Multicompte

certification

#1

Je découvre le système et la difficulté de se faire certifier. Je comprends que le but est de donner un DU a une personne physique. Donc le fait de se rencontrer physiquement et de se ‘connaitre’ est bien.

Par contre j’ai un peu du mal à comprendre en quoi cette procédure pourrait protéger de multi comptes. Une personne possédant déjà un compte pourrait trés bien ouvrir un nouveau compte et se faire certifier à nouveau par exemple dans une autre ville avec d’autres personnes qui ne connaissent pas les 5 premières.

Dans mon travail avant il pouvait avoir des doubles articles. Et je faisait la chasse aux doublons. Je n’explique pas ici les raisons de ces doublons. Mais malgres les nombreux contrôles et les il y avait toujours des doublons. Pourquoi un système comme cesium en serait exclu.

Je pose ma question autrement. Je suis en train de me faire valider. J’ai pour l’instant zéro validation. Mais la personne qui va me valider comment va-t-elle controler que je n’ai pas d’autres comptes membres ? Je pense qu’il n’y a pas de moyen de le savoir. Mais j’imagine on a déjà réfléchit à cette question.


#2

Rien de tel qu’un article bien écrit pour expliquer tout cela. Sinon il existe de très longs posts avec des formules très complexes qui expliquent comment en devenant de plus en plus nombreux il devient de plus en plus difficile de créer des doubles comptes sans être repéré.
Il en ressort que la triche est possible mais difficile, et peu rentable dans la mesure où le pouvoir d’achat de la création monétaire n’est qu’une toute petite partie du volume d’échanges possibles sur la masse monétaire déjà en circulation.
Un grand risque de perte de confiance sociale, pour un gain individuel dérisoire donc.


#3

Il est important de comprendre que la confiance ici est placé dans les certificateurs et non sur toi. :slight_smile:

Toi tu es celui qu’il faut surveiller. :stuck_out_tongue:

Quand un membre emet une certification pour un nouveau, il ecrit en blockchain ceci :

Moi membre Alice, je certifie connaitre Bob le nouveau

La confiance est placé dans le certificateur, il certifie te connaitre assez bien pour te retrouver en cas de souci (multi compte), avoir ton contact par exemple.

Et cette confiance est partagé par 5 membre, une personne pouvant etre faillible, cinq plus difficilement.

Et ce nombre augmentera au fil du temps, pour rester membre il faudra bientot 6 certifications, puis 7, puis 8, etc… au fur et à mesure que la toile de confiance (WoT) grandira.


#4

La formule est N^(1/5) si je ne me trompe pas (spécifiquement pour la Ğ1). Donc quand il y aura un million de membres, il faudra 16 certifications. Sachant que plus il y aura de monde et plus les certifications seront facile à obtenir, moins on en donnera facilement. Actuellement on certifie souvent quelqu’un après l’avoir vu deux fois et discuté avec, plus tard on pourra être certifié par la famille et les amis très rapidement. À ce moment-là, connaître très bien une dizaine de personnes dans deux villes éloignées, les deux groupes ne communiquant pas, c’est rare.

Sinon il y a un truc qui me chiffonne dans cette formule : avec 10 milliards de membres il faudra 101 certifications, sur un maximum de 100. Évidemment ça n’arrivera jamais, mais mathématiquement ce n’est pas très propre.


#5

Alors maintenant je suis certifier. Et on va me demander de certifier. Comment je sais si une personne n’a pas déjà un compte ?


#6

Bonjour !

Non, c’est le nombre de certifications pour devenir membre référent, comme c’est écrit dans la licence :

Un membre de la TdC Ğ1 est membre référent lorsqu’il a reçu et émis au moins Y[N] certifications où N est le nombre de membres de la TdC et Y[N] = plafond N^(1/5). Exemples :

  • Pour 1024 < N ≤ 3125 on a Y[N] = 5
  • Pour 7776 < N ≤ 16807 on a Y[N] = 7
  • pour 59049 < N ≤ 100 000 on a Y[N] = 10

Pour être membre, il faut toujours 5 certifications.


@chris : il faut noter qu’il faut au moins 5 certifications pour être membre. On peut en recevoir plus. A terme, le sens de la toile de confiance est d’être un reflet des relations humaines : je certifie mes amis, collègues proches, famille, et personne d’autre.

Cet outil n’empêchera pas quelqu’un de motivé de se créer un double compte. C’est la révélation de la fraude qui incite à ne pas se créer de faux compte. On finit toujours par trouver des connaissances communes, il faut réellement mener une double vie pour maintenir deux comptes membres non révélés.

Par exemple, si je me rends compte en discutant avec une amie toulousaine que nous avons certifié une même personne sous deux comptes différents, j’apprends que cette personne que j’ai certifié a un double compte. Je refuse de la certifier de nouveau, je communique auprès de tous les membres de la TdC qu’il ne faut pas certifier cette personne, et je refuse de commercer avec elle. Sa double création monétaire, elle pourra se la mettre où je pense. Ca s’appelle ostraciser quelqu’un, et c’est un anti-incitatif puissant.

La June est une monnaie numérique décentralisée qui s’appuie aussi sur des outils humains. La technique ne résout pas tout :slight_smile:


D’autre part, je me permet de corriger un point :

Césium est un des clients pour accéder au réseau Duniter, qui gère les transactions de la June. Il y a au moins deux autres clients, Sakia et Silkaj, qui peuvent tout aussi bien que Cesium servir sur la blockchain Duniter.


#7

Perso, je suis d’accord que pour l’instant ça reste facile de se faire des double comptes et qu’il y a sûrement des moyens d’améliorer tout ça, donc j’ai lancé l’idée d’avoir de faux faussaires qui essaieraient de se faire des doubles comptes “pour de faux” afin de voir comment ils s’y prendrait et comment on peut améliorer les choses pour que ça devienne difficile.

On en discute sur ce fil:


#8

Je ne pense pas que c’est facile. C’est déjà hyper difficile d’avoir un compte membre. Alors il faut bien connaitre le système pour pouvoir avoir plusieurs comptes membre.


#9

Disons que quelqu’un de peu honnête qui déménage se fait facilement un deuxième compte, par exemple, non? Surtout si la personne reste discrète et ne va pas souvent aux apéro monnaie libre etc…


#10

Si la personne reste discrète, elle va avoir du mal à se faire renouveler ses certifications dans l’ancienne ou la nouvelle ville. Je ne sais pas si tu as déjà essayé d’avoir une double vie pendant des déplacements professionnels, mais je peux te garantir qu’on finit toujours par se faire choper. Après si une personne exceptionnelle arrive à avoir une double vie économique, je vais pas applaudir qu’il ait 2 DU, mais ça met pas beaucoup la monnaie en danger.


#11

J’aurais imaginé que se faire, disons 4 apéros tous les deux ans suffit, mais je peux me tromper…


#12

Perso, quelqu’un que j’ai certifié il y a deux ans, et qui revient se faire certifier alors que je n’ai pas vu sa tête depuis deux ans, je lui demande ce qu’il a fait entretemps. Et si je vois que les transactions sur son compte sont avec des gens qui n’habitent pas dans la région, le voyant vire au rouge.