La Monnaie libre dans les écoles !


#1

Bonjour à tous,

Hier soir mon fils de 9 ans ,m’as dit qu’il avait à faire un exposé pour son école( il est en Ce2)…

Et à ma grande surprise, me demande si il peut parler de la june !!! Trop fort, à 9 ans il veut en parler à sa maîtresse et ces copains…

Mais une question se pose, comment la maîtresse va le prendre et comment l’aborder facilement avec les enfants par un enfant ???

Je lui est conseiller d’en parler à maîtresse avant de commencer…

Vous en penser quoi ???


#2

Bonne idée, les enfants n’ont pas de blocages conceptuels.

Mon conseil est de l’aborder par le jeu, regarder comment la monnaie existe dans des jeux comme le Monopoly, mais aussi dans les jeux vidéos en ligne comme World of Warcraft ou d’autres jeux plus courts en temps que les enfants utilisent déjà.

La question de comment la monnaie se crée dans ces jeux sera forcément intéressante à discuter entre eux !


#3

Vous pourriez essayer de vous employer à une petite piqûre de rappel à propos du quantitative easing (très jolie animation par Le Monde ici : https://www.youtube.com/watch?v=8NSCwGxXplQ)

La plupart ne sont en rien au courant de ce que vous expliquez 3mn de vidéo :slight_smile:

ps : j’espère que ce petit guerrier ne changera pas d’avis d’exposé MDR


#4

Oui c’est une bonne idée par le jeu , j’ai bien pensé au jeu Ğeconomicus , mais c’est long et je ne peut venir avec lui pour l’aider…

Il doit en reparler avec sa maîtresse demain et à pris de flyer de la festi’june ( Mayenne) pour l’invité ce week end…

Affaire à suivre…


#5

J’ai tout de suite pensé à ça: http://cuckooland.free.fr/LaTrmPourLesEnfants.html

Mais 9 ans…


#6

Accompagné par un adulte, la TRM pour les enfants est adaptée pour de jeunes enfants. Ma petite fille a commencé à 7 ans et demi.


#7

La monnaie libre (autant dans son aspect théorique que pratique) est simple à comprendre en fait si et seulement si il n’y a pas de blocage conceptuel issu du conditionnement , pas de vieux paradigme qui prend toute la place , pas de dissonance cognitive protectrice , ni de conviction trop ancré. Par delà les profs ont semble t il plus de difficulté que leurs élèves.


#8

j’avoue que même moi par moment , c’est dur !!! Alors oui à 9 ans … et seul face à ces copains et sa maîtresse…


#9

Ça forge le caractère :wink:


#10

s’il à envie de le faire, il n’y a pas de raison de le dissuader. Peut être juste le prévenir que certains adultes voient les choses différemment et risquent d’être virulent ? on sais mieux réagir à quelque chose si on l’a anticipé.


#11

Personnellement ma petite filleule m’avait entendu parler à ses parents de la disposition de clavier bépo dont les qualités ne sont pas à démontrer pour ceux qui la connaissent.

Elle a cru bon ayant bien assimilé les avantages d’en parler à sa maitresse en cours. Elle en a été très déçue, face à un adulte pétri d’habitudes et de certitudes, la pauvre petite n’a pas fait le poids contre le désintérêt de la maitresse, et n’a réussi qu’à se sentir sinon humiliée au minimum ignorée.

Il est bon de mesurer la déception que peut ressentir un jeune enfant face à l’incompréhension de l’autorité “sachante” qui pourrait le décrédibiliser. Je pense que ce sujet doit être préalablement présenté au professeur peut être par les parents afin d’évaluer s’il est capable d’accompagner intelligemment l’exposé de l’élève sans le décrédibiliser aux yeux du groupe.

La pensée atypique est rarement bien perçue par les enfants qui cherchent souvent plus à imiter la norme qu’à s’affirmer différemment du groupe.

La démarche est donc louable mais à entreprendre avec quelques précautions.


#12

Ma petite en CE2 et son institutrice a une gestion des bons points qui va vous parler. D’abord elle appelle ça des jokers, pas des points. Ce n’est pas une récompense, mais un dû. L’instit part d’abord du principe qu’ elle donne d’abord sa confiance aux gamins. Tous les lundis matin elle en donne 5. À chaque fois que l’élève a une demande qui sort du cadre de base de son rôle d’élève, il paie un joker à l’instit. Quand il fout le bordel aussi. Une fois que l’élève a cumulé 15 , 50 ou X jokers, il peut acheter un pass pour accéder plus librement à la bibliothèque ou aux jeux.

Forcément, au fur et à mesure de l’année il y a de plus en plus de jokers et elle augmente le coût.

Ça m’a fait marré quand elle a expliqué ça aux parents. Il me semble que tous ont compris. Moi je me le garde sous le coude pour faire dériver une conversation sur la monnaie libre.


#13

@scanlegentil, l’histoire que tu nous rapportes est troublante, on dirait vraiment une initiation à la TRM. Sais-tu si elle la connaît ? En fait, plein de questions me titillent : sais-tu si cette institutrice a déjà expérimenté ce système ? Les enfants finissent-ils par s’échanger des biens et/ou des services au travers de ces jokers ? D’ailleurs, si c’est le cas, on peut imaginer que l’institutrice finisse par s’octroyer à elle-même des jokers pour échanger avec les élèves, histoire de leur montrer que cette gestion de la création monétaire ne peut pas être laissé à une seule personne…


#14

Après, que tout le monde gagne le même montant de monnaie périodiquement, c’est aussi le cas dans le Monopoly :stuck_out_tongue: Et j’imagine que dans les enfants “payent” avec leurs jokers, ils sont juste retiré du circuit, la maîtresse ne les re-depense pas elle-même, donc les jokers ne circulent pas.


#15

L’instit est l’unique partenaire d’échange. Elle donne des nouveaux jokers aux enfants qui font des trucs exceptionnelles (à son jugement). Un gros bavardeur qui fait des efforts de silence par exemple.


#16

Pas encore. J’ai prévu de lui en parler.


#17

Ce n’est pas le même montant dans le Monopoly, puisque c’est 2000 / M par tour, avec M qui augmente tout le temps, c’est donc un montant en décroissance vers zéro.


#18

Et au monopoly, tout le monde gagne le même montant mais avec une périodicité aléatoire.
Si c’est pas ton tour de chance… RDV à la case prison.


#19

Non, ce n’est pas le même montant.


#20

Tout à fait, et tu n’es pas @Galuel. Le @Galuel de ya 5 minutes (Galuel(t-5min) ) n’est plus le @Galuel de maintenant (Galuel(t)), on a compris, merci pour ta précision :neutral_face: