Egalité entre les membres avant la monnaie pleine


#1

On dit : ouai la monnaie libre c’est chouette, tout les co-créateurs de monnaie sont à égalité grâce à la symétrie spatio-temporelle. Mais enfaite non :

Avant la monnaie pleine (une moyenne par membre de 3740 DU), le DU n’est pas une part relative de monnaie. Le DU au début du mois ne vaut pas le DU à la fin du mois (alors qu’un millionième de M(G1) reste un millionième de M(G1) même si il s’est écoulé un mois).

Donc en attendant d’atteindre la monnaie pleine, les premiers arrivants sont privilégiés face aux nouveaux… Tout ceux arrivés avant vous auront forcement une part relative de monnaie supérieure, et jusqu’à la monnaie pleine vous aurez une part relative de monnaie supérieure à ceux arrivés après vous !

Après oui, la gvaleur d’un DU au début du mois n’est pas la gvaleur d’un DU à la fin du mois, je pourrais surement faire plus de chose avec mes G1 à la fin du mois qu’au début… mais ça ne change rien à ce que je viens de dire sur la part relative de monnaie qui n’est pas encore la même.

Je sais très bien qu’on a choisi c=10% calculée pour une espérance de vie donnée, et que oui pas de bol faut bien commencé avec M=0… Mais justement j’y pense : Au lieu de faire ça, d’avoir c=10% dès le début et de tout le temps viser ce c=10% via les revalorisations du DU tout les 6 mois, et que petit à petit la moyenne monte jusqu’à 3740 DU, on aurait pas pu viser directement M/N = 3740 DU tout le temps et dès le début ?

En gros un DU qui augmente énormément au début pour pas favoriser les tout premiers arrivants jusqu’à se tasser à sa vitesse de croisière ?

Je dis des bêtises ?


Monnaie Démocratique
Compter en Ğ1 c'est passéiste, rétrograde, archaïque !
#2

Tu vois la monnaie comme un stock, pas comme un flux. L’égalité est dans la production dans le flux de la vie, pas dans la capitalisation dans la durée de vie. C’est ainsi qu’est possible la symétrie spatio-temporelle.

Je ne vois pas d’intérêt en dehors de favoriser les entrants en dévalorisant la monnaie des existants .


#3

Impossible de commencer une monnaie libre avec M=0.

On commence toujours par une taille petite pour alors atteindre une taille adulte et mourir ensuite. La vie est un cycle de naissance, croissance, stagnation puis décès, rien est éternel à la même taille .


#4

C’est le cas de la Ğ1. Elle a été lancée avec M = 0 Ğ1. Pour que le calcul du DU fonctionne, on a donné une valueur initiale au DU de 10 Ğ1:

Voyez le rapport de 100 qui est là pour permettre la réévaluation de la valeur du DU. Sinon, ça aurait été resté bloqué à 10,00 Ğ1.

 curl https://g1.duniter.org/blockchain/parameters
{
  "currency": "g1",
  "c": 0.0488,
  "dt": 86400,
  "ud0": 1000,

#5

M(0) fut de 590ğ1 avec 59 membres soit M/N(0) =1 DU =10ğ1 à cette date du 8 mars 2017.


#6

Au block 0, M = 0 et dividendes = 0 :

curl https://g1.duniter.org/blockchain/block/0
{
  …
  "monetaryMass": 0,
  …
  "dividend": null,
  …

#7

Tous ceux qui avaient 0 sur leur compte avant le premier DU se sont vu produire 1DU avec 10 ğ1 dedans le 8 mars 2017 à 23h44.


#8

Ma question est : Est ce qu’avoir une monnaie pleine garanti la symétrie ?

Que si on distribuant le DU, si j’obtiens M/N=3740 DU, alors je respecte la symétrie ?


#9

La symétrie est là des le début de la création.

C’est une symétrie de production pas de possession, qui elle dépend de l’activité de chacun.


#10

Désolé, mais c’est ça ne répond pas a ma dernière question :confused: Tu réponds a la première.

La première question c’est : Y a t-il symétrie dès le début ? Tu me réponds oui car je ne regarderais pas la bonne chose.

Ma deuxième question est : Est ce que la monnaie pleine garanti la symétrie?

Je sais que la symétrie implique a un moment donné d’avoir une monnaie pleine. Est ce que l’inverse est vrai ?


#11

Je ne sais pas si la monnaie pleine change quelque chose à la symétrie entre les premiers entrés et les seconds par rapport à la période de transition. Qu’est-ce qui te fait penser ça ?

Je pense deviner qu’il y a une asymétrie entre ceux entrés au bloc zéro et ceux entrés un an plus tard, car les premiers ont créé de la monnaie pendant un an. Je ne vois pas comment résoudre ça. C’est comme la personne qui vis vingt ou quatre-vingts ans, il n’y a pas de solutions idéales. Je trouverais ça plus asymétrique si la personne qui vivrait quatre fois moins longtemps crée quatre fois plus d’unités de monnaie. Bien tenté qu’on sache à l’avance combien de temps va vivre une personne.

On va dire que c’est la chance à ceux qui vivent plus longtemps ou ceux qui ont rejoint une monnaie libre le plus tôt au cours de leurs vies. Et puis, on prends un risque en croyant en une monnaie pas encore établi. On pourrais tout perdre…

Je trouve déjà bien, que le DU soit réévalué par rapport à la masse monétaire au cours du temps. Ça limite beaucoup l’asymétrie, comparé aux autres types de monnaies.


#12

Une solution pour résoudre ça serait peut être de considérer que les arrivants de la premier année aient une espérance de vie de 1 an ? Puis pour la deuxième année on prend 2 ans, etc… Jusqu’à arrivé a la vraie espérance de vie, quand la monnaie aura le même âge :slight_smile:


Choisir une "unité technique minimale" relativiste pour l'implémentation d'une monnaie libre
#13

L’espérance de vie est une moyenne de la réalité. Il ne peut pas exister de fausse esperance de vie, il n’existe que de faux espoirs comme par exemple chercher à établir une symétrie en la rompant d’emblee .


#14

Supposons qu’on arrive à déterminer l’âge de la personne ou la durée de vie passé dans la monnaie. On ferait quoi de cette information pour améliorer cette asymétrie ?


#15

Franchement, la différence d’asymétrie entre les monnaies libres et non libres est déjà immense. Comme on est encore loin d’avoir établie une monnaie libre. Je pense que ce souci pourra être résolut après coup pour affiner la symétrie.


#16

Mon approche à base de monnaie pleine dès le début ne fonctionne pas, en effet elle favorise les premiers arrivants xD Alors que j’ai l’impression qu’il faudrait l’inverse.

Edit: me suis peut être planté. A voir dans un tableur, ya que ça de vrai !


#17

Le DU basé sur le temps moyen de vie est la résolution du problème.


#18

Que peut-on faire face au fait que des individus ont 93 ans, d’autres 35 et d’autres 5 mois ?

Ou dit autrement, devrait-on s’inquiéter que la personne de 93 ans a été privilégiée devant la création monétaire face à celle de 5 mois ?

Le fait que la monnaie soit pleine ou non importe d’ailleurs peu, puisque si d’un seul coup la monnaie voit son nombre de producteurs augmenter fortement, tout se passe comme si M redevenait négligeable. Inversement, une monnaie libre non-pleine peut devenir pleine du jour au lendemain si ses producteurs partent massivement.


#19

Ça répond a ma question, merci :slight_smile: c’est pas faux tout ça !

Donc si on compare des individus qui rentrent dans la toile de confiance a des âges différents, les plus jeunes sont avantagés face au moins jeunes, et ça on ne peut rien y faire malheureusement.

Du coup je dois en déduire l’inverse ? Aujourd’hui les premiers arrivants ne sont pas avantagés face a moi parce que leur DU représentait une part relative plus importante que maintenant, ils sont seulement avantagés si ils sont plus jeune que moi ?


#20

Une petite remarque ici s’impose, afin que la réflexion soit correcte, tout d’abord une petite question simple :

(1) Soient deux comptes, l’un ancien A, l’autre nouveau B, et une augmentation sur les comptes des deux de 1. Le nouveau est-il plus avantagé si A = 100 et B = 0, ou bien si A = 1 et B =0 ?

Puis une deuxième question tout aussi simple :

(2) Quelle sera la croissance journalière en monnaie pleine, et quelle est la croissance journalière actuellement ?

Enfin pour conclure :

Etant donné (2) et en prenant en compte (1) que faut-il en déduire au commencement d’une monnaie libre, quant à l’avantage des nouveaux sur les anciens ?

Résumer la conclusion par un ou deux exemples numériques simples.

Les mots et le verbiage alignés sans calculs et vérifications ne sont que du vent que le temps emporte au loin.