Les droits de successions

Bonjour Que pensez vous,des droits de succession? Par exemple,l’état Français taxe les gros héritages,à partir d’un certain seuil,en cas de veuvage(l’un des conjoints disparait) ou l’un des deux parents décède,envers les enfants Quelle est votre position? Merci Bonne journée

L’etat impose, taxe l’utilisation de sa monnaie. Point.

Les droit de succession n’ont aucun rapport avec la monnaie.
Le notaire évalue la « valeur » des biens, si cette valeur est supérieure à un certain seuil par héritier, il y a taxation, en dessous de ce seuil il a seulement des frais de notariat pour les inscription sur les registres de propriété entre autres.

Je n’ai pas vraiment d’avis la dessus. et ici n’est pas l’endroit pour en parler.

1 J'aime

la succession en G1 peut être ! déforme t elle la symétrie relative liée à l’ individu + x ?

De la taxe sur la mort tu veux dire ? :smiley:

C’est une taxe sur le patrimoine, qui dépend donc de ce que l’on considère patrimoine, et de la façon de les agréger via l’estimation qui en est faite.

La symétrie respectée dans la monnaie est celle de la co-production de monnaie. L’héritage n’est qu’un don post-décès en rien différant d’un don pré-décès, ou d’un virement je dirais :slight_smile: Ca concerne donc la circulation de monnaie et non sa création, donc pas de problème côté symétrie :wink:

1 J'aime

les épargnes sont des parts de création jusqu’ à preuve du contraire elles disparaissent en cas de non succession et réaparaissent si l’ héritage est entretenu; lorsque ces parts s’ échange ou se donnent, il n’ y a pas transfert d’ iD double compte etc…

Transfert de propriété ne signifie pas transfert d’un compte à l’autre.

Transfert d’un compte à l’autre ne signifie pas non plus transfert de propriété.

La notion de transfert de propriété est parfaitement indépendante de la notion de transfert physique ou numérique de quoi que ce soit.

1 J'aime

Toute épargne en monnaie libre a effectivement bien été co-créé par quelqu’un. Le membre lui même, où par des virements/don/succession/… d’autres membres. Il n’y a pas de différence entre un don ou une succession.

Si un membre n’a pas sa part monétaire, que cette part monétaire se retrouve sur le compte d’un défunt ou de son héritier, de quelqu’un qui ne dépense jamais ou de quelqu’un qui dépense beaucoup, ça n’y change rien : elle finira par revenir dans ses mains :slight_smile: C’est de ça dont on s’intéresse pour spécifier une monnaie libre, pas de savoir si certaines personnes reçoivent plus de virements que d’autres, que ces virements soit des dons, des remerciements, des ventes… (suivant les points de vue de chacun :slight_smile: ).

1 J'aime

Est-ce que quelqu’un a déjà simulé une ML en ajoutant l’héritage ? La partie post-mortem du graphe, où la courbe redescend, serait supprimée, et les Ğ1 correspondantes déplacées sur un individu de la génération suivante.

1 J'aime

une fois Yyy avait évoqué les véganes pour comparer les systèmes de valeurs différents pour un même objet, le saucisson mdr. j’ avais imaginé un compte anthropomorphisé accordé par la communauté à l’ animal de compagnie loL

de la même foçon je me pose des questions très ‹  › materielles ‹  › lorsqu’ il s’ agirait par exemple d’ exclure la veuve de la tdc parcqu’ elle refuse d’ éliminer la double création dont elle à hérité via l’ iDentifiant…

… merci à tous de rendre la G1 toujours plus accessible malgrè les difficultés dûent aux nouvelles notions d’ unité libre etc…

Le-dit graphe, c’est celui-ci j’imagine :

Par contre ce graphe là, ce n’est pas celui de l’épargne : bien évidement, en monnaie libre, les gens ne font pas que co-produire leur DU sans l’utiliser :smiley: C’est le graphe qui suit la co-production des individus, mais ne simule pas d’échange, don ou autres.

Pour ta proposition tuxmain, je pars sur la même hypothèse, des individus qui naissent tout les 8 ans et vivent 80 ans, et dont les générations sont renouvelées ce qui fait que la population reste constante. Je pars du principe que l’héritage de l’épargne monétaire va d’un individu qui meurt à l’individu qui a 24 ans de moins (les enfants héritent donc de leur parents dans leur 56ème année). Voici ce que ça donne :

image

Chaque individu naît, commence à co-produire le DU et converger vers la moyenne (depuis le bas), et à 56 ans reçoit la part relative de monnaie de leur parents (passant leur épargne à 2 moyenne) et donc converger vers la moyenne (depuis le haut). Avec 2 moyenne, en 24 ans, cette part relative s’échappe très vite et l’épargne se retrouve vite à 1 de moyenne. A leur propre décès, ils ont donc 1 de moyenne qu’ils transmettent à leurs enfants, etc…

Qu’en conclure ? :slight_smile:

1 J'aime

1oDu^an ×1,(1o/3) tous les 24 ans et non pas convergeance désolé

ps/ on peut toujours estimer que 13,33.^ devient une unité relative

Désolé, je ne connais pas cette notation mathématique. Je dois deviner 10 DU annuel * 1.333…? Si oui pourquoi 1.333…?

En tout cas, si ça correspond à l’héritage, non, l’héritage n’est pas distribué tout les 24 ans, mais tout les 8 ans, de la génération qui a 80 ans à la génération 24 ans avant, soit celle qui a 56 ans.

La courbe sélectionnée est celle de I15. I15 naît à l’année 40, et on voit son épargne converger vers 10 DU annuel (la moyenne).

Tu n’es pas d’accord ?

A l’année 96, I15 reçoit environ 10 DU annuel. Son épargne passe à environ 20 DU annuel, et cette épargne converge ensuite vers 10 DU annuel (la moyenne).

Tu n’es pas d’accord ?

pour estimer la moyenne, il faudra que les gains soient en tout point identique donc ×1,33/ 24an

Tu parles de quelle moyenne ? Je ne comprends pas ton calcul, tu peux l’expliquer ?

Je parle de moyenne monétaire par personne, c’est à dire la masse monétaire divisée par le nombre d’individus. Dans ma simulation, cette moyenne est de 10 DU annuel par personne.

la reflexion porte sur la disparition ou pas des 2oD.u^an / 2demies-vie à chaque demie vie

Il n’y a pas de destruction monétaire en monnaie libre (pas dans le référentiel DU avec l’hypothèse d’une population stable en tout cas, ce qui est le cas ici).

Également, si tu ne réponds a aucune de mes questions qui pourtant sont là pour chercher à comprendre ce que tu souhaites exprimer et que je ne comprends pas, je vais me retrouver encore obligé d’interpréter et de deviner ce que tu essaye de dire, et ça nous agacera tout les deux.

destruction est un grand mot, disparition d’ une part individuelle de Mmt(8o) ou pas c’ est bon pour toi ?

Je ne sais pas ce que « mmt(80) » signifie.

Si tu parles d’une disparition sans apparition autre part, j’appelle ça une destruction, et ce n’est pas le cas dans le référentiel DU pour une population stable.

Si tu parles de disparition avec apparition autre part, j’appelle ça un déplacement, ou une redistribution.

J’attends toujours les réponses à mes questions.

une part de (M.asse m.onétaire t.emps 8o.ans) c’ est très conventionnel sur ce forum, bref,

disons que ça converge â ~2oD.u^an sur une demie-vie au lieu d’ une vie et qu’ ansi la chutte que l’ on observe sur ton graffe à l’ année ~12o n’ est plus, ce qui donne une augmentation exponentielle de Mm telle que le proposait tuxmain. qui dit augmentation de Mm hors du cycle de Nt=8o, dit augmentation de la moyenne progressive.