Faciliter la communication entre membres

Je debarque, mais c’est quoi cette histoire ? Qui a le pouvoir d’exclure qui precisement ?

Tout certifieur a le pouvoir de ne pas renouveler ses certifications et tout membre qui tombe en dessous de 5 certifications n’est plus membre co-producteur de DU.

Ce qui permet d’exclure les membres décédés ou de couper les branches Sybilles, ou encore de couper court aux non respects de la licence Ğ1.

Il semble bien que ce membre de la TdC Ğ1 n’a pas respecté la licence Ğ1, il n’est pas possible qu’il puisse bien te connaître en t’ayant rencontré 1 fois, ce qui n’a pas de comparaison possible avec la connaissance d’un cousin germain.

Il convient donc de vérifier avec les certifieurs de ce membre lesquels n’ont pas eux mêmes respecté la licence Ğ1 quand ils l’ont eux mêmes certifié, et qu’ils n’ont donc visiblement pas effectué le travail de formation et de vérification nécessaire, ce qu’il convient donc de réparer au plus vite. Il conviendrait aussi de cesser toute nouvelle certification tant que la mise à niveau ne soit effective tant pour les certifieurs que pour le certifié.

Ceci participant de la confiance dans la toile alors que ne pas effectuer ce travail de vérification, de mise à niveau, et de cessation temporaire des certifications partiperait d’une chute drastique de la confiance en la toile.

Ah oui ok, vu comment la phrase etait tourne, j’ai compris qu’une sentence d’exclusion s’etendant de 2 a 77 ans pouvait etre prononcee pour la personne n’ayant pas renouvele ses certifications (je suis fatigue, j’ai lu trop vite).

Pourquoi cette duree d’ailleurs? L’individu peut tres bien retrouve 5 certifications 6 mois apres son “exclusion”.

Ou encore 80 ans après, c’est possible aussi.

Le mot est peut-être fort.

Ben personne ici ne sait, il faudrait lui demander. Tu n’as pas l’air d’entendre que les exemples que tu cites sont des contre-exemples.

Peux-tu au passage lui proposer de lire et comprendre la licence ensemble? L’exercice serait salutaire.

Nous ne sommes pas collectivement responsables d’actes individuels. A ce titre, ton témoignage est précieux, il met en lumière une mauvaise compréhension de la licence qu’il va falloir corriger.

À toi-même. Voici donc la licence et le guide du débutant, pour que tu puisses te faire un avis éclairé :

https://duniter.org/fr/wiki/licence-g1/

Tu n’aimes pas les théories, d’accord. Pourtant, tu as dû comprendre le code de la route pour conduire. C’est la même chose ici.

Si tu sens du mépris ou un accablement dans ce post, je te prie de relire, il n’y en a aucun. Ton ressentiment est tout à fait légitime, pour autant, personne ici ne va se flageller parce que quelqu’un t’a mal expliqué le processus de certification. Et de nombreux posts, dont ceux de @Jean-F et @Darks, sont simplement explicatifs, et ne contiennent aucun mépris ni reproche.

N’hésite pas à revenir si certains points de compréhension sont obscurs, je répondrai avec plaisir.

1 J'aime

Apparemment t’as pas du tout lire non plus car j’ai relevé des propos insultants que d’autres ont relevé aussi. J’ai pas le temps de retrouver les textes vu la déferlante. Il était question de mon “cortex”. Maintenant t’es en train de dire que je fabule ! Encore du mépris. Merci. Effectivement la communication marche très mal. Je vais finir par supprimer ce sujet car je fournis pas à tout lire et je suis découragé par ce comportement acharné. Votre système est trop drastique et va finir par être réservé à une élite. Moi je suis incapable d’ingurgiter trop d’abstraction. Je pique du nez rapidement. J’ai jamais eu mon bac mais pour autant j’ai accédé à des métiers sans diplôme (animateur culturel, éducateur, journaliste) grâce à mon tempérament autodidacte. C’est par la pratique que j’ai acquis mon savoir faire. Quand j’ai reçu toute la doc avant mon 1er apéro, j’ai essayé de la lire, mais vu la densité d’info techniques j’ai fini par capituler et ai répondu à celui qui les avait envoyé que c’était trop abstrait et indigeste. Mais je ne me souviens plus par quoi j’ai commencé. Peut-être pas la licence. En tout cas moi j’ai besoin de pratique, pas de théories. Mon permis ??? Y a 45 ans c’était moins dense et je l’ai pas eu du 1er coup. PS : pourquoi, par exemple, mettre un délai de 2 mois pour les certifications si on peut le contourner ? Ca démontre le superflus de certaines règles. Je serais tenté de parler du J.E.U., jardin d’échange universel auquel j’ai adhéré spontanément y a 20 ans avec une unité de valeur géniale : la minute, universelle et pratique (surtout pour des échanges de service) dont le créateur avait voulu lui aussi instituer des règles -moins drastiques que vous- pour protéger son fonctionnement. Et à sa mort, ça s’est effondré tout seul parce que trop lourd à gérer.

Mise en cause personnelle, merci de vous en tenir au fond - La modération.

C’est qu’on t’a mal expliqué. Pour faire simple :

  1. quand tu publies ta demande d’adhésion, tu entres dans la “file d’attente du réseau”
  2. si on ne mettait pas de limite, cette file d’attente pourrait être engorgée par des gens qui émettraient beaucoup de fausses demandes d’adhésion
  3. autre problème, on continuerait de voir dans les files d’attente des gens qui ont voulu adhérer il y a 10 ans mais qui ne le souhaitent plus

Donc, pour que les files d’attentes restent “bien ordonnées”, on les vide régulièrement des adhésions qui attendent depuis trop longtemps. Mais c’est une file d’attente technique ! Pour imager, c’est comme une pile de paperasse sur le bureau d’une administration, sauf que l’administration, c’est le réseau.

La communauté, elle, n’a pas de file d’attente. Tu rencontres 5 personnes, et une fois que vous vous connaissez bien, tu peux envoyer ta demande d’adhésion. Et alors, en quelques heures ton identité sera inscrite dans le réseau, car ton dossier sera déja complet :slight_smile:

C’est plus clair ?

Sinon, la seule documentation qui a été validée par des débutants (car écrites par eux), c’est celle ci : Intro : Guide du débutant en Monnaie Libre Ğ1 / “June”

Il ne faut pas hésiter à faire des retours si tu trouves certains passages trop complexes :slight_smile:

2 J'aimes

Vraiment vous m’épatez, comment faites vous pour ne pas vous émouvoir ?

2 J'aimes

Ca ne devait pas s’adresser à toi qui justement m’a protégé si je me souviens bien. Mais devant la déferlante et la difficulté de maitriser cet outil, mon propos ne s’est pas forcément retrouvé à la bonne place. Comme je suis assailli de toute part, ça devient ingérable. Je ne manquerai pas de parler de cette expérience douloureuse si le prochain apéro a lieu pas trop loin de chez moi (car je n’ai qu’un vélo pour me déplacer).

Oui j’ai tout lu, et plutôt deux fois qu’une. Je fais partie des gens qui ont relevé les propos insultants.

Tu as vraiment relu et compris mon post précédent, sincèrement, ou tu trolles ?

Encore une fois : le fait que tu ressentes du mépris ne veut pas dire qu’il y en a. Mais libre à toi de voir du négatif.

1 J'aime

Si t’as relevé des propos insultants, donc c’est du négatif. A moins que tu trouves ça… positif, surtout quand on débarque ??? D’ailleurs j’ai reçu des messages de gens qui sont fatigués des humeurs infernales qui circulent ici et se désinscrivent. Donc je ne suis pas le seul à ressentir du négatif. Pour ce qui est de lire ou relire, le blème est que j’ai tellement été submergé de messages que je voudrais pas non plus y passer mes nuits. Surtout si je dois me replonger dans la licence. Je risque d’avoir du mal à me concentrer. D’ailleurs je cherche à supprimer ce thème car ça me gave d’avoir sans cesse des relances qui n’en finissent pas. C’est usant.

Le problème est parti du fait, désolé de me répéter, que le principal organisateur de la soirée (avec qui j’ai d’autant plus sympathisé qu’il m’a ramené chez moi avec mon vélo dans son coffre) qu’il m’a proposé de me certifier… un peu trop vite. Mais n’ayant pas pu “ingurgiter” toute la méthode en une soirée et pensant qu’il savait ce qu’il faisait, je me voyais mal refuser. Finalement sa gentillesse se retourne contre moi… PS : vu mon esprit très communicatif et enthousiaste pour cette monnaie, j’ai très vite sympathisé avec d’autres personnes à l’apéro en faisant des échanges concrets (nourriture, vêtements…), celles à qui j’ai adressé des demandes de certifications. Je n’ai sollicité personne que je ne connaissais pas.

Je pense que tu sur-interprètes ce qui est écrit ici : personne ne t’en veux a priori. On te demande juste, maintenant que tu comprends mieux les tenants et aboutissants, d’en parler à l’organisateur que tu as rencontré :slight_smile: Il s’agit d’être tous co-responsable de maintenir la toile de confiance ! Et en tant que futur membre, cette co-responsabilité commence… rapidement :slight_smile:

Il faut interpréter les remarques “sèches” qu’on te renvoie comme étant des remarques de membres actuels qui ne veulent pas voir leur toile de confiance partir en lambeaux. Et donc, ils te demandent (à leur manière certes…) de prendre tes responsabilités !

2 J'aimes

Bonjour,

Oublie les prises de bec ci-dessus, fait comme si il n’y en avait pas eu et repars sur de bonnes bases. Recherche les 5 certificateurs en t’assurant à chaque fois qu’ils vérifient que tu as bien compris le principe de la licence. Pour ce qui est de la question “fait-on les 5 certifications en même temps ou pas”, il n’y a pas de règles, certains vont te dire qu’il vaut attendre d’avoir les cinq promesses de certification, et les faire en même temps, d’autres vont te dire qu’il vaut mieux les décaler dans le temps afin qu’elles n’expirent pas en même temps.

Bonne continuation

As tu bien compris qu’il n’y a rien d’irréversible ? peux tu noter ce point ?

Il ne peut t’être demandé “d’ingurgiter toute la méthode en une soirée” d’une part parce-que quasi personne n’en est capable , d’autre part car quasi personne n’est capable de la communiquer correctement en une seule soirée.
C’est la raison pour laquelle il est rare mais pas impossible si la personne a fait elle même toutes les recherches préalables, d’être certifié à la première rencontre. Que ton certificateur ait été trop léger sur sa certification n’est pas anodin, mais c’est une erreur que nous avons été très nombreux à commettre à nos débuts (moi y compris), par gentillesse ou par enthousiasme, c’est en tout cas par irresponsabilité ponctuelle.

Tout le monde peut se tromper et se faire aider à comprendre en quoi c’était une erreur, ceci afin ne pas renouveler deux, trois ou quatre fois la même erreur. Auquel cas l’erreur changerait de statut pour devenir une nuisance à la communauté et envers soi même.

Ce que nous te proposons, les uns en mode bras armé du Dieu vengeur, les autres en mode pédagogique courtois (chacun son profil), c’est de t’informer que quelque chose a merdé quelque part. Ce n’est pas irréversible ! il n’y a pas de faute originelle ni d’anathème définitif à ton encontre ni à l’encontre de ton certificateur.
D’ailleurs tel que tu racontes il n’y a aucune faute de personne. Car si j’ai bien compris la seule personne qui t’a certifié t’a ramené chez toi avec ton vélo. Il connait donc ton adresse, t’a donné sa confiance (chose dont il est seul à répondre et dont nous ne sommes pas juges) et peut donc s’estimer en toute responsabilité en capacité de te certifier. Il semble que nos propos aient déstabilisé en revanche la confiance que tu lui portes, car si lui t’a certifié il semble que ce que tu lui reproches ne permette pas la réciproque.

C’est donc le propos de la majorité des posts de t’aider à comprendre avec plus ou moins de diplomatie qu’il est encore temps de remédier à tout cela. Rien ne vous empêche, et tu sembles le souhaiter toi même, de vous revoir à nouveau, et ainsi tisser des liens de confiance plus surs à postériori de la certification. Ce n’est pas la bonne méthode prudentielle, mais elle peut être au moins curative.
À défaut de confiance il est évident que tu ne devras pas rétro certifier. Tu en es seul juge. Il est tout à fait possible d’inspirer confiance à quelqu’un en qui on a pas confiance…

D’ailleurs si tu cesses de focaliser sur le désagréable (par exemple le néo-cortex) tu verras que dans le post de Galuel il explique clairement en quoi une certification légère est très nuisible par effet cascade.
Aurions nous du pour te ménager te laisser dans l’ignorance de ce risque ?

Tes réponses ne portent que sur la forme de la communication. As tu seulement fait attention au fond ? Y a t’il des points concernant le fond que tu ne saisis pas ?

  • As tu bien compris que si tu n’obtiens pas les certifications sous deux mois, il suffit d’un clic pour relancer la procédure ?
  • As tu bien compris que la certification que tu as obtenu est une marque de confiance qui relève de SA responsabilité, et que ta suspicion paraît plus forte envers lui que la nôtre ?
  • As tu bien compris que bien qu’étrangement sur la défensive, ton intervention ici ne nuit pas à la confiance que les membres pourront te porter une fois qu’ils te connaitront bien ? Car on ne certifie pas des gens sympas, on certifie des gens de confiance qui ne nuiront pas à la monnaie libre, et donc ont compris la nécessité d’informer le certifié sur tout les points abordés par la licence qu’il devra transmettre à son tour.
  • As tu bien compris que la toile de confiance n’est donc pas une toile de potes, mais plutôt une toile de vigilance ?

As tu bien compris simplement que depuis le début, nous ne cherchons pas à te vexer mais à t’informer. Certes la communication de certain est sèche, tout le monde n’a pas la même disposition à aligner comme moi des phrases interminables pleines de ronds de jambe.
Mais comme tout le monde j’envie mes contraires, et notamment la capacité à exprimer en très peu de mots ce qui est à comprendre.
Le problème des propos courts, c’est qu’ils laissent trop de place à l’imaginaire, et les esprits habitués à se défendre y trouvent facilement un ennemi.
Le problème des propos longs, c’est qu’ils sont rarement entièrement lus, et prêtent le flanc au décorticage lexical et sémantique.

Amicalement et librement.

3 J'aimes

Tout d’abord j’ai acquis une confiance pour l’instant… irréversible envers ce certificateur. Sur le retour il m’a parlé de son projet de permaculture en m’invitant à l’aider le moment venu. Ce que j’ai spontanément accepté, d’autant que ça engendrera des échanges… alimentaires (directs et en G1) importants pour moi qui consomme bio. Une question me taraude. Dans l’expérience du JEU (Jardin d’échange universel) son créateur a voulu protéger son concept. Il a trop porté à bout de bras sa géniale idée et à sa mort ça a fait flop. De quoi avez-vous tous peurs ? Des fraudeurs, il y en aura toujours. Comme dans les anti-virus il y a sans cesse des failles à recadrer. C’est interminable. L’ennui est que ça complexifie le procédé et la muraille va devenir infranchissable à force. Pour l’instant, tout comme dans le JEU, y a un engouement lié à la nouveauté, mais avec cette surprotection ça risque de s’essouffler comme dans le JEU et ça va devenir réservé à une élite qui y adhère par philosophie mais pas forcément par nécessité. Et le réseau va s’étioler. Il faut rester simple, sinon ça va faire comme les monnaies parallèles dont on ne parle plus beaucoup. Et ici le blabla coûte cher en temps et énergies qui pourraient être plus utile … dans du concret. Et pendant que je “subis” cette charge de messages je trouve pas le temps de lire la licence. On tourne en rond. On me demande de la lire mais on m’accapare sans cesse. L’idéal serait que je vois si je peux supprimer ce thème mais… le temps me manque aussi pour chercher. Une autre contradiction que je viens de retrouver. Sur Cesium il est dit que si on a du mal à trouver des membres susceptibles de vous certifier, il faut le faire savoir ici. Donc ça veut dire qu’on ne les connaîtra que superficiellement. Ca me parait contradictoire. Bref, encore et toujours du blabla interminable et… usant. Bye bye…

Je vois pas où j’ai fait une mise en cause personnelle !!!

Ce sont les piques “gratuites” envers un novice qui sont d’autant plus malvenues qu’elles émanent de personnes planquées derrière des pseudos alors que moi je crains pas de m’afficher clairement. Pour le reste je viens d’y répondre à travers mon précédent post. La surprotection est néfaste. C’est comme les anti-biotiques, plus on en abuse plus on crée des résistances. Pour l’instant c’est la nouveauté qui attire les “clients” (comme dans le J.E.U.) mais à force de se heurter à du… blabla protecteur, ça va vite s’essouffler.

Bonjour,

Comme tu es le créateur de cette discussion, on peux la fermer si tu le désires, comme tu en a émis le vœux à plusieurs reprises?