La divergence entre votre modèle(june G1),les partis politiques libéraux et étatistes(gauche social démocrate,droite conservatrice,les communistes,le courant souverainiste de droite),dans le domaine économique,au niveau de l'union européenne

Bonjour
Quelles sont les divergences entre votre modèle monétaire(june G1,les partis politiques libéraux et étatistes(gauche social démocrate"parti socialiste",droite conservatrice"les républicains",le courant souverainiste de droite"Rassemblement National",les communistes"PCF et la France insoumise",dans le domaine économique,au niveau de l’union européenne?
A propos de ma question
Quel est votre avis?
Merci
Bonne journée
N’attrapez pas le covid 19,avec le variant indien(delta)

Aucune, les deux pattes se ressemblent, surtout la gauche.

1 « J'aime »

Le modèle monétaire qui respecte la TRM, appelé monnaie libre dont la Ğ1 est la première en production, n’établit pas de divergence avec qui que ce soit, bien au contraire, une de ses propriétés est d’établir une convergence des comptes vers la moyenne au fur et à mesure du temps . :slight_smile:

Bonjour Mick,

Si la monnaie bien entendu politique, la monnaie libre, elle, n’est pas partisane.

Parmi les membres de la Ğ1, tu trouveras des gauchos, des fachos, des libéraux, des libertaires, des illuminés, des rationnels, des souverainistes, des patriotes, des universalistes, beaucoup d’humanistes, des anti systèmes, des pro impôts, des collectivistes, des individualistes, des mecs supers qui sont les cons des autres, des relous qui parlent trop, des faiseurs taiseux, des humains qui créent la monnaie et des machines qui les aident.

Sinon, moi personnellement, j’ai une vision politique proche de Bahia Benmahmoud. Mon action est peut-être moins radicale, mais ma catégorisation moins subtile.

5 « J'aime »

Scanlegentil a-t-il répondu à votre question ?

Dans la négative, pourriez vous la reformuler ? Sa forme courte est :
« Quelles sont les divergences entre [la G1] et les partis politiques […] dans le domaine économique, au niveau de l’union européenne ? »

  • Comment comparer une monnaie et des partis politiques ?
  • « Dans le domaine économique » : le personnel politique peut avoir le projet et parfois les moyens de mener une politique économique, alors qu’une monnaie se contente de permettre des échanges.
  • « Au niveau de l’UE » : ?? La monnaie libre n’a pas de territoire.
2 « J'aime »

Avant que @mick pose sa question sur la monnaie libre, j’aimerais le voir se poser la même question s’agissant de la monnaie dette (non-libre), ou autrement dans sa forme courte :

  • « Quelles sont les divergences entre la monnaie dette (€) et les partis politiques […] dans le domaine économique, au niveau de l’union européenne ? »

Une fois que @mick aura compris la différence entre la monnaie dette (non-libre) et la monnaie libre en terme de création monétaire, alors il pourra éventuellement y avoir un début de comparaison. Encore que…

Peut on comparer l’eau et l’huile ? Sur certains aspects oui, mais pas sur tout. Peut-on vraiment comparer de la farine avec du pain, sans débattre de la méthode de transformation ? Là encore la réponse n’est pas évidente.

@+ :vulcan_salute: :g1:

2 « J'aime »

Aucun parti (pour l’instant) ne prône la ML. Certains veulent un revenu de base ou un salaire à vie (à gauche). D’autres sont à fond pro-banques (à droite). D’autres encore sont pour une monnaie nationale, plus ou moins pour la nationalisation des banques (à gauche et à droite). Beaucoup ne se posent pas la question (à gauche et à droite). *

Ensuite pour le domaine économique, c’est varié. Il y a dans la G1 des libertaires, communistes, libéraux, souverainistes… orientations qui ne sont fondamentalement ni incompatibles avec la ML ni rendues obligatoires par la ML. (mais il peut y en avoir qui ont l’air d’être favorisées par la ML, chercher les posts à ce sujet dans le forum)

* liste non exhaustive, représentant ma vision incomplète et biaisée, etc.

De manière générale la question de la monnaie est peu abordée, parce que le système dans lequel nous sommes a été créé pour que personne ne se pose la question. Mais ceux qui ont le réel pouvoir sur les monnaies savent bien ce qu’ils font. Les partis politiques sont des acteurs parmi d’autres, et pas forcément les plus faciles à sensibiliser puisque contraints par des règles de leur jeu de course au pouvoir tel que définie dans la Constitution. En revanche que des personnes comme Etienne Chouard, Philippe Guillemand ou Valérie Bugault s’intéressent à la monnaie libre, montre que des idées cheminent là où il y a plus de liberté de penser, et c’est sur ces marges-là que peut se créer l’avenir.

1 « J'aime »