Convergence des comptes, intérêt de dépenser/donner, et répartition des parts relatives à l'entrée de nouveaux membres

Un des phénomènes intéressants de la monnaie libre, c’est la convergence des comptes.

Par exemple, avec 3 personnes qui se partagent 300 unités :

  • Alice a 0 unités => 0/300 = 0%
  • Carole a 100 unités => 100/300 = 33%
  • Elsa a 200 unités => 200/300 = 66%

Si chacun co-crée un dividende de 10 unités (portant le total d’unités à 330) :

  • Alice a 10 unités => 10/330 = 3% (+3%)
  • Carole a 110 unités => 110/360 = 33%
  • Elsa a 210 unités => 210/360 = 63% (-3%)

Alice a gagné en part relative, et Elsa a perdu en part relative, et Carole n’a pas bougé :

image

Avoir plus de monnaie que la moyenne des membres, c’est perdre en part relative ! Parcontre moins on en a en dessous de la moyenne, plus on en gagne !!

Premier conclusion :

J’en conclue une position symétrique pour tout les membres : Tout le monde à intérêt à plutôt acheter (ou donner) que vendre, et à être le plus proche de 0. Car plus on est proche de 0, plus on gagne en part relative.

Mais un échange ne se fait pas seul, pour être un acheteur/donneur, il faut un vendeur/receveur. Il vaut mieux donc vendre si on sait quoi acheter derrière, et si c’est réalisé relativement rapidement, la perte en part relative est minime, et on a bien échanger un bien/service contre un autre qui nous intéresse plus.

C’est également le cas des non-membres : Vendre pour acheter permet d’échanger des biens/services contre d’autres que l’on préfère ! C’est ce que l’on fait tout les jours : On vend pour acheter, sans être forcement créateur de monnaie.

Et vendre pour acheter ce n’est pas du troc, car on n’achète pas forcement à celui que l’on vend. La monnaie libre est bien un facilitateur des échanges, qui répartit les parts relatives de monnaie entre ses membres car il serait idiot d’en manquer : en stocker trop c’est en priver les autres, cette monnaie va donc vous couler entre les doigts pour rejoindre ceux qui en ont besoin :slight_smile:

=======================================================================

Reprenons notre exemple en divisant le solde par la moyenne (300/3=100 unités) :

  • Alice a 0 unités => 0/100 = 0%
  • Carole a 100 unités => 100/100 = 100%
  • Elsa a 200 unités => 200/100 = 200%

La somme fait 300% parce qu’il y a 3 membres.

Puis même chose, un nouveau dividende de 10 unités est co-créé par chacun (portant le total d’unités à 330/3=110 unité en moyenne) :

  • Alice a 10 unités => 10/110 = 9% (+9%)
  • Carole a 110 unités => 110/110 = 100%
  • Elsa a 210 unités => 210/110 = 191% (-9%)

La somme fait toujours 300%.

Maintenant, que se passe-t-il si Fred arrive ? Il commence à 0. La moyenne passe donc de 330/3=110 à 330/4 = 82.5 :

  • Alice a 10 unités => 10/82.5 = 12% (+3%)
  • Carole a 110 unités => 110/82.5 = 133% (+33%)
  • Elsa a 210 unités => 210/82.5 = 255% (+64%)
  • Fred a 0 unités => 0/82.5 = 0%

La somme fait maintenant 400% car il y a maintenant 4 membres. Mais les 100% de Fred ont été réparti aux autres membres, prorata des % qu’ils avaient déjà ! (x1.33)

Que se passe-t-il si un dividende de 10 unité est co-créé par eux 4 ? (la moyenne passe à 370/4=92.5 unités) :

  • Alice a 20 unités => 20/92.5 = 21% (+9%)
  • Carole a 120 unités => 120/92.5 = 130% (-3%)
  • Elsa a 220 unités => 220/92.5 = 238% (-17%)
  • Fred a 10 unités => 10/92.5 = 11% (+11%)

Carole n’est plus à la moyenne, elle commence à diminuer. Et Elsa elle a déjà perdu le quart des parts relatives acquises à l’arrivée de Fred !

Fred est dans la position intéressante de celui qui est à 0 : vu qu’il n’y a pas encore sa part relative, il va la gagner, progressivement. Et pendant ce temps, Carole et Elsa vont perdre les parts relatives qui sont au dessus de 100% ! Quitte à perdre en part relative, autant les dépenser ces parts relatives (achats, dons…), surtout pour Elsa :slight_smile:

Deuxième conclusion :

J’en conclue qu’une position asymétrique se créé à l’arrivée d"un nouveau membre :

Ce nouveau membre débute à 0, sa part relative est distribuée aux membres déjà présent, mais il va récupérer cette part relative progressivement. A l’inverse, les membres à la moyenne passe au dessus, et tout les membres au dessus de la moyenne ont bien entendu toujours intérêt à plutôt acheter/donner que vendre, mais d’autant plus que si il ne le font pas, ils vont perdre l’avantage acquis par l’arrivée du nouveau membre. Le plus simple est donc d’aller proposer leur part relative de monnaie à ceux qui en ont le moins, les-dits nouveaux membres qui débute à 0 !

les nouveaux membres sont donc en position de négocier par rapport aux membres qui ont trop de parts relatives : si les prix ne sont pas assez élevé à leur gout contre leurs aides, ils peuvent toujours rappeler que la patience les récompensera de toute façon :slight_smile:

Conclusion personnelle :

Mon instinct me dit qu’à terme, une partie des membres tourneront autour de la moyenne. Que ces membres vendront quand ils sauront quoi acheter (ou où faire des dons) (voir mon exemple de l’AMAP qui permet aussi de fixer ses prix).

La monnaie libre devenant le moyen d’échange le plus utilisé car de facto celui dont personne ne manque, neutre, juste, non influençable, non manipulable, sûr, résilient, utile etc… pour servir d’intermédiaire dans les échanges, exprimer les prix, et jongler entre les différentes réserves de valeurs possibles (biens, actifs, système de répartition, contrats divers… j’en parlais un peu ici dans la partie Réserve de valeur)

Cela n’empêche pas d’autres comportements d’apparaître, que des membres continuent d’être au dessus ou en dessous de la moyenne. Mais j’en ai déjà tiré des conclusion ici :

Pour que des membres dépensent plus qu’ils ne vendent (ceux qui ne dépensent/donnent que leur DU ou ceux qui vendent mais cherche à rester à 0), il faut que des membres vendent plus qu’ils ne dépensent.

Par exemple, avec :

  • 50% de la population qui cherche à rester autour de la moyenne
  • 30% de la population qui dépensent son DU sans rien vendre, en tout cas qui restent à 0
  • c’est possible si et seulement si 20% de la population reçoit assez (en vendant par exemple) pour restez à 2.5 moyenne chacun (sans acheter ni donner, calcul ici).
1 J'aime

et si tout le monde dépense ses Dus toutes les semaines à une coopératives libre, tout le monde dépense plus qu’ il ne vend puisqu’ il ne vend rien, la coopérative devient la seule source de création monétaire et décide ensuite de l’ évolution de la société #panemetcircenses.

je ne commenterai pas cet exemple bidon cité juste pour plaisanter un peu