Comprendre l'inflation

Préambule

J’aurais pu titrer ce sujet : L’inflation pour les nuls.

Mais c’est une vanne qui à la longue me fatigue car je ne me sens pas « nul » quand j’aborde un domaine que je ne maîtrise pas. Je me sens curieux et porté par l’envie d’apprendre.

C’est seulement si on me demande d’être bon dans ce domaine que je peux répondre sous le coup de la peur : ah non désolé je suis nul dans ce domaine…

Je pense avoir enfin trouvé une façon d’expliquer l’inflation de la Masse Monétaire correctement quand j’explique le concept de Monnaie Libre.

En effet, quand j’explique que la Monnaie Libre utilise l’inflation pour certaines choses (faire disparaître la monnaie des morts par exemple) et la neutralise pour d’autres (le DU comme unité de mesure stable pour une population stable), mes interlocuteurs confondent parfois le terme avec sa définition économique d’augmentation des prix. Et les visages perplexes trahissent souvent une difficulté de départ à la bonne compréhension du concept de Monnaie Libre.

De quelle inflation parle-t-on ?

Les économistes parlent d’inflation pour signifier une augmentation des prix. Voir la définition.

Mais quand je parle d’inflation dans mes explications de la Monnaie Libre, je parle d’inflation de la Masse Monétaire. Et du coup il y a confusion. Mais j’aime bien utiliser ce mot aussi pour la Masse Monétaire, comme pour l’univers.

Masse Monétaire : quantité totale des unités monétaires crées, en circulation.

Inflation des prix

Celle-ci peut avoir de multiples facteurs, mais c’est aussi, nous allons le voir, parfois la conséquence de l’autre inflation, celle de la Masse Monétaire.

Les prix augmentent pour diverses raisons :

  • Pénurie de ressources (dont l’énergie)
  • Pénurie de main-d’œuvre
  • Demande supérieure à l’offre
  • Autres…

Il faut ajouter à cela deux autres raisons liées à l’inflation de la Masse Monétaire :

  • Augmentation de la quantité de monnaie disponible
  • Dévaluation de la monnaie

Dévaluation : diminution de la valeur de quelque chose, relativement à un référentiel.

Inflation de la Masse Monétaire

Si on crée plus de monnaie, la Masse Monétaire augmente, c’est ça l’inflation de la Masse Monétaire.

Et si la Masse Monétaire augmente, alors la valeur des unités diminue d’autant.

Considérez la Masse Monétaire comme un gâteau bien rond. Découpez maintenant ce gâteau en autant de part qu’il y a d’unités dans la Masse Monétaire. Observez la taille des parts et comparez cette taille à chaque création/destruction de monnaie.

Si j’ai 4 unités dans ma Masse Monétaire, chaque part d’unité représente 1/4 du gâteau.

Si je crée 4 unités de plus, ce qui double la Masse Monétaire, chaque part d’unité représente 1/8ème du gâteau. Les unités valent donc 2 fois moins, c’est ce que l’on appelle la dévaluation de la Monnaie.

Ici la valeur des unités se détermine par rapport à un référentiel qui est le nombre total d’unités en circulation, c’est à dire la Masse Monétaire elle-même.

Pour différentier cette inflation de l’inflation des prix, je la nomme « inflation mathématique ».

Cette inflation de la Masse Monétaire devrait entraîner chez les commerçants le réflexe suivant :

  • Si la Masse Monétaire augmente de 10% par an, les unités valent 10% de moins, je dois donc augmenter mes prix de 10%/an.
  • Si la Masse Monétaire diminue de 10% par an, les unités valent 10% de plus, je dois donc diminuer mes prix de 10%/an.

C’est mathématique !

Conclusion

Maintenant que vous comprenez mieux le principe, (j’espère) vous comprenez pourquoi vos prix en Ǧ1 devraient augmenter de 10% chaque année (et même suivre la masse monétaire tout au long de l’année).

Les prix en DU Ǧ1, dépendent eux de la stabilité de la population (du nombre de membres). Pour l’instant, celle-ci augmente, mais une fois stabilisée elle permettra de préserver les prix de l’inflation de la Masse Monétaire.

Le lien entre l’inflation de la Masse Monétaire et les prix en Ǧ1 semble assez évident dans la June grâce au DU qui le neutralise et à l’utilisation de sa propriété de dévaluation de la monnaie.

Pour les monnaies officielles, le lien entre les prix et la Masse Monétaire est débattu et défendu par les partisans de la Théorie Quantitative de la Monnaie.

Je ne parle pas ici, volontairement, de la valeur d’usage que peut avoir une unité de monnaie dans les échanges, et qui dépend d’autres facteurs.

7 « J'aime »

Pour être plus rapide lors de mes présentations, je fais bien attention de distinguer l’augmentation de la masse monétaire de l’inflation.

Je me colle au sens que donne les journaliste au mot inflation.

J’évite d’utilise les termes inflation de la masse monétaire et je me contente de dire qu’il s’agit d’une augmentation de la masse monétaire.

J’ajoute que l’inflation c’est la perte de pouvoir d’achat de la monnaie, mais qu’elle n’est pas complétement liée à l’augmentation de la masse monétaire, ou en tous cas pas dans la même proportionnalité, mais aussi à d’autres facteurs (politique, économique, sociale, et bien sûr les ressources matérielles et humaines). J’évoque alors les différences de vitesse d’augmentation de la masse monétaire (avec l’illustration des crédits interbancaires en temps de QE), la vitesse d’augmentation des prix des biens de consommation et la vitesse d’augmentation du patrimoine (financier ou immobilier).

Je trouve que ça permet de bien identifier ces concepts sans nier leurs liens, et surtout de ne pas perdre mes auditeurs quand je veux retomber sur la comparaison des prix dans le temps grâce à la valeur relative des prix affichés en DU au lieu du quantitatif G1

J’illustre avec une histoire du prix de la baguette en 10 000 milliardième de M3€ , éventuellement en tantième de salaire médian, en G1 puis en DU où selon les exemple, je demande si le prix a suivi une inflation ou pas.

Je ne sais pas si c’est mieux que ce que tu présentes finalement. Mais ça me permet de faire un peut d’interactivité en question réponse avec le public.

2 « J'aime »

A chacun de trouver sa propre façon d’expliquer. Je ne sais pas si c’est mieux ou moins bien. C’est un outil supplémentaire si les autres ont échoués.

Disons que le gâteau c’est assez imagé pour illustrer la « proportion » d’une part de quelque chose.

Finalement, Pierre-Yves l’ardéchois avait tout compris il y a des années avec ses camemberts, pour expliquer la convergence vers la moyenne (arf, je ne retrouve pas la vidéo…). :smile:

Un TLDR ?

1 « J'aime »

Oui, mais j’ai fait un effort, j’ai mis des zolies zimages. :wink:

Je partage ce texte ici avant de le mettre sur mon site.

2 « J'aime »

SUPER. Un sujet / débat à passer sur la :tv: ?

J’ai fait des petites modifications pour ajouter la définition de l’inflation selon Wikipédia et aussi mentionner la Théorie Quantitative de la Monnaie. La Théorie Relative de la Monnaie étant pour moi une évolution / solution au phénomènes constatés par la précédente.

3 « J'aime »

hi Guys,

si je comprends bien les prix exprimés en DU augmentent moins vite dans le temps que les prix en junes ?

Les prix en DU ne subissent pas la dévaluation des unités car le DU est une proportion de la masse monétaire (de la moyenne).

Pour faire simple, considère que les prix en DU sont des prix en pourcentage de la moyenne (Masse Monétaire / Membres), donc si tu dis que ton vélo vaut 10% de la moyenne, il vaut toujours 10% de la moyenne quoi qu’il arrive à celle-ci (même si elle augmente de 10% par an en Junes).

Par contre si tu dis que ton vélo vaut 100 Junes, alors 1 an après tu dois augmenter ton prix de 10% car les unités ont perdus 10% de leur valeur (parts de gâteau plus petite).

Les prix en DU ne sont influencer que par la moyenne et donc la population (membres).
Lorsque la population des Junistes se stabilisera, alors le DU se stabilisera aussi.

Pour savoir, si le DU se dévalue ou augmente, il faut le comparer (référentiel) à la Masse Monétaire exprimée en DU. Si la Masse Monétaire exprimée en DU augmente moins vite que la Masse Monétaire en Junes, alors la réponse à ta question est oui, les prix en DU augmente moins vite que les prix en Junes.

Junes → valeur = 1/Masse monétaire en Junes → accorder les prix en conséquence
DU → valeur = 1/Masse Monétaire en DU → accorder les prix en conséquence

Dès que ton unité de mesure change, il faut songer à modifier tes prix en conséquence. Normalement. Mais le marché, la concurrence ou le pouvoir d’achat de tes clients peuvent t’en empêcher, ou d’autres raisons…

Certains suggèrent de faire des prix exprimés en Masse Monétaire / Membres (M/N) ou (M/N * 100) comme je le suggère parfois, qui revient à un pourcentage au final, et non en DU. C’est pour que les prix soient moins impactés par la période de démarrage de la monnaie dont les membres sont en forte augmentation et donc ralentissent l’augmentation de la valeur en Junes du DU.

1 « J'aime »