Retour d'expérience sur la Monnaie libre et ses interrogations

découverte

#1

Bonjour à toutes et tous je voulais vous parler de notre dernière expérience vécue autour de la G1. Le mois dernier lors de notre réunion à Saint-Nazaire j’ai voulu faire un galop d’essai en G1 sur des paniers de légumes que nous produisons dans notre " Hameau ", les légumes sont produits dans le respect des saisons, en permaculture - aquaponie. " Nous " avons " pu " réalisé 4 paniers bio que j’ai échangé contre des G1 mais pour ce faire nous avons été confronté à un problème économique. Je m’explique donc : pour pouvoir fournir un panier en G1 à quelqu’un je suis obligé de vendre 10 panier en €, pourquoi me direz vous ? Tout simplement notre G1 se confronte à une réalité financière étatique qui la dépasse la première est que le personnel qui ramasse les légumes est salarié en € et donc pour nous affranchir du salaire de l’employé on doit vendre un certain nombre de paniers pour couvrir son salaire + charges. Donc pour faire plaisir à beaucoup de monde en G1 il faudrait que je multiplie ma capacité de vente de paniers en € pour pouvoir dégager des paniers en G1. De même on a la possibilité de proposer de la viande en G1 sauf que l’abattage et le conditionnement seront à régler en € d’où une complexité. Aussi si jamais vous avez rencontré ces cas là je serai ravi d’avoir vos commentaires. Merci


#2

Petit à petit l’oiseau fait son nid.

Un panier en ğ1 pour 10 en unl puis 2 puis 3 pour 5 vendus en unl, etc. Ce qui facilite cette progression est de pouvoir rémunérer en ğ1 la cueillette et autres frais.


#3

Il serait intéressant d’avoir des retours d’expérience de gens qui ont déjà tenté de vendre à la fois en junes et en euros, savoir ce que ça donne niveau comptabilité.


#4

je ne comprends pas le “vendre à la fois” ? les paniers panecoplus par exemple sont proposés avec un prix en majorité en UNL et une toute petite part en Ğ1, est ce alors acheter /vendre " à la fois en Ǧ1et en unl ?


#5

Salut !

@yyy avait une position là-dessus, mais comme il est intervenu sans la donner, je le fais :wink: Ce n’est pas un retour d’expérience, hein.

De quoi, de quelle aide pourrais-tu avoir besoin pour le “Hameau” ? De la compta, de la com’, la transformation d’une partie des produits en bocaux, des travaux dans les bâtiments, du matériel, encore d’autres choses ?

Peut-être qu’une partie de ces besoins peut être financée par la vente de paniers en Junes, et dégager des UNL-€ pour le salaire ? As-tu demandé aux personnes qui acceptent la June si elles peuvent répondre à ces besoins ?

Peut-être que @nay4 a rencontré cette question dans son restaurant ?


#6

J’ai une micro expérience à partager:

Il y a des arbres fruitiers chez ma mère ainsi que des fraises et des framboises… Elle en fait des confitures qu’elle n’a jamais pu vendre en €uros. Elle m’en donne régulièrement, mais j’en mange très peu. J’ai voulu entrer dans la Ğ1 il y a un mois mais je connaissais personne dans la toile de confiance. ça a été très facile de vendre cette confiture maison en Ğ1 et ainsi avoir mes premières Ğ1 sur mon compte Cesium lors de ma première rencontre IRL avec des membres sur Bordeaux. Ğ1 que j’ai utilisé pour acheter des bijoux artisanaux sur Ğchange et lui offrir.

Les utilisateurs de Ğ1 ne manquant jamais de monnaie, c’est plus facile de vendre des trucs. Surtout quand les gens ont de moins en moins d’€uros.


#7

Oui désolé, c’est pas très compréhensible, je voulais dire vendre à des prix mixte euro/junes :slight_smile:

Dans le prix d’un panier il y a les salaires, les coûts, les charges, la TVA… et la marge commerciale. Vu que la grande majorité est à payer en euros, et bien que cette partie reste à payer en euros, mais la marge peut être en euros et en junes.

Par exemple un panier qui coûte 10 euros à produire peut être vendu à 12 euros, ou 10 euros et x junes :slight_smile: (prix au pif :stuck_out_tongue: )


#8

@matiou pourrais tu être plus explicite car je me suis perdu dans ton explication.


#9

Yep c’est bien ça :slight_smile:

Gaiatux, le but n’est pas que de faire plaisir aux autres :wink: N’hésite pas à demander de l’aide en junes, pour de la main d’œuvre, de la location de salle, d’outils, de véhicules, d’autres services (un site web ?)…

Par exemple si quelqu’un veut bien t’aider à te faire un site web pour 1000 junes, à toi de vendre le nombre de paniers que tu juges décent pour obtenir ces 1000 junes :slight_smile:

Inversement, au lieu de vendre tu peux demander au gens combien ils sont prêt à dépenser pour tes paniers, et si tu considères décent d’aider la communauté pour x paniers contre un site web, et bien tu auras le prix que tu peux proposer pour attirer quelqu’un à venir d’aider :wink:

La june est une communauté d’entraide :slight_smile:


#10

De quelles aides aurais je besoin au hameau, la compta non c’est fait de la com les produits sont connus et depuis le temps il n’y a plus besoin, on ne transforme aucun produit car on se concentre sur la production de frais, les travaux des batiments on a tout rénové c’est tout neuf donc ça va :wink: l’aliment pour les animaux on a ce qu’il faut, on produit notre propre électricité, on produit nos besoins en eau donc en fait on a pas de besoin, on cherche surtout à faire bénéficier de nos bons produits. Le problème n’est pas tant de financer quelque chose en june le problème est de payer le travail des salariés en euro la june pour eux… ça ne les intéresse pas du tout. @nay4 je nais sais pas je ne connais pas encore tout le monde.


#11

A la différence de ton expérience moi c’est un salarié qui récolte…


#12

De l’aide en june pour la main d’oeuvre, je vois bien la tête des salariés et l’accueil qu’ils vont réserver aux nouveaux arrivant " la fourche ". La location de salle on a pas besoin dans chaque commune les marchés bio du soir sont offert par les communes sur lesquelles on livre donc ce côté c’est plutôt nickel je dirais. Je n’ai pas réellement besoin de service. Je cherche avant tout à garder mes employés qui sont des emplois " sociaux " que nous avons créé (anciens d’ESAT à qui on a donné une chance de vivre autre chose, redonner le gout de la vie et une autonomie). L’autre solution c’est de proposer uniquement les produits non issus de la production à savoir la cueillette (pomme, fraise des bois, framboises à la saison). Si je pouvais tirer un trait sur l’€ je le ferai sans hésiter.


#13

Voici le « pib» du DU de ğ1. Au début ça n’intéressait personne .


#14

Bonjour,

Retour d’expérience intéressant. Il me semble que ce n’est pas le premier dans ce sens et on y répond souvent de la même manière. J’ai envie de profiter de ta motivation pour proposer autre chose.

Je lis qu’on te propose de vendre tes paniers de légumes en paiement mixte € + Ğ1 .

Tu dis que tes salariés ne s’intéressent pas à la Ğ1 ou qu’ils accueilleraient mal un “bénévole” payé en Ğ1.

Mais il est possible d’offrir une rémunération complémentaire en Ğ1 comme avantage supplémentaire en nature à tes salariés. Il faut que ce soit vu comme quelque chose en plus, pas un remplacement d’une prime qu’ils auraient imaginé avoir mérité. Au pire ils trouvent ça inutile, au mieux ils testent. Il ne faut pas qu’ ils sentent qu’on leur a remplacé un avantage potentiel par du vent. Il faut éviter que ce soit régulier.

Si tu veux tenter l’expérience, je peux te créer un portefeuille à donner à chacun en plus de leur paie. Tu utilisera la Ğ1 gagnée par la vente de tes produits pour les alimenter. On peut aussi demander quelques dons pour financer l’expérience.

Lors d’un second tour, il faudrait ne donner de portefeuille qu’à ceux qui en font la demande. Ça permettra de jauger l’intérêt de l’expérience.


#15

Je te remercie @scanlegentil de cette réponse qui ouvre une autre vue sur mon problème. J’ai essayé la rémunération complémentaire en Ğ1, je les ais incité à assister à des RML ou des apéro monnaie libre, mais sans succès. Donc on part sur l’option inutile à leurs yeux. Non je leur ai proposé de leur créer un compte pour leur montrer " quelque chose d’autre " leur ouvrir une vue sur une monnaie et un concept qu’ils ne connaissaient pas… bon c’était l’incompréhension j’ai essayé je ne regrette pas. Mais le problème auquel on ne répond pas c’est comment fournir un panier en Ğ1 alors qu’à la base il te coûte en € ? Le fait de faire un panier en partie € en partie en Ğ1 ne me convient pas j’aurai l’impression de tromper le système quelque part. Pour le moment j’étudie d’autres options dont l’une serait la récolte à la ferme et payé en Ğ1, le soucis c’est que le hameau ne se prête pas à la venue du public à cause d’autres contraintes sociales. Mais je ne lâche pas l’idée.


#16

En tout cas tu te questionnes, et ça c’est déjà une action très positive !:+1:


#17

C’est énorme comme démarche active et retour d’expérience que tu as eu là. Merci de nous en faire part. Je peux pas aller contre ta sensation concernant le paiement mixte € + Ğ1 à la vente. Moi je suis convaincu de l’idée parce que c’est ce qui se fait ici avec Panecoplus qui gagne une clientèle qui se tournerait vers d’autres amap s’il n’y avait pas ce mode de règlement.

Pour tes salariés, je peux comprendre leur circonspection. Mon employeur par exemple m’a présenté les bons d’achats offerts par le comité d’entreprise pour noël comme une partie de ma rémunération. J’ai rigolé quand il a insisté sur les réductions sur un catalogue d’articles inutiles pour moi qui ne consomment pas ces produits.


#18

Oui @Jean-F je pense que c’est du dialogue qu’on peut trouver des solutions… du moins j’espère.


#19

Oui je trouve que la démarche était intéressante à la base, les copains de l’apéro-monnaie de Saint-Nazaire qui m’ont fait connaitre la monnaie libre m’ont dit que ce serait sympa d’avoir des paniers de légumes donc on a regardé comment faire. Je ne voyais pas économiquement et comptablement comment gérer la chose, j’ai retourné le problème dans tous les sens et la solution la plus évidente qui respecte l’idée de la Ğ1 c’était de fournir un panier sans part €. Pour pouvoir sortir un panier en Ğ1 il me fallait vendre un certain nombre de panier en € sur mon marché local. Mais si on me demande plus de panier en G1 je vais devoir vendre plus de panier en €… le chat se mord la queue :smile: @scanlegentil Je vais étudier ton idée et en parler avec mes amateurs de légumes :wink: ce serait bête de passer à côté quand même. Côté AMAP on a donné et on en est revenu on avait plus de problème qu’autre chose. Je comprends ta réaction par rapport à ton employeur, jamais j’aurai osé faire ça à mes employés. On a pas attendu Macrounet pour verser une aide pour Noël :wink: :wink:


#20

Cette boite d’informatique vend des biens et services en total ğ1 et rémunère le 13 ieme mois des salariés en ğ1. https://www.altsysnet.com/