Les banques jouent-elles la réserve fractionnaire en bourse ?

profil

#1

Hier, en discutant derrière notre stand monnaie libre Lors de la journée Albi en Transition, il m’est venu une idée bizarre que je n’ai pas su vérifier : que font réellement les banques de notre argent ?

Elles prétendent qu’il sert de caution pour créer jusqu’à dix fois plus de crédits. Elles appellent ça la réserve fractionnaire ; mais moi, j’ai l’impression qu’en fait, elles jouent nos cautions en bourse.

Et que si elles retirent ces énormes masses financières, tout s’écroule. C’est un château de cartes, et c’est pourquoi elles ont fait voter la loi bail-inn, entrée en vigueur au 1er janvier 2016, qui les autorise à piller nos comptes bancaires en cas de faillite.

Or, j’ai déjà démontré qu’elles n’ont pas de quoi protéger nos avoirs, que les 100 000 € de garanties du FGDR, ça ne tient pas. C’est ici : http://jesuisunraleur.canalblog.com/archives/2018/05/30/36445495.html

Qu’en pensez-vous ?


#2

100 fois plus, le taux de réserves fractionnaires est de 1% depuis janvier 2012 :smiley:

Tout à fait ! Je pense aussi que :

Soit elles le prêtent et se font un benef et une partie des prêts c’est pour investir en bourse (mais pas que), soit elles s’achètent pour elles même des biens et spéculent sur l’immobilier, soit elles investissent direct là où c’est rentable (industrie du pétrole ?).


#3

Hier, un américain qui parlait assez bien le français s’est arrêté à notre stand monnaie libre.

Il nous a dit que dans chaque ville d’Allemagne, un nouveau genre de banque tenue par les habitants et donc à leur service, commençait à jouer un rôle non négligeable, même avec seulement 2 ou 3 employés. Je n’étais pas au courant de cette nouvelle pratique


#4

Avez-vous plus d’info ?


#5

Non. J’ai appris ça hier. Apparemment c’est en € donc en argent dette. C’est pour cette raison que je J’ai pas cherché à en savoir plus ce matin.


#6

En fait ce n’est pas une nouvelle pratique. Cela existe depuis longtemps en Allemagne. Voici un début de réponse :

Les banques allemandes sont privées, mais les caisses d’épargne appartiennent aux régions : https://www.justlanded.com/francais/Allemagne/Guide-Allemagne/Finance/Les-banques-allemandes


#7

100 fois plus ! Autant dire que nos cautions n’en sont plus et qu’elles n’ont pas de réserves.


#8

Il n’existe pas “notre argent ". À qui appartient la monnaies dette ?


#9

On verra si tu feras autant le.malin quand tu te seras fait piller…


#10

Techniquement on se fait déjà piller. La monnaie dette ne se possède pas elle se doit avec intérêts aux banques. (D’où son nom “dette”).


#11

Les billets de monnaie dette appartiennent à Mario draghi vu leur signature.


#12

Perso, J’ai payé mes dettes. Je n’en ai.plus depuis 2007.


#13

Avec quel argent, il les a fait imprimer ? C’est son fric ou le nôtre ?


#14

Il suffit de regarder ce qu’il y a marqué sur pieces et billets ainsi que de regarder comment sont produits les chiffres monétaires non libre pour arriver sans douter à répondre à cette question.


#15

Il n’y a presque plus besoin de frapper monnaie, la monnaie est en très grande majorité scripturale. Ce que tu as sur ton compte, ce sont des chiffres que tu as capté auprès de quelqu’un qui les doit à quelqu’un qui les… doit à une banque.
Quand tu utilises ta carte bleue, un chèque, un virement, et même un billet, tu échanges une écriture correspondant à une dette contractée par quelqu’un à une banque. Donc si ce n’est toi c’est donc ton frère qui est endetté. Si personne n’était endetté, alors il n’y aurait quasiment pas de monnaie en circulation. Ce qui signifierait une crise monétaire majeure, de celles qui causent les guerres…

Ce compteur qui défile n’est pas tout à fait exact, mais il symbolise à merveille la dette de la France, donc des français. La moyenne par Français est à mettre en corrélation avec celle ci qui est la masse monétaire M3 Européenne. Soit 40 447 € / citoyen Européen.

Les deux videos en bas de la page du compteur, sont une bonne explication pour comprendre que la monnaie dette ne se possède pas. elle est toujours à rembourser.
Jamais elle ne t’appartient autrement que comme une détention de dette de toi ou d’un tiers aux banques qui l’ont émise.

Ce qui t’appartient en revanche, c’est ce que tu as acheté avec, pour peu qu’il n’y ai pas ou plus d’hypothèque dessus. Et encore la propriété n’est qu’une illusion qui ne dure que le temps d’une vie.
Nous ne faisons qu’emprunter la terre à nos enfants.


#16

@profil31: Et je rajouterais surtout qu’en plus de ça (c’est-à-dire que tout les euros en circulation sont nés d’une dette qui doit être remboursés, et que si c’est pas toi ou ton voisin c’est un Etat, un État qui contracte une dette via l’émission d’obligations, obligations qui sont finalement achetés par des banques-assurances, pour des assurances-vies ou autres placements long-terme, et que donc l’intérêt de cette dette d’Etat est payé via “la charge de la dette” (11% des impôts 2018) finalement redistribué aux épargnants (donc aux riches en monnaie) et à la banque), en plus de ça, ce qui est écrit sur ton compte bancaire est une dette de la banque envers toi :smiley: Quand tu déposes 100 euros en liquide (c’est à dire de la vraie monnaie ou monnaie banque centrale) dans une banque commerciale, elle place ces 100 euros sur son compte à la banque centrale, et parce que le taux de réserves fractionnaires est de 1% elle a le droit de dire qu’elle doit 10 000€ à qui elle veut, et elle commence par toi : la banque te dois 100€ :slight_smile: Si quelqu’un d’autre retire les 100€ en liquide avant toi, oups désolé ya plus rien ! :stuck_out_tongue: (sauf si d’autres banques commerciales ou la banque centrale veut bien encore lui prêter, ce qui peut ne pas arriver bien sûr !).

Conclusion : tu n’a pas l’argent sur ton compte, la banque te le dois (et peux faire défaut sur cette dette), et en plus soit quelqu’un doit rembourser un prêt avec intérêt à une banque commerciale, soit quelqu’un possède une obligation d’Etat et tes impôts servent à le payer lui et la banque :slight_smile:

Elle est pas belle la vie ? :smiley: (quand on est banquier)


#17

C’est un autre sujet, mais je traduis la propriété par “droit d’usage exclusif”. J’aime bien expliquer cela en invitant la personne à boire en pissant. Expérience philosophique inspirante.


#18

Bon, J’ai une grosse difficulté à avaler que MON argent appartienne à la banque qui crée le capital des crédits à partir de rien, exige des intérêts sur ce rien tout en détruisant le rien qu’elle a inventé et en se nourrissant des intérêts qui eux sont du vrai travail.

De mon point de vue, le rien créé par la banque est détruit. Il ne reste en circulation que des intérêts, pas justifiés puisque basés sur rien, qui eux sont une vraie production.

Donc, la production des intérêts est un bien commun vrai. La monnaie n’appartient pas à la banque, mais à ceux qui produisent les intérêts.


#19

Mais d’où vient la monnaie qui compos cet intérêt?


#20

Ceux qui produisent les richesses en déduisent une part sous forme d’intérêts dus à la banque. Seulement les banques pas plus que le trésor public n’acceptent les règlements en blé, poulets ou cochons.
Il faudra donc leur emprunter ou travailler ou vendre pour capter de la monnaie empruntée par un acheteur, un employeur à une banque.
Est-on propriétaires d’une chose empruntée quant bien même par un tiers ?
Que se passée t’il si tu brûles un billet de banque ? Les poursuites que tu encours te montreront sans aucun doute que tu n’en étais pas propriétaire.