GMix - Anonymiseur de porte feuille Ğ1


#21

Merci :wink: pour les prochaines transactions (si il y en a) je ne ferais pas cette étape de vérification de compte en envoyant 1Ğ1 sur les clés anonymes.


#22

Fonds anonymes parfaitement reçus !


#23

Si vous utilisez le format avec clé CRC intégré à Sakia vous aurez pas ce problème :smiley:


#24

Je vais me re installer Sakia pour regarder tout ça :wink:


#25

J’ai fais un petit sondage pour savoir quel montant étiez vous prêt a anonymiser.


#26

Et hop, encore 5 personnes avec un porte feuille anonyme !!!

A qui le tour ??? :hugs::hugs::hugs:


#27

Bon si je compte bien, 6 personnes ont effectué leurs transactions pour anonymiser leurs Ğ1

Pour ceux ou celles qui souhaiteraient participer (@cgeek peut-être),
je vous laisse jusqu’à samedi soir (10/02/18)…
après je procède au virement sur les comptes anonymes :wink:


#28

7 maintenant :wink:


#29

Vous souhaitant bonne réception… :wink:


#30

Salut ! Voila le topic que je cherchais. La prouesse technologique est exceptionnelle, felicitation.

Par contre plus la G1 avance, plus tu dois comprendre que ce genre d’outil est complètement illégal…


#31

Nickel, merci :slight_smile:


#32

En quoi cet outil est-il illégal ?

Peux-tu citer ta source (texte de loi) ?

Je doute qu’il existe un texte de loi régissant l’anonymisation Ğ1 -> Ğ1 qui n’est pour l’état qu’une valeur économique quelconque, pas une monnaie, et qui de mémoire, s’échangeant dans une communauté d’adhérents (considéré comme un “club privé”), est exempt des lois qui concerne les UNL.

Je ne suis pas juriste, tout cela reste à vérifier…


#33

merci, mais il n’y vraiment rien d’exceptionnelle… :roll_eyes:

Heu et pourquoi… :face_with_monocle:

comme @vtexier


#34

Je ne suis pas juriste non plus, je vais avoir du mal à citer grand chose mais les règles sur le blanchiment d’argent sont très stricte. Si tu ne connais pas les gens qui utilise ton mixeur (anonymiseur) ni à l’entrée ni à la sortie, c’est bien un outil de blanchiment d’argent; De tel outils existent mais on ne connait pas trop les développeurs :smiley: Quoique, j’en connais un sur “Supernet”.

Je suis l’actuel drastique régulation des cryptomonnaies et tout ce qui n’est pas AML/KYC compliant est un point de faiblesse.

Au stade du prototype c’est clair qu’il y n’y avait pas raison de s’inquiéter. Ou plutot au stade du G1 > G1. Mais dès que l’on pourra commencer à échanger G1 contre BTC ou € si cela arrive, cela voudra dire que n’importe qui pourra blanchir de l’argent en mode : vente sur le darknet en BTC, echange BTC en G1, anonymisation des G1, utilisation des G1 / revente des G1 contre des € ou des BTC. C’est un circuit simplement interdit…

Après c’est que mon point de vue alarmiste, je te laisse te renseigner.


#35

En zone euro, “l’argent” c’est l’euro. Tout le reste n’est pas la monnaie.

Que tu joues dans ton coin avec des Ğ1 et des bitcoins te regarde, au même titre que des briques et des tomates. Par contre si tu commences à acheter/vendre des euros pour des Ğ1, selon le volume ça peut être considéré comme une activité professionnelle (du point de vue de l’État tu achètes/vends des Ğ1), et dans ce cas un cadre devient nécessaire pour éviter les ennuis.

Surtout si l’activité principale est spécifiquement la vente et l’achat d’euros.


#36

Ahah mais oui bien sur XD Non non je pense que tu te trompes sévèrement, monnaie ou instrument spéculatif ou crypto, le cadre est en train de se mettre en place hyper vite. Tous les projets doivent être AML/KYC compliant maintenant.

Quand tu as commencé le développement de ucoin, il y a quelques années, il n’y avait aucun cadre. Pas de soucis à cette époque, aucune régulation.

2017 a marqué l’explosion des cryptos et les cryptos sont en train d’être massivement régulées et G1 est une crypto et pas une tomate.

Les cryptos sont sans frontière et pour choisir un pays proche d’ici, il y a des pays comme l’Allemagne qui considère cela comme des monnaies.

Le thème principal de la régulation, c’est l’identification de tous les comptes et la main mise sur les réseaux de cette façon. Les normes KYC / AML sont partout maintenant.

Tout instrument qui vise à maquiller l’entrée et la sortie, le brouillage des utilisateurs, ce n’est plus un jeu, c’est une activité de blanchiment.

Autant le gars qui a des BTC et qui cache la provenance par le biais d’un mixeur, il risque juste d’avoir quelques soucis avec le fisc pour justifier d’où sont parti ces sous (financement occulte directement, majoration).

Son deuxieme soucis c’est qu’il y aura probablement des alarmes lors qu’il dépensera ses actifs dans certaines enseignes ou dans les ICOs.

Autant le gars qui fourni le service de mixage, ben vaut mieux qu’il soit anonyme aussi, et si en plus il se rémunère dessus omg…

Ce gars là n’a pas besoin d’avoir de lien avec un exchange, avec des euros, avec BTC. C’est un service qu’il propose, et pour l’instant il peut peu être savoir qui est passé dans l’anonymiseur, mais bientôt quand des gens non certifié achèteront des G1, ça sera autre chose :slight_smile:

Bon il est encore heureusement assez tôt pour se renseigner mais pour moi c’est fini, appel un avocat fiscaliste crypto, ou un juriste crypto, je pense qu’il va vite expliquer la situation sur la légalité du procédé…


#37

Des monnaies comme Monero, Dash ou ZCash seraient donc illégales ? Comment se fait-il qu’elles sont hébergés sur des plateformes d’échanges en toute légalité alors ?


#38

Salut, Les régulations ont à peine commencé, j’ai lu un peu partout qu’il se penchait bien sur à rendre illégal l’utilisation de monnaie non traçable. Surtout les US en premier, à voir après le G20. Perso je pense que ça ne devrait pas tarder mais quand je vois Goldman Sachs investir dans Zcash je ne sais pas, en meme temps la plus anonyme c’est bien Monero.

Ils ont au moins décrété de faire que tous les exchanges devaient connaître le client par un KYC/AML. L’AML renseigne absolument sur tout le circuit de la crypto que tu as utilisé. Pour certains cas dès qu’il disparait des radars la personne deviendra suspecte et certains investissement lui seront refusés (dans les ICOs qui ont obligations d’AML maintenant et qui doivent signaler les users suspects.)

Binance est un des seuls exchanges restant sans KYC.

En tout cas une monnaie anonyme n’est pas un anonymiseur de portefeuille :smiley:


#39

Si c’était le cas tu pourrais mettre directement les pièces et billets euro dans le statut illégal.

Il n’existe aucune cryptomonnaie anonyme en effet, puisque à tout moment la monnaie est bien affectée à un compte.

Le fait qu’ensuite ce compte soit anonyme n’est pas du ressort de la monnaie mais de son utilisateur.


#40

Risitas et la régulation du Bitcoin - vidéo YT

Il y a de la marge avant que quelque chose se passe. …