Comment payer les développeurs dont nous allons avoir besoin ?


#1

@elois , (notre développeur principal) Un de nos principaux développeurs en ce moment devant bientôt retourner travailler pour gagner de la monnaie dette, car il doit encore comme tout le monde “gagner sa vie” et c’est impossible en n’ayant que de la monnaie libre, le besoin de développeurs pour maintenir notre monnaie, déjà pressant, va devenir insupportable, d’autant que nous sommes de plus en plus nombreux. Le problème est que cette activité demande beaucoup de temps, et que le paiement en monnaie libre ne suffit pas à motiver les troupes. Soyons réalistes, nos développeurs devront pouvoir gagner leur vie si on veut que cette monnaie soit pérenne, on ne peut pas les payer QUE en junes. Je lance donc ici l’idée de créer une caisse mutuelle pour laquelle nous cotiserions tous pour mettre des euros, afin de pouvoir payer un, deux, trois développeurs à plein temps, et je parle d’EUROS. Je sais que vous allez me lancer des pierres, mais il va bien falloir trouver une solution, on ne pourra pas éternellement compter sur la générosité de quelques bénévoles idéalistes, ils sont formidables bien sûr, mais sur du long terme c’est de l’exploitation pure et simple, ce qui me paraît contraire à la philosophie même de notre monnaie. Si on veut des dev à plein temps sur les 80 prochaines années, va falloir les payer, et en monnaie dette pour qu’ils puissent acheter leur baguette le matin sans se poser de questions. Si la monnaie libre prend comme on l’espère, ce sont eux qui nous demanderont à être payés 100% en junes dans quelques années :wink:

En attendant, comment faire ? Se cotiser ? Faire payer l’entrée aux membres ? Créer un système de donations ? Comment payer nos développeurs durablement ?


#2

Arf non notre dev principal c’est @cgeek :sweat_smile: Je ne mérite pas ce titre :laughing:

Du reste, oui j’ai besoin de reprendre un taff mais ça ne devrait pas freiner mes contributions prévues :slight_smile:


#3

T’es top Elois ! Mais tu préfèrerais pas être payé plutôt que de faire un job en plus ? Je corrige mon erreur de suite… Si tu penses que mon post n’a pas de sens, vire-le.


#4

Je crois que presque tout les développeurs et contributeurs de l’éco-système Duniter/Ğ1 rêveraient d’être rémunéré a plein temps pour se consacrer pleinement a Duniter/Ğ1 plutôt que de perdre du temps a courir après les UNL. Nous sommes une bonne douzaine de contributeurs actuellement rémunérés 200 Ğ1/mois.

L’idéal serait que le compte des développeur de Duniter reçoivent assez de don pour pouvoir “embaucher” 1 ou plusieurs dev en Ğ1 a plein temps, mais on n’en ai encore très loin. Donc en attendant on n’est presque* tous obligé d’avoir un taff en UNL a coté. (*certain choisissent de vivre sur leurs chômage qq temps ou/et de vivre sur leurs économies s’il le peuvent).

Pour des raisons de cohérence, il me semble préférable que les rémunérations “officielles” des contributeurs soient exclusivement en Ğ1. Après rien m’empêche des utilisateurs de faire des dons en UNL aux contributeurs qui l’acceptent. En mode officieux quoi, un peu comme la différence entre les dépôts officiels et des dépôts communautaires. Rien n’empêche des utilisateurs qui le souhaitent de créer des crowfunding sur les plateformes de leur choix et de communiquer dessus, bref tant que c’est officieux/a coté, chacun est bien libre de donner ce qu’il veut a qui il.elle veut :wink:


#5

Pour les dons en UNL, vous pouvez le faire via Librepay :


#6

Je crois pas que partir à la quête aux UNL soit notre meilleure option. À mon avis il s’agit plutôt de faire en sorte que ceux qui ont un peu de temps à offrir (chose qui varie dans l’espace et dans le temps) puissent le consacrer facilement à améliorer les logiciels existants.

Autrement dit c’est la transmission qui devient importante désormais. Qui plus est cela permet d’amener d’autres esprits plus frais qui pourraient apporter d’autres solutions (ex : @nanocryk).


#7

“Je crois que presque tout les développeurs et contributeurs de l’éco-système Duniter/Ğ1 rêveraient d’être rémunéré a plein temps pour se consacrer pleinement a Duniter/Ğ1 plutôt que de perdre du temps a courir après les UNL. Nous sommes une bonne douzaine de contributeurs actuellement rémunérés 200 Ğ1/mois.”

Yep, c’est exactement ce que je dis : de l’exploitation. pour un rêve, certes mais ça reste de l’exploitation. 200G1 par tête ? soit 2400G1 donnée par la communauté ? Soit 24G1 par membre ? waow, on est des beaux crevards :slight_smile:

Je suis d’accord avec toi sur la cohérence, mais il y a la réalité qui toque à la porte : vous avez tous besoin de becter, et on n’arrivera pas à rameuter des foules de devs avec la mirifique promesse de 200G1 par mois, ça va pas le faire éternellement. Et tu sais comme moi que les dons sont fluctuants, on peut pas compter que là-dessus. En plus, tu as le problème du travail caché ou au noir, si on se fait gauler, c’est la taule, l’état ne rigole pas avec ça ! Donc si on déclarait légalement le boulot des devs, faut tout multiplier par 2 pour les charges sociales etc… Après, on pourrait peut-être trouver une solution mixant monnaie dette/monnaie libre pour alléger le tout ? Je sais pas, il faudrait trouver une solution satisfaisante pour tout le monde, et surtout, pérenne.


#8

Oui, c’est une solution, mais pas exactement pérenne. Et les devs sont toujours ceux qui triment pas payés dans l’histoire, c’est pas juste, que ce soit des nouveaux ou pas. 200G1 ? 20 nems par mois, ça fait juste pour rester en vie. Je sais pas, je me sens pas super bien avec l’idée que mon petit DU journalier de bobo qui rêve d’un monde plus juste soit généré par l’exploitation d’autres rêveurs. Moi ça me dérange pas de payer un peu pour que vous soyez payés normalement et que la ML ait une chance de continuer et de monter en puissance, on arrêterait quand on n’en aura plus besoin, d’ici une décennie… Faut se donner les moyens de faire vivre le rêve, non ? Une autre solution serait de faire payer un “droit d’entrée” symbolique pour les membres seulement, rétro-actif pour les anciens membres évidemment, de 10€, une seule fois, et cette cagnotte servirait uniquement à payer les devs. Avec l’entrée régulière de nouveaux membres, ça pourrait déjà faire un dev à plein temps, je pense, puis deux, puis 10…

@vincentux justement on en a parlé à Pas sage en Seine, de liberapay, et apparemment ça marche pas fort. On peut pas se reposer sur le don, c’est trop chaud, c’est du pourboire, à la limite, mais compter là dessus pour payer des salariés ? Non, je n’y crois guère. Faut du concret et du sûr. Tout travail mérite salaire et sans les dev, il n’y aurait pas de ML du tout.


#9

Un billet de 50 UNL a ete gagné aux enchères RML11 pour 1500 Ğ1, ce qui valorise la Ğ1 à 75000 UNL sur cette projection là. Largement de quoi payer jusqu’à 3 fois plus (circulation de la monnaie jusqu’à 3x), beaucoup de choses dans cet espace de projection UNL.

Quand à l’espace Ğ1 proprement dit son potentiel de valorisation est déjà incommensurablement plus vaste, un point qui est abordé dans le module Godel.

A contrario un domaine qui serait une projection réalisée depuis l’espace UNL sera toujours incommensurablement plus petit que le domaine UNL lui même.

Ansi seuls les hommes souhaitant véritablement développer une monnaie libre developpent, adoptent et utilisent une monnaie libre.

Les autres hommes ne peuvent sortir de leur prison conceptuelle.


#10

J’ai compris la théorie, je l’adopte, c’est pas de ça dont je parle, je parle d’exploitation AUJOURD’HUI, pas demain. On sait tous qu’il est impossible de ne vivre qu’en ML aujourd’hui : on n’est pas assez nombreux pour être auto-suffisants.

Vivre en étant payé 20 nems par mois pour un travail à plein temps est aussi une prison, même si on travaille pour la Liberté commune et elle n’a rien de “conceptuelle”, celle-là.

Elois va fournir la même somme de travail pour la ML tout en prenant EN PLUS un autre boulot, par exemple. Comment appelles-tu le fait que 12 Dev travaillant gratuitement permettent à 1200 membres de toucher tranquilou leur petit DU tous les jours ? On peut appeler ça du bénévolat sur un temps court, mais sur du long terme, c’est bien de l’exploitation, et perso ça me gêne beaucoup. Je suis le seul ?


#11

Merci pour le lien vers Liberapay, don mis en place.

Je ne suis pas d’accord sur le fait que le don mensuel ne marche pas, patreon ou tipeee montrent que les projets viables génèrent des revenus en UNL. même si tu as des dons qui faiblissent d’autre arrivent. La question c’est d’arriver à séduire suffisamment. Et malheureusement, plus ta campagne de don est publique et plus ton nombre d’utilisateurs augmente, ce qui augmente aussi les ressources nécessaires.

Quant à l’esclavage, il faut aller doucement avec les mots et regarder l’histoire. A l’époque de la monarchie absolue, les marins devenaient pirates pour fuir les mauvais traitements, mais n’avaient pas très souvent l’occasion de jouir de leur liberté : c’était dans les prises de décision qu’ils étaient libres. J’ai l’impression que les conditions de vie sont tout de même plus agréables qu’à l’époque. Commencer à faire des contrats avec des devs pour qu’ils viennent grossir les rangs, c’est prendre beaucoup de risques de gens moins impliqués. Le don a ses faiblesses, mais il vient récompenser les grands efforts et non attirer les informaticiens en mal de projet rémunéré. Ca me paraît plus sain.


#12

Oui, tu as tout à fait raison là-dessus.

Mais les dons marchent bien sur des projets ponctuels, moins sur du régulier. @vit me disait qu’il avait récolté 20€ par mois avec liberapay. Waow, c’est la fête.

Et j’ai pas parlé d’esclavage, ça n’en est pas puisque personne n’est forcé, mais d’exploitation, nuance.

Mon idée n’est pas tant d’attirer les dev avec des UNL que de pérenniser ceux qu’on a déjà, et de proposer ça plus tard à ceux qui veulent nous rejoindre naturellement… Il n’y a rien de malsain à être payé pour son travail, c’est l’inverse qui n’est pas normal. D’accord pour la ML, mais 200G1 par mois c’est se foutre de la gueule des devs. T’accepterais toi, si t’as pas de revenus, de bosser à plein temps pour 200G1 par mois ? Est-ce vraiment reconnaître leur “G-valeur” à sa juste valeur, justement ?

Tel est le sens de mon post. Je ne prétends pas avoir la bonne solution, je dis juste que c’est un vrai problème et il me semble que nous devrions y réfléchir collectivement pour trouver rapidement une solution plus appropriée sur le long terme, qui permettrait aux devs de pouvoir être rétribués plus généreusement que ça, sans ça on aura du mal à les garder et c’est de toute façon pas juste.


#13

Sur le compte liberapay, ils sont plusieurs à se partager le gateau non ?

Plutôt que de dire ils ne reçoivent pas assez, je me demanderai pourquoi, sur tous les membres de la toile de confiance, pourquoi si peu donnent des unités non libres. 15 euros par mois, c’est vraiment peu. Si on demande à chaque membre de mettre 50 centimes par mois, et qu’on arrive à convaincre 50% de la toile de le faire (y’a toujours des réfractaires au don), on serait déjà à 250 euros par mois, et pas 15.

Des distributions comme Elementary ont plusieurs développeurs à temps plein uniquement avec des dons. Ponctuellement, tu peux amasser plus d’argent avec un foulancement, mais ca va vite retomber, et surtout ne récompenser que ceux qui sont là au moment de la campagne.

Les banques privées, les opérateurs télécom et les sites douteux savent bien que le meilleur moyen de te ponctionner de l’argent, c’est un petit abonnement mensuel. Concrètement ca te fait une dépense, mais qui est suffisamment petite pour que tu puisses te dire que ca ne grève pas trop ton budget. Et pour les développeurs ca leur permet de voir quelle enveloppe ils ont et prévoir la suite.

Néanmoins, je reviens sur la notion d’exploitation, les développeurs du libre ne se sentent pas exploités. Si le sujet t’intéresse, je te conseille la lecture du livre “L’Ethique Hacker et l’Esprit de l’ère de l’information” qui aborde ces sujets bien mieux que je saurais te les expliquer.


#14

Il faut savoir que sur Liberapay, on est que 3 aujourd’hui (c’est un compte historique, il faudrait surement élargir le nombre de bénéficiaires si les développeurs souhaitaient se financer en UNL)

Perso je redistribue quasi tout ce que je reçois au sein de liberapay. Je sais aussi que @cgeek refuse de toucher sa part UNL. Je ne sais pas ce que fait @Moul.


#15

C’est trop tôt, il y a encore trop peu d’utilisateurs de Ğ1 pour envisager de monter une campagne permettant de viser 10000 ou 100000 Ğ1 d’investissements sur des améliorations ciblées.

Mais dès les 5000 membres de tels montants sont tout à fait envisageables, et on pourra même commencer à cibler des campagnes à 1000 000 Ğ1 à terme, et si ce montant vous paraît astronomique, il sera toutefois nécessaire pour passer le cap d’une Gvalorisation de Duniter qui soit sensiblement marquante vis à vis des développements inefficients.


#16

@inso : c’est sur que s’il n’y a pas de frais fixes en UNL, et que les trois devs se fichent de collecter des UNL, il vaut mieux proposer un don uniquement en UL.


#17

Clairement. Ça peut quand même fonctionner pour les petites retouches, mais pour le développement de fond ou des pans entiers d’un logiciel, cela nécessite un investissement personnel du développeur. Donc sa motivation doit être forte.

Personnellement je compte très bientôt ouvrir quelques développements à rémunération, en Ğ1. Il s’agira d’abord de fonctions simples, principalement graphiques (mais nécessitant un dialogue avec le cœur), permettant le développement progressif et la montée en compétence de développeurs.

Certains adorent le front, et pourront persister dans cette voie. D’autres seront plus attirés par le back, et cette initiation pourrait attiser leur curiosité, leut intérêt.

Ce sera déjà une belle étape de passée, je pourrais ainsi me concentrer sur le cœur tout en ayant un logiciel qui évolue pour ses utilisateurs (dur de voir les avancées sous le capot…).

C’est justement pour avoir une solution pérenne. Connais-tu le bus factor ?


#18

Je ne t’ai jamais dit ça ! (C’est la chaleur accablante de PSES hier qui te trouble ;-)) Je ne reçois rien de personne pour mes contributions. Peut-être un jour sur la caisse des devs car je me remets sur le code de l’api python.


#19

Oups, j’ai du mal comprendre, excuse moi pour avoir déformé tes propos. C’est pire, en fait : c’est rien du tout :slight_smile:

@Galuel Ah, merci, c’est quand même en préparation dans les tiroirs, ça me réconforte un peu.

@cgeek Je ne connais pas le bus factor. Mais je comprends ce que tu veux dire : vous n’êtes pas exploités puisque vous êtes tous volontaires et motivés. Bien sûr, et heureusement que vous êtes là ! Je ne fais que soulever un point qui me gêne fondamentalement : une monnaie qui se veut équitable ne peut se permettre de faire bosser des gens pour rien, ou en tous cas, pas sur le long terme, sans ça c’est reproduire finalement un comportement induit de la monnaie dette : l’exploitation de l’homme par l’homme. C’est pas parce que c’est vieux comme le monde qu’on est obligé d’accepter de continuer :wink:

Mais la réponse de Galuel me donne bon espoir que ce souci soit réglé d’ici deux-trois ans. En attendant, faut dire à tout le monde d’être plus généreux parce que là, 24G1 mensuel par membre c’est juste pas acceptable. Mais peut-être est-ce seulement que la plupart des membres ne s’en rendent pas compte ? Communiquons là-dessus, alors, et on verra si ça change beaucoup les choses. J’espère.


#20

Non, le bus factor c’est ça.

En gros : faites attention aux bus, vous pensez pouvoir tout faire tout seul jusqu’à ce qu’un bus vienne vous contredire et mettre à mal tout le projet.

Bref, travailler en solo, ou plutôt faire reposer tout un édifice sur une seule personne c’est dangereux. :bus: :slight_smile: