Alternative à la toile de confiance?

Bonjour,
Comme c’est énoncé dans le titre, quels sont les alternatives envisageable à la toile de confiance?

Comme moi vous avez pu constater à quel point l’humain est variable.
S. Laborde dans ses vidéos martèle qu’il ne faut pas certifier les personnes que l’on ne connais pas vraiment bien et que celles que l’on certifie, doivent aussi l’être par des personnes que l’on connait.
Pour ma part si je me limite à ça je vais certifier que 4 ou 5 personnes (ceux qu’on appel les vrais ami(e)s) et je n’aurais jamais été certifier car aucun de ceux-ci ne connaissait la ML avant que je leur en parle.

La confiance est d’ailleurs très volatile car par exemple quand on se met en couple, on fait en principe confiance à l’autre, mais combien de fois elle à été trahi, et pourtant on peut dire que « l’autre » été une personne de confiance…

Si je suis bien conscient que aujourd’hui, la TdC est le meilleur outil pour fonctionner, je suppose que comme moi, certains se pose la question sur la suite et peut-être même que certains ont pensé aux solutions.

Problème posé : un seul compte par individu.

Qu’est ce qui est unique à chaque personne?

  • Empreinte digital
  • l’ADN
  • L’iris de l’œil
  • La cartographie veineuse de la paume de la main (trouvaille Canadienne)
  • Numéro de sécurité sociale (centralisé et falsifiable)
  • etc…

Quel sont les techniques les plus probable, les plus sûre, accessible au plus grand nombe et les moins coûteuses?

Je n’ai aucune compétence, juste des questions.
Aujourd’hui la TdC convient car nous ne somme pas nombreux, qu’il n’ a pas grand choses à gagner sur le dos des 2500 autres membre, et donc que les gens qui le sont devenu serait de bonne foi

3 J'aimes

Les données biométriques présentent plusieurs problèmes :

  • perte d’anonymat
  • besoin de matériel
  • falsification possible

Et surtout, l’unique sécurité d’un système biométrique repose sur l’unicité de la donnée dans les individus. Mais dans les individus uniquement. Ailleurs, la donnée peut être dupliquée. Cette donnée n’a donc aucun intérêt pour la sécurité dans un réseau distribué où chacun est libre. Il faudrait un acteur central (ou des fédérations) pour vérifier les données.

On peut toutefois utiliser ces données comme graine de la clé privée. Mais il faut s’assurer qu’elles ne changeront pas (croissance, vieillissement, accident), de plus cela permet de se faire voler ses identifiants très facilement.

La toile de confiance a aussi des avantages que n’ont pas les systèmes d’identité non sociaux :

  • rencontrer des gens
  • exclure un membre non respectueux de la licence
1 J'aime

Comme le dit tuxmain ça ne suffit pas, si je possède les empreintes digitales de 10 000 personnes vivantes, je peux me faire 10 000 comptes membres à leur place. Je peux même plus simplement simuler des empreintes digitales de personnes qui n’existent même pas :smiley:

« Un compte = une personne » ne suffit pas, car c’est « un compte = une personne vivante » :wink:

Donc soit c’est centralisé et c’est quelques-uns qui décident qui est une personne en vie et pas les autres, soit c’est décentralisé et ce sont les membres ensemble qui décident qui est une personne en vie ^^

On cherche une solution technique qui permet à une personne vivante de prouver aux autres membres qu’elle existe et qu’elle est bien en vie, et cela de manière unique.

3 J'aimes

C’est pour ça qu’il y a etc, il existe sûrement d’autres solution que je ne connais pas ou que j’ai oublié.

Les données que j’énumère, ne remplace en rien le mot de passe, ça permettrait juste d’ouvrir un autre compte si cette donnée et déjà rattaché à un compte membre, une sorte de troisième clé

Pour moi la TdC ne survivra pas toute seule à l’augmentation du nombre de membre et y adjoindre une autre donnée serait indispensable, même si c’est dans 10 ou 100 ans, ce sera inévitable.
C’est vrai que le mot « alternative » du titre du sujet n’est pas le bon, mais « complément » serait plus juste.

Si on avait déjà trouvé un meilleur moyen que la toile de confiance, croit-nous, cette solution serait déjà utilisé :slight_smile: C’est bien parce qu’on a pas trouvé mieux que la toile de confiance ai ce qu’elle est :slight_smile:

Tout à fait, il y a une limite technique. Plus il y a de membres et plus il sera difficile de rentrer, jusqu’à atteindre le million de membres il me semble.

Mais rien n’empêche de faire plusieurs toile de confiance et plusieurs monnaies libres :slight_smile:

2 J'aimes

La TdC conviendra encore mieux quand nous serons plus nombreux, car il sera plus facile de rencontrer des personnes déjà connues dans la toile.
Les personnes qui ont été certifiés par des personnes à peine connues (aux limites de la licences) ne verront pas ces certifications renouvelées! Les membres réserverons leurs certifs aux personnes plus proches, la confiance sera renforcée, avec la progression de la toile.
C’est tellement beau tout ça… :heart_eyes:

4 J'aimes

Je souhaite de tout cœur que tu ai raison, peut-être suis-je trop pessimiste, mais les exemples de « tromperies » montre que même au sein d’une famille ou d’un cercle d’amis, la confiance est fragile.

Blague courte :
Le juge lui demanda pourquoi il avait arnaqué tous ces pauvres gens qui lui ont fait confiance
Le prévenu répondit qu’il était beaucoup plus difficile d’aranaquer les gens ne lui faisant pas confiance

4 J'aimes

Je ne lis pas de véritable question, du coup vous faites erreur:

1/ plus la toile grossi plus elle facilite l’acces et le contrôle des membres sur sa solidité.

2/la masse monétaire est aujourd’hui de 1,5 millions de DU(ğ1) , ce qui correspond en unl européennes à l’équivalent d’une fourchette entre 1,5 millions et 750 000 unle.

Dans le titre il y a une question et une autre ici :

Je sais qu’en mettant sur la table la question sur la TdC, j’allais m’attirer les foudres des plus partisans, comme ceux qui ont répondu, certainement parce qu’il sont très investi et je ne pourrais jamais vous reprocher ça, mais j’estime ce questionnement légitime.

Comprenez bien que je ne critique aucunement ce qui à été accompli, sinon je quitterais librement la ML, mais ce projet est tellement beau que j’ai envie qu’il perdure et mon questionnement est plus philosophique que technique, puisqu’il se pose sur la confiance. La technique est une solution à explorer.
Bien sûr vous y avait déjà réfléchi, mais d’autres paires d’yeux ne seront pas de trop. La personne ayant inventé la blockchain ou S. Laborde doivent se sentir seul au milieu de leurs pairs, mais seul, ils ont inventé quelque chose que les autres ne voyait pas. Peut-être que sur ce forum, il y a d’autres visionnaire…

1 J'aime

Un truc qui serait cool c’est qu’au lieu d’avoir une seule grosse toile de confiance, on est de multiples réseaux qui se tissent, fusionnent et se détachent suivant les certifications des membres :slight_smile:

Je ne sais pas si ça a déjà été réfléchi, je viens de poser la question sur le forum technique après des recherches infructueuses :wink:

4 J'aimes

On est en train d’étudier brightID qui pourrait non pas remplacer mais compléter la TDC, et permettrait peut-être de pouvoir assouplir les règles sans mettre en péril la sécurité :

C’est normalement un service payant, mais leur équipe est très intéressée par la ML et aimerait nous aider gratuitement. Ça mérite au moins d’être étudié, je trouve…

6 J'aimes

Certifier quelqu’un, c’est lui permettre de co-créer le même DU que nous. Mais nous savons que suivant le référentiel, cette co-création n’est qu’une simple redistribution de part relative de monnaie : ceux au dessus de la moyenne perdent en part relative, et ceux en dessous de la moyenne gagnent en part relative.

Finalement, est-ce que certifier ne revient pas à un engagement libre et volontaire entre personnes « ceux qui sont au dessus de la moyenne acceptent de reverser leur part de monnaie à ceux au dessous de la moyenne » ?

Par exemple, imaginons qu’Alice et Bob s’engage. Il commence chacun à 1 moyenne (car ils reçoivent le premier jour chacun 1 DU, donc 2 DU entre 2 personnes). Tant qu’il n’y a pas d’échange, ils restent chacun à 1 moyenne (ou x DU). C’est au première échange que la redistribution s’opèrent : celui qui reçoit de la monnaie passe au dessus et commence à redistribuer sa part relative à l’autre. Ce taux de redistribution dépend du calcul du DU.

Mais maintenant, est-ce que cet engagement peut être généralisé à plusieurs ?

Si Bob et Carole s’engage par exemple, on peut imaginer que ça engage Alice, ou pas. Ou il faudrait que Carole reconnaisse aussi Alice.

Ça rejoint un autre sujet que je viens d’ouvrir : Fusion/Division de monnaie libre/toile de confiance

L’idée c’est qu’au lieu d’avoir une seule toile de confiance et une seule monnaie libre, on aurait de multiples réseaux qui se tissent un peu partout, et qui fusionnent ou se divisent suivant les engagements de chacun.

Qu’en pensez-vous ? Y-a-t-il déjà eu des discussions là dessus ?

2 J'aimes

Non il n’y a pas de limite technique, c’est une légende urbaine au sein de la communauté née d’une incompréhension :

On pourrait très bien modifier le paramétrage de la toile de confiance pour qu’elle puisse recevoir beaucoup plus de membres, y compris l’humanité toute entière, on pourrait aussi migrer sur un système d’identification indépendant de la monnaie type BrightID.

La raison pour laquelle on ne le fait pas c’est un manque de moyens humains pour assurer la maintenance et le support, cela n’a aucun rapport avec la technologie utilisée et changer de technologie n’y changerait rien.

Plus il y a d’utilisateurs, plus il faut d’humains pour assurer la maintenance et le support, c’est inévitable, et ça ne dépend pas de la techno utilisée.

La toile de confiance G1 est comme elle est pour nous protéger, pour laisser le temps a l’éco-système technique de maturer sans s’effondrer.

Oubliez donc cette limite du million, il n’y a pas de limite technique.

7 J'aimes

Ok, donc une limite mathématique dû aux choix des paramètres actuels ?

Car avec 100 certifications par personnes, 5 certifs minimum, 80% des membres référents, etc… il se peut bien qu’il n’y est pu assez de certifications à la fois pour certifier de nouvelles personnes tout en conservant assez de certifications pour les membres restent à moins de 5 pas de 80% des membres référents ?

Bien entendu qu’on peut changer les paramètres ou même la toile de confiance ^^

alors, la redistribution du d.u. n’ a rien à voir avec sa valeur. lorsque nous devrons enlever un zero à la june/d.u à cause de la fonction c2 , nous ne perdrons pas dix fois nos junes ! c’ est le principe de gvaleur, il n’ y a de répartition que dans la création, pas dans les bénéfices. si je décide de prendre douze personne en location dans mes appartements pour 1d.u chacun par jour, ils ne créent plus de monnaie si ce n’ est pour mes douze june quotidienne. sur treize personnes, une seule créée douze june par jour sans être membre

Je ne parle pas de valeur du DU :thinking:

Je ne parle pas en référentiel quantitatif donc rien à voir avec mon message. Et tu te trompes, les soldes exprimés en junes seront bien divisé par 10. Par contre, exprimé en DU, ils ne bougeront pas, car le DU exprimé en junes sera aussi divisé par 10.

Le principe des gvaleurs c’est que la valeur est subjective, propre à chacun. Et je n’ai pas parlé de bénéfices. :thinking:

Je dis juste qu’en changeant de référentiel le DU devient une redistribution de part relative de monnaie.

Je ne comprends pas ton exemple :face_with_raised_eyebrow:

je t’invite à réaliser les modules d’approfondissement de la TRM :wink: https://rml.creationmonetaire.info/modules/ Je suis prêt à t’aider pour cela :slight_smile: Ou au moins lire certains des comptes rendus :slight_smile:

1 J'aime

qu’ est que tu ne comprends pas dans l’ exemple ? sinon oui jsuis d’ accord avec toi à condition que tu comprennes l’ exemple justement, ce n’ est pas la monnaie qui est répartie, c’ est simplement sa création, la preuve en exemple

Je t’ai envoyé un message privé :wink:

réponds ici car je ne vois pas pourquoi nier que la monnaie n’ est pas répartie avec la june !

Je ne nie pas que la monnaie n’est pas réparti avec la june, je l’affirme :joy: