Certification via vidéo

Merci pour la proposition car c’est un problème qu’il faut solutionner

Ne serait il pas plus simple en premier lieu de donner comme consigne qu’il est possible de certifier des personnes avec qui nous avons des contactes en vidéo conférence et avec qui nous avons comme le précise la règle la possibilité de les contacter par Gmail WhatsApp et discuter et de faire un teste pendant 1-2 mois et faire un bilant.
en ouvrant https://meet.jit.si/certification en continu pour permettre de sortir des isolations

J’ai discuté avec vous au sujet de Clarinette et au vu de la situation particulière, il eu été plus simple de me certifier pour que ma qualité augmente. Cette proposition à été faite et des puristes l’on presque interdite et nous avons perdu énormément de temps de discutions et Clarinette n’a pas intérêt à être certifiée par des personnes X

Abaisser le niveau d’exigence (qui n’est déjà pas énorme) pour les certifications n’est pas une bonne idée, a mon avis.
Nous voyons déjà (sous couvert de plaisanterie) des comportements qui pourrais nuire à la confiance dans cette monnaie.
La confiance ça se mérite !

Les puristes ont presque interdit quoi ? De vous faire certifier? ou de vous faire certifier hors licence?

L’insistance à vouloir être certifié, et vouloir faire certifier ses enfants, ne ma jamais inspiré confiance. C’est typiquement le genre de comportement qui inspire ma méfiance.

Et encore une fois, je répète, le plus urgent c’est de faire connaître la monnaie, de l’utiliser. L’utilisation de cette monnaie amènera les certifications naturellement.

La G1, n’as pas besoin de plus de créateur de monnaie, elle à besoin de personnes qui l’acceptent comme moyen de paiement. Cette simple acceptation de la monnaie, vous apportera les certifications naturellement.

3 J'aimes

la certification n’est pas un objectif en soit car il y a des centaines de comptes qui ne font rien.
je travail pour ouvrir l’usage du G1

Par contre il y a un an mes deux enfants adultes et moi même cherchions un moyen d’utiliser la G1 mais après longue discutions les règles de la certifications les à dégouter trop de … ( moi et ma fille recommençons)

Je constate que la certification est plus compliquée un an après en Belgique qui s’éloigne
Bref j’espère avoir mieux compris et que nous allons pouvoir créer un usage de la G1 dans un autre segment supplémentaire du type de population.
Les monnaies locales étant la mode actuellement.
J’essaie de créer un mouvement politique qui pourrais porte la G1 dans son programme
J’espère que cette logique n’est pas contraire à votre esprit.

3 J'aimes

Bonjour,

Le fil de cet échange s’éloigne sensiblement du sujet du post.

De mon point de vue, la monnaie libre ne s’impose pas, elle se choisit. Et il n’est pas nécessaire d’être certifié pour faire des échanges en June.
à ce propos :

Toujours selon moi, un mouvement politique porte un projet qui veut s’imposer dans l’espace publique. en cela, c’est incompatible avec la liberté de la June. Mais peut être que je n’ai pas assez de détails ?

2 J'aimes

@Candide

Porter un projet politique qui inclut la G1 n’est pas forcément incompatible avec la G1. C’est pas parce qu’on propose quelque chose qu’on l’impose forcément… Et rien n’empêche d’imaginer un système monétaire communal décidé collectivement basé sur la G1, au contraire. Quand il parle de politique, je pense que Didier ne pense pas aux décideurs mais aux citoyens.

3 J'aimes

Bonjour attilax :slight_smile:

Oui on est d’accord, tout dépends de la manière dont c’est présenté et mis en œuvre.

Mais je persiste, c’est à chacun·e de faire le choix en conscience d’utiliser ou pas la June ! Les volontés politique de l’étendre à tou·te·s, aussi humaniste soient-elle, ne devraient pas se baser sur un processus qui vise à imposer à tous un consensus, par le biais du vote et de l’élection …

Après, je ne doute pas qu’à ce stade, proposer un projet politique autour ou avec la June reste foncièrement minoritaire et n’aura que le bénéfice de la publicité.

Mais nous sommes toujours en Hors Sujet … poursuivons donc cette discussion sur un post dédié !

1 J'aime

C’est une proposition ou les citoyens reprendrons leurs libertés s’ils le souhaitent en adoptant ou pas la G1
La création de l’argent non dette est une liberté.
Un mouvement citoyen (politique) c’est comprendre que sans Service Public il n’y a pas de société. et que son financement ne doit pas être privé.
Dans les projets qui sont proposés dans la G1 qui sont à vocations très positives sont toujours privés c’est bien ils reposent tous sur le don ciblé de certain.
Mais le commun se sont les personnes qui développent ou répondent à ce forum et c’est un Service Public et cela ne devrait pas être une taxe un don mais un bien commun comme l’air.

1 J'aime

Pas si naturel que cela. Il faut vendre "beaucoup " alors que les achats ne sont pas faciles faute d’offres

Il serait intéressant de développer ce point.

Je suis très sceptique pour ma part… en fait ça crée un dissymétrie, car des gens pourraient oublier de lancer le processus de certification par lassitude ou autre raison, et ne pas avoir le même statut faute de stratégie globale décentralisée de certification (disons, quelques recommandations).
Et donc il y aurait plein de comptes portefeuille avec de l’argent dessus, qui tourne et tout, mais sans DU. Et donc ça raréfie la monnaie.

Du coup il serait bien de réfléchir au ratio entre création de nouveaux comptes et certification, parce que des déséquilibres peuvent arriver avec un certain ratio prosélytisme/certification.

Je serais curieux d’avoir les statistiques des comptes qui certifient actuellement.

Certains comptes membres ne certifient pas.
Donc bien sûr tout le monde est libre. Mais comme le prix libre il serait bien d’informer avec des stats un peu plus détaillées, pour qu’on prenne tous nos responsabilités.

0 nouveau membre aujourd’hui, selon Cesium.

1 J'aime

Je cites ici Jytou :

Son message date de Sept. 2017 mais est toujours autant d’actualité :

Je pense qu’une partie des membres n’a pas réalisé la pleine implication d’une certification. Il me faut donc répéter que:

  • non, on ne veut pas d’une croissance rapide de la toile de confiance, car la rapidité se fait au détriment de la solidité à long terme,
  • il ne s’agit pas de vérifier que celui qu’on certifie est bien un humain, mais qu’on le connaisse « suffisamment bien pour être en mesure de détecter un double-compte, s’il était tenté d’en ouvrir un ».

Et surtout il faut comprendre que la monnaie libre est une expérimentation, que le code étant en à sources ouverte, il est possible :

  1. de le lire (faut juste apprendre une nouvelle langue)
  2. de proposer des modifications pour améliorer ce qui vous semble ne pas aller
  3. de le forker (d’en proposer vous même une autre version, une fourche) si l’équipe qui gère le logiciel n’intègre pas votre proposition

la première responsabilité c’est de ne pas attendre d’autrui ce dont on à personnellement besoin.

1 J'aime
  • Et on fait comment pour se défendre d’une organisation qui enverrait 1000 humains tous bien sympas et vivants dans le réseau de la Ğ1?

  • et on fait comment pour éviter les pervers narcissiques malveillants qui pourrissent tout un réseau au niveau local?

Pour le dernier point du pervers narcissique, que je connais bien, deux ans à en côtoyer ne suffisent pas à en détecter certains, parce qu’ils utilisent des stratégies de mimétisme vis-à-vis de certaines personnes qu’ils utilisent dans des buts précis.

Ce qui explique le contraste de témoignages entre leurs victimes et leur outils. Donc à ce niveau, des formations me semblent importantes.

La sécurité se fait à plein de niveaux, et pas seulement au niveau de l’attaque Sybil. Il y a aussi le dévoyement politique ou la fausse copie de monnaie libre, l’infiltration, l’ingéniérie sociale, l’attaque par une monnaie concurrente ressemblante mais sans la « prise de tête »…

Pourquoi, d’ailleurs, actuellement:

  • ne pas avoir la liberté de refuser une certification?
  • ne pas pouvoir révoquer une certification?
  • il y a un mécanisme qui fait qu’une fois que quelqu’un a passé la difficile barrière des 5 certifications, « c’est bon » « iel est tranquille »
  • on parle de « qualité de membre », de « membre référent »… termes plus que maladroits parce qu’ils font imaginer des notions de hiérarchie qui donnent une fausse vision de ce qu’est réellement la toile de confiance.
  • il y a des fils Telegram et des groupes facebook sur la monnaie libre, alors qu’il s’agit de réseaux faits par des entreprises malveillantes?

Pour ce qui est de la monnaie libre comme expérimentation. Certains mettent beaucoup d’espoir dessus, parce que là plein de gens se retrouvent dans la merde.

Une expérimentation qui a vocation à avoir 100000 membres dans 100 ans n’intéressera plus ou lassera. On voit déjà actuellement le phénomène de turnover inscription feu-et-flamme/lassitude/dormance/abandon/inscription autre membre… etc…

La vulgarisation et l’aide aux débutants me semblent essentiels.

On vit quand même à une époque où le smartphone a engendré une dépendance informatique telle que la compétence et la curiosité technique sont en chute libre: tout doit être automatique et accessible en moins de trois clics, tout doit ressembler à un smartphone jusqu’au site internet, sinon « c’est pas la peine », sinon ça n’existe plus car trop « prise de tête ».

À une époque où des gens ont des téléphones remplis de vidéos et de photos sans savoir les faire sortir de leur téléphone, et donc tout nouveau logiciel à installer est en concurrence avec les photos et les vidéos (parfois avec fort contenu sentimental).

À une époque où on me demande en tant que référent informatique un partage de fichier sécurisé mais sans « tes mots de passe qui prennent la tête ». Lol.

C’est juste pour rappeler que la difficulté à faire adopter le logiciel libre n’aide pas la monnaie libre.

Mais la monnaie libre peut rajouter encore de l’échec et de la difficulté, en disant clairement qu’elle ne souhaite pas de nouveaux membres, et qu’une croissance d’un nouveau membre par jour lui convient… bon…

Pour les modifs, je commence à en avoir pas mal à proposer.

Pour le fork, je ne suis pas d’accord, parce que c’est de la division, et ça ajoutera encore plus de confusion dans les esprits, et fragilisera le mouvement pour une autre création monétaire. Et peut-être donnera plus de sensibilité aux attaques.
J’aime bien être dans les projets qui sont dans l’unité, quand il y a de la division c’est en général le moment où je claque la porte.

Pourquoi? Pourquoi la première?
J’ai écrit sur le forum duniter au sujet de la recherche sur la base de données, pour pouvoir lister les membres dans un périmètre donné.
Je n’ai rien compris à leurs réponses mais j’ai transmis à quelqu’un de compétent.

Si il s’agit d’ouvrir sur g1formation des cours de python pour pouvoir programmer nos outils Ğ1 dites-moi où c’est je m’inscris tout de suite.

1 J'aime

ici : Cours d'initiation à Python :wink:

Cette page n’existe pas ou est privée.

Bon… mais c’est pour dire, il faudrait faire attention, quand des gens demandent à tout le monde ici d’être développeur.

Il y a des gens qui ont des blocages, ou simplement qui ne veulent pas programmer, il veulent faire autre chose, et s’impliquer différemment dans la monnaie libre.

C’est pas mon cas dans le sens où je veux bien aussi programmer des petits trucs si je peux, mais je pense aux complémentarités dans le réseau, et aux gens qui ne veulent pas de certains préalables.

Je n’hésite pas à tester les outils et à faire part des mes retours

1 J'aime

valable deux ans si on renouvelle sa demande d’adhésion au bout de 12 mois …

d’ailleurs, hypercium, si personne ne te l’a encore dit, bienvenue dans la toile !

entièrement d’accord :slight_smile:

il y a un énorme besoin d’éducation populaire aux outils numériques, tu as bien raison !

j’ai lut, et à ce moment là j’avais pas la réponse. aujourd’hui, je crois avoir compris que les comptes non membre ne bénéficient pas de la messagerie cesium …

ça marche mieux avec un seul CTRL+V !!!

tu penses à quoi ?

:woozy_face: Mon clavier déconne de plus en plus… Merci

Refuser une certif apporte quoi au certifié ?

Ce choix a déjà été justifié plusieurs fois sur le forum. Pour éviter le chantage. Même si il peut y avoir du chantage lors de la certification, il ne peut plus y en avoir après pendant 2 ans. On ne peut pas perdre son statut de membre de manière imprévisible. C’est un peu pour la même raison qu’on fait des contrats de travail où le patron n’a pas la liberté de virer le travailleur du jour au lendemain.

Oui, il faudrait changer ces mots.

Les gens font ce qu’ils veulent, après il faut espérer qu’ils utilisent les systèmes privateurs pour rameuter ceux qui découvrent vers le libre.

2 J'aimes

Ne veulent pas de certains outils qu’ils jugent trop lourds ou trop complexes pour eux. silkaj, Sakia, g1monit, duniter, certaines représentations de la wotmap (bon certains s’étranglent peut-être en lisant ça, j’imagine… silkaj est simple à utiliser, en effet…hors-blocage ligne de commande…)

Merci pour la bienvenue!

Refuser une certif permet d’éviter des phénomènes de chantage forcings ou autre, suivre une certaine éthique et cohérence, ou alors pouvoir refuser une certification qui a été faite dans un cadre qui sort d’une éthique personnelle (par exemple dans mon cas: certif monétisée, si ça se présente j’aimerai pouvoir la refuser même si on m’en fait cadeau)

Ok pour la révocation, je comprends.

Je suis d’accord pour qu’ils fassent ce qu’ils veulent, mais je trouve que dans les recommandations de sécurité il manque des recommandations au sujet des réseaux sociaux, et des réseaux sociaux privateurs.

si une personne t’offre une certif et des junes, c’est son droit. ou est le problème ?

Non, je ne voulais pas dire certif + junes, je voulais dire une certification qui a été achetée par quelqu’un et qui me serait offerte.

J’aimerai pouvoir le refuser, pour ne pas encourager ce type de pratique. À titre personnel j’estime que c’est aussi une liberté de pouvoir refuser une certification.

Après si ça pose d’autres problèmes, techniques ou éthiques, tant pis!

je ne comprends pas de quoi il s’agit.

Qui pourrait offrir une contrepartie pour une action dont il n’est pas bénéficiaire ?