Formule de la monnaie libre

tout le monde est d’ accord pour dire que c = 1/2,049 ? je n’ arrive plus à le recalculer ^^

Nope, c=10%/an, et il faut préciser le « par an » :slight_smile:

Si on le veut par semestre, on cherche x^2=1.1 (2 semestre = 10% donc multiplication par 1.1), soit x=1.0488, ou 4.88%/semestre, c’est ça qui est utilisé dans la formule de la june :slight_smile:

Si on le voulais par jour, x^365.25=1.1, x= environ 1.000267, donc 0.0267%/jour. Et l’inverse de environ 0.00067 c’est 3742. C’est pour cela que l’on parle de 3742 DU-jour, ou un peu plus de 10 DU-an, en moyenne par personne sur le long terme si N ne varie pas :slight_smile:

Tu l’as trouvé où ce :

?

Par contre pour le calculer : « c » est empirique, il ne se calcule pas, il s’estime. 1%/an c’est trop peu, 20%/an c’est trop élevé… on cherche un entre-deux :slight_smile: Pour la june, 10%/an a été choisi.

Voici une estimation de « c » la plus récente : https://www.creationmonetaire.info/2019/08/c-fvx.html

1 J'aime

jl’ ai trouvé en m’ essayant sur un tableur sur mobile, il n’ a pas gardé la ligne de code jsuis deg :frowning:

merci Yyy :wink:

1 J'aime

les comptes convergent en moyenne à 37420 junes à recalculer à chaque iquinoxe ?

en D.u les comptes ne convergent pas il accumule 1 chaque jour quoi qu’ il arrive, ça donne 365/an etc…

… rien d’ autre , pas de convergeance en D.u jour

ps je ne dis donc pas que c’ est une faute , juste une erreur de formulation comme tout le monde peut en faire moi y compris, sauf que je ne vais aller mentir sciement aux gens maintenant que je l’ ai observé !

ps2/ je sais que jsuis lourd avec ça or l’ usage quotidien de la G1 n’ est pas sensible à la variation june o,oo26…

Non car (quand N ne varie pas) le nombre de junes augmente de 10% par an, ça ne converge jamais, ça diverge :slight_smile: Mais vu que le DU exprimé en junes augmente aussi de 10% par an, c’est pour cela que la masse monétaire exprimé en DU converge :wink:

Pas vraiment : à chaque fois que le DU est recalculé (le nombre de junes qui le constitue augmente), les anciens DU exprimé en junes diminuent. Par exemple, si tu as 200 junes et que le DU vaut 10 junes, tu as 200/10=20 DU. Mais si le DU passe à 11 junes, tu as maintenant 200/11= un peu plus de 18 DU.

1 J'aime

@nessbyz TAIS TOI ! Arrête d’induire les lecteurs en erreur.
Reprends la lecture, essayes de comprendre…

Tu risques encore de te faire bannir !!

jpeux effacer @maaltir si je dis une ennormité je serai le premier à le proposé et Yyy le sais car le cas c’ est déjà présenté , il m’ a répondu qu’ il préfere laisser les erreurs se corriger en publique.

ps/ je sais bien qu’ il y a convergeance en D.uG1 , je tente simplement d’ amener une formulation plus appréhendable et moins mathématique.

Imagine quelqu’un qui a 3742 DU juste après recalcul du DU. Vu que le recalcul se fait tout les semestres, il va gagner 182 DU (365/2) jusqu’au prochain recalcul, ce qui le fait monter à 3742+182=3924 DU. Maintenant, le DU est recalculé, et comme vu dans mon précédent message, chaque DU diminue, en l’occurrence d’un facteur c=0.0488. Après recalcul, le solde de 3924 DU devient 3924/1.0488=3742 DU :slight_smile:

La diminution des DU est égale aux nombres de DU co-créé, donc le solde reste le même 6 mois après !

Si il avait eu moins de DU, la diminution des DU aurait été moindre que le nombre de DU co-créé, du coup son solde aurait augmenté.

Si il avait eu plus de DU, la diminution des DU aurait été plus élevé que le nombre de DU co-créé, du coup son solde aurait diminué :slight_smile:

2 J'aimes

oké merci , pour le tableur je dois constement utiliser 1ojunes pour le recalcul donc ça devrait passer aussi par là pour une formulation en prose j’ ai l’ impression

ps/ en gros la somme des D.u unitaires × 1o junes × 1,1/an le tout divisé par N ( N=1 c’ est plus simple mais ça ne doit pas être éludé )

@nessbyz c’est chouette que tu poses une question dans le sujet ! Elle a déjà été explicité des dizaines de fois, mais c’est bien. Par contre, conclure à une erreur sans attendre la réponse, c’est un peu prématuré.

Je vais expliquer le principe, en prenant une population stable de 10 personnes, une masse monétaire existante de 1000. Les formules sont :

DU = c * M/N
avec c = 10% = 0.1
M(t+1) = M(t) + N * DU(t)

Et on crée un dividende universel chaque année.

On observe le compte d’une personne qui ne dépense ni ne gagne de monnaie. On exprime la valeur en absolu et en DU.

A l’année 0:

M=1000
DU = 0.1 * 1000/10 = 10
et M(1) = 1000 + 10 * 10 = 1100

Sur 4 ans:

M DU Compte (abs) Compte (DU)
1000 10 10 1
1100 11 10+11=21 1.91
1210 12.10 33.10 2.73
1331 13.31 46.41 3.49

(édition du tableau pour cause d’erreur de calcul)

On observe que :

  • bien qu’on crée 1DU chaque année, la valeur absolue des DU passés baisse relativement à la valeur absolue des DU courants :

1DU(0) = 10
1DU(4) = 15.41
10/13.31 = 0.75DU(4) : « valeur » d’un DU passé stocké, exprimée en DU courant.

  • le compte observé augmente, mais sa valeur en DU n’augmente pas aussi vite. Plus le temps passe, plus la croissance du compte (exprimé en DU) ralentit.

Si on poursuit ce tableau jusqu’à 40 ans, on observera que le compte s’approche toujours plus de 10DU, mais ne l’atteint jamais.

On peut faire le même tableau avec une personne qui, à t(0), possède 500 unités, on observera que :

  • la valeur de ce compte exprimée en absolu augmentera
  • la valeur de ce compte exprimée en DU tendra vers 10DU

On dit donc que les comptes convergent vers 10DU annuels. Dans le cas de Ğ1,

10DU annuels=~3742DU quotidiens.

1 J'aime

merci bcp avec très souvent les mêmes questions nous pourrions trouver un tableur explicite non ?

je découvre cet outil , il me faut des cours mdr

Il y en a dans tous les modules Galilée que vous refusiez jusqu’ici d’aller voir. Je vous recommande soit d’en lire un, soit d’en réaliser un. (je passe encore du tu au vous :crazy_face: )

1 J'aime

comme vous pouvez le lire , je m’ y atèle coriacement , je vois bien les ‹  › barrières que celà génère ‹  › , les diffucltés avec les tableurs , on a rien sans rien :wink:

1 J'aime

Tout à fait, ya rien de mieux que de simuler soi-même une ML pour bien comprendre :slight_smile:

Petite précision, lorsque l’on utilise la formule :

DU = c*M/N

Il faut que N ne varie pas :slight_smile: N étant le nombre de membres.

oké merci pour votre soutiens les gars je vais re ce soir normalement pour aiguiser mon modèle tableur G1 dans un premier temps puis le galilé dès que j’ arriverai à prononcer la june sans chiffres mis à par 1o%

D.u/An.x+1= D.u/An.x + 1o%M (N=1)

D.u = 1o junes

La formule avec N qui varie utilisée pour la june est :

nouveauDU = précédentDU + c^2 * M/N

Pour la june on a « c »=0.0488 et on recalcule le DU tout les 182,625 jours, et on divise « c^2 * M/N » par 182,625 jours.

Ca c’est vrai QUE pour le premier DU :slight_smile:

ça c’ est bon merci , j’ ai 365,25 que jpeux modifier dans le tableur et la version équinoxe donne simplement x/2 pas de souci

va falloir ajouter la journée si je veux expliciter le tableur avec des échanges.

D.u × N × t’ = D.u × N × t × c.M

ainsi je calcul tout en ND.u/jours avec ce que celà engendre, les D.u/jour sont bien accumulés sans perte

D.u = 1o junes ; c= 1o% ; t=équinoxes révolus ; N=nombre de membre

ps/ si vous voulez nous pourrions nous échanger nos tableurs ?

Tu souhaites un tableur qui simule la june avec des échanges ? Je vais faire ça.

Tu cherches quoi ? Juste comprendre, où démontrer quelque chose ?

ce que j’ ai mis en gras mais je l’ ai déjà fait le tableur, décimal, avec le D.u à 1o june fixe et tout…

ps/ ce que je ne comprends pas c’ est que vous dites que le D.u ne s’ accumule pas or c’ est vérifiable ( pour ne pas dire réfutable mdr ) D.u = 1o même dans cesium , c’ est la part relative de masse Mu.L appelée june et non D.u qui ne s’ accumule.pas de façon identique dans t=1

en gros la G1 = D.u + june

ps/ pour que le D.u passe au dessous de 1o junes, il faudrait qu’ il y ait moins de masse monétaire que de membres ce qui n’ est pas du tout possible étant donné le facteur t = 1o junes = D.u

ps/ c’ est possible localement de par une autre entité (cf échouage de création) et hors tableau, dans les échanges réels