation des DU dans des caisses et non plus par l’impôt centralisé .


#3

J’ai dit

Effectivement des frais de transaction peuvent nécessité un stockage, ou un décompte destruction/création/distribution, ce qui revient au même.

oui, c’est ce que je dis. On est d’accord.

Et sinon, pour ça?


#4

Pour l’economie du commun , l’economie sociale et solidaire, sous monnaie libre , le financement ne ce fait plus par l’impot centralisé mais par la libre contribution …comme Proudhon l’envisageait quand il a defini l’economie mutualiste, les caisses mutuelles à partir d’une monnaie “du peuple” (le credit social prémisse de la monnaie en DU) .


#5

Merci @matiou . Félicitations pour tes références.

Si tu te laissais toi les autres imaginer un autre possible, stp, ça correspondrait à ma requête.

Ah. Et j’ajoute qu’on a le droit de se tromper


#6

personne ne peut heureusement empecher d’imaginer d’autres possible , par dela j’imagine aussi que certains individus vont proposer d’imposer des comptes , vont proposer d’obliger des gens à payer alors qu’ils n’ont pas choisi cet impôt (cette cotisation).


#7

Les gens auront le choix ou pas ? Si ils n’ont pas le choix comment tu comptes procéder ? Chaque citoyen devrait donner la liste exhaustive de tout ses comptes ? et pour chaque transactions entrantes, il devra envoyer une taxe correspondant a un certain pourcentage ? décidé par qui et comment ? à un certain portefeuille dont qui détiendra la clé privée ?

Tout ça dans le but de redistribuer les richesses ? Pourquoi ? Et qui et comment décide t-on de qu’est ce qu’une richesse ?

Merci d’étayer ton idée, via des exemples si possible :stuck_out_tongue:

Par exemple, tu fais un gâteau a l’ananas, j’aime bien ça moi l’ananas, du coup de mon point de vue tu créé de la richesse. On doit taxer quelle transaction pour que tu redistribues des mini parts de ton gâteau à tout les membres comme tu proposes ? Mais distribuer des G1 c’est pas distribuer la richesse qu’est le gâteau :confused: Et pour ceux qui déteste l’ananas et considère donc ton gâteau comme un gaspillage de farine on fait quoi ?

Edit : Enfaite je suis a côté de la plaque et tu ne parles que des gens qui prêtent des G1 ? Du coup si je te prête une bêche et que j’attends quand même que tu me la rende avec un petit remerciement en G1 parce que je t’ai aidé, ça rentre pas en compte ?


#8

Oui.

Et puis, pourquoi taxer des transactions? Est-ce que les transactions sont plus légitimes que les non-transactions pour être taxées? Est-ce que s’il y a absence de transaction c’est qu’il y a absence de valeur?

Sur un post récent, Ğaluel parle de la Preuve de la valeur et du Ğtravail. C’est intéressant, car si on considère qu’il y a du Ğtravail et des Ğvaleurs, alors ça veut dire qu’ils ne peuvent être reconnus comme tels par tous les autres individus, et ne peuvent donc pas faire l’objet de transactions.

Mais sinon, dans quel but tu voudrais que ce soit? Pour faire des caisses de sécu/retraites etc? Dans ce cas, il pourrait peut-être y avoir un système de mutualisation, basé sur le volontariat, prenant un % des DU par exemple ou autre non?


#9

Alors j’illustre. Ce ne sera pas du tout, mais pas du tout applicable sur Duniter entant que tel.

Imaginons une taxe de 0,01% sur chaque transaction. La somme n’est pas collectée, mais la monnaie est purement détruite. ça ne rentre pas dans un portefeuille. Personne n’en aurait donc la clé. Par contre la somme des transactions du jour reste toujours calculable et disponible. Lors de la création monétaire du DU, on y ajoute aussi par création l’équivalent à 0,01% de la somme des transactions.

La règle de croissance théorique monétaire est maintenue. Mais la redistribution est augmentée en fonction de l’utilisation de la monnaie.

C’est le mécanisme imaginé. Mais est-ce qu’un tel mécanisme irait contre les libertés économiques.

ça dépend peut-être du taux de taxation pour les respecter?


#10

Préambule : Je prends le parti d’ignorer les post de @matiou qui on une facheuse tendance a fermer le débat… Aussi désolé @matiou si jamais je redis des choses que tu aurai dites. Peace. :slight_smile:

Je m’étais posé la question des frais de transaction tout court, et j’avais imaginé un moyen de brûler des coins (option 1 : qui a l’effet d’aller contre l’inflation) ou de rémunérer les calculateurs du réseau (option 2 : qui a l’effet d’inciter les membres à soutenir le réseau et à le sécuriser).

Coté technique, ajouter des frais de transaction, ajoute une barrière au spam du réseau avec des micro-transactions (gratuite à émettre) qui saturerai le réseau, et de fait c’est un bon point de sécurité qui est manquant selon moi sur la G1.

Ton approche est de redistribuer ces frais à tous. Ca mérite d’être pensé. :slight_smile:

Intuitivement, j’aurai tendance a être contre.

Les frais serait les même pour tous, je ne pense pas que ça serai très pénalisant, et ça obligerai à développer un usage des transactions efficaces. C’est un peu technique, je vais pas rentrer dans le détail, mais on taxerai une transaction sur la base de la place qu’elle prend sur la blockchain, et le jeu serai alors de réduire au maximum cette place pour payer le moins de frais. :slight_smile: (faire des paiements groupés, regrouper ces utxo de façon systématique etc…)

Pour le coté éthique de la chose, la redistribution à tous est jolie sur le papier, mais elle ne créer pas “d’incentives” économiques pour ceux qui sécurise le réseau (les noeuds calculant) je pense que si un jour des frais sont apppliqués au TX ils arriveront dans les poches de ceux qui contribue en priorité. :slight_smile:

Voici, ma petite réflexion sur le sujet,désolé si c’est déjà trop technique. :confused:


#11

Très juste, en effet une taxation sur “l’argent qui dort” ne serait pas non plus déconnante. Techniquement c’est par contre plus complexe à priori. :slight_smile:

J’adore l’idée. :heart:


#12

Et tient donc, comment faire pour “taxer” de la même manière une unité de monnaie circulante et une unité de monnaie non-circulante ? :wink:


#13

l’argent qui dort subit déjà l’influence de DU, non?


#14

Juste augmenter la somme du DU sans modifier la règle de création de masse monétaire. Et aussi augmenter l’importance du DU d’une monnaie libre très utilisée, si tant est que ce mécanisme lui permet de rester libre.


#15

C’est ça :slight_smile:

Sinon, taxer les transactions par le protocole réseau, c’est comme taxer les paquets IP sur internet : ça tue la neutralité du réseau, qu’il soit économique ou de télécommunication. Voilà pourquoi on ne souhaite pas le faire.


#16

Justement. Je me demande donc si le seul l’ajout d’une taxe sur l’argent circulant respecte la trm.


#17

frais= cout, depense.

De quel frais s’agit il?


#18

Certains métiers existent via une faible marge sur d’énormes volumes d’achat, de transformation/transport/etc…, et de reventes.

Taxer ces volumes c’est réduire les marges, rendant le coût de la transformation/transport/etc… de ressources beaucoup plus coûteuse pour tout le monde, contrairement à d’autres métiers à marge élevé et avec peu de charges qui seraient en quantité moins taxés, et donc plus rentable.

Pourquoi vouloir supprimer la neutralité de la monnaie et inciter a des activités plus qu’à d’autres ?

Et taxer des transactions pour distribuer des G1, ce n’est pas distribuer des richesses (pour qui ?) créés.


#19

Oui pardon, j’avais bien en tête deux systèmes de taxation distincts. :slight_smile:

Un sur les transactions avec un frais fonction du poids de la TX en blockchain.

Un sur les coins non utilisé depuis un certain temps, c’est vrai que le caractère inflationniste de la monnaie a déjà un effet de taxe sur la valeur. Est-ce donc nécéssaire, je ne pense pas. Mais l’idée reste plaisante, et techniquement assez challenging. :yum:


#20

En effet faire fonctionner les nœuds Duniter qui éxécutent les transactions a un coût, pour l’instant ce coût est négligeable mais si la Ğ1 passe a l’échelle ce coût deviendra alors plus négligeable du tout.

Chaque nœud duniter reste libre dans sa politique d’acceptation des transactions dans ses piscines là maintenant avec le protocole actuel je peut très bien décréter que mes nœuds duniter n’accepterons que les transactions avec un output de 1 centime de Ğ1 vers une de mes clés, et proposer un client qui permet d’automatiser ça. Donc de toute façon ça se pratiquera un jours car on ne peut pas l’empêcher.

EDIT : En revanche imposer ça via le protocole j’y suis opposé, le protocole Duniter doit rester neutre.