Comment un commerçant qui se fait payer en G1, saisie-t-il les opérations dans sa comptabilité?

Dans une discussion IRL on avait évoqué l’idée de le mettre dans un compte « provision pour perte de change » qui permet de provisionner un compte qui sert normalement à palier le risque de variation du taux de change lorsqu’on commerce avec des clients ou fournisseurs hors zone euro.

Mais je ne me rappel plus comment on récupère ces sommes (G1) ensuite…

Cela ne correspond pas à une vente …

Et - de toute manière - quelle valeur mettre puisqu’une comptabilité en France se tient OBLIGATOIREMENT en €uros ???

On est vraiment obligé de vendre en €? C’est écrit quelque part?

En France la comptabilité des entreprises doit être tenue en €uros, c’est la règle et c’est écrit partout. On ne peut pas additionner des choux et des navets (tiens je me souviens de ce que l’on m’a appris à l’école)

Quand on vend à l’étranger, c’est la banque qui converti automatiquement en €uros et il n’y a aucun soucis …

Si une entreprise a des comptes à l’étranger (ou en France) dans une autre devise, elle enregistre en comptabilité les contre-parties en €uros …

Il n’existe absolument pas d’autre devise dans le plan comptable, tout doit être inscrit en €uros …

Attention je ne suis pas comptable, juste chef d’entreprises pendant 40 ans …

1 J'aime

Bonsoir Poka

Attend tu quelquechose de moi?

Mon téléphone si besoin 06 6408 3037

A bientôt Frédéric

1 J'aime

Renseigne toi sur comment ont fait les entreprises qui gèrent des bitcoins ou des ethereums et autres.

Ces autres valeurs économiques tout comme la Ğ1, ou un tableau de Dali, n’ont pas eu de prix dans quelque autre unité économique qu’elles mêmes à leur création non plus.

De la même façon renseigne toi sur ce qui passe comptablement quand Picasso payait le restaurateur en faisant un dessin sur la nappe de la table, pour savoir comment le dessin de Picasso était comptabilisé.

Ainsi en se basant sur des éléments passés concernant la création de nouvelles valeurs, et d’oeuvres d’art en général (la Ğ1 est une oeuvre d’art en exposition numérique), tu pourras étudier comment le « plan comptable » a pu intégrer les échanges de ces valeurs économiques contre d’autres valeurs économiques « en devise comptable X » selon le pays et la date.

Si tu ne trouves pas, demande aux responsables du « plan comptable » eux mêmes, ici le lieu n’est pas approprié, nous développons une oeuvre d’art, et n’avons aucune prétention à gérer le plan comptable de la Finlande ou du BitcoinLand, ces choses là sont de la responsabilité de ceux qui les créent eux mêmes.

@Galuel

Relis bien mon post initial … merci …

Pas un restaurateur n’a comptabilisé un dessin de Picasso et des autres, ils les jetaient dans un tiroir car - à l’époque - ils ne valaient rien …

J’ai expliqué que les entreprises qui gèrent des devises (et je sais de quoi je parle) indiquent la contre partie en Euros dans leur comptabilité …

Encore une fois, revenons à ma question initiale :

Comment un commerçant doit-il faire ??? si c’était simple je n’aurais pas posé la question …

De toute manière tu n’apportes aucune réponse pratique à ma question, juste des phrases …

3 J'aimes

Concrètement, jusqu’à ce qu’il y aie une poursuite qui mènera a un jugement et créera jurisprudence, le June sera apparenté au noir. Donc en gros le commerçant doit faire du black…

J’ai précisément répondu sur ce que tu devais faire et auprès de qui. Tes questions ici ne nous concernent pas. Fais donc le nécessaire auprès de ceux qui ont déjà fait comme précisé, ainsi qu’auprès des responsables des objets conceptuels dont tu parles.

C’est la voie à suivre.

Ainsi celui qui veut aller vers la montagne ne reste pas sur la plage devant une mer calme pour y arriver.

1 J'aime

On est bien d’accord …

Personne ne t’a obligé à répondre à coté de ma question …

2 J'aimes

@Oumi ne pas réagir aux Ğréponses de Galuel te fera économiser du temps et des neurones :wink:


Je penses que tu peux tenir un compte analytique en Ğ1 et définir toi même le taux de conversion associé à l’instant T, taux que tu as pratiqué en proposant un prix en Ğ1 pour le bien ou service vendu. Comme une devise étrangère en fait, sauf qu’il n’y a pas un taux unique et universel, mais un taux propre et relatif à l’échange donné.

Celà te permet de dire à l’administration fiscale: OK là j’ai vendu pour un équivalent de tant d’€uro™ et je suis prêt à payer l’impôt correspondant à cette augmentation de chiffre d’affaire.

Lors du calcul en comptabilité, tu additionne tout pour avoir des montants convertis en €uro™ = ( 10Ğ1 x taux(date1) ) + ( 100Ğ1 x taux(date2) ) + ( 3.14Ğ1 x taux(date3) ) + 42€uro™…
Tu devra bien évidement t’acquitter des impôts en €uro™ donc il te faut avoir une trésorerie €uro™ suffisante et donc pas vendre 100% en Ğ1 (ou bien trouver à échanger xĞ1 contre le montant €uro™ dont tu dois t’acquitter, chose plus risquée).

L’€tat n’a effectivement que faire que tu ai besoin de revendre des biens meubles (BTC, véhicule, chaise ou Ğ1) afin de payer en €uro™ l’impôt…

EDIT: et attention à la TVA!! Même chose tu devra la comptabiliser comme si l’échange avait été fait en €uro™ = (prixĞ1 x taux(date) x 20%) dans ta balance de TVA

3 J'aimes

@dig

C’est la première réponse satisfaisante qui m’a aussi été proposée par un comptable (mais qui ne veut pas se mouiller plus que cela) …

Par contre il annonce un supplément conséquent pour passer d’une compta traditionnelle à une compta Classe 9 (analytique) parcequ’il est nécessaire de gérer deux stocks, deux achats ou un transfert, deux ventes, deux TVA, tout ça en classe 9

Merci infiniment de m’avoir prévenu …

Merci @dig, Cet échange devient enfin un peu concret dans les tous derniers posts. Pour quelqu’un qui ferait peu de ventes en Ĝ1, le supplément de comptabilité ne serait pas trop pesant. Par contre, si la quantité augmente, c’est vrai que la double comptabilité en classe 9 devient coûteuse en temps.

Quelqu’un l’a déjà fait selon toi?

Tu peux préciser?

J’ai juste interrogé mon ex comptable …

Des dessins de Picasso pour payer le restaurant

Payer ses additions par le dessin

1 J'aime

la Ğ1 est une monnaie, on dis donc la June
^^

1 J'aime

et tu penses vraiment que les restaurateurs ont passé la contre valeur en comptabilité ???

tu rêves …

Franchement, un commerçant aujourd’hui n’a pas d’intérêt autre qu’idéologique de se mettre à la june.

Par contre s’il le fait (du moins en petite partie, car s’il joue tout je ne lui donne pas longtemps avant de couler) il serait vraiment idiot de s’embêter avec une compta dans la mesure où l’état s’en fout. En plus, cesium liste toutes les transactions depuis le début, donc tout est retrouvable au pire.

Être sous les radars étatiques et financiers est précisément l’un des intérêts de la june pour le moment, pourquoi diable vouloir l’institutionnaliser avant d’y être obligé ? Profitons de notre non-existence officielle pendant qu’on peut, c’est un péché de junesse…

2 J'aimes