Fusion/Division de monnaie libre/toile de confiance

Au lieu d’une seule toile de confiance, on pourrait imaginer que des milliers de monnaies libres se développent un peu partout, mais que si assez de liens sont tissés entre deux communautés, elles fusionnent : C’est à dire qu’au lieu d’avoir deux monnaies avec taux de change libre entre les deux, on ne se retrouve plus qu’avec une seule unité de mesure pour les membres des deux communautés.

Pour la division cela semble assez simple : un simple fork, non ? Les membres des deux groupes arrêteraient de se certifier, et chaque groupe co-produiraient ses DU, les DU des autres étant sur une autre branche, deviendrait de facto une autre monnaie libre.

Mais pour la fusion ? Il faudrait qu’une majorité dans chaque toile de confiance acceptent d’intégrer la majorité des membres de l’autre toile de confiance ? Et quelle serait la règle pour confondre les soldes des deux monnaies : les masses monétaires seraient à pondérer suivant le nombre de membres de chaque groupe ?

Je sais qu’on y est pas, je voulais simplement savoir si ça avait déjà été mentionné ou réfléchi :slight_smile:

3 J'aimes

Ça veut dire que la formule de la Ğ1 = la formule de la Ğ2 -> avec un coefficient [c] = de part et d’autre ?

C’est aussi possiblement plus facilement implémentable pour remplacer une MLCC dans un SEL déjà existant -> une phase de transition pour passer progressivement un SEL (opérant une MLCC) vers la Ğ1.

@+ :vulcan_salute: :g1:

Je pense que c’est plus compliqué, ya pas mal de questions à répondre avant :slight_smile:

Par exemple : Alice est boulangère dans la ville de Angers et utilise la ĞA, Bob est bricoleur dans la ville de Bordeaux et utile la ĞB. Les personnes utilisatrices de ces deux ML commencent à se certifier de plus en plus entre elles, au point qu’on pourrait presque considérer que ça n’est qu’une seule et même toile de confiance.

Première remarque : Peut être que Alice, qui a déjà co-créer des DU(ĞA) depuis un bout de temps, se demande si elle ne pourrait pas être aussi membre de la ĞB et co-créer des DU(ĞB). Dans ce cas là, elle aura deux comptes membres de deux ML différentes (ce qui, à priori, et même pour y avoir réfléchi, n’est pas un problème !).

Deuxième remarque : Imaginons donc que l’on veut créér une ML commune, la ĞC. Est-ce que ça doit avoir un impact sur l’existence de la ĞA et ĞB ? J’ai envie de dire, même pas finalement ! Des gens peuvent préférer continuer à compter en ĞA ou ĞB, et d’ignorer cette nouvelle ĞC. Pas besoin de toucher aux comptes déjà existants, et d’ailleurs, impossible d’y toucher de toute façon si c’est basé sur une blockchain :slight_smile:

Troisième remarque : Alice vendait son pain contre des ĞA. Même sans être membre de ĞB ou ĞC, elle peut vendre son pain contre ces ML. La seule contrainte c’est qu’elle ne peut pas vendre le même pain deux fois x) Finalement, si on commence à se délaisser de la ĞA, et qu’elle peut acheter moins de choses qu’il l’intéresse en ĞA, elle devra vendre son pain plus chère en ĞA, voir plus du tout ! Au pire elle échangera ses DU(ĞA) avec le peu de gens que ça intéressera (si il en reste !).

Quatrième remarque : est-ce que la ĞC doit commencer comme ĞA et ĞB, avec une masse monétaire de 0 ? Ou peut-elle commencer avec des comptes de membres reconnus par des toiles de confiances existantes ? Ne serait-on pas en train de bafouer la symétrie ?

Ma rapide conclusion, c’est qu’ici, ce qui nous intéresse, c’est de savoir qui vend quoi contre quelle unité, et que chacun va devoir s’adapter à cela. Ceux qui achetaient leur pain à Alice en ĞA vont devoir arrêter de vendre leurs biens/services en ĞA. Si ils ont accumulé des ĞA, et bien ils vont commencer à surenchérir les uns sur les autres pour s’en débarrasser, les prix en ĞA vont exploser, et ils ne pourront pas acheter grand chose. Finalement beaucoup d’entre eux auront vendu des biens/services, mais reçu quasiment rien contre :confused:

Je pense donc qu’il faudrait étudier ce genre de scénario, imaginer le comportement des vendeurs, des acheteurs, les taux de change, ne pas oublier que certains vont aussi produire les nouveaux DU(ĞC), de savoir si certains doivent commencer avec plus de ĞC (rien qu’à le dire ça sent pas bon :stuck_out_tongue: ) etc… afin de voir si ce genre de transition pourrait être adoucie :slight_smile:

On a donc Alice qui vend du pain en ĞA, Bob qui vend ses compétences en ĞB, et on veut à terme qu’ils vendent en ĞC, sans avoir été dépossédée de leurs anciennes unités qui maintenant ne s’échangent plus.

1 J'aime

Cela ravive un vieux débat de politique monétaire €uropéenne : la différence dans les textes entre une monnaie unique pour tous et une monnaie commune à tous.

Au début, il était question d’une « common european currency » : les Anglais étaient OK.

Après un allé-retour au parlement Européen, le terme avait changé et il était alors question d’une «single european currency". C’est ainsi que les Anglais ne sont jamais vraiment entrés dans la zone € et ont préféré conserver leur monnaie locale ( £ ).

Je pense que cette histoire est à prendre en considération en cas de pluralité des monnaies libres.

@+ :vulcan_salute: :g1:

1 J'aime

Je pense qu’une monnaie libre pourrait disparaître peu à peu, au fur et à mesure qu’elle perdra de l’intérêt pour ses utilisateurs.
Le nombre de membre diminuant, le DU augmentera beaucoup plus vite!
Les prix exprimés en DU pourrait très bien rester stable.

Pour qu’un nouvelle monnaie libre émerge il faudra qu’elle apporte quelque chose plus que la G1.
On voit tout un tas de cryptomonnaies qui naissent mais ne se développent pas car elle n’apporte rien par rapport au bitcoin. Ethereum s’est développer parce qu’il apportait les smart contract .

Je ne suis pas inquiet pour l’avenir des monnaie libre je crois que tout cela se fera naturellement et en douceur, Sans crises.

Ce sujet aborde déjà certains points qui pourraient être utiles ici : https://forum.duniter.org/t/plus-egalitaire-et-rapide-avec-une-toile-federative-plutot-que-mycelienne/7266

1 J'aime

elle pourrait simplement apporter 59 membres issue d’ un fork de l’ autre coté de la planete et lorsque les deux se retrouvent, se poser les questions qu’ elles évitèrent jusqu’ alors.

faire abstraction d’ individus produisant deux D.u ne me semble pas correspondre avec la licence mais un bébé n’ ayant pas accepté la g1 peut être certifié ‹ ‹ à son insue › › et un tas d’ autres problématiques peuvent tout à fait continuer à être contournées sans que celà ne cause de crise à proprement parler, de la distance, en revenche s’ accentue.

joyeuses fêtes

5 messages ont été scindés en un nouveau sujet : Reconnaissance faciale