Seuil Historique!

Nous venons de passer la barre historique des 100 000 000 de junes en existence.

10^8 G1 destinnées à circuler librement! Et à ça s’ajoutera probablement chaque mois plus de
2 800 000 junes supplémentaires, de quoi suffire à baigner de liquidité une énorme augmentation, chaque mois, de ce que nous mettons chacun à disposition les uns aux autres (biens et temps de travail) en monnaie libre.

à nous de jouer!

5 « J'aime »

Bonjour,
Ce chiffre confirme le système très inflationniste généré par la june. Et je m’interroge sur le rôle de l’inflation. Il n’est pas apprécié dans le cadre de la monnaie-dète. Quel peut être son rôle dans le cadre de la monnaie libre ? Nous amener à relativiser l’argent et aller vers l’absence d’argent ? Je serais intéressé d’avoir des avis sur le sujet qui me parait finalement au coeur de bien des interrogations sur la monnaie et son utilisation.

1 « J'aime »

Oui, c’est bien d’essayer de comprendre le fonctionnement de la monnaie libre.
C’est pourquoi il y a un site ou normalement, vous pouvez trouver toutes les réponses à vos questions : La création monétaire produit-elle de l'inflation ?

1 « J'aime »

Salut,

Si on compte en DU ce problème disparaît

1 « J'aime »

Cette affirmation est, je veux le croire, une erreur et non pas une tentative de désinformation délibérée envers la communauté de la monnaie libre. Elle est en tout cas fausse dans tous les cas SAUF dans le cas exceptionnel et absolument non-désirable de membres qui vivraient entièrement au crochet des contributeurs économiques à la communauté, ce qu’ils auraient, par la nature des choses, bien du mal à faire (car la valeur de la june s’autorégule automatiquement par le bas proportionnellement à la passivité relative de ses membres).

Même un utilisateur qui n’a d’autre revenu que le DU est tout à fait sujet à l’inflation, tel qu’à taille de l’économie par utilisateur constante son pouvoir d’achat est plus grand s’il dépense tout son DU en flux tendu que s’il le dépense à grands intervalles. Et puisque qu’à ce stade l’idée insensée que la norme pourrait être de vivre de sa part de création monétaire (tout le monde recevrait mais qui donc donnerait, alors, ce que tout le monde recevrait?) et non pas vivre de sa contribution économique à la communauté a été clairement démentie par des acteurs majeur de son développement (qui ne pourraient avec toute la volonté du monde en faire autrement de la réalité), je crois qu’il n’y a pas grand débat à ce sujet (si ce n’est pour des cas qui par nature autorégulée ne peuvent que demeurer exceptionnels): Le DU ne constitue pas un revenu universel, c’est une part de redistribution par création monétaire de la taxe (car ç’en est une…) de l’inflation qui touche tout détenteur de junes (si ton compte est sous la moyenne tu y gagnes plus que tu n’y perds et si ton compte est au dessus de la moyenne, tu perds par la taxe plus que tu n’y gagne par le DU).

De dire que quelque chose est un « problème » est toujours un jugement (que tu es libre d’émettre, si tu le veux). Disons que l’inflation relativement agressive (jugement aussi) que l’on voit dans la monnaie libre est une caractéristique de celle-ci. Bonne ou mauvaise, problème ou solution? Ni l’un, ni l’autre exclusivement; ou plutôt les deux selon le sujet dont on traite.

C’est une solution agressive contre la thésaurisation par exemple, mais c’est problématique pour l’épargne et donc une entrave au fait de pouvoir différer sa consommation (travailler un temps pour être libre par la suite ou continuer de vivre longtemps après une généreuse contribution à l’économie, par exemple). À minima ça pousse à ne jamais trop contribuer sans rapidement dépenser et à se suffire de très peu quand on est plus en mesure de contribuer malgré avoir énormément contribué au par avant (personnes âgées ayant travaillé et économisé toute leur vie qui reposeraient entièrement, comme il serait peut-être sain, sur les économies de leur contribution pour vivre).

Concrètement l’économie de la monnaie libre, à l’équilibre, incite à travailler/produire relativement régulièrement et à dépenser relativement rapidement ce que l’on gagne.

Une exemple:

Tu as travaillé toute l’année dernière 14h par jour tous les jours de la semaine pour quelqu’un qui t’a promis de te payer au bout d’un an 500 000 junes. Aujourd’hui tu reçois donc tes 500 000 junes sur ton compte. Si la Croissance actuelle (c actuel) de 0,09% par jour (qui soit dit en passant est bien loin de la Croissance théorique cible (c) de 4,88 % / 6 mois) est maintenue, à taille constante de l’économie libre, sans ne RIEN dépenser de tout ce que tu as gagné (en vivant par la grâce de Dieu) il ne te restera dans deux ans de la valeur que tu as reçu qu’environ 270 000 junes (à leur valeur d’aujourd’hui) et dans 7 ans peut-être que 60 000 junes (à leur valeur d’aujourd’hui): environ 85% de la valeur du fruit de ton travail acharné d’une année (environ 460 000 junes à valeur d’aujourd’hui) t’auront été enlevées par l’imposition de la création monétaire, sans que tu n’ai toi-même profité d’un yota du fruit de ton travail (bien plus de valeur t’aura été prise du fruit de ton travail qu’il ne te restera à utiliser). Avec un peu de chance cette valeur perdue pour toi aura été redistribuée à des membres méritant de la monnaie libre qui pendant ce temps participaient au présent ou au futur de la communauté (en développant du logiciel par exemple ou se formant dans un domaine) tout en participant peu à donner transactionellement dans l’économie.

Si par contre tu dépense immédiatement tes 500 000 junes quand tu les reçois en quelque chose dont l’appréciation relative reste constante au cours du temps dans la communauté de la monnaie libre (imaginons que ce soit le cas du cuivre), alors tu échappera à cette taxe à tout moment et, sous réserve que les volumes de la demande soient suffisants, tu pourras reconvertir cette chose en la valeur initiale que tu as perçue. On pourrait appeler ça « l’évasion fiscale » de l’agressive taxe par création monétaire de la monnaie libre ou d’une manière plus jolie, quand la dépense est utile, ce qui je l’espère sera le plus souvent le cas, « l’incitation à la consommation » de la monnaie libre.

Le DU et son évolution seront dans ce cas un trés trés léger amortissement de la violence (un jugement) de ce qui t’es pris mais je peux te garantir que compter en DU ne fera en rien disparaitre le « problème » pour toi (qui est une aubaine pour tous ceux qui auront vendu moins que la moyenne de travail ou de biens en junes sur cette période, car ce sont eux qui récupèrent le plus la valeur que tu perds).

Pour des personnes jeunes, et puisque la june elle même est jeune et que la Croissance théorique cible (c), bien qu’assez élevée, est tout de même moins agressive que la Croissance actuelle (c actuel), je trouve que tout ça se tient. Dans la mesure où c’est compris (choix éclairé), c’est un choix de générosité choisie. Et même si on ne le choisit pas, on peut choisir d’y échapper par « l’évasion fiscale » telle qu’elle est décrite ci-dessus. En gros, on peut s’en affranchir en dépensant relativement rapidement les junes que l’on gagne, ce qui est bon pour la croissance économique tant que d’autres facteurs incitent la majorité des gens à contribuer généreusement des biens et du temps dans l’économie de la monnaie libre.

Prennez le temps de comprendre ce qui est écrit, "compter en DU " est différent de « compter sur le DU ».
D’où l’intérêt de Avoir le DU comme unité par défaut dans césium et les autres clients

3 « J'aime »

Je comprend très bien ce qui est écrit Maaltir, mais que tu comptes en DU ou bien en G1 ne change rien à l’érosion de la valeur de la june dans les mains de ceux qui la détiennent et à ce transfert de valeur entre ceux qui en détiennent le plus et ceux qui en détiennent le moins. Ce serait induire les gens en erreur (ce que je trouve serait répréhensible) que d’essayer de les laisser sur l’idée, voir de leur faire entendre, qu’il en serait autrement.

Compter en DU permet de défactoriser (« factor-out » / cacher) l’inflation des prix, ce qui est utile de manière comptable, en gestion ou pour garder une bonne appréciation relative des prix (en comptant en DU tu peux voir si les vendeurs augmentent ou non le prix relatif des oeufs que tu achète chaque semaine, par exemple).

Par contre, à part le fait d’en « cacher » l’apparence (to factor it out) mathématiquement, ce qui a une utilité comptable, ça ne change RIEN à l’érosion de la valeur des junes sur ton compte (de l’effet concret/utilitaire, du pouvoir d’achat, de chaque june que tu as déjà accumulé / que tu possède).

Ce qui n’y change rien non plus mais par contre a un effet tangible/concret sur ton pouvoir d’achat (qui compense cette érosion, au delà de sa valeur pour les comptes membre en dessous de la moyenne et en partie seulement pour les comptes membres au dessus de la moyenne) c’est de percevoir ta part de la création monétaire (ta part de la redistribution de valeur qui est prise à tous les détenteurs de junes proportionellement à leur dépot, y compris toi-même).

La création monétaire (le « DU ») est une re-distribution imposée de valeur et dans une certaine mesure (dans la mesure où ceux qui détiennent beaucoup de junes tendent à avoir moins besoin d’une unité de june pour survivre que ceux qui en détiennent le moins, dans une économie où tout le monde serait 100% junes) c’est une bonne chose (c’est une des raisons principales pour lesquelles j’ai opté pour la june, car il y a une certaine justice incorporée à son fonctionnement de nombreuses manières).

Cette érosion de la valeur de la june (intentionnelle, inhérente à son fonctionnement) n’est une mauvaise chose en partie que dans le sens où elle tend par là même aussi à « punir » le fait de délayer sa consommation. J’écris en partie car quand tout le monde participe pleinement (vends son travail et ses biens / sa production exclusivement en monnaie libre, par exemple) c’est une bonne chose pour faire tourner l’économie et la garder vive, ce qui est bien.

Ça pénalise par contre aussi beaucoup le fait de faire des contributions disproportionnément plus généreuses que les autres dans une économie dans laquelle la moyenne des personnes contribuent peu à un moment donné (c’est un effet qui peut-être est une bonne chose aussi, bien qu’un peu dure pour les âmes qui sont naturellement source d’abondance et naturellement voudraient l’exprimer sans modération à travers leur contribution économique à la monnaie libre, car la contribution trop généreuse est mal placée quand elle n’est globalement pas réciproque à un moment dans l’histoire et il est bon que se punissent eux-même automatiquement ceux qui placent mal leur contribution démesurée, à travers la perte de valeur de la monnaie qu’ils ont acquise à travers celle-ci). Une des lois de la vie dit « Bien mal acquis ne profite à personne ». Trop donner à une/des personnes qui ne sont pas dans le don à ce moment précis de l’histoire, c’est mal acquérir le bien (la monnaie) qu’on en perçoit, car c’est leur porter un faux témoignage de leur niveau vibratoire du moment (les conforter dans quelque chose qui n’est ni dans leur intérêt ni dans celui des autres). « Punition » dont ont peut être gracié simplement en faisant la bonne action de consommer en continu ce que l’on gagne ou dont on peut s’affranchir / à laquelle on peut échapper simplement en transformant nos unités monétaires acquises, aussitôt qu’elles le sont, en objets qui garderont une valeur réelle stable dans le temps et pourront le moment venu être reconverties en unités monétaire, pour arriver à une consommation différée non-pénalisée.

Relisez la TRM, la perte de valeur de la monnaie fait partie de l’ADN de la monnaie libre.

2 « J'aime »

La perte de valeur de la monnaie fait partie de l’ADN de la monnaie libre.

Exactement

Pour le meilleur et pour le pire. Mais (comme décrit plus haut) surtout pour le meilleure je crois, car en beaucoup de points cela nous pousse à entrer dans la meilleure version de nous-même (ne pas donner outre mesure relativement à l’état spirituel du moment et pourtant donner en permanence et faire circuler en continu).

Si on compte en DU le problème d’inflation disparaît.

En G1 ça ressemble à une inflation.

En DU c’est un repartage de la valeur, c’est la TRM.

Pas de perte de valeur non plus mais un retour à la moyenne avec une jolie asymptote et le c réglé sur 40 ans.

La G1 est telle un jeu collectif, la valeur est située dans le collectif.

C’est super bien expliqué à plein d’endroits.

2 « J'aime »

@Joam :

Les 100MG1 représente LA TOTALITÉ des avoirs de l’ensemble des utilisateurs monnaielibristes, passés et actuels. Cela n’a rien à voir avec l’inflation qui est une augmentation du prix d’un panel de choses en fonction du temps qui passe.

1 « J'aime »

L’histoire (y compris la récente) montre bien que le déversement de monnaie crée de l’inflation. Quand l’argent coule à flot comme c’est le cas de la june, les prix ont tendance à monter. C’est assez logique.
« La perte de valeur de la monnaie fait partie de l’ADN de la monnaie libre ». Là je comprends mieux. C’est ce qui me fait penser que la june est une douce introduction à l’absence de monnaie.

1 « J'aime »