TRM: "Optimisation et Espérance de vie"

Bonjour à tous.

Je suis en train de relire la section « Optimisation et Espérance de vie » de la TRM, et je ne suis pas sûr d’avoir compris la « relation fondamentale [:] la création de la masse monétaire durant toute l’espérance de vie passée ne doit être représentée à « t » vis-à-vis de la masse monétaire existante que par la petite fraction des individus de cette génération presque totalement disparue mais encore présente dans la hauteur temporelle en proportion de 1/ev ».

En voyant l’équation qui suit : image

Je pense comprendre qu’il y a ev fois plus de M à l’instant t + ev qu’à l’instant t.
C’est bien ça la contrainte que l’auteur pose pour trouver une valeur de c ?

1 J'aime

Ce graphe l’explicite plutôt clairement :
image

Je comprends ça comme « la monnaie créée par une génération qui aujourd’hui représente 1% de la population doit représenter 1% de M aujourd’hui » .

Sinon, il y a un autre mode de calcul de « c » que l’on trouve sur creationmonetaire.info:

https://www.creationmonetaire.info/2019/08/c-fvx.html

Justement, je ne comprends pas ce graphique.

@Paulart en effet, puisque le DU est le même pour tous les individus, une part de 1% de la population, quelque soit sa génération, participe à hauteur de 1% à la création monétaire. Ça ne donne pas de contrainte au calcul de c.

Sans parler du calcul lui-même, est-ce que l’intention de cette section de la TRM est d’établir que le taux de création monétaire est proportionnel à ev?

J’essaye de répondre en fonction de ce que j’en comprends, car il me manque des bases de notations et de standards mathématiques ou physiques: (désolé :pensive: )

Capture d'écran de 2021-03-01 20-43-08

" Au bout de 80 unités de temps, la génération précédente représentée par 1 à t = 0 ne représentera plus que 1/80ème de la monnaie existante"

Le truc c’est qu’en fonction de la valeur de « c », ce que va représenter la création monétaire passée à t+1 ne va pas être la même.

Et la conclusion qui suit arrive sur 2 bornes entre lesquelles « c » doit être compris pour que les libertés de chaque utilisateur soit respectée.

on peut lire à la suite :

" Les systèmes monétaires compatibles avec le principe de relativité et les trois libertés économiques sont les systèmes monétaires à dividende universel dont la valeur est une proportion « c » de la masse monétaire qui dépend de l’espérance de vie moyenne de la zone monétaire considérée sous la forme :

Capture d'écran de 2021-03-01 20-48-55

Je suis d’accord que dans la TRM, l’explication doit venir de qqch dans la façon dont c’est écrit, car la conclusion des 2 bornes m’ont parues plus claires en faisant les modules Galilée/Bresson/Liebnitz, ou en changeant la valeur de « c » sur des simulations ou des tableurs.

Par exemple, sur le blog de @Hugo-Trentesaux l’article « Une monnaie égalitaire » contient un graphique interactif dans lequel on peut changer la valeur de « c » et voir ce que ça provoque sur la quantité relative de monnaie crée par un individu nouvel entrant sur 80ans.

Si on met 3% / an , on voit ça:

Capture d'écran de 2021-03-01 21-02-35

Ce qui signifie qu’au bout de 80 ans dans la monnaie, l’individu en question n’aura pas crée sa moyenne de monnaie, et que donc la monnaie des anciens (des premiers entrants même) sera toujours plus pesante relativement dans l’économie, ce qui brise la symétrie entre individus, et qui fait de ce système qqch de non symétrique et donc une monnaie « non-libre ».

A contrario, quand on met 20% / an, on voit que la création monétaire d’un nouvel entrant arrive à la moyenne en 30 ans.

Capture d'écran de 2021-03-01 21-05-25

Perso, je vois que ça impact la capacité à épargner des anciens membre, qui voient leur création monétaire passée se diluer pour être remplacée au bout de 30 ans, et selon ma compréhension actuelle (qui peut et va évoluer ) c’est cette raison qui pose une des bornes

Dans le module Liebnitz, il est demandé de tester plusieurs valeur de « c » pour voir l’impact que ça aurait sur des prix fixés selon des méthodes différentes (en DU ou en Ğ1) et j’en conclu personnellement que c’est le tiraillement entre « capacité à épargner des anciens » VS « création de monnaie des nouveaux entrants qui doit remplacer la monnaie des anciens » qui me donne des bornes.

Tu pourra le trouver ici : https://consseledisent.fr/t/module-liebnitz-trm/1030

Après je suis super chaud que d’autres disent ce qu’ils en pensent ou expliquent les annotations mathématiques de la TRM.

6 J'aime

Waaaa ce poste de malade que tu nous avais caché !!

A but « non scientifique » lol

2 J'aime

Bah ouais, je ne suis pas universitaire et je mets 2 3 conneries je pense dans le bousin. Donc à prendre avec modération quand même ! :smile:

2 J'aime

glups, putain d’article ! Avec les modules de la TRM, on peut enfin espérer considérer que l’économie soit une science et non plus une croyance… :wink:

super, un fil très pertinent qui permet de découvrir ce singulier exposé du module 3 d’approfondissement de la TRM " Leibnitz" ainsi que le topo en éducation populaire « une monnaie égalitaire » .

Nb: le site personnel de Paulart sous discourse (comme ce forum ici) m’est très plaisant autant sur le fond que sur la forme avec ses tutoriels de fabrication de yourte, maisons ossature bois et cabanes.

Concernant le petit c (taux de croissance) idéal (optimal, parcimonieux):

  • Le taux en dessous de 10% privilégie les anciens sur les nouveaux par le simple fait que la moyenne ne peut pas être atteinte par les coproducteurs ou seulement par les plus anciens.

  • Le taux en dessus de 10% fait rapidement fondre l’epargne en privilégiant les nouveaux entrants sur les anciens et au détriment de la propriété de réserve de valeur de la monnaie.

1 J'aime

Wah super réponse, merci !

Je comprends mieux le calcul de c et l’intention derrière cela.
J’ai donc pu recommencer le calcul par moi-même, pour corriger l’Erreur dans la Théorie Relative de la Monnaie?

En partant du calcul de la masse monétaire dans le temps image.
Après ev il y aurait image
L’auteur propose un rapport en proportion de image des masses monétaires créées par différentes générations. Je corrige en ajoutant un facteur image pour que les unités soient homogènes. Cela nous donne :
image

En prenant (1) et (2), on peut calculer c tout à fait correctement :

image

Et c’est en posant image qu’on obtient image

Si je ne me trompe pas, est-ce que vous permettez qu’on mette à jour la TRM avec ces équations ?

Et tant qu’on y est, ne devrait-on pas rajouter les méthodes de calcul de @Hugo-Trentesaux, ou celles qu’a mentionnées @gerard94 ici ?

En fait, c’est même mieux que tu ne sois pas universitaire ( :wink: ). Je doute que les universitaires étudient ou même font des recherches sur l’économie et la financiarisation de la monnaie libre ( :star_struck: ).

On parle bien de sciences économiques ( :wink: ) et pourtant on croisent les doigts pour la confirmation des projections économiques ( :rofl: ).

Je me rappel d’un cours de mon prof d’éco (cela ne me rajeuni pas): « l’économie, est-ce un art ou une science ? »… Les livres de référence pour répondre à cette épineuse question était…

  • Les Aventures d’Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll. Je ne l’avais pas lu en VF et je me le suis lu en VO pour une classe d’éco ( :smile: ).

  • L’Art de la guerre de Sun Tzu (en version anglaise) et le Hagakure (aussi en version anglaise).

Étrangement, ~30 ans après et malgré de nombreux autres cours plus techniques et plus mathématiquement pointus (sinon tordus) sur l’économie et la finance, c’est celui ci qui m’a le plus marqué. Preuve en est faite puisque je m’en souviens encore à ce jour.

@+ :vulcan_salute: :g1:

cc @Galuel

Il y a quantité de manières d’approcher le sujet, qui aboutissent à des estimations de bonnes valeurs de c entre 3% / an et 15% / an, et qui sont toutes acceptables.

Après la question la TRM ce n’est pas de la « mettre à jour » mais d’attendre la publication de la TRM 2.7182

Laquelle est prévue pour publication dès que le module Gödel aura été réalisé, ce qui ne saurait tarder.

1 J'aime

Après la version 2.718 tu passes à la 2.7182 :persevere: :sob:

Équivalent en notation linuxienne/linuxoise : 2.7.18 → 2.7.18.2 :wink:

Ne pourrais-tu pas passer à la version 2.8 voir même directement à la version 3 par simplification éditoriale :smiley:

Autre demande concernant le nom des modules : à quand des noms de femmes scientifiques qui ont elles aussi marqué l’Histoire des sciences… Il y a quand même quelques lauréates en lice parmi une longue liste :

Et pour plus d’inspiration…

@+ :vulcan_salute: :g1:

C’est une référence au nombre d’Euler

Par contre l’idée d’avoir des noms de femme scientifique fait sens pour moi.

3 J'aime

:flushed: J’avais encore oublié la voyelle e :face_with_thermometer: :roll_eyes:

77925276ehceg

:blush: voilà donc que tout est en ordre :blush: Merci @Candide pour la précision (au féminin) et le rappel (au masculin) :partying_face: :smiley: :wink:

@+ :vulcan_salute: :g1:

Leonhard Euler : cela fait un de plus, et non pas une (CQFD). Et pourtant, l’espérance de vie des femmes est bien supérieure à celle des hommes !

Merci cela est toujours agréable à lire. Il va bien falloir collectivement s’y mettre à un moment, car cela devient pesant. Les noms des modules de la TRM ressemblent aux noms de chambre de l’internat d’un lycée de vieux garçons.

Le 8 mars étant à la fois la date anniversaire de la June mais aussi la Journée Internationale pour les Droits des Femmes :

Cette journée de lancement de la June le 8 mars 2017 a été choisie au hasard du calendrier ou, c’était seulement un choix de marketing ?

La question est judicieuse. je vous invite à lire de fil de message à l’adresse indiquée entre parenthèse pour la date du 8 mars.

Cela donne l’impression que la date de lancement de la June au 8 mars est tombée au hasard du calendrier. Ce n’est qu’après en rédigeant l’Historique de la Monnaie Libre que certains ont possiblement réalisé que cette date coïncidait aussi avec la journée internationale des droits des femmes. C’est bien ça ?

Alors j’ai relut le fil, c’est pas celui auquel je pensait …
Mais je ne le retrouve pas.

La date du 8 mars n’a pas été choisie au hasard. Çà n’est pas une volonté marketing, mais un choix inclusif.