Commerçant et Cléisme

je débute cette logique, je crée le compte et la pub pour le commerçant je lui donne des chèques de 10G1# et je lui propose de faire payer 95%en € et 5% en G1# et je lui explique que les G1# sont du net n’impôt comme le spL et la transition et 4 chéques la sécu sont déjà financé dans cette valeur d’échange et je propose 1G1# équivalent à 1€ pour simplifier
Quand je crée les chèques les versements aux différents comptes sont fait automatiquement si l’application d’olivier fonction comme je pense.
avant d’imprimer en grande série je vais valider pour n’avoir qu’a imprimer le codes
c’est en nous dirigeant vers tout type de commerce qui font des remises ou réduction que cela peut à mon sens marcher car ils gagnent des G1 de toute façons
et il faut savoir investir pour récolter
l’argent qui dort sur les comptes c’est pour les spéculateurs;
Le g1 nous le recevons non ? pourquoi pas le restaurateur le commerçant qui peut amorcer la pompe et nous on a de la pub du G1 gratos.
il faut construire une petite farde explicative pour que les commerçants puissent comprendre.
Qui veut travail avec moi pour construire cette farde ( une feuille A4 pliée en deux avec 8 chèques)?

1 J'aime

Là c’est un mensonge !
C’est peut-être votre souhait mais pour l’instant il n’existe pas de sécu ni de service public financer par la G1.
Vous risquer d’apporter plus de confusion que de compréhension en ramenant toutes les discussions sur le « cléisme » qui n’a rien a voir avec la monnaie libre.

Les modérateurs vous ont laisser parler du cléisme en long et en large sur ce forum, mais n’exagérez pas trop en mélangeant votre théorie avec la monnaie libre.

6 J'aime

Attention aux confusions !
Les services publiques financés en June n’existent pas…
Il n’y a pas d’hôpitaux qui fonctionnent avec du personnel rémunéré en Ğ1 pas plus que d’écoles, que d’entreprises de travaux publiques pour faire des routes, etc. Et donc pas de sécurité sociale non plus…

3 J'aime

Il faudrait vraiment faire l’expérience et la documenter !
Comment ça aura été mis en place et quels en auront été les effets.
Il faut que ça soit facile a répliquer.

Sans vouloir, entrer dans une polémique non constructive, de mensonge ou pas.
je vous informe que chaque chèque crée par le mouvement AAA a financer les différents niveaux du SPL parallèle au système actuel. et nous l’organisons pour qui veut sans frais Ces montants seront gérés sous la logique de la sociocratie ou autre par les personnes qui participent à cette initiative.
Ce sont les premières briques d’un système en construction. oui il faut bien commencer par un bout. Vous pouvez le vérifier en consultant les comptes.

J’ouvre et soutient le sujet par une présentation du travail que je fais qui à pour but de dynamiser le G1.

Il manque la liberté dans tout cela et c’est un système élitiste qui est le souhait d’un groupe pour tous ; ce qui est le contraire de la notion même de liberté dans la Monnaie Libre.
Mutualiser dans la Monnaie Libre ne peut venir que du bas, pas du haut d’une pyramide.
Rien n’empeche de proposer des « trucs », des idées, mais seules celles qui sont basées sur la realité et les principes de la Monnaie Libre, peuvent être pérenne et amener les effets de la Monnaie Libre.
Ici, il y a une incompréhension profonde des principes de la Monnaie Libre.
Plus d’arguments à venir.
Liberté, liberté, mon ami

  • si vous centralisez la Monnaie Libre, vous perdez la fondation de celle-ci…
    @Galuel
4 J'aime

Celui qui écrit, ou fait écrire une telle énormité erronée que 10 Ğ1 = 10 UNL, en assume seul les conséquences. C’est à dire qu’il devrait lui-même se constituer en service financier UNL agréé par les autorités UNL, et garantir sur ses propres biens la convertibilité effective de ce qu’il annonce, en sus d’avoir réalisé toutes les démarches nécessaires pour constituer une structure agréée par les autorités financières UNL (marque privée).

La Ğ1 n’annonce rien de tel ni dans ses fondements, ni dans sa licence, ni nulle part n’est fait mention non seulement d’aucune UNL particulière, mais plus encore d’aucune valeur économique tierce que ce soit.

Ceux qui s’engagent sur des pentes glissantes le font donc à leurs propres risques et périls.

6 J'aime

1G1# ≡ 1€ n’est pas contraire à la liberté énoncée dans la licence. Car il n’est pas écrit 1G1# =1€. la liberté n’interdit pas de l’écrire. S’ il était écrit qu’il n’y a pas de convertibilité cela serait encore mieux. notion qui ne figure pas clairement sur le chèque je vais l’écrire.
Il y a eu une discussion sur la valeur du G1 / € déjà réalisé donc j’en termine là ici par respect du sujet.
N’est il pas plus honnête de dire qu’un G1 n’est échangeable que contre en G1 comme toute MNL
image

Tout ce que tu écris Didier porte à confusion… Si tu écris 1G1 =1€ tu sème un doute et une confusion qui peut être interprété et engendrer une jurisprudence qui peu ce retourner contre les utilisateurs de la G1.

D’autre part comme je te l’ai déjà dit dans l’un de nos échanges sur jisti.meet.
je n’ai pas du tout confiance dans la bureaucratie actuel de notre administration…
C’est au être humain de créer ce qu’il veulent créer. Je trouve que ton système n’offre pas de contrôle par les humain sur la gestion et favorise encore une fois la délégation qui peut aller jusqu’à la privation de liberté et de contrôle…

5 J'aime

Il fallait le voir que ce n’étais le même caractère « ≡ » !
Quand je l’ai vu, comme je pense beaucoup de monde, j’ai lu « = ». Ca demanderai à être explicité dans ton texte sur l’image sinon on le voit pas ou on se dit que c’est juste une fantaisie graphique.

3 J'aime

moi non plus
la gestion est de notre ressort créons les activités et les emploies qui nous intéresses de l’aide aux les petits producteurs de produit sains et durable… à l’aide aux personnes isolés tout ce que le système public ne fait pas et qui peut rendre notre vie plus agréable sans tombé dans un assistanat et ceci. dans la mesure de légalité.
les élus actuels nous n’en avons pas besoin c’est notre structure que nous mettons en place en parallèle nous pouvons gérer nous même nous n’avons pas besoin du système qui nous endette et nous pousse à une logique que nous dénonçons. Oui nous devons assumer l’aspect politique de la monnaie.

« je vous informe »
« nous l’organisons pour qui veut sans frais »

:thinking:

Mouais… franchement je suis commercant j’entends ça je me barre en courant.

La première chose serait de trouver des soignants… et autres.
Mais bon… en attendant l’effet de seuil nécessaire on peut déjà faire de la phytothérapie en Ğ1.

2 J'aime

La liberté existe c’est une proposition elle est du ressort de chacun.
La monnaie libre peut-elle faire abstraction du commun non rentable (SPL) si elle a pour objectif de libérer des hommes de ….?
Un Service Public libéré, construit en parallèle au service public actuel dirigé par les lois du marché ne nous libérerait-il pas réellement ?
Ne pourrait -il pas être apprécié par l’ensemble de la population dans la mesure où il est une avancée sociale majeure, de mon point de vue, car il pourrait exister inconditionnellement dans toutes les parties du monde. Ceci sans autorité centrale si nous en décidons.
Nous avons la liberté de définir son financement sans quémander et cela peut montrer l’intérêt d’utiliser le G1# au grand public (plus de taxe ni d’impôts si cela était réaliser au départ de la programmation du G1).

Le G1 est un outil qui crée des nombres qui fluctuent suivant une loi connue et des humains acceptent suivant une toile de confiance à qui ces nombres peuvent être attribués.
Ces nombres s’affranchissent d’une quelconque correspondance. Ils ne sont pas créés en fonction de la moindre valeur humaine (un service ou un objet).
Ces nombres appartiennent à une personne ou à une communauté, ils sont considérés comme inviolables, ils sont utilisés pour créer une réciprocité lors d’un échange. Ces nombres ont la propriété d’être universels disponible là où il y a internet et un ordinateur qui fonctionnent. Et ces nombres ont la propriété de se capitaliser…
Bref : ils sont comme des molécules d’oxygène si ce n’est que nous ne pouvons en recevoir que DU. Et que nous pouvons les mettre dans un sachet interne, sauf que l’oxygène a une utilité.

À la différence des valeurs d’échange MNL qui nous sont imposées par l’État et créées par quelques sources en fonction de leurs propres intérêts. Ces MNL ont construit dès le départ une notion de commun pour s’imposer. Les sources voudraient que le commun soit minimum (privatiser tout).
Or la ML n’intègre pas cette dimension ; la réponse actuelle est : nous pouvons librement construire un commun suivant nos besoins. (Taxe consentante à géométrie variable de petite communauté).

La question que je pose : qui aura les moyens de participer au commun et quel privilège aura celui qui pourra prétendre apporter plus de moyens ? (le système capitaliste y répond) Le Cléisme propose une autre réponse.

Le G1 peut-il faire abstraction de ce sujet s’il veut avoir une raison d’exister ?

Le Cléisme au départ par du principe que l’existence du commun est un indispensable à la vie en société (Chicago). Et qu’il doit être indépendant de l’économie. Pour cela il considère que la création d’une valeur d’échange doit partir du SPL suivant des règles appliquées par des ordinateurs. Ceux-ci créent cette valeur en fonction du nombre d’habitants. La masse montaire ainsi créée appartenant à tous, est gérée par ces mêmes habitants suivant une logique de type sociocratique pour définir les biens et services qui seront mis en place et accessible à tous gratuitement.
Par cette logique l’ensemble de l’ativité humaine peut se développer librement comme elle est iriguée par la masse monétaire qui est dépensée.

Le Cléisme profite de la Technologie du G1 pour être mise en application de manière concrète.
Sans nuire à la G1 les membres AAA cotise librement faut d’intégration

C’est pour cela, que je propose de donner 225G1/p/Mois pour créer de G1# Les membres AAA considèrent que c’est simplement un contournement car le mécanisme devrait exister en amont. Il n’y a pas de taxe aenvisager quant on paye en G1#.
La valeur du G1# correspondrait à une valeur universelle : la possibilité à chaque humain d’accéder à un SPL indépend.
Celui-ci nous libérerait de devoir emprunter pour nous former nous éduquer nous soigner…

Cette logique peut crée un intérêt pour tout le monde, sauf pour ceux qui possèdent et qui décident pour nous ce qui est bon ou pas. Dans le Cléisme l’argent n’a plus de pouvoir sur les décisions que le SPL doit prendre . Il reste qu’il y a une limite. 0,75DU/P /J.

Je pense que nous augmenterons l’intérêt réel du G1 s’il devient G1#, car actuellement, nous nous priverons toujours d’une autre partie de la population qui n’a aucun intérêt à utiliser la monnaie libre sauf si vous pouvez me le montrer.
Et en supposant que tout le monde utilise le G1, il faudra des taxes et des ordinateurs qui les contrôlent et nous resterons dans le système « qui possède décide » car les taxes sont liées à l’activité et sans activité il n’y a pas de société possible.

je propose un tableau comparatifcomparatif 1-2 € G1 G1# comparatif 2-2 € G1 G1#

Conclusions si les membres AAA proposent un service considéré utile à la collectivité sans coûte ou obligation de travail supplémentaire, il se pourrait que la collectivité accepte l’usage du G1#.

En cas de crise le G1# et réactif
Le citoyen reprend la liberté de définir les règles de la société AAA

y a t il une personnalité juridique morale gestionnaire ?

sinon pouvez vous vous même garantir qu’ il n’ y en aura pas ?

je pense que les bases du libre ne sont pas évidentes et qu’ il faut enseigner ce qu’ elles sont, qu’ en pensez vous par exemple au vues des divers copyright posés sur vos sites web.

pour causer de la g1, vous devez par exemple aussi, présenter systématiquement la licence en cc by sa (oeuvre d’ art libre).

2 J'aime

Auriez vous l’amabilité de pouvoir organiser une vidéoconférence sur meet jit.si.à votre meilleur convenance afin que je puisse répondre le plus correctement possible à vos questions légitimes et modifier les éléments
mouvement.aaa@gmail.com
Bien à vous

répondez publiquement s’ il vous plait

1 J'aime

Je veux bien répondre publiquement sans problème dès lors que je comprends bien le questionnement or j’ai une appréhension peut être non fondée.
Je ne souhaite aucun bénéfice ni en tirer demain ou crée une structure quelconque future pour en tirer avantage. La seul chose que je ne souhaite pas c’est que les noms soient utilisés à d’autre usage ou associés aux idées qui détournent le fondement. Tout personne peut améliorer compléter le concept ou le mettre en application avec un minimum de respect des sources. Je partage sans problème. En ce qui concerne " G1 césium" ou tout autre élément si j’ai créer une indélicatesse je suis désolé. Si j’utilise le G1 en enfreignant une règle merci de me le signaler afin de pouvoir immédiatement la corriger. Je prends immédiatement l’initiative de faire référence à la licence du G1 sur le site ou j’ai mentionner la G1 si c’est cela qui pose problème.

Didier, vous parlez de la June au masculin, le G1 par ci, le G1 par là, mais la June, c’est une monnaie, donc c’est au féminin que cela se conjugue :slight_smile:

des indélicatesses qui peuvent aller loin juridiquement donc lisez et comprennez ce qu’ est la june avant de proposer des usages privateurs en violation de la licence.

en gros et pour vous mettre sur la piste, utiliser la june puis les logiciels liés, promeut normativement et légalement les quatre libertés de l’ un et l’ autre, en ce sens l’ utilisateur peut pour lui même en faire l’ usage qu’ il désire mais pour les autres pas, il doit alors respecter l’ ensemble en tout point.

ps/ le fait que vous ne puissiez répondre à la question de l’ entreprise déposée ou non en dit long sur votre engoument dépassant toute logique

ps2/ ​le site présente maintenant ça :

‹  › Actuellement comme les gestionnaires du G1 n’ont pas encore intégré cette dimension, nous nous organisons pour réaliser les différents virement ‹  ›

Et le ‹ ‹ pas encore › › insinue que c’ est en cours donc veuillez éviter le mensonge et l’ ambiguïté, il n’ y a ni gestionnaire dans la g1, ni projet d’ intégré quoi que se soit à l’ heure actuelle.

ça risque d’ être délicat de corriger les entraves tous les jours le mieux serait que vous analysiez une fois pour toutes ce qu’ est un système pair à pair, décentralisé, p2p, blockchain !

1 J'aime

Bonjour
Je ressens tristement une grande colère ou frustration dans vos propos ou une difficulté à cerner mes propos.
Pourquoi ce ton, un procès d’intention, un jeu de piste.
Soyez clair et assumez votre analyse.

Je suis désireux de vous comprendre et voir ou il n’y a pas de convergence éventuellement.

« le fait que vous ne puissiez répondre à la question de l’entreprise déposée ou non en dit long sur votre engouement dépassant toute logique »
quel logique ?

Nous sommes de simples citoyens tout comme vous, nous efforçant de promouvoir une nouvelle valeur économique

Il n’y a pour le moment aucune organisation officielle derrière le mouvement AAA

Si le projet prend de l’ampleur, les initiateurs envisagent de créer une association ou de rejoindre une association existante, si la nécessité se fait sentir. Ces associations doivent être démocratiques sans but lucratif.

Je pense montrer ma bonne volonté, mais ne sachant pas quelle est l’erreur juridique ou l’erreur d’interprétation que je commets ? faites une proposition claire et pas des textes

Les systèmes P2P collaboratifs émergents vont au-delà de l’ère des pairs faisant des choses similaires tout en partageant des ressources, et recherchent des pairs diversifiés qui peuvent apporter des ressources et des capacités uniques à une communauté virtuelle, lui permettant ainsi de s’engager dans des tâches plus importantes que celles qui peuvent être accomplies. Par des pairs individuels, mais qui sont bénéfiques à tous les pairs.[2]

J’ai relu (comme demandé !) la licence sans faire appel à un juriste ou un avocat et je ne vois pas les reproches ou inquiétudes qui me sont reprochés ?
Pourriez-vous exprimer clairement ce que vous considérez peut être à juste titre
« usage privateur » qui serait en contradiction avec la licence ?

Je partage librement une idée

« Si nous pouvions imaginer une valeur commune à la valeur d’échange qui rendrait l’accession à un Service Public Libéré de qualité à tout citoyen, cela pourrait nous aider à sortir rapidement du clivage négatif entre gauche droite écologie qui est stérile .Chacun garderait sa liberté si cette valeur était donnée directement au SPL au même titre que le DU »

Rem : Nous bénéficions actuellement en Europe d’un accéder à des services publics qui se réduisent et se privatisent, alors que dans d’autres contrées ils sont réduits à leurs plus simples expressions.

La création de la valeur G1 est libérale et se base sur la bonne volonté pour construire librement des actions communes tant que cela est possible (écoles, soins, sécurité si le système actuel s’effondre) seront nous toujours aussi cool le jour où nous serions une valeur de rechange ?

Vous participez peut-être à la création de cette super application à laquelle je ne voudrais aucunement nuire. Je voudrais la mettre en lumière sans en déformer l’esprit.

La logique de la monnaie relative est une idée superbe qui nous appartient et je la respecte entièrement

  1. La liberté de choix de son système monétaire
  2. La liberté d’utiliser les ressources
  3. La liberté d’estimation et de production de toute valeur économique
  4. La liberté d’échanger, comptabiliser afficher ses prix “dans la monnaie”
    Le Cléisme pose la question : qu’entend-on par : la liberté d’utiliser les ressources. Effectivement nous voyons à quoi cela nous mène (destruction de notre terre). C’est pourquoi le Service Public Libéré grâce à cette liberté créée aura dans le Cléisme le pouvoir de définir librement les règles AAA dans lesquelles se trouvent le problème des ressources et leur gestion. Cela devra être débattu dans l’intérêt de l’existence même de notre civilisation.
    En espérant vous apaiser, avoir enlevé toutes ambiguïtés et que nous puissions communiquer simplement, je vous prie d’agréer tous, mes sentiments respectueux.
    coucoudidier