Ardèche : Projet Impression Coupons de V.I.E en Ğ1

L’Ardèche lance un projet d’impression de coupons de V.I.E (« billets » en Ğ1).
Coupures de 1, 5, 10, 20 et 50 ğ1.

Qu’en pensez-vous ? Vous adhéreriez à ce projet ?

Avant tout chose, je tiens à préciser que je ne suis pas à l’origine ni un partenaire de ce projet, je ne fais que publier des infos que je trouve ici est là.
Donc avant que ça jase, je préfère préciser, j’y suis pour rien, je lance simplement le débat :slight_smile:

Le post transmis sur FB que je colle ici :

"Nous avons besoin de votre aide pour mettre en place ce projet grandiose qui devrait voir le jour très bientôt.

Nous avons expérimenté des « billets » junes depuis un an environ sur la commune de saint Agrève 07.
Cela nous a permis « d’enrôler » quelques commerçants sur les marchés, qui acceptent désormais la monnaie libre, mais seulement sous forme de « coupons », du fait des problèmes d’accès à internet par chez nous.

Ayant trouvé ce test concluant, nous souhaitons maintenant passer à l’étape supérieure, c’est-à-dire éditer des coupures de valeurs différentes (1, 5, 10, 20 et 50 G1), et en plus grand nombre. Pour cela, nous avons besoin d’un peu d’euros, afin de rémunérer le travail des imprimeurs qui s’installent tout juste, et de payer l’encre et le papier.

Pour cela, un financement participatif est mis en place, pour payer la fabrication des coupons.

Sur le lien ci-dessous, tout est expliqué, prenez le temps de le lire et de vous en imprégner, si vous avez des questions n’hésitez pas à nous les poser.

Tout cela va dans le sens du mieux vivre, des échanges, face à cette période difficile.

Merci à Cécile et à son équipe"

6 J'aime

Voici mon post Facebook pour présenter ce qui se passe en Ardèche :
ça se résume à : « c’est au choix ! »

En effet, cela s’explique dans un contexte (les commerçants locaux et la « difficulté » avec l’internet) mais cela rajoute une « couche » qu’il faut gérer avec tout ce que cela suppose.

Une expérience en cours en Ardèche,
un moyen qui semble marcher pour confédérer les commerçants locaux depuis un an ;
mais qui ne fonctionne qu’en local (par l’impression de billets)

En effet, le coût des billets et la gestion de ceux-ci, nécessitent un « tiers de confiance » (une association par exemple) et toute une logistique qui necessite un pouvoir de vérification d’autant plus important à mesure qu’on s’éloigne géographiquement, afin de conserver la « confiance » en la monnaie (billets)

C’est comme le « BEL » (à Lodève) une expérience de « Monnaie Locale en billets » qui est indéxée sur la Monnaie Libre June (Ǧ1) [ce qui garantie une stabilité que ne peut offrir l’euro] par le dépôt de junes sur un compte portefeuille, géré par le « tiers de confiance ».

Je vous encourage à découvrir cette expérience et à choisir d’y participer si vous le voulez

Voilou, c’est libre !

5 J'aime

Salut, ça fait deux initiative sympa :slight_smile:

Je pense souvent aux marchés en mode « clos » pour pouvoir expérimenter la june.

Si plusieurs producteurs sont ok pour accepter la June ça fait direct un cercle, le fromager peut acheter du pain, et le boulanger des fruit etc…

1 J'aime

Ardèche libre! haha :slight_smile:

Projet a soutenir, tres sympa