Propositions en 140 caractères

Via un mail de L214, j’ai entendu parlé d’une « plate-forme de consultation massive » dont le principe est de proposer au « consensus populaire » des propositions tenant sur 140 caractères et débutant par « Il faut ».

C’est le défit de déclencher quelque chose en se contraignant à 140 caractères qui m’a séduit. Ça m’a bien sûr rappelé les contraintes de la versification, mais aussi le désir des impressionnistes de privilégier l’impression d’ensemble… la voie vers l’éveil proposée par les koans… les punchlines des rappeurs.

Bref, comme je m’y suis essayé, je partage dans ce fil mes premières tentatives. Et peut-être que d’autres auront le désir d’y partager les leurs.

Il faut s’interroger : est-il sain que les unités monétaires émises par un peuple le soient via une reconnaissance de dette avec intérêt.

Il faut comprendre l’effet « dévaluant » de chaque émission monétaire : c’est comme un impôt prélevé sur tous, au bénéfice de l’émetteur.

Il faut juger de la qualité d’une unité de mesure de ce qu’elle est produite de la même façon par tous. Quid de la monnaie ?

Il faut se demander si le privilège donné à quelques-uns d’émettre des nouvelles unités monétaires entraîne des déséquilibres funestes.

Il faut soutenir les monnaies dont les unités sont émises régulièrement et à égalité pour tous, via un Dividende Universel (type Duniter).

Il faut l’avouer, préférer donner le pouvoir monétaire à un roi plutôt qu’à tous, c’est y voir une issue pour s’extraire du tout-venant.

6 J'aimes

Bonjour, l’idée à l’air sympa, mais tu n’as mis aucun lien ou nom de site permettant de le trouver …

1 J'aime

Bonjour TomAs,
Eh non, je n’ai mis aucun lien. Mais après tout, pourquoi pas, en voici un :

Merci :slight_smile:

Ton message me fait penser à une nouvelle App apparue sur ¯_༼<O͡:wavy_dash:o>༽_/¯ La June s’échange sur ScuttleButt ! :spider_web:

https://feedless.social/

En voici son décriptif. Feedless combine les meilleures idées originales des réseaux sociaux populaires sans les mauvais côtés

  • Vous avez votre propre mur, mais vous ne pouvez poster qu’avec 140 caractères, comme sur le Twitter original
  • Si vous voulez vérifier les autres, vous devez aller sur leur profil, comme le Facebook ou Orkut original
  • Vous pouvez envoyer des messages secrets, comme le Snapchat original, mais il n’y a pas d’histoires
  • Il n’y a pas d’intention à vous faire défiler indéfiniment, pas de dépendance aux machines à dopamine
  • Il n’y a pas de goûts ou d’interactions inconscientes, si vous aimez quelque chose, vous le dites à la personne, comme dans la vie.

Il suffirait qu’un « Pub » soit le destinataire par défaut des messages pour créer la plateforme que tu décris