L’État a-t-il pour projet de détruire le marché de l’immobilier?

il y a urgence à développer la Ğ !
En effet, le 4 mars 2022, le gestionnaire de mon immeuble m’a envoyé « les huit dates du logement. »
Je vous les recopie ci-dessous :
• 25 août 2022 : gel des loyers pour les logements classés DPEF et G,
• 1er septembre 2022 : audit énergétique avant location, et ça m’est arrivé qu’il soit truqué pour dévaloriser une vente !
• 1er janvier 2023 : audit énergétique avant vente des logements DPEF et location interdite si la consommation annuelle est supérieure à 450 kwh/m² en énergie gaz ou fioul,
• 1er janvier 2025 : location interdite si la consommation annuelle est supérieure à 450 kw/h en énergie finale toutes ressources confondues,
• 1er janvier 2028 : location interdite d’un logement DPEF ; avec transparence dans les baux de location de type « non respect de l’obligation pour les F et G »,
Donc à partir du 1er janvier 2028, les logements hors A, B ou C ne valent plus rien pour la location ! Et ça continue :
• 1er janvier 2033 : audit énergétique dans les annonces immobilières et actes de vente de type non respect de l’obligation pour les F et G pour les biens en copropriété,
• 1er janvier 2034 : audit énergétique obligatoire pour les maisons individuelles ou en mono propriété.
• 1er janvier 2050 : tous les logements doivent être A ou B.
Mais pas les bâtiments collectifs ! Pensez-vous que le palais de l’Élisée soit A ou B ? Et les ministères, les mairies, les piscines et autres salles de sport municipales ? Et les musées, les châteaux, les bâtiments religieux ? Il est grand temps d’inventer un système de transactions qui ne passe ni par le notariat ni par les agences immobilières !Nous pouvons par exemple échanger nos biens sous forme de contrats déposés sur une holochain, ou encore transmettre la nue propriété à une fondation locale et ne garder que la nue propriété.Car là on se dit que l’État veut au minimum nous voler notre propriété. Et bien sûr, rien ne l’empêche d’aggraver ce règlement. Il me manque peut-être des infos, mais il me semble impossible d’amener tout le parc immobilier, y inclus les HLM, au niveau A, B ou C en six ans seulement (2028). Et puis les restrictions commencent dès le mois d’août 2022 et elles se développent très vite. Au final, que valent nos logements qui ne sont pas classés en A ou en B ? Quid des héritages qui ne valent plus rien ? Les propriétaires de HLM ont-ils les moyens de suivre si vite ? Va-t-on pouvoir se loger ? On ne trouve pratiquement rien à moins de 600 à 700 € par mois. 12,1 millions de personnes sont touchées par la crise du logement en France selon le rapport 2020 de la Fondation Abbé Pierre.

1 « J'aime »

Hors sujet.
Ici on parle de monnaie libre, et de son utilisation.
Merci de ne pas polluer ce forum.

@moderateurs
ne serait-il pas possible de renommer cette catégorie en Expression libre autour de la monnaie libre ?

Cela pourrait éviter ce genre de message :wink:

Je ne suis ni admin ni modérateur.

je vous rappelle que nous sommes ici en expression libre et que

Citation

cette section est dédiée à toutes les discussions sur les autres systèmes monétaires vues de la monnaie libre. L’euro est un autre système.

Citation

Alors je voudrais savoir si vous payez vos loyers en cacahuètes ?

1 « J'aime »

Pourquoi la rénovation énergétique détruirait le marché ?

En fait, il y a beaucoup trop de locations qui ont des DPE pourris. Les conséquences sur l’environnement ne sont pas vraiment cool (surconsommation de chauffage et de clim) et celles sur les budgets des personnes qui y vivent (bien souvent déjà en précarité) peuvent être désastreuses.

A aucun moment vous parlez de système monétaire ici, juste des actions de l’état sur les biens immobilier en location. De plus, les impacts concernent principalement les capitalistes qui font du fric sur le dos de gens qui ont besoins d’être logés. Oui, ça touchera aussi des gens qui auront eu un héritage, mais il faut passer par là pour que les propriétaires ce bougent le cul et fassent des travaux de mise en conformité. C’est triste de devoir en arriver là mais les gens en font toujours (ou presque) le minimum pour que leurs biens soient plus rentables.

Et oui, le marché immobilier est complètement hors sujet…

Pour faire un lien avec la monnaie libre : si on devait vivre dans un monde sous ce système monétaire, le prétexte écologique ne serait plus viable puisqu’il ne s’agit dans notre cas de figure qu’une tentative du Grand Capital de poursuivre son expansion par de nouveaux marchés et par du contrôle social qui en est la finalité ultime (pass écologique pour tout et n’importe quoi).

Surtout que quand on sait que les problèmes écologiques sont crées par la création monétaire actuelle, quelle belle blague que de vouloir réglementer…
Et quand je parle de problèmes écologiques, je parle de pollution et de surexploitation principalement, pas de cette blague du « réchauffement climatique anthropique ».

Il y a certainement urgence à développer la june, mais il y a encore plus urgence à ré-informer correctement. Et la monnaie libre a son rôle à jouer à ce niveau-là puisque la monnaie transcende tous les sujets ou presque

1 « J'aime »

mouais…

Content que tu sois aligné sur les positions de Rothschild (et d’autres).

Vous êtes des clowns à un niveau stratosphérique.

1 « J'aime »

Une forme de narcose entoure les utilisateurs de monnaie datte sous nos latitudes. Habitués à consommer 5 planètes, à se laisser guider par l’État providence?
Personne n’est choqué de déféquer dans l’eau potable… Il faut stopper ça!

Festival Été LIBRE - Passeport Terre - Hackathon IPFS - Astroport 20:12 -

Astronautes ajoutez vos talents à l’Agenda des Terraformeurs

Inscription Astroport ONE

Merci ! je n’aurais pas mieux répondu !

1 « J'aime »

on peut imaginer que l’état pousse les propriétaires qui n’ont pas les moyens de rénover, à vendre, et ainsi les logements iront vers des organismes de plus en plus centralisés, ce qui leur donnera la main mise sur de plus en plus de logements, et de plus en plus de pouvoir sur les locataires… etc

Ils pourront ensuite fixer les tarifs qu’ils voudront par exemple…

1 « J'aime »

Possible. De mon point de vue en tous cas, l’État ne sert qu’à saboter.
Et lorsqu’on m’a demandé en quoi la rénovation imposée est un préjudice aux investisseurs ? J’ai préparé cette réponse que je n’envoie qu’ici, parce que j’avais le sentiment qu’on partait à la polémique, et que de mon point de vue, cela ne présentait aucun intérêt de s’y engager. Voici donc ce que j’avais prévu de dire :
Mes posts sont rédigés pour celles et ceux qui ont déjà une bonne expérience du sujet. Par contre, écrire pour celles et ceux qui n’ont pas ce vécu, c’est beaucoup plus compliqué. En effet, dans la même longueur d’article ou à peine plus, il faut les aider à conscientiser certaines évidences, qu’ils ne peuvent soupçonner.
Or, on voit avec cette question que vous ne vous êtes jamais privé de rien pour avoir un peu d’immobilier apte à sécuriser vos revenus à la retraite… Alléluia, m’a répondu une amie quand elle a appris la nouvelle. Seulement, elle ne se rend pas compte que ces investissement ne sont plus rentables. Quand j’ai acheté, il fallait onze ans pour amortir. Il en faut aujourd’hui 23. Les règles changent tout le temps. Or, l’immobilier, comme son nom l’indique, est immobile, pas liquide, comme on dit.
Et si ce n’est plus rentable, personne ne veut y mettre les fruits de sa transpiration. C’est pourquoi je pense que cela va être très dur de se loger. D’ailleurs, une amie qui souhaite s’installer du côté de Aspet, en Haute Garonne, ne trouve rien… depuis octobre 2021 ! Il y a des logement vacants, certes, mais pas rentables, et souvent saccagés par les locataires qui non seulement ne paient pas, mais en plus abîment sciemment les logements. Et c’est connu. Du coup, les propriétaires ne veulent plus louer. C’est normal. On ne peut pas le leur reprocher.

1 « J'aime »

Ben je ne sais pas comment tu fait ce calcul, j’ai l’impression d’avoir amorti beaucoup plus vite que cela.

Pour moi c’est encore plus vicieux que cela : parquer tout le monde dans des villes où personne n’est autonome, pour un contrôle social total

1 « J'aime »

Oui, c’est vrai. Exemple : j’habite une ville de 12 000 habitants. Eh bien il y a déjà 24 caméras, et on en installe d’autres place Pasteur.

2 « J'aime »