Pour faire vivre la relativité!

Pour faire vivre la relativité !

Plaidoyer pour améliorer/compléter les modes d’affichage sur les logiciels clients comme Cesium et services web comme gchange.fr, pour faciliter, valoriser, estimer, penser, simplifier nos échanges avec la June et l’utiliser correctement selon la Théorie Relative de la Monnaie.

Sommaire de l’article :

I – Intro

II – Constats

III – Conséquences/Problématiques

IV – Propositions

IV.a – En général

IV.b – gchange.fr

IV.c – Cesium

IV.d – Conclusion

V – Appels d’offres

VI – Illustrations (14 figures dans fichier PDF)

TELECHARGER LA VERSION PDF COMPLETE : https://git.duniter.org/vincent/G1/raw/master/FaireVivreLaRelativite/FaireVivreLaRelativite.pdf?inline=false :slight_smile:

I – Intro :

Bonjour à tous,

Voilà un article pour faire un retour constructif à l’ensemble de la communauté après 1 an et demi d’expérience utilisateur de la June, Petite intro pour prévenir qu’au début je fait quelques remarques un peu lourdes et redondantes, d’autant plus que j’apprécie reformuler mes idées afin d’éviter un maximum les quiproquos, courants sur ce type de format (écrits en ligne). mais c’est la suite qui est la plus intéressante, avec des propositions illustrées par des infographies et des appels d’offres. Un grand merci de lire jusqu’au bout avant de réagir. Je ne maîtrise pas très bien la mise en forme sur forum, c’est pourquoi je vous invite à télécharger la version PDF de cet article " FaireVivreLaRelativite.pdf " qui contient en + du présent texte, 14 Figures illustrant les propos abordés ici dans le but d’améliorer nos outils sur un point : disposer d’un affichage des valeurs pour vraiment vivre la relativité de la Monnaie Libre.

Je précise que dans cet article, afin de me défaire d’une des confusions que je dénonce, j’emploie « June » pour parler de « la Monnaie Libre Ğ1 en tant que Monnaie/Moyen d’échange » et « Ğ1 » pour parler de « la Ğ1 en tant que jeton / token / unité monétaire utilisée par le réseau décentralisé de la June ».

Je précise également que tous les contenus de cet article et du PDF sont libres.

II – Constat :

Actuellement lorsque j’utilise (entre autres) gchange.fr et Cesium, je constate que les prix sont toujours affichés par défaut en Ğ1, ce qui me semble être gravement incohérent et problématique.

Heureusement qu’il existe sur Cesium l’option d’affichage en « étalon » DU (DUĞ1) dit affichage « en unité relative » et l’option « mode expert » qui affiche les deux, c’est super, mais seulement optionnel et donc insuffisant.

Petit détail au passage : même lorsque Cesium est configuré en unité relative, lorsque l’on regarde le contenu d’un bloc, les montants des transactions contenues sont affichées uniquement en unité quantitative (en Ğ1).

III – Conséquences/Problématiques :

la June se pense et s’utilise dans le temps dufait de la symmétrie temporelle (Voir TRM).

le fait d’utiliser les unités relatives me paraît donc vital pour la June, j’entends par là indispensable à long terme, et dans tous les cas beaucoup plus facile, fiable et digne de confiance.

il me semble crucial pour la june que ses utilisateurs pensent par défaut les prix/valeurs en relatif (en DU), le plus rapidement possible pour qu’il en découle

un usage général, un « entendement de ce qu’est la monnaie libre » qui soit en accord avec la logique de la TRM. Sans quoi j’ai bien peur que la confusion induite par l’utilisation de la Ğ1 et non du DU comme étalon (disons en tant que référentiel psychologique) n’entraîne de dangereux quiproquos néfastes pour la confiance envers la monnaie à travers le temps.

Une valeur exprimée en Ğ1 n’est pas fiable (car variante en proportion de la masse monétaire) à travers le temps, et il convient d’utiliser l’outil de mesure approprié pour prendre conscience de la véritable évolution de la valeur donné à un échange (bien ou service) au fil du temps.

Actuellement la configuration de nos outils encourage à penser la June en unité quantitative (en Ğ1 par défaut) alors que pour être en cohérence avec la TRM nous devrions être encouragé à penser la june en unité relative (en DU par défaut).

N’est-ce pas négliger complètement ce qu’est la plus grande force de cette monnaie, à savoir d’avoir un référentiel relatif ? ne pas mesurer nos échanges en relatif, c’est littéralement se tirer une balle dans le pied, avoir créé un outil génial mais ne pas l’utiliser correctement et ducoup… le casser.

Selon la TRM et en pratique, utiliser une monnaie libre en unités quantitatives c’est comme de faire du vélo sur un tapis roulant en sens inverse : on pédale mais on avance pas.

la seule exception pour le faire est d’avoir recours à une gymnastique mentale systématique de conversion de la valeur quantitative en ancienne valeur relative, puis constater le rapport de proportion entre cette ancienne valeur relative et sa valeur relative actuelle pour en déduire une « équivalence actuelle » en quantitatif. Pourquoi ce mettre des bâtons dans les roues à devoir faire tout ce travail de tête alors que nos outils actuels sont capables de le faire et que les concepts requis sont les même que ceux déjà théorisés ?

D’autant plus qu’il serait dommage que ce type de détail « technique » nous freine dans la conceptualisation et l’utilisation collective de la monnaie libre et nous détourne de la tâche capitale qui nous est donné d’estimer sa valeur, à savoir, de se poser des questions de l’ordre de : « Quel rapport de proportion suis-je d’accord d’établir entre un bien/un service et le temps ? ».

Tout ça pour dire que ce qui semble n’être qu’un tout petit détail technique n’est pas un si petit détail pratique, et n’est pas sans conséquences sur l’utilité. ! attention danger !

Je fait un petit aparté à propos de la « force de la nomenclature » la nomenclature qui est selon moi (je ne suis pas le seul) une des faiblesses de la june, mais comme je ne voudrais pas que cela ne nuise à la revendication première de cet article ainsi qu’à la constructivité de ce forum, je met ça là en italique en prévenant, cela sert à creuser d’avantage mon propos, pas à réinventer la june, je n’ai pas cette prétention. Je remercie au passage tous ceux qui en ont fait ce qu’elle est aujourd’hui.

Exemple de nomenclature pour une monnaie libre plus « évidente » :

Imaginons un instant une monnaie libre selon la TRM comme la June, qui ne s’appellerai pas la « June » mais la « Jacmi » qui s’écrit Jacmi ou JACMI et se prononce Jacmi ou même Jac ou JAC en abrégé écrit et parlé ,bref, JACMI qui serait le nom de cette monnaie MAIS AUSSI le nom donné à l’équivalent du DU dans cette monnaie (là je renverse volontairement la confusion/association pour être symboliquement et concr è tement au service de la TRM) en effet la JACMI signifierai enfait la -Journée-Actuelle-Création-Monétaire-Individuelle-, servant a chaque instant de par son nom acronymique à rappeller ce qu’elle est vraiment c’est à dire Une Journée Actuelle de Création Monétaire Individuelle. Là déjà non seulement le DU est devenu verbalement étalon psychologique par défaut de la monnaie mais en plus je supprime la confusion sur ce qu’est ou n’est pas le DU, il n’y a qu’à suivre les lettres, bref étant donné que la Jacmi est la JACMI, fini les embrouilles^^, et en ce qui concerne les unités monétaires constituantes de la JACMI (car il en faut bien pour faire opérer la TRM en son sein) on va pas s’amuser à imaginer un nom qui ressemble à Jacmi et qui viendrait mettre le bazar dans nos petites tête s , nous allons les laisser à leur place, avec le nom qu’elles méritent pour que ce soit clair : « Unités » ou bien “Jetons” , à vrai dire peut importe à partir du moment où on ne peut pas les confondre ni avec la monnaie ni avec le DU (qui portent désormais le même nom) , et tant que le protocole de la blockchain les utilise correctement on est quasi même pas obligé de savoir qu’elles existent en utilisant la monnaie (biensûr que si/oui pour en comprendre la théorie, son fonctionnement, l’a pplication de la TRM, etc, évidemment, mais pas nécéssairement lorsque je veux acheter ou vendre des poireaux puisque nous raisonnerons en Jacmi).

Dans une logique semblable mais à moindre s modifications, l a june n e s’appellerai plus la “ J une” mais le « Déu » , écrit “DU “et prononcé "Dé ü" ou « Déüjéun » ou encore « Déüjune ».

Concernant l’affichage « DUĞ1 », je reconnais que cette dénomination est la plus exacte selon les conventions mathématiques, très bien, mais même problème : sujet à confusion pour l’individu lambda. (c’est bien qu’il y ai un mode expert, mais ce serait encore bien mieux / efficace si on avait d’avantage de choix, j’y viens juste après).

En résumé :

les Nomenclatures/Ecritures/Prononciations de la Monnaie libre June portent gravement à confusion et la configuration actuelle de nos outils aussi.

Attention ! Notre monnaie/étalon libre n’est pas la Ğ1, c’est le DU ! Passons urgement l’affichage des valeurs dans nos outils en DU/relatif par défaut !

Quelque soit notre manière d’écrire ou de prononcer le nom de notre monnaie : utilisons oralement des prix exprimés en relatif (en DU) ! Prenons les bons réflexes !

Pour faire émerger une nouvelle « culture économique » il semble requis de prendre les habitudes nécéssaires à son fonctionnement, à savoir ici appréhender les prix en unité relative.

Dans tous les cas (gchange, cesium, autres…) les valeurs devraient tout le temps être affichées par défaut au moins en DU et éventuellement en Ğ1, cela sans aucun clic ou alors dans le pire des cas en un seul clic explicite sur des boutons « DU » et « Ğ1 » visibles partout où des montants sont affichés. Mais on pourrait peut-être faire bien mieux, j’y viens…

IV – Propositions :

IV.a – En général

Il faut pouvoir fournir aux utilisateurs de la june les moyens de visualiser la variation ou la stabilisation du prix des choses à travers le temps, de pouvoir percevoir la mécanique de la TRM, et surtout de ne pas « s’auto-duper » par ignorance ou par mépris.

Comment ?

1 – En faisant la distinction entre la Valeur Actuelle d’une transaction et sa Valeur Contextuelle :

C’est à dire non seulement afficher la valeur en DU Actuel Equivalent (tel que c’est la cas aujourd’hui sur Cesium), mais surtout afficher la valeur relative (en DU) conclue au moment de la transaction / de l’échange en question.

J’appelle cette notion/expression : la Valeur Contextuelle ou le Prix Contextuel (qui pourrait aussi s’appeller Valeur Conclue ou Prix Conclu).

Le Prix Contextuel c’est la valeur qu’un échange a en unité relative au moment où il est effectué.

Ainsi lorsque on achète ou vend une chose déjà vendue ou achetée dans le passé, on comprend le prix en unité relative en comparaison avec le prix contextuel historique (d’une fois précédente). Et ainsi on sait si le prix (historique) de cette chose à réellement évolué ou non (en hausse, en baisse, stable…).

Ainsi lorsque nous consultons nos anciennes transactions, nous avons une idée beaucoup plus précise (voir même enfin fiable selon la TRM) du prix qui avait été conclu. nous pouvons ainsi nous projeter en comparaison, ce qui, il me semble, serait très utile et beaucoup plus pratique à chaque fois qu’il nous incombe d’estimer un prix. (Si cela paraît abstrait, merci de lire les exemples que je donne à propos de gchange (Section IV.b) et de regarder les Images/Figures dans la version PDF de cet article).

2 – Penser/Exprimer la June en Ğtemps (temps de création monétaire) :

Le Prix en Ğheures - Pourquoi ?

Parce que l’expression des prix en relatif et notre entendement sur la valeur de nos échanges en Monnaie Libre ont besoin d’un coup de pouce !

Parmis l’ensemble des unités de durée/mesure temporelle dont nous disposons il m’apparait comme évident que la plus utile, la plus utilisée et la plus adaptée actuellement pour définir les tâches et les activités socio-économiques des individus humains de notre civilisation est : l’heure (h). exemples : le temps de travail journalier en heures, les rémunérations en taux horaire, les déclarations en heures travaillées, la planification d’évenements (à telle heure - donc dans tant d’heures) mais aussi les heures de trajets/déplacement ainsi que les heures de sommeil, etc…

Pour l’entendement humain, il faut reconnaitre que la minute est franchement utile pour la précision et les tâches courtes mais quand même trop brève pour mesurer beaucoup d’activités professionnelles ou de loisir, et on a vite fait de les cumuler pour en faire une heure. (cela dit pourquoi ne pas utiliser des Ğminutes pour exprimer des valeurs inférieures à une Ğheure ?).

Pour l’entendement humain toujours, la journée (jour J entier de 24h) est une durée qui n’est que vaguement concrète puisque nous avons jusqu’à preuve du contraire besoin de dormir, et donc de perdre conscience durant une part considérable de la dite journée (d’où un potentiel manque de discernement lors d’une expression en DU).

qui plus est, il se passe potentiellement beaucoup trop d’événements différents pouvants être l’objet de transactions entre des individus sur cette durée pour nous permette de penser facilement l’expression de la valeur de chacune de ses transactions proportionellement à cette durée. (bon ok on à les décimales du DU donc on peut quand même le faire mais bon, n’aurions nous pas tous d’avantage à gagner à être plus pragmatiques en faisant comme on fait déjà dans la société en UNL, c’est à dire en raisonnant en heures ?)

Ce qu’est et ce que n’est pas la Ğheure :

  • La Ğheure est invariante selon la TRM car toujours égale à 1/24ème de 1 DU, lui même invariant (soit 1Ğheure = 1DU/24) c’est donc une unité relative.

  • la Ğheure est la part de monnaie que chaque individu humain vivant crée en 1 heure (h).

Ou encore, La Ğheure est la quantité de Ğ1 que chaque individu humain vivant crée en 1 heure (h).

  • Même si dans les faits nous co-créons nos 24 Ğheures en une fois d’un coup par jour sous la forme du DU, cela revient sensiblement au même.

  • la Ğheure n’est PAS la valeur d’une « heure travaillée », elle n’est PAS non plus la valeur d’une « heure non travaillée », elle est la quantité de monnaie créé par un individu pendant une heure (h) actuelle de sa vie.

  • Je suis une personne humaine vivante, chaque jour je dispose de 24h de vie, chaque jour je co-crée une part de monnaie Ğ1 définie, pourquoi ne pas se représenter cette part comme étant 24 Ğheures ?

  • Rien n’empêche de laisser l’affichage des décimales à une valeur en Ğheures, mais il me semblerait plus clair d’utiliser la troncature à l’unité et d’utiliser des Ğminutes pour exprimer le restant, de même que pour les rares transactions qui sont d’un montant inférieur à une Ğheure, il serait alors intéressant de les exprimer en Ğminutes. (soit 1Ğminute = 1DU/1440).

Petit aparté sur la définition de la valeur et du temps, je mets ça en petit italique car ça n’est pas le sujet principal de cet article.

Ainsi le réseau de la june peut être considéré comme la première Accorderie décentralisée et libre selon la TRM. En effet, La monnaie libre, bien qu’imaginée en premier lieu pour tendre à l’égalité face à la création monétaire, de parce qu’elle s’inscrit dans le temps, nous invite à questionner la valeur proportionellement au temps. N’est-elle pas ainsi un lieu qui participe à nous faire prendre conscience de la richesse qu’est le temps et nous permettre de commencer à estimer le prix/la valeur des objets/services proportionellement à du temps de vie, en tout cas à du temps de création de monétaire (ce qui est déjà proposé par la TRM via la mesure relative en DU).

Ainsi peut être p ourrons nous plus facilement concevoir et constater si la valorisation d’une activité est viable , suffisante ou non (soit : C réation monétaire individuelle + revenus d’activitécoût de la vie ) et aborder d’avantage de questions pour estimer d a valeur , comme :

- Mon activité me permet-elle de libérer le temps qui m’est nécéssaire pour faire autre chose ?

- Rendre service tel que je le fait me permet-il de disposer d’autant de services d’autrui que j’en ai besoin ?

- Combien de temps m’aurais t-il fallu pour le faire ?

- Combien de temps m’a t’il permis de ne pas passer à le faire à sa place ?

- Combien de temps m’a t-il fait « gagner » ?

- Combien de temps m’a t-il fallu pour créer la monnaie correspondante ?

- Combien de temps m’a t-il fallu pour “gagner” la quantité de monnaie correspondante de part mon activité ?

- Quelle est la valeur de mon travail par rapport à mon temps ?

- Quelle est la valeur de ce travail par rapport au temps ?

- Quelle est la valeur de l’utilisation d’une énergie fossile par rapport au temps qu’il aurait fallu pour faire la même chose sans y avoir recours ?

De manière générale : « Quel rapport de proportion suis-je d’accord d’établir entre un bien/un service et le temps. »

Bref, pas mal de questions qu’il serait peut-être temps (émoticône mélodie calembour) de se poser.

Revenons-en au sujet principal.

IV.b gchange.fr

Ainsi on peut imaginer que lors de la création d’une annonce, gchange propose de choisir entre saisir le prix en Ğ1, saisir le prix en DU, ou encore saisir le prix en Ğheures et que même si le prix est saisi en Ğ1, gchange l’enregistre comme étant le prix contextuel, en déduit a cet instant l’équivalent en DU (et/ou Ğheures) suivant la valeur actuelle du DU utilisé sur la blockchain, qui restera fixe, et affichera à l’avenir, en + du prix relatif fixe en DU (et/ou Ğheures), un prix quantitatif en Ğ1 régulièrement recalculé/réactualisé conformément à la revalorisation du DU en vigueur sur la blockchain (à partir d’un bloc récent de la blockchain et considéré comme fiable).

De tels affichages me semblerait tellement utiles et sécurisant en nous aidant à appréhender la valeur de la monnaie au quotidien et au fil du temps.

Exemples :

1 – Avec la version actuelle de l’affichage gchange :

  • Alice met en vente un objet sur gchange un jour J lorsque 1 DU = 150 Ğ1 au prix de 1500 Ğ1 soit 10 DU actuels (et ainsi contextuels).

  • 200 Jours plus tard (J+200) l’annonce gchange inchangée par sa créatrice, affiche un prix inchangé.

  • Bob lui achète au prix de 1500 Ğ1 alors que 1 DU (Actuel) vaut désormais 1 DU = 157.32 Ğ1 soit un prix pour cet objet de 9.53 DU Actuels alors qu’au moment de sa définition la valeur relative du prix était de 10 DU (Contextuels).

  • Constat :

  • Le prix à été dévalué,

  • Alice à vendu son objet moins cher que prévu et le prix « apparement fixe » en Ğ1 à fait gage de faux-invariant

(le phénomène à au lieu autour d’un prix faussement fixe en Ğ1).

  • Alice à été doublement flouée car non seulement elle a vendu son bien à moindre valeur, mais plus grave : elle peut avoir l’impression de l’avoir vendu au prix souhaité alors que cela n’est pas le cas et de continuer a faire des échanges en

conceptualisant la Monnaie Libre en unités quantitatives (Ğ1), ceci me parait être un grave danger pour cette économie.

En effet, c’est important pour la confiance envers l’outil / la monnaie de ne pas créer de la frustation lors d’une prise de conscience tardive (et donc à perte).

2 – Avec un gchange recalculant le prix suivant l’évolution du DU sur la blockchain :

  • Alice met en vente un objet sur gchange un jour J lorsque 1 DU = 150 Ğ1 au prix de 1500 Ğ1 soit 10 DU actuels (et ainsi contextuels).

  • 200 Jours plus tard (J+200) l’annonce gchange inchangée par sa créatrice, affiche un prix actuel recalculé selon l’évolution du DU blockchain (La règle est la suivante : Prix Actuel en Ğ1 = Prix Contextuel en DU * Valeur en Ğ1 de 1 DU Actuel)

Ici : 10 * 157.32 = 1573.2 Ğ1.

  • Bob lui achète ainsi au prix de 1573.2 Ğ1 soit 10 DU Actuels (Correspondants en unités quantitatives Ğ1

à l’équivalent de 10.49 DU Contextuels).

  • Constat :

  • Le prix est resté fixe !

  • Alice à vendu son objet le prix prévu, mais encore mieux, la fluctuation de la quantité de Ğ1 à été visible, ainsi que l’utilisation du DU comme invariant, cela à donc participé à la compréhension de la Monnaie Libre en unités relatives (DU).

Ainsi, la compréhension et la concrétisation d’une économie selon la TRM s’en trouvent renforcés.

IV.c – Cesium

En complément de cette partie merci de consulter dans le PDF les 14 figures illustrant les propositions suivantes avec des montages réalisées sur GIMP à partir d’une capture d’écran comportant des transactions antérieures et une transaction postérieure à une revalorisation du DU (celle du 21/09/2019, où le DU est passé de 10,07 Ğ1 à 10,11 Ğ1 (merci @yyy pour Ğxtrais).

Ainsi on distingue bien la différence de comportement à travers le temps des différents affichages dont il est question dans cet article.

Ajouter des Options d’affichages supplémentaires et alternatives pour Cesium :

1 – Ajouter un Bouton / Menu d’Options d’ Affichage - (Voir PDF Figure N°1 et 3).

Mettre un bouton au dessus de la « Colonne » des Montants et dans l’alignement du bouton « Actualiser » qui déroule un menu comportant des options d’affichages supplémentaires ou alternatives comme :

2 – Afficher les Montants en : - (Voir PDF Figures N°2,4,5,6).

Choisir parmis une liste quelles unités afficher :

DU, Ğ1, DU + Ğ1, Ğtemps, DU + Ğtemps, Ğ1 + DU + Ğtemps.

3 – Nombre de Décimales.

Choisir parmis une liste combien de décimales afficher :

0 (troncature à l’unité), 1, 2, 3.

(En Ğtemps, 0 peut vouloir dire non seulement valeur tronquée à l’unitée mais aussi compléter les Ğheures avec des Ğminutes).

4 – Afficher les Valeurs Contextuelles. - (Voir PDF Figure N°7).

Ajouter l’expression de la valeur d’une transaction selon la notion introduite dans la section IV.a – 1.

5 – Afficher les Equivalences Quantitatives Actuelles (en Ğ1). - (Voir PDF Figure N°8).

Cet affichage est pour tous ceux qui ont pris l’habitude d’utiliser l’unité quantitative Ğ1, afin de les aider à la considérer dans le temps, cela consiste à rajouter une ligne « Equivalence actuelle : » et afficher une cartouche comportant la valeur en Ğ1 que devrait avoir un nouvel échange actuellement si l’on désire lui attribuer la même valeur respective qu’un précédent échange (celui qui est affiché) ayant eu lieu AVANT la dernière Revalorisation du DU. (Abordé dans section IV.b – 2).

6 – Mentionner le Contexte des Valeurs Relatives :

Ajouter les mentions « Actuel(s) » et « Contextuel(s) » aux dénominations de valeurs en unités relatives.

(Voir PDF Figures N°9 et 10).

Dans une démarche pédagogique nous pouvons mentionner le contexte dans chaque expression de prix en relatif.

7 – Mode Vertical. - (Voir PDF Figure N°11).

Présentation hybride (quantitative et relative) où toutes les cartouches sont alignées en une seule colonne comportant 4 lignes d’expressions par transaction :

expression 1 : (Valeur Contextuelle : (en Relatif Contextuel)) expression 2 : (Montant : (en Quantitatif)) expression 3 : (Valeur Actuelle : (en Relatif Actuel/Actualisé)) expression 4 : (Equivalence Actuelle : (en Quantitatif))

Notez que la Valeur Relative Actualisée est désormais séparée du Montant de la transaction ! Ainsi nous disposons d’un nouveau regard, d’autant plus que l’ordre d’apparition est modifié pour une plus grande facilité de lecture :

En lisant de haut en bas, nous recevons toutes les informations dans le bon sens chronologique (De ce qui concerne l’origine de la valeur d’un échange vers ce qui concerne le projet d’estimation d’un nouvel échange en comparaison).

Valeur convenue/conclue (passé) → Montant fixé dans transaction (passé) → Valeur réactualisée (présent) → Equivalence quantitative actuelle à considérer (présent et futur proche).

8 – Afficher les unités relatives uniquement contextuelles / Masquer les valeurs relatives actuelles/réactualisées.

(Voir PDF Figure N°12).

il s’agit de masquer l’affichage des valeurs exprimées en relatif réactualisé pour lui préférer l’affichage en relatif contextuel uniquement, car finalement, mis à part pour constater la « fonte » de la monnaie, cela ne nous sert pas à grand chose et peut une fois de plus nous embrouiller (même si comme argumenté précédement elle permet aussi de se rendre compte de la fonte / de la TRM à l’action. Enfait cette option est envisageable simplement pour épurer l’affichage et si on veut aller à l’essentiel.

Réviser la chartre graphique des cartouches :

Ne serait-il pas plus intuitif, agréable et pratique d’utiliser des cartouches avec + de couleurs différentes et reprendre des codes graphiques dans une logique +contemporaine / +conventionnelle ? (Voir PDF Figure N°13).

IV.d – Conclusion

Voilà voilà comme vous pouvez le constater ça donne beaucoup de combinaisons d’affichages envisageables, multipliant les regards possibles sur lecture de la valeur de la monnaie libre, à chacun de choisir librement sa manière de visualiser la june et tant mieux si nous parvenons à nous fournir les outils permettant une pluralité, une diversité des affichages, pour que chacun y trouve son compte. ( é motic ô ne mélodie calembour) .

Mais si je ne devais en garder qu’une seule (en choisir une par défaut),

je choisirai l’expression exclusive des prix en Ğheures contextuelles

car c’est l’unité relative la plus pratique et la plus polyvalente. Elle est + précise, + claire/concrète/simple à mesurer que le DU de par son nom et son échelle temporelle.

elle permet de résoudre beaucoup de problématiques avancées dans cet article, en un mot c’est l’expression la + intuitive.

Elle peut devenir un outil qui nous permettra de faire face à une grande partie des difficultés que nous pouvons rencontrer actuellement.

Petite redéfinition pour finir :

Un prix en Ğheures (contextuelles), c’est la valeur d’un échange exprimée proportionellement à la part de monnaie que chaque individu crée en une heure (en moyenne) le jour où cet échange est conclu.

Je met « (en moyenne) » car dans les faits, avec la june, cette création monétaire a lieu qu’une fois toutes les 24heures, et non toutes les heures, mais ça revient au même.

V – Appels d’offres :

Concernant l’affichage par défaut utilisé dans nos outils, je m’en remets à une prise de conscience de la communauté, et notamment aux développeurs qui en font partie.

En attendant, je propose d’offrir :

20 DU à la première personne qui me fait parvenir (ou met à disposition publiquement) une version de Cesium modifiée comportant par défaut (sans options) le mode d’affichage en Ğtemps contextuels (avec petite révision des couleurs (Voir PDF Figure N°13).

(disons au moins une version web de Cesium en .zip).

50 DU à la première personne qui me fait parvenir (ou met à disposition publiquement) une version de Cesium modifiée comportant l’ensemble/l’intégralité des différents boutons/menus/options d’affichage proposées ici (avec un affichage par défaut en DU contextuels) (Voir section IV.c et Figures N°1 à 13 sur PDF) (disons au moins une version web de Cesium en .zip).

30 DU à l’équipe de dev de Cesium si ils intègrent ces modes d’affichage dans Cesium ne serait-ce qu’en option/choix dans préférences/paramètres. (ces trois offres sont distinctes pour encourager la communauté, mais si personne d’autre que l’équipe de Cesium ne publie ces rajouts avant une mise à jour officielle, l’équipe de Cesium recevra les 100 DU . (J’en profite pour tagger @kimamila pour le remercier ainsi que tous les autres contributeurs pour tout le précieux travail déjà éffectué jusqu’à maintenant sur Cesium, Bravo!).

50 DU à l’équipe de dev/maintenance de gchange.fr

si le site intègre la possibilité de fixer le prix des annonces en DU, que l’affichage des valeurs soit possible en DU et en Ğ1, et que toutes les valeurs en Ğ1 puisse être affichées recalculées automatiquement à travers le temps en se basant sur la revalorisation du DU tel que défini par la blockchain à l’instant présent, afin que gchange nous permette non pas seulement de devoir imaginer ce que cela pourait être d’utiliser la TRM, mais de la voir vivre / se mettre en oeuvre sous nos yeux dans nos annonces à travers le temps. (abordé précédement dans la section IV.b). (merci de tagger les membres en question en commentaire pour les notifier et merci à eux).

20 DU supplémentaires à l’équipe de dev/maintenance de gchange.fr si le site intègre la possibilité d’exprimer les annonces en Ğheures.

20 DU à @cgeek si il fixe (sur Remuniter) le taux de rémunération des noeuds pour l’écriture d’un bloc, en unité relative. c’est à dire de passer de 0,2 Ğ1 par bloc écrit à (si on veut garder invariant le taux établi à l’origine) 0,02 DU par bloc écrit.

(j’en profite également pour le remercier sincèrement et lui témoigner toute ma reconaissance pour l’énorme travail fourni depuis le début sur la June et notamment sur Duniter, Bravo ! chapeau bas !).

Voilà,

Ces idées me semblent pertinentes et ces offres me semblent honnêtes, j’invite très volontier les intéressés qui en souhaitent une contrepartie plus élevée à utiliser le modèle de financement libéré dernièrement par @paidge (merci à lui au passage).

Aussi j’invite tous ceux qui trouvent ces idées intéressantes à le faire savoir, afin que les personnes compétentes soit encouragées à les rajouter à l’expérience utilisateur actuelle de la June.

Merci pour la lecture,

Relativement,

vincent

EJXX8EgT …

TELECHARGER LA VERSION PDF COMPLETE : https://git.duniter.org/vincent/G1/raw/master/FaireVivreLaRelativite/FaireVivreLaRelativite.pdf?inline=false :slight_smile:

5 J'aimes

Merci Vincent pour cette analyse très complète.

Cette semaine, nous avons fait notre première réunion de niveau 2, réservée aux membres de la June ayant déjà animé des réunions. L’idée était d’approfondir certains sujets et la question de l’expression des prix en quantitatif et relatif est sortie dans la réunion. Elle pose effectivement question à certains utilisateurs de la monnaie libre.

J’ai même, dans les membres que j’ai certifiés, un valentinois qui émet les plus grandes réserves quant à l’utilisation le la June, tant que l’expression des prix se fait uniquement en G1. C’est pour lui un motif de non utilisation, voire de non participation.

Bravo pour ta distinction valeur actuelle, valeur contextuelle qui a été évoquée lors de notre réunion comme étant une information manquante (exprimé avec d’autres mots).

Tu vas plus loin avec l’expression des prix en Gheures.

Les fondateurs de la MLC de Romans « La Mesure » avaient tenté de faire un lien entre la « Mesure » et l’unité du SEL (Système d’échange local), basée sur l’heure de temps, chose à laquelle ils ne sont jamais parvenus.

Le DU étant distribué quotidiennement, soit pour une période de 24h, un lien avec le temps est possible pour la June. Je te remercie d’avoir eu cette idée et de nous la partager. Une nouvelle unité de temps de création monétaire apparaît, invariant corellé au DU. C’est une réflexion que je vais aborder avec les selistes.

Je te soutiens à 100% sur tes demandes et suis prêt à participer au financement de ces améliorations.

Bonjour à tous :slight_smile:

Je suis le Valentinois auquel Philitpe26 fait référence. En effet, le projet de la June m’avait emballé, car il est basé sur la TRM. L’idée étant d’apporter mes compétences en andragogie pour participer à la promotion de la June en général et dans le bassin Drôme/Ardèche en particulier. Sauf que dans les faits, force est de constater que toutes les transactions achats/ventes sur les sites que j’ai visités/utilisés sont en unité quantitative. Ce décalage entre le discours/théorie (TRM) et la pratique (utilisation par les membres) m’ont stoppé net, et ce pour plusieurs raisons:

  • personnel: je n’ai pas le souhait de remplacer une monnaie quantitative (avec expansion donc, comme expliqué dans la TRM), par une autre.
  • formateur: quel intérêt de passer du temps à former des personnes à avoir un autre regard sur la monnaie en parlant de DU/relativité si c’est pour qu’ils l’utilisent en unité quantitative? Sacrée dissonance cognitive en plus de la perte du sens de ce qui est appris/fait.

J’ai déjà eu cette discussion avec plusieurs personnes et tous (hors Philippe26) m’ont soutenu que ce n’était pas vrai, qu’utilisé la G1 en unité quantitative ou relative était la même chose. Force est de constater que le message n’est pas passé, que l’essence même de la G1 s’est évaporée. Pour ma part, je pense que de ce point de vue là, le lancement de la G1 est raté et qu’il va falloir ramer sévère pour renverser la tendance!

EDIT: j’ai remplacé le mot « inflation » par « expansion » car je ne retrouve l’explication que j’avais partagé/publié dans cette dernière version de la TRM que je viens de consulter. Quand bien même, j’ai envie de parler d’inflation pour l’unité quantitative en regardant mon compte:

  • Premier versement de 1 DU soit 10,07 G1
  • Dernier versement de 1 DU soit 10,11 G1

Il est possible qu’il y ait quelque chose qui m’échappe, au final le résultat est le même: ce n’est pas compris. Si c’est le cas, je suis demandeur d’une explication claire et simple.

D’avance merci.

1 J'aime

De rien, le plaisir est pour moi :slight_smile:

J’ai bien tout lu :slight_smile: Voici mes retours :

Je vois bien le problème. Tu va vendre un truc à 10 DU cet été (donc virement de 100.7 Ğ1), et cet hiver quand tu va regarder tes transactions dans césium, tu verras pas 10 DU mais 9.96 DU (100.7/10.11) :confused: Et dans 10 ans toutes tes transactions passées seront en centième de DU ! Pas facile pour suivre les prix.

Je vois pas l’intérêt. Aujourd’hui quand un prix est annoncé en DU, implicitement on parle du dividende universel quotidien qui est un flux journalier : 1DU/jour. Maintenant, si on commence à parler en DU hebdomadaire, mensuel, annuel (ou par heure, minute)… on ne gagne rien : 1 DUhebdomadaire/semaine = 1/7 DUhebdomadaire/jour = 7 DU/semaine = 7 DU. Non ? 1 DUheure c’est juste 1/24 DU.

1 J'aime

Petit hors-sujet :

Je viens de faire une image de « propagande » pour le DU :

1 J'aime

En fait aujourd’hui le DU n’est pas vraiment une unité relative. La preuve ? La masse monétaire a augmentée de 1790500%. Le DU lui a augmenté de 0.011%… C’est pour ça que des prix en Ğ1 ou en DU, pour le début, ya pas vraiment de différence. Mais effectivement, au fur et à mesure que le temps passe, ça va devenir de plus en plus important ! Autant prendre l’habitude dès maintenant :slight_smile:

Sinon, vous pouvez aussi indiquer vos prix en moyenne, là c’est relatif :stuck_out_tongue:

Attention, @vincent l’explique bien, un flux de création monétaire d’une heure n’a rien à voir avec la valorisation d’une heure de travail :slight_smile:

Par contre, il y a peut être un moyen de relié les deux (monnaie libre et SEL), c’est en cherchant ce qui est reellement commun : la part relative par personne :slight_smile:

Dans la monnaie libre c’est M/N, dans un SEL c’est le minimum d’unités possibles par personne :wink:

En fait, dans la monnaie libre, si tu soustrait M/N à chaque compte membre, la masse monétaire est de 0, comme dans un SEL :slight_smile: Et dans un SEL, si tu es à 0, tu peux dépenser jusqu’à atteindre un plancher négatif. De la même manière que quelqu’un à la moyenne dans une monnaie libre peut dépenser jusqu’à atteindre le plancher de 0.

La différence entre les deux, c’est que dans un SEL, un nouveau commence avec plein de points qu’il peut dépenser (ce qui brise la symétrie spatiale), et qu’on ne sait pas comment gérer les comptes des gens qui partent (ce qui brise la symétrie temporelle).

J’ai lu l’intégralité de cette proposition et je la trouve tout simplement intelligente et pertinente pour poursuivre nos échanges dans l’esprit de cette monnaie. Impossible pour moi de contribuer techniquement mais ce qui est proposé mérite vraiment d’être pris en compte! Merci!

Je concède en effet que pour quelqu’un concevant déjà couramment la Monnaie Libre en Relatif (donc en DU) cette proposition n’apporte rien de plus théoriquement. Il s’agit juste d’une reformulation de ce qui existe déjà. La valeur ajoutée de cette proposition relève essentiellement (pour ne pas dire uniquement) de la psychologie. Je la propose dans dans le but d’aider à la compréhension et d’encourager l’usage des unités relatives (où dumoins qui tendent à l’être selon la TRM) quelles qu’elles soient et d’enrichir notre vocabulaire pour que tout un chacun puisse s’approprier l’usage de la TRM. Or, il se trouve que certains rencontrent des difficultés à cela, et, pire, ceux qui comprennent vraiment la TRM sont amenés à rejeter l’usage actuel de la June pour manque de cohérence.

Ainsi les revendications strictement techniques de cet article sont :

⁃ Utiliser des unités relatives ne doit pas être optionnel.

⁃ Utiliser des valeurs relatives contextuelles est beaucoup plus utile et pratique que d’utiliser des valeurs relatives actuelles.

Mes propos manquaient de précisions: si l’on regarde/pense en termes de création monétaire (DU/Personne/jour), ça n’a pas bougé et ne bougera jamais:

  • 1 DU par jour et par personne

… et ce pour tout un chacun quelle que soit l’époque.

En G1 (unité quantitative) par contre ça bouge dans le temps, cf: l’exemple dans mon précédent message.

1 J'aime

Qu’entends-tu par « indiquer nos prix en moyenne » ?

Et bien de choisir la moyenne (qui est une part relative de monnaie) et non le DU comme étalon de mesure. Par exemple, vendre quelque chose à 0.5 moyenne, ou 3 moyenne, etc… :slight_smile:

Par exemple, le 20 octobre, la moyenne est d’environ 10564905.24/2298=4597 Ğ1. Donc si le prix est de 0.5 moyenne, l’acheteur doit envoyer 2298.5 Ğ1. Parcontre, le 21 octobre, la moyenne est d’environ 10588138.02/2298= 4607 Ğ1. Du coup l’acheteur doit envoyer 2303.5 Ğ1 (5 Ğ1 de plus).

Dans ce référentiel, la convergence des comptes existe déjà : Tout les jours, un solde exprimé en moyenne diminue (sauf celui d’un compte membre avec moins d’une moyenne, grâce au DU :slight_smile: ). Et pour tout prix au dessus de 1 moyenne, le DU ne suffira jamais.

1 J'aime

On peut avoir aussi utilisé le référentiel « Pourcentage à la moyenne ». Il suffit de multiplier par 100 après avoir divisé par la moyenne.

Ainsi 100 PM (Pourcentage à la Moyenne) correspond à la moyenne actuelle en Ğ1, 50 PM correspond à la moitié… Ce qui équivaut finalement à des centimes de moyenne !

Décidément, la Monnaie Libre permet une liberté de choix de référentiels relatifs inégalée. :sunglasses:

2 J'aimes

Après avoir lu l’article au complet, je me permet de donner mon avis et mon ressenti.

Utilisateur de cette monnaie libre, je suis surpris par le discours proposé : en effet, quel est l’intérêt pour l’utilisateur lambda de savoir si ce qu’il a commercé il y a quelques mois lui reviendra plus coûteux ( ce terme ne me convenant pas car il fait référence à l’argent ce que la monnaie libre n’est pas pour moi !!) ou qu’il aura perdu quelques unités.

Je pense que si l’on complique la chose comme vous semblez le proposer, il y a énormément de monde qui fermeront leur compte et dénigrerons la ML. C’est d’ailleurs ce que l’on constate sur les journées de présentation si l’on insiste trop sur ces faits. Et cela, même si je le conçois, la Monnaie Libre est bien en application de la TRM de S Laborde !!!

Cette monnaie, la June, m’a été présentée comme étant un système égalitaire et de partage entre tout citoyen, une véritable monnaie d’échange et non de capitalisation or, à lire cet article et les idées ou propositions avancées, j’ai l’impression de me retrouver face à des spéculateurs du cac40, ce qui ne correspond absolument pas à la Monnaie Libre telle que je l’ais comprise et acquise.

Pourquoi vouloir toujours tout changer, se considérer tel un gouroux ou un messie, faire ou proposer mieux (pas forcément) que l’original ???

Cela me rappelle une soirée présentation ML ou un membre inscrit depuis longtemps voulait changer le système des unités du DU, changer le nom de la division du DU (actuellement la June)( « pour exemple 1 DU= 100 Junette » en remplacement de actuellement 1DU=10 Junes). Et bien, grâce à l’application Césium, je me suis rendu sur le compte du dit membre et me suis rendu compte que son compte était très bien rempli mais uniquement des versements du DU journalier et peu de certifications faites !! Comment vouloir imposer ou proposer de changer un système mis en place sans même l’utiliser tel qu’il est actuellement… Alors pourquoi vouloir changer quelque chose qui convient à 90 % des utilisateurs pour le plaisir (ou la fierté d’avoir proposeé autre chose) des autres 10 % ???

C’est juste pour faciliter une comptabilité :slight_smile: Si tu fais un don de 10 DU, certaines personnes aimeraient bien que même 10 ans plus tard, quand on regarde le montant de la transaction, ça soit encore 10 DU (ce qui n’est pas le cas actuellement dans Cesium. Et je ne sais pas si les autres clients proposent cela :confused: ).

Là je suis d’accord, les interfaces proposées semblent complexes à comprendre et à utiliser.

Cette monnaie est bien redistributive de monnaie (plus une personne est au dessus de la moyenne, plus sa part relative de monnaie diminue au profit de ceux qui sont en dessous de la moyenne :wink: ), mais ça n’est le cas que si on compte en part relative de monnaie, c’est à dire en DU ou en moyenne, pas en Ğ1 !

Comme le disent l’auteur et les intervenants de ce sujet, ça serait dommage de louper le principale intérêt de la monnaie libre, celui de réfléchir en part relative de monnaie :slight_smile:

Exprimer ses soldes et prix en Ğ1, c’est faciliter la thesaurisation et la spéculation.

Ne t’inquiète pas, il y a bien une différence entre vouloir/proposer et faire :slight_smile: Si quelqu’un transforme Cesium en usine, tu es toujours libre d’utiliser un autre client qui serait plus simple selon tes goûts :slight_smile: Il faut juste s’en donner les moyens :wink: Et pendant ce temps des gens continueront de vouloir et de proposer.

Personnellement, l’auteur m’a convaincu de l’intérêt d’avoir des prix contextuels. Je suis donc prêt à la développer ou à la faire développer contre rémunération :slight_smile:

Par contre, je trouve les autres propositions sans avantages (les Ğheures, et afficher plusieurs prix), ce qui ne ferait qu’alourdir les clients pour rien :confused: Mais c’est pas à moi de décider, on ne peut que donner son avis :slight_smile:

1 J'aime

Il ne s’agit pas ici de spéculer (ridicule au vu de la politique monétaire de la june), il s’agit d’aider la communauté à concevoir une valeur pour que nous puissions mesurer des prix et ainsi que chacun puisse savoir si un échange est « juste »,(c’est à dire qu’aucune des deux personnes concluants l’échange n’a été dupée par l’autre) sans cette « justesse/justice » la monnaie n’a pas de légitimité ni même d’utilité à l’échelle collective.

Quand à l’activité de mon compte : figurez vous que j’aimerais bien avoir dépensé plus de june si je l’avais pu, j’ai pleinement conscience de la « fonte » et du fait qu’il est inutile d’amasser de la june et que de toute manière, si la june continue de vivre longtemps (ce que je lui souhaite), dans quelques années la somme de monnaie en question ici deviendra insignifiante. Aussi si vous avez lu cet article vous savez que je m’apprête à en dépenser une quantité significative. Quand au nombre de certifications données il n’est absolument pas représentatif de la mentalité d’un membre, le réseau est naissant ici, on fait comme on peut, ensuite je ne suis pas le seul, beaucoup de personnes que j’ai croisées autour de la june aimeraient bien que la june soit plus intuitive, plus vulgarisable, plus facile à comprendre.

Il s’agit ici simplement d’options d’affichage, si vous souhaitez continuer d’exprimer vos prix en G1, faites-le, et si le monsieur veut utiliser des « Junettes » comme 1/100 DU, et bien cela serait bien qu’il puisse le faire aussi !

C’est aussi là qu’est l’intérêt de la monnaie libre, permettre une diversité des unités de mesure !

Il ne s’agit pas d’être un gourou, je contribue à la communauté en partageant des idées, et seulement sur des logiciel clients, il n’est à aucun moment question dans cet article de modifier un comportement de la blockchain, ni de remettre en question la TRM (quand bien même cela pourrait être constructif), je propose au contraire de développer des options pour enrichir l’expérience déjà existante,après libre à chacun de les utiliser ou non, libre à d’autres de répondre à mes appels d’offres OU PAS. libre aussi à d’autres de s’en inspirer pour imaginer quelquechose de différent.

A la limite là où j’accepte la controverse, c’est sur l’affichage PAR DEFAUT, Je dit seulement : « attention il semble que nous faisons face à une incohérence qui complique la compréhension, génère de la confusion et représente un risque pour l’avenir de l’outil. » l’entends qui veux l’entendre.

le logiciel libre évolue en grande partie de manière organique, tant mieux. et si l’histoire me donne tort, tant mieux, quelquesoit nos opinions, elle en aura eu raison.

Aussi si vous souhaitez faire mumuse plutôt que de réfléchir sérieusement au prix sur lequel vous vous accordez avec votre voisin (et d’en mesurer les conséquences à long terme), c’est cool, mais vous n’avez pas besoin de la monnaie libre pour cela, de petits cailloux peuvent suffir.

Très intéressant, à développer aussi :slight_smile:

Oh oui ! c’est entre autre ça qui est génial :stuck_out_tongue:

Si on veut pouvoir réellement comparer des prix (en unités relatives) au cours du temps d’un coup d’oeil, l’affichage du prix contextuel tagué à coté du prix affiché en unités Ğ1 ou unités relatives d’aujourd’hui (DU d’aujourd’hui) me parait justifié. @vincent @kimamila

1 J'aime