Les routes des fromages 🧀 Ğ1.Business

Amis du jour, bonjour !

Je m’appelle David Alanisette, et je suis passionné de fromage depuis l’âge de 14 ans.

Quand j’ai découvert la Ğ1, j’ai tout de suite vu son potentiel gastronomique !

Chaque région a ses terroirs, et ceux-ci gagnent à être connus.

Et puisque la Ğ1 est née au pays du fromage, c’est tout naturellement que j’ai eu envie d’aider à créer des routes commerciales pour transporter qui du camembert, qui de la tome, qui du bleu, qui du maroilles.

Alors j’ai décidé de lancer « les routes des fromages », que j’ai hébergée sur le site Ğ1.Business :

2023-11-10-19h00-screenshot-gchange-colors

C’est un outil en ligne qui permet à qui fait un long trajet d’emporter avec lui les spécialités de la région de départ pour les faire découvrir à la région d’arrivée.

Et ça ne se limite pas aux fromages !

L’outil marche aussi pour les produits porcins, le vin, la bière, les châtaignes, le jus de pomme, le cidre, le miel, les compotes, et — bien entendu — les confitures.

Les routes des fromages, c’est un peu comme les routes de la soie, en fait.

Mais sans la soie.

C’est dans la même veine que Peligourmet ou Œnocar, pour ceux qui connaissent.

On ne peut probablement pas gouverner un pays où il existe 246 variétés de fromages (comme disait De Gaulle), mais on peut certainement faire de bons gueuletons !

Alors, lors de votre prochain long trajet, ne partez pas les mains vides !!!

Convivialement vĂ´tre,

David Alanisette

6 « J'aime »

Bonjour.

Comment cela se passe ?

Je pars de la Belgique jusqu’au sur, dans l’herault, tout en passant par Flers et Nantes.

Belle soirée

Bonjour @Mmemonica ,

Il s’agit de cliquer sur votre lieu de départ (pour le mettre en bleu) puis sur votre lieu d’arrivée (pour le mettre en jaune). J’ai repris le code couleur offre/demande de l’interface de Gchange :wink:

Par exemple pour un trajet Belgique→Hérault :

image

Ensuite, il s’agit de regarder à droite pour regarder si vous pouvez faire correspondre offre et demande.

Par rapport aux flèches, les offres sont sur la colonne de gauche ; les demandes sur la colonne de droite.

Pour cet exemple, il semblerait, a priori, qu’il y aurait un intérêt à transporter des confitures de la Belgique vers l’Hérault.

Mieux vaut peut-être quand même contacter les acheteurs potentiels pour voir s’ils ont toujours le besoin qu’ils ont publié sur Gchange (des fois les annonces peuvent être un peu vieilles, ce qui n’empêche pas, mais mieux vaut quand même vérifier). Et de ce que j’ai compris, il semblerait qu’il vaille mieux passer par le profil Gchange de la personne que par l’annonce pour la contacter.

Et donc ensuite acheter les produits à votre départ, et les revendre à votre arrivée, en vous rémunérant au passage pour ce travail utile de répartition des produits du terroir.

Voilà, dites-moi si je n’ai pas été suffisamment clair.

Bien Ă  vous,

David

1 « J'aime »

Okok.

Je checke tout cela.

Belle soirée et

Comment fait-on si on n’utilise pas Gchange ?

Bonjour @Jean-Pierre.G !

Je ne suis pas sûr de comprendre votre question, mais je tout de même vais tenter d’y répondre.

Pour ouvrir une voie commerciale sans utiliser Ğchange et Ğ1Business, le principe reste le même : il s’agit de constater une offre ici et un besoin là-bas.

Peut-être pourriez-vous demander à @gpsqueeek comment lui a fait par le passé :

Ce qui est sûr en tous cas, c’est que les marchands n’ont pas attendu l’apparition des moyens modernes de communication pour achalander des lieux en produits provenant de régions souvent très lointaines. Je vous invite chaleureusement à regarder le documentaire L’Histoire en cuisine ; il est très instructif sur ce sujet.

Je sais aussi qu’on a retrouvé à dans le Golfe du Morbihan le vestige paléolithique d’une hache ornementale produite à partir d’une pierre en provenance des Alpes. Comme quoi nos ancêtres, même sans smartphone, étaient parfaitement capables de faire des échanges sur de très longues distances.

Merci, je vais tenter de convertir mon fromager à la Ğ1, d’abord parce que je favorise les commerces locaux et surtout parce que j’ai la garantie que la chaîne du froid est respectée :wink:

Ce nouveau fil de discussion s’appelle LES ROUTES DES FROMAGES. Or on parle plus de l’outil rapide à prendre en main Ğ1.Business. J’aimerai revenir sur le sujet principal: le fromage.

En monnaie libre, qu’est-ce qui se vend en fromage? Y a-t-il des fabricants de fromage parmi nous? Des affineurs? Des revendeurs?

scuse mi, jtrouve pas de clef pour saluer l’ initiative logistique

Oui, vous avez raison : revenons Ă  nos moutons.

Il semblerait que sur Ğchange il n’y ait pour l’instant pas beaucoup de demande, et l’offre semble bien maigre également.

Demandes :

  1. Cherche fromage de chèvres
  2. fromages brebis et/ou chèvres
  3. LĂ©gumier-fruitier ou fromager
  4. Cherche nourriture Bio ou circuit court naturel
  5. recherche nourriture
  6. Je recherche tout type de produits alimentaires sur Perpignan, Narbonne ou Carcassonne
  7. Produits alimentaires
  8. Fruits et légumes
  9. Aliments secs bio
  10. Ingredients, matière 1ere pizzas
  11. Recherche nourriture libre

Offres :

  1. Fromages de chèvres
  2. cantal aop
  3. FROMAGE ABONDANCE
  4. Tome de brebis « PavĂ© de Cazelles Â» Gabriel Coulet
  5. Surplus Ğmarché du Lauragais
  6. Marché libre du Pays du Roi Morvan
  7. Biscuits apéritif aux fromage et chorizo
  8. Samoussas 974
  9. Part de Quiche au FestiJune

Alors peut-ĂŞtre va-t-il nous falloir apprendre Ă  Faire nos fromages ?

On pourrait mĂŞme utiliser cette app pour faire un petit jeu : Ă  qui trouvera la plus belle route commerciale.

Car j’aime bien les jeux de société, les jeux de plateau, mais je préfère la bonne société et les plateaux de fromage. Le Trivial Pursuit m’a toujours un peu frustré, parce que je ne pouvais pas manger les camemberts à la fin de la partie.

Notre jeu pourrait même aller jusqu’à motiver quelqu’un à faire le trajet ! Qui sait ?

Allez, je commence :

Route d’Est en Ouest - bière

offre demande
un certain « Christophe G25 » vend des bières à Pugey (dans le 25) un certain « cgeek » cherche des bières à Rennes (dans le 35)

Lien :

https://g1.business/#/cheeses-roads/47.84265762816538;5.097656250000001/100/47.69497434186282;-1.47216796875/100

Qui trouve une meilleure route ?

Ă€ vous !

Bonjour David, bravo d’abord d’avoir développé cette initiative, c’est je trouve une belle idée pour développer le commerce en ML d’une autre façon.

Je me posais une question : je roule en Mercedes Vito, c’est un véhicule utilitaire bien spacieux, qui peut stocker. Je fais souvent des aller-retour entre, grosso modo, Lyon et Toulouse (via Clermont, Brive…). J’aimerais pouvoir proposer mes services en Ğ1 pour transporter des colis à l’occasion de ces trajets, ce qui pourrait être utile par rapport à ce que ton site propose.
Comment mettre ce service sur le site ?

1 « J'aime »

Bonjour Lucas,

Votre question est intéressante.

Il faudrait qu’on y réfléchisse un peu pour voir si on peut ajouter une fonctionnalité de ce type.

Commençons par imaginer le cas d’usage, comment ça se déroulerait concrètement :

  1. une vente se fait sur Gchange entre un vendeur Ă  Lyon et un acheteur Ă  Toulouse,
  2. les deux souhaitent faire transporter ce colis sans utiliser d’euro
  3. ils visitent Ğ1.business pour voir si des gens font régulièrement le trajet Lyon-Toulouse
  4. ils trouvent un trajet (le vôtre, en l’occurrence)
  5. l’un deux prend contact avec vous

Est-ce à peu près ça que vous avez en tête ?

Oui c’est ça, le but est que des gens puissent profiter du fait que je voyage avec de l’espace disponible pour ne pas payer d’euros pour la livraison de leurs marchandises :+1:

1 « J'aime »

Je pense qu’il serait possible de gérer des trajets directs, sans étapes, comme Lyon-Toulouse.

On pourrait essayer de faire ça avec 2 annonces toutes deux publiĂ©es sur Äžchange dans la catĂ©gorie « Covoiturage Â», et avec chacune la gĂ©olocalisation appropriĂ©e (Lyon pour l’une, Toulouse pour l’autre).

À partir de là, je devrais être capable de produire un affichage des covoiturages, par exemple tracer des lignes, comme celle qu’il y a actuellement entre les deux cercles.

En revanche, gérer l’affichage des étapes me semble plus compliqué, car j’aurais dû mal à tracer la ligne du trajet dans le bon ordre à coup sûr (quoiqu’en ordonnant les segments par distance minimum, dans la grande majorité des cas l’ordre le plus court devrait être celui effectivement parcouru ; il faudrait que j’y réfléchisse davantage).

Quoiqu’il en soit, le système peut être utilisable de façon assez agréable pour tous, simplement en précisant les étapes dans la description, même s’il n’y a que la ligne départ-arrivée qui s’affiche.

Peut-ĂŞtre pouvez-vous d’ores et dĂ©jĂ  ajouter 2 annonces sur Äžchange, une gĂ©olocalisĂ©e Ă  Toulouse, et l’autre Ă  Lyon, en vous assurant de bien sĂ©lectionner « Covoiturage Â» comme catĂ©gorie. Ă€ partir de lĂ  j’aurai des donnĂ©es de test qui me permettront d’essayer quelque chose.

Bonjour David,
Je ne parviens pas à accéder à Gchange ces derniers temps… C’est dommage ça nous empêche d’avancer dans ce test de G1-colis…

Bonjour David,
Très bon idée que tu as eu. Je vais la communiquer à plusieurs personnes que je sais faire des trajet réguliers, et qui transportent déjà ainsi mais par le bouche à oreilles.
Pour tes essaie, je viens de créer 2 annonces sur Gachnge dans la catégorie covoiturage. L’une géolocalisée à Arpajon 91, et l’autre à Nantes 44.
J’espère que ça va te permettre d’avancer,
Merci bien,

Je viens de faire un essai et il n’est pas très facile à utiliser

1 « J'aime »