Et maintenant je m'interroge


#21

On peux dire qu’un système à le droit d’exister via la légitimité si il s’agit du système en place. Le système en place est sensé être légitime. Donc à ce titre on peux dire qu’il a le droit d’exister. Mais un système qui invalide un référendum perd, à mes yeux, toute légitimité. Tout système prenant suite qui ne rétablit pas le résultat du référendum n’en a pas davantage.

L’histoire nous montre qu’une des préoccupations principale d’un système en place est de tout faire pour interdire tout ce qui le remet en cause.


#22

Si si, il y a bien une contrepartie économique, les tenants d’actions voient bien leur pouvoir d’achat économique rester stable ou augmenter quand il y a stabilité ou hausse des indices boursiers.

Affirmer donc qu’il n’y aucune contrepartie est totalement faux.


#23

Si si, cela aboutit à concentrer de plus en plus de monnaie dans des mains parfaitement identifiées ; les tenants d’actions sur le marché boursier.

Donc dire que cela n’aboutit à rien est parfaitement faux, il y a bien accumulation gigantesque sur l’intégrale des injections monétaires pendant toutes les années où elles ont eu lieu.

Après que va-t-il être fait à un moment donné de cette accumulation ?

Il y a une maxime échiquéenne qui dit “la menace est plus forte que l’exécution”.

Autrement dit ce n’est pas parce que certains ne voient pas la menace, qu’elle ne se fortifie pas.


#24

Non, toutes les lois de la concurrence seraient bafouées en cas d’interdiction, et interdire une seule concurrence revient à invalider juridiquement toutes les autres.

Et quoique les logiciels libres aient concurrencé tous les logiciels privateurs depuis 40 ans, malgré les attaques frontales multiples, ils n’ont jamais été interdits nulle part.

Celui qui pense l’interdiction est le Mr Smith de la Matrice, il est lui même la Matrice qu’il prétend dénoncer.


#25

Ils disent qu’ils ont un système Légal mais " Légal " ça ne veut pas dire légitime.

La loi coutumière renvoie à la LÉGITIMITÉ et tout ce qui tombe en dehors de la légitimité tombe dans le système JURIDIQUE LÉGAL.

LE LÉGITIME ET LE LÉGAL JURIDIQUE son deux système qui marchent côte à côte.

Le système LÉGAL couvre toutes les législations, Actes, Codes, réglementations et affaires civiles. Des choses comme ne pas payer la banque, ne pas payer d’amendes ou d’impôts, en gros, tout ce qui n’est pas CRIMINELS.

" Pour qu’il y est crime il doit y avoir une victime. "

Dans ce cas Il y 4 principes basique auxquelles TOUTE LOI doit obéir : 1 : Ne pas contrevenir à la Paix 2 : Ne pas causer de tort à quelqu’un d’autre. 3 : Ne pas causer de perte aux autres. 4 : Ne pas utiliser de tromperie dans vos promesses et vos contrats.

À part cela TOUT LE RESTE est NOTRE liberté SOUVERAINE.

La LÉGITIMITÉ se réfère à la loi naturelle, la LOI DE LA TERRE. (ne pas causer de tort ou nuire à l’autre, ne pas voler… etc…)

Le LÉGAL se réfère aux Législations et Codes.

C’est un peu hors sujet mais c’est important pour faire la distinction entre Légal et Légitime.


#26

La contrepartie économique est nulle pour ne pas dire négative. L’accroissement de l’endettement se fait à un rythme jamais vu Et.est très supérieur à l’accroissement économique. Une entreprise qui emprunte à 0.1% pour acheter ses propres actions pour les revendre 5, 10 ou 15% plus chère fait du bénéfice et fait monter son cours. A t’elle produit plus, est elle devenue plus compétitive ? C’est vrai une élite privilégié voit s’enrichit mais pendant ce temps la grande majorité de la population s’appauvrit. Tu remarques qu’il y a accumulation. Cela ne veut pas dire amélioration de l’économie. Ne te demande pas ce qui va en être fait. Vois ce qui en est fait aujourd’hui . Ce sera la même chose demain.


#27

En ce qui concerne la monnaie la concurrence n’est pas admise. Il n’y a que des tolérances.


#28

Les monnaies, même mondialement répandues, sont bien en concurrence pour leur utilisation. C’est pour ça que les taux de change entre monnaie sont donnés en même temps que les titres boursiers, même sur des radios grand public.


#29

Tu vas devoir revoir en profondeur ta manière de raisonner et de conclure…

Nul = Zéro = rien = pas de changement…

En professant des dires totalement contradictoires et incohérents, tu te perds tout seul dans les méandres du faux…

Rester cohérent demande un effort.


#30

La Ğ1 a 2 ans d’existence. Laisse-lui le temps de faire son petit bonhomme de chemin. Tu peux même faire partie de ce chemin. :slight_smile:

Ça, c’est effectivement dans la logique du marché boursier que tu dénonces. Quand tu utilises Linux, est-ce que c’est toi le produit ? Même chose pour la monnaie libre. :slight_smile:


#31

C’est évident que les monnaies des grandes puissances sont en concurrence pour ne pas dire en guerre. Dollar (s), Yen, €uro … Qui contrôle la monnaie tiens la puissance. Aussi ces grandes puissances n’accepterons jamais que des monnaies alternatives puissent devenir significative.


#32

Si tu veux avoir une discussion ne sors pas les phrases de leur contexte

A essayer de comprendre ton post je présumes que tu semble penser que la montée d’un cours de bourse est positif pour l’économie. A tors ?


#33

Mais…

Pourriez-vous formuler votre point de vue sans sous-entendu ou ambiguité ?

D’autre part :

Que pensez-vous de l’unité monétaire alternative non libre “Bitcoin” ? Est-elle acceptée, interdite, régulée ? Dans quels pays ? Quelle conclusion peut-on en tirer ?

D’autre part, Galuel a parlé de vrai ou de faux, pas de positif ou négatif pour l’économie.


#34

Toujours de gros problème de cohérence. J’ai mis en évidence le fait que le résultat n’était pas selon tes propres dires nul ce qui était pourtant ton affirmation tout aussi bien.

Je n’ai donc pas signifié qu’il était positif, négatif, favorable aux uns ou défavorables aux autres… Mais juste que tu affirmais des choses contradictoires.

J’ai donc surtout mis en évidence que tu profères des phrases incohérentes annonçant 0, puis 1, puis 0,5, puis “i” concernant une même chose.

Ce serait mal comprendre la relativité que de n’avoir pas compris qu’il y a bien quelque chose de visible depuis un point de vue donné.


#35

J’utilise Ubuntu. l’idée du logiciel libre et de la monnaie libre me séduise. Sans cela je ne serais pas ici. Pourtant je me demande si il n’y a pas récupération. Prenons Ubuntu . Combien cela coûte t’il et qui paye ? Cela coûte cher. Ne serais-ce que la maintenance. Il y a certainement des gens qui font don de leur temps et de leur compétence. Cela est formidable. Mais ce n’est probablement pas eux qui tiennent le système. Quand il faut investir j’ai du mal à croire à l’altruisme.Je me pose les mêmes questions pour la monnaie libre. Regarde les grands patrons de presse. Un journal coûte très cher . Tous sont en déficit. Altruisme ou outil de manipulation ?


#36

Tu ne répond pas à ma question. Il faut arrêter avec nul = 0. Nous ne sommes pas dans un cours de mathématique. Quand je dis nul ou nulle pour ne pas dire négative il faut entendre que cela n’est pas positif, que cette action est contre productive. J’ai pris la peine de rechercher sur le net car j’ai entendu dire que les US avaient imprimé prés de 3 $ pour créer un point de Pib . Ici Delamarche dit 2.5$ pour 1 point de Pib (17,30 mn) https://youtu.be/RLw2bLJXgro . Il explique bien cette formidable escroquerie.

[quote=“Galuel, post:34, topic:5724”] J’ai donc surtout mis en évidence que tu profères des phrases incohérentes annonçant 0, puis 1, puis 0,5, puis “i” concernant une même chose. [/quote Laisse donc les phrases dans leur contexte. Je parlais de rachat d’action par les entreprises. Chacune pouvant prendre une "plus value " différente mais souvent significative


#37

Je comprends ta méfiance. Pour Ubuntu, il y a bien eu une petite période où la controverse Amazon a bien failli faire très mal. Mais sinon le « business model » est relativement clair et simple : ils vendent du support sur de l’OEM. Quand on sait ce que représente généralement le support dans le logiciel, ce n’est pas totalement idiot. :slight_smile:

Pour la monnaie libre, c’est également relativement simple. Comment s’enrichissent à terme les créateurs de crypto-monnaies en général ? Ils créent de la monnaie au tout début (par IPO ou autre) avec l’espoir que cette masse monétaire devienne très recherchée et donc très chère. L’avantage étant que, toute la monnaie ayant déjà été créée (ou presque), ce qu’ils se sont mis en poche au début pour des clopinettes devienne extrêmement lucratif. Dans la monnaie libre, je te laisse faire un petit tableur pour voir ce qui va advenir de la monnaie des membres existants par rapport aux autres (nouveaux) membres si la Ğ1 devient quelque chose de très recherché. :slight_smile: Tu remarqueras que @cgeek qui a développé l’essentiel du logiciel Duniter distribue le logiciel et ses sources gratuitement. Il a pris une année sabbatique (et plus) pour coder tout ça, dans le simple espoir que nous puissions tous utiliser une monnaie libre. À moins qu’il ait d’autres desseins bien cachés pour se faire des châteaux en Espagne. Pour ma part, je ne les ai pas encore trouvés. :smiley: Un dessein personnel est peut-être que sur le CV, « développeur de la première monnaie libre », ça pète bien. Enfin, à mes yeux. Peut-être pas aux yeux des plus grosses boîtes qui recrutent. :stuck_out_tongue: Autant mettre « j’ai passé des années à tenter de vous mettre les bâtons dans les roues ». :smiley: Bon, je diverge…

Tout dépend pour qui. C’est ce qu’essaie de te faire comprendre Galuel. Tu dis « aucun effet » ou « effet négatif » et dans le même paragraphe tu montres très bien que certains se sont enrichis de cette manière. Donc pas du tout aucun effet. :slight_smile:


#38

Je parle de l’économie. Je viens de répondre à Galuel ( 17m). Il semble que l’on ne se comprend pas :sweat_smile:


#39

Salut, j’aimerais revenir sur le début de la discussion :

Note que le dividende universel n’est que la répartition égale de la création monétaire. Quant à la valeur de cette monnaie par rapport à des biens et services, rien ne dit qu’elle permettrait de “vivre sur le travail des autres”, aujourd’hui c’est d’ailleurs tout à fait faux.

La monnaie est nécessairement créée : minée pour l’or ou l’UNL-Bitcoin, créée par dette pour l’UNL-€, etc… Certains êtres humains profitent de cette création (propriétaires des mines et/ou des banques), et peuvent transmettre leur richesse à qui ils le souhaitent, par exemple en héritage. Celleux qui maîtrisent l’émission de monnaie ont un pouvoir énorme sur l’économie. Le travail, l’investissement n’est pas nécessaire pour la richesse : l’héritage suffit :frowning:

Donc, si on est d’accord avec l’idéologie “les Hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit”, on se pose la question : “comment créer la monnaie de manière égale entre êtres humains ?” La réponse étant le dividende universel, comme démontré (en des termes mathématiques) dans la Théorie Relative de la Monnaie.

Il faut toujours travailler pour produire des biens, services et Gvaleurs valorisables et éventuellement vendables. Si personne ne produit rien, la monnaie n’aura pas de valeur.


#40

Pas du tout. Tu parles des inconvénients pour les 99%.