Baissons les prix G1 !


#21

OK, je vois ce que tu veux dire. Ben non, très clairement, aujourd’hui, le G1 est malheureusement un marché d’échelle “argent de poche” au vu de la valeur du G1… A part des biens/services à titre privé peu chronophages et créés “ex nihilo” (= sans dépense nouvelle en euros associée), je ne vois pas comment c’est économiquement envisageable de basculer une activité économique “euro” en G1… autant aller vendre des trucs en euros en Chine ou en Inde : tu vendras rien vu le niveau du yuan ou de la roupie. Actuellement, c’est le niveau du G1. Mes remarques sur les baisses de prix vise justement à en faire une monnaie type “super-euro”.

La limite que tu t’imposes (100€) et tes conslusions confirment tout ce que je dis.


#22

Salut par ici, @sensor56.

Pour ma part je ne suis pas du tout économiste à la base, en fait je m’intéresse surtout à ces questions monétaires depuis que j’ai découvert le june. Presque paradoxalement.

Du coup je vois cette question surtout au niveau de mon expérience pratique de cette monnaie libre.

Il me semble que comme il a relativement peu d’offres de produits en rapport avec les junes que les membres ont créés ou “gagnés”, il est très facile pour les membres d’acheter des produits en june avec ce qu’il ont sur leur compte. J’ai vu par exemple que quand je vend des savons, c’est arrivé souvent que des gens m’en prennent beaucoup, presque la totalité de ce que j’ai sous la main. Je ne l’ai pas fait mais j’aurais pu tripler les prix, ils seraient partis aussi. Alors que si je vois un savon de 100g à 4€, à la limite j’en prend un mais je vais pas en prendre 10.

Je crois aussi qu’avec la june on a des phénomènes très différents de l’€, le phénomène de rareté est bien moindre avec la june. J’ai aussi tendance à faire beaucoup plus de dons avec la june qu’avec l’euro. Il y a le DU produit, mais tu pourra certainement aussi facilement en “gagner” en vendant des bien ou services. Donc finalement je crois qu’il va falloir qu’on se débarrasse de cette peur du manque qu’on (“on” assez vague ici je le reconnais, tout le monde n’est pas dedans) à intégré peut être en partie avec les monnaies privées non libres…

Comme c’est une monnaie tout jeune je pense qu’il faut lui laisser le temps d’évoluer. Je ne voit pas comment on pourrais se dire:" ok à partir de maintenant on va tous…disons diviser les prix par deux."

J’ai tendance à penser comme @Looarn que c’est plutôt des phénomènes d’offres et de demande qui jouerons sur les prix. Sachant que perso j’ai tendance aussi à être super flexible sur les prix, si je vend qqch et qu’en face de moi j’ai un nouvel entrant ou qqn non-membre qui n’a que 100 junes, je suis prêt à lui faire un super prix, car je sais qu’il n’a pas accumulé/produit bcp de DU comparé à moi (1 an et quelque).


#23

… sauf les banquiers.

C’est faux. Comment expliques-tu que le compte non membre Denis La Plume ait collecté en 1 an et demi plus de Ğ1 que la création monétaire de n’importe quel membre en 2 ans ? Il y a des gens qui veulent échanger dans la monnaie Ğ1, d’autres qui veulent co-produire de la monnaie Ğ1 et qui s’en donnent les moyens en allant à des apéros et en rencontrant les membres existants, et les autres qui veulent utiliser autre chose. Avec toutes les nuances de gris entre les deux et donc une implication plus ou moins marquée dans la Ğ1 ou dans autre chose, ce qui se traduit par plus ou moins d’« actifs » de ce dans quoi ils investissent leur temps et leur énergie. Je ne vois pas d’inégalités ici et encore moins d’injustice.

Par ailleurs, je ne comprends pas ta logique. Si les prix sont si élevés en Ğ1 pourquoi ne vends-tu pas plein de choses en Ğ1 pour en récolter beaucoup ?


#24

“Tant que des gens m’achètent mon pain à 8DU, c’est que le prix est juste (ou trop bas), car les clients sont d’accord sur ce prix. Ils valorisent plus mon pain que leurs 8DU. Et c’est ce que j’ai observé expérimentalement, à environ trente reprises et avec une dizaine de personnes différentes.”

OK. Je ne sais pas de quelle période on parle, mais les chiffres ne me semblent pas très élevés pour de la vente de pain. Le 8 DU n’y est peut-être par pour rien… et les gens achètent probablement plus sur du G1 bonus que sur du G1 monnaie usuelle pour eux.

D’autre part, la monnaie libre vise uniquement à créer la monnaie de façon égale entre les membres passés, présents, et futurs. Libre à vous de vouloir vous appuyer dessus pour créer un revenu de subsistance, mais ce n’est pas le sujet.

Le caractère innovant de la TRM donne effectivement envie de la penser comme quelque chose qui puisse devenir une “vraie monnaie” économiquement utilisable dans la vraie et donc permettant un revenu effectif à terme. çà serait somme toute tout simplement génial d’y arriver de cette façon et quand on écoute S. Laborde, cette idée de créer un revenu universel sans que la collectivité doivent le financer est sous jacent voire explicite.

Juste pour info, vous expédier votre pain ?


#25

Sur quelques mois. Effectivement, ce n’est pas mon activité principale. Et comme la G1 est une monnaie abondante (car créée chaque jour), s’il y a peu d’offre, il y a nécessairement beaucoup de G1 mobilisables pour les achats.

Je fais cela pour enclencher la pompe qui rendra (notez le futur) la G1 utilisable presque au quotidien. Pour qu’il y ait des premières offres.

Non. Mais vous pouvez venir m’en acheter samedi prochain, au Gmarché de Lyon.


Je me permets de revenir sur deux points :

limiter ses prétentions de prix car il ne sert plus à rien d’accumuler

Effectivement, j’utilise les nombreuses Junes gagnées par la vente de mes pains pour m’acheter d’autres biens, et également financer le développement de cette monnaie. Or, je peux observer expérimentalement que je stocke moins de Junes que d’autres membres, qui ne les utilisent pas et ne participent donc pas à augmenter la circulation de la June. Vendre mes pains cher me permet de faire circuler plus de Junes, je trouve cela tout à fait sain.

Vendre cher est ma manière de dire à ceux qui stockent :“il ne sert à rien d’accumuler”, mais de façon bien plus directe et convaincante. Si vous accumulez, vous n’avez pas de pain. En tout cas pas le mien. Et on verra le jour où j’aurai de la concurrence, ce n’est pas le cas pour le moment.

C’est tellement cohérent avec votre point de vue qu’il a libéré une vidéo de sa conférence pour 10000 G1, et envisage (comme moi) qu’une intervention d’1h30 d’un expert dans le système Duniter vaut pas moins que 20000G1. Laissons-lui la liberté d’estimer ses unités monétaires, et n’utilisons pas ce genre d’argument pour appuyer quelque point de vue que ce soit.


#26

Ah non, surtout pas, sinon il va encore augmenter ses prix ! :smiley:


#27

@Greg

Comme c’est une monnaie tout jeune je pense qu’il faut lui laisser le temps d’évoluer. Je ne voit pas comment on pourrais se dire:" ok à partir de maintenant on va tous…disons diviser les prix par deux."

J’ai tendance à penser comme @Looarn que c’est plutôt des phénomènes d’offres et de demande qui jouerons sur les prix.

Oui, je pense que c’est quelque chose comme çà qui va se passer et que la situation est effectivement celle de la jeunesse. Il faut cependant avoir conscience de ce vers quoi il faut tendre, à savoir un G1 “fort” en pouvoir d’achat, ce qui veut dire prix bas, en tout cas dans une fourchette relative au DU.

Je note au passage que la discussion a déjà eu lieu sur la question des prix et les avis sont pour le moins multiformes :

Il semble donc qu’à ce stade, le marché est loin d’être stabilisé, et pour qu’il ait un avenir, idéalement avec un revenu de base en G1 réellement viable, il faut une baisse des prix à terme pour être dans un ordre de grandeur proche du DU, ce qui va passer essentiellement par l’entrée de nouveaux producteurs conscients que des prix élevés signifient un G1 faible et des prix bas un G1 fort.

Ceci serait juste facilité par le fait que tout le monde engage un mouvement en ce sens, renonçant à vendre cher en G1 relativement à la monnaie dominante (à savoir l’€) et renonçant aussi à une accumulation “facile” de G1 qui dessert au final la monnaie.

Cette citation lue dans le 1er lien ci-dessus exprime bien le chemin à parcourir : “la monnaie n’a de la valeur seulement pour ceux qui considèrent qu’elle en a une” En clair, ceux qui vendent cher considère que le G1 n’a pas beaucoup de valeur, est une monnaie de singe plus proche de la roupie que de l’euro et à l’inverse ceux qui vendent peu cher, ou plus exactement dans un rapport cohérent avec le DU notamment, ceux-là considèrent à l’inverse que cette monnaie a de la valeur, capable de rivaliser avec le dollar, l’euro ou le franc suisse.

Comme le dit @Greg :

Donc finalement je crois qu’il va falloir qu’on se débarrasse de cette peur du manque qu’on (“on” assez vague ici je le reconnais, tout le monde n’est pas dedans) a intégré, peut être en partie avec les monnaies privées non libres…

Il reste du chemin avant que le G1 devienne une vraie monnaie, et c’est çà qui est aussi passionnant… L’expérience continue !


#28

Ah oui, vu. Juste que la discussion se base sur le “cours” actuel estimé de 1€ = 30G1, d’où ces chiffres. Mais je suis d’accord avec vous, ce n’est pas un argument en soi.


#29

On dit LA june !!!

Should be :

la G1

la valeur de la G1

le niveau de la G1


#30

Le DU est notre moyen de créer la monnaie, ce n’est en aucun cas un revenu de base, tu pars de ce postulat, et je vais essayer de te donner des pistes de réflexion.

Non tu n’es pas obligé d’attendre, la création monétaire n’est pas le seul moyen d’obtenir des junes. Tu peux devenir producteur. Le fait que tu te places systématiquement en consommateur, qui plus est qui attend pour pouvoir acheter qqchose, veut dire que tu ne participes pas à l’économie, tu en profites.

Il ne s’agit en aucun cas de créer un système de gratuité, il s’agit de créer un systeme qui atomise au niveau des individus le pouvoir de créer la monnaie.

Dans notre systeme, nous sommes tous égaux face à la création de la monnaie. Nous ne somme en aucun cas égaux face à la monnaie, la TRM ne garantie pas cela. Certain seront de meilleurs entrepreneurs, certain se contenterons du DU, certain feront faillite, ce sont des considération d’ordre économique et non d’ordre monétaire.

Imaginons que dans cette monnaie nous ne soyons que 2, toi et moi. J’ai de quoi te vendre la moitié de tout ce dont tu as besoin, et toi l’autre moitié. :slight_smile:

  • Jour #1
    • 2 DU emis
    • Masse monétaire : 2DU
    • DU utile : 1DU ( 1DU utile à l’économie, j’achete avec une moitié de DU ce qui me manque chez toi, et toi idem chez moi.)
  • Jour #2
    • 2 DU emis
    • Masse monétaire : 4DU
    • DU utile : 1DU
  • Jour #3
    • 2 DU emis
    • Masse monétaire : 6DU
    • DU utile : 1DU
  • Jour #4
    • 2 DU emis
    • Masse monétaire : 8DU
    • DU utile : 1DU
  • Jour #5
    • 2 DU emis
    • Masse monétaire : 10DU
    • DU utile : 1DU

Finalement dans ce système, j’ai besoin pour vivre de 0.5DU, j’en reçoit 1DU par jour, mon épargne elle s’envole. N’y vois tu pas un problème ? :slight_smile:

Les prix devraient ils s’adapter à cette masse monétaire croissante ?

Faut il encore plus baisser les prix, pour atteindre un système de gratuité totale ?


#31

Salut @Looarn

merci de prendre le temps de ces explications. Effectivement, vu du principe de l’accumulation de la masse monétaire, mon raisonnement ne tient pas totalement.

Je n’envisage pas que le système soit un système de gratuité, juste qu’il puisse fournir un revenu de base minimal pour des activités non productives, ce qui est le principe d’un revenu de base. Mais je ne cherche pas à justifier l’absence de travail, au contraire.

Je réfléchis aussi en tant que producteur potentiel qui vit dans le monde de l’euro (indispensable à ce jour pour des fournitures, etc.) et qui produirait des biens vendus en June.

Merci en tout cas pour ces remarques et je vais poursuivre ma compréhension de la June que je trouve fondamentalement super intéressante.


#32

Salut sensor56, et bienvenue sur ce forum :slight_smile:

Et le mieux dans tout ça, c’est que quand on croit avoir tout compris, on en découvre encore :smiley: Un vrai régal intellectuel, ce changement de paradigme :slight_smile:

Moi je me dis juste que la monnaie est utile si tu peux acheter avec, sauf que pour acheter il faut que quelqu’un vend, et si quelqu’un vend en june, c’est bien pour avoir des junes, surement qu’il en a besoin. Donc si le DU suffit, ya pas besoin d’avoir plus de junes, donc ya pas besoin de vendre :confused:

Et en fait on est pas la pour vendre, je pense qu’on est là pour s’entraider ! On vend surtout pour avoir des junes afin d’inciter les autres à venir nous aider à répondre à nos besoins, nos envies, etc… :slight_smile: Ou de permettre à des gens, à des projets,… de pouvoir eux-même demander de l’aide. Sinon, au lieu de vendre, si c’est pas pour avoir des junes, autant donner !

Mon conseil n’est donc pas de dire au gens de vendre (cher ou pas), mais plutôt de dire aux gens qu’ils expriment leurs besoins, leurs envies, qu’ils demandent de l’aide,… et de vendre seulement pour avoir les junes nécessaires pour récompenser ceux qui viennent t’aider, et aussi pour avoir les junes pour permettre à d’autres d’être aider :wink: (ou d’anticiper de possibles achats futurs, mais c’est un pari sur l’avenir ^^)

Encore bienvenue :slight_smile:


#33

On adore parler de ça. ^^

Merci a toi pour ce sujet intéressant, anytime !


#34

Je te propose cette petite fable qui peut être t’aidera à différencier le DU du revenu.


#35

@Jean-F

oui, c’est pas mal comme fable !

En fait, dans l’euro, ce sont les banques qui créent la monnaie… mais par crédit/dette. La BCE refinance les banques sur le marché interbancaire et fait en ce moment (et depuis plusieurs années) du Quantitative Easing (ah la belle affaire… crée la monnaie pour les banques, les Etats en clair)… donc çà marche déjà comme çà, sauf qu’on ne le voit pas… et que l’argent supplémentaire ainsi créé reste “bloqué” dans le monde financier, ne passe pas dans le monde réel, d’où la super-bulle qui est en train de se constituer (la valorisation du Dow Jones par exemple est à 3 fois son niveau avant la crise des subprimes actuellement… )

Bref, ce qui est ici effectivement très nouveau et même déroutant, c’est que l’on est / devient tous créateur de monnaie… Et c’est çà qui est génial et c’est disponible tout de suite pour circuler dans l’économie réelle. Donc, ok, création de monnaie (= le DU sorte de Quantitative Easing individuel) c’est différent de la monnaie.

N’en reste pas moins qu’à terme, vu que nous sommes dans une économie 100% € autour de nous (voire $ pour les anglo-saxons), pour que la communication se fasse bien entre les 2 monnaies, et plutôt dans le sens € vers la June, que la June soit une monnaie “forte” sera favorable, et donc on a malgré tout intérêt à aller vers une baisse (progressive, en fonction du marché certes) des prix.

Super intéressant en tout cas tous ces échanges, réflexions… !


#36

Bonjour à tous,

Super fil, ça alimente ma réflexion.

Je voulais dire @sensor56 que j’avais imaginé la June comme étant un “revenu de base” aussi, mais il s’agit seulement de création monétaire comme cela à été dit.

Corrigez moi si je me trompe, mais rien ne nous empêche par la suite de mettre en plus un système de redistribution, sous forme de revenu de base, voir de salaire à vie (comme le propose Friot) qui sera lui beaucoup plus conséquent.

C’est pas parce que tu créé 10 junes par jour que tu ne peux pas en “recevoir” beaucoup plus. Et oui, les 10 junes du jour d’avant sont en circulation, donc plus la masse monétaire augmente et plus il y a d’argent en circulation et plus l’argent circule et plus on peut en percevoir.

Donc on peut très bien co-créer 300 Junes par mois et recevoir par système de redistribution 3000 Junes par mois. Il ne faut pas confondre les deux.

Aussi, sur le fait que l’argent que l’on possède tend toujours vers la moyenne, c’est vrai sur le long terme (une demi vie), à court terme, il peut être intéressant d’accumuler pour pouvoir investir par exemple ou avoir un fond de tréso ou autre. Pour moi, ça n’a pas de sens de dire “Il ne faut pas accumuler plus de la moyenne”, tout dépend ce qu’on souhaite faire avec ces junes.

Si je veux m’acheter un jour une maison en June, j’aurai peut-être tendance à vouloir beaucoup accumuler pendant une période, même si ma monnaie se dévalorise. Mais là peut-être que je dis une connerie, je ne maîtrise pas encore bien les subtilités de la TRM.

En espérant contribuer à la réflexion, Andréas


#37

Tout à fait :slight_smile: Rien n’empêche l’emergence d’associations de personnes qui viendrait collecter des junes suivant des critères afin de les redistribuer selon d’autres critères :slight_smile:

Comme tu le dis tu peux tout à fait garder de la monnaie si tu le souhaites, et tu va pas forcement perdre en pouvoir d’achat :slight_smile: Tu peux aussi acheter des choses ou cotiser pendant plusieurs années avant de tout revendre et réclamer de quoi pouvoir t’acheter une maison :slight_smile: Aussi, rien n’empêche qu’on puisse vendre/payer une maison au fur et à mesure du temps et pas seulement en une seule fois ^^

Tout est possible, ya tout un monde à inventer, on est enfin libre de le faire :slight_smile:


#38

Merci @sensor56 pour ces réflexions et aux membres pour tout cet apport d’informations et commentaires!

Concernant les prix et la valeur de la June, je ne vois aucun problème. En fait, les prix sont directement liés à la situation de la June qui est pour l’instant une monnaie très locale.

Pour moi le plus gros problème est la couverture du cycle économique . C’est à dire qu’à mesure que la June se répend, il faudrait qu’elle couvre en même temps tout le cycle économique pour être “stable”. Dans les exemples donnés dans la documentation de la TRM, on parle des “trois producteurs”, donc ce sont des exemples basés sur de petits auto-entrepreneurs, propriétaires de leurs outils de production et tout le système se base sur une simplification de l’économie à l’exemple d’un petit village auto-suffisant où chaque “membre” de la communauté est à la fois producteur/consommateur.

Evidemment, c’est largement faux de nos jours. La June aura un gros problème lorsqu’elle s’étendra à d’autres “publics” qui ne tombent pas dans cette catégorie. Par exemple, un fonctionnaire qui travaille dans une administration publique. Comme on ne paye pas d’impôts en June, il ne peut pas “vendre” les services qu’il rend à la communauté en June (par exemple, l’émission de cartes d’identité, ou autre service administratif). Pareil pour un comptable ou un vendeur d’une multinationale, qui n’est pas propriétaire de son outil de travail ni de sa boite et ne peut donc pas “détourner” une partie des biens produits pour les vendre contre des June.

La TRM en fait, si on veut parler “politique”, est surtout basé sur une idéologie d’anarchisme auto-suffisant (je rajouterais “utopiste”, puisque c’est un peu comme si on pouvait créer des communautés “auto-suffisantes” dans un monde à la “Mad Max” où tout s’éffondre, un “un village gaulois” résiste derrière ses barricades, une espèce de “ZAD” avec le June pour monnaie). Il n’y a pas de réflexion sur l’interaction avec un Etat (en fait, il est complètement ignoré dans la TRM), ni sur le fonctionnement d’une économie avec des énormes entreprises.

Le deuxième “problème”, c’est que pour l’instant, dans la communauté des monnaies libres, l’idéologie principale (et tout à fait louable), c’est la liberté totale. Personne ne force personne d’autre à faire/vendre/acheter/adopter une monnaie de quelque manière que ce soit. C’est basé sur une adhésion volontaire et libre. Donc le “modèle” de développement, est en effet basé sur une augmentation progressive de la communauté “Duniter”, progressive, lente, avec une adhésion de personnes qui partagent certaines valeurs (comme l’attachement à une certaine justice et égalité). En gros: sur une période de 100 ans, il y a une espèce de “transition” (souhaitée, mais pas forcée) de l’€ vers la June à mesure que de plus en plus de gens sont “convaincu” du bienfondé de cette idée.

Malheureusement, il suffit de se pencher un minimum sur l’actualité économique et financière pour bien comprendre que c’est une utopie complète. Le système actuel est en quasi banqueroute et une crise bien plus profonde que 2008 se prépare avec un risque d’un éffondrement monétaire cette fois-ci (hyper-inflation, déflation…) et donc le danger d’une interruption des échanges économiques (le vrai et seul danger d’une crise financière, c’est que les échanges économiques s’interrompent brutalement). De penser que dans un tel scénario, on puisse s’offrir le “luxe” de continuer à tranquillement s’échanger des Junes entre “nous” pendant que le monde sombre dans le chaos/la dictature économique (en gros, le chemin que prend le Venezuela et celui qu’à pris l’Allemagne entre les 2 guerres), c’est juste mignon, mais ça fait quand même un peu peur… J’aimerais vraiment voir combien de temps tiendrait un réseau June basé sur la blockchain dans un “monde” qui bascule vers le totalitarisme et un contrôle par l’état de l’Internet et de l’électricité. Enfin bref…

La TRM pourrait être une des solutions pour sortir d’une telle crise, mais cela nécessiterait de passer par l’état et même la coopération de certains acteurs “privés” (banques centrales, banques privées) pour mettre en place une monnaie libre rapidement pour faire en sorte que les échanges reprennent.

La valeur de la June n’est donc qu’un problème secondaire. Il est lié à la déconnection entre le nombre de personnes rejoingnant le réseau, et la couverture du réseau du cycle économique (couvrir l’entièreté d’un cycle économique de la production des matières premières à la production). Pour moi, (et je vais me faire lyncher sur ce forum pour ça), la TRM et la June ne seront stables que dans le cas d’une transition massive et organisée vers la June dans le cas d’un effondrement du système économique/financier présent et d’une parité temporaire entre l’ancien € et la June, en laissant les prix fluctuer petit à petit à mesure que les échanges reprennent.

Normalement, la valeur de la June s’auto-équilibre grâce aux forces du “marché”. S’il n’y a pas d’autres monnaies que la June, alors le système est relativement simple. Il y a d’un côté la quantité totale des biens/services en circulation, de l’autre la quantité totale de June en circulation, et le marché s’équilibre de telle façon à ce que ces biens/services circulent dans l’économie de façon optimale (chacun a accès à un certain % de la quantité de biens/services dans l’économie puisqu’il/elle contrôle un certain % de la masse monétaire).

Enfin, dans une telle situation, le DU devient, effectivement un espèce de “salaire de base” puisqu’il n’y a pas d’autre monnaie.

Mais tout ça, encore une fois, viole les principes fondamentaux de la monnaie “libre” (le principe de liberté) et donc elle ne serait plus “libre”.


#39

C’est complètement faux et démontre une incompréhension profonde de ce qu’est la TRM.

De quoi sont composés les états si ce n’est d’individus ? De quoi sont composés les entreprises si ce n’est d’individus ?

La structure “état”, “entreprise” créé certes un nouvel objet, mais il n’en reste pas moins composé de l’objet étudié dans la TRM : l’individu. L’étude des objets qui se construisent par dessus l’individu doit faire l’objet d’un autre travail, ce n’est pas celui de la TRM.

Sinon oui, la stabilisation de la Ğ1 viendra avec le développement de son utilisation. Mais une monnaie co-créée par ~1700 personnes réparties sur le territoire français, ça ne permet pas d’offrir la densité nécessaire à sa stabilisation.

Quand à l’urgence de transitionner : la monnaie-dette a mis des siècle à s’installer. La monnaie-libre aura besoin de temps aussi, on ne change pas de système monétaire comme ça. En attendant, on fera comme on a toujours fait avec la dette en 3000 ans d’histoire : des défauts, des relances par la dette étatique, pillage, etc.

Soyez patient, utilisez là, développez la. Tout vient à point à qui sait attendre comme dirait l’autre…

La monnaie-libre apporte des bienfaits des aujourd’hui, mais ne lui donnez pas la responsabilité de réparer en quelques années les défauts d’un système qui a 3000 ans. (150 générations d’humains, contre 0,1 génération humaine pour la monnaie-libre…)


#40

Bonjour Marma :slight_smile:

Tu entends quoi exactement par “stable” ?

En tout cas je suis d’accord avec toi, il y a ce problème de couverture du cycle économique. On sait déjà, sans trop se tromper, qu’aucun membre ne pourra jamais produire et vendre du pétrole (je ne parle pas du biogaz ou autre) sans jamais utiliser une autre monnaie que la monnaie libre :confused:

Est-ce qu’une solution simple ne serait pas d’utiliser une plateforme de change justement ? En fait c’est déjà le cas, on peut déjà acheter des euros ou des dollars pour ensuite les échanger contre ce qui n’est pas encore produit complètement en junes :slight_smile: Une communauté économique n’est jamais vraiment complètement en autarcie :wink: