300 000 milliards (documentaire)

Salut à tous,

J’ai fait ce documentaire en me basant sur ma compréhension du système monnaie-dette en 2015, j’aimerais avoir votre avis et surtout des corrections sur les erreurs, les imprécisions qui sont dites dans ce film documentaire.

Le but de ce doc étant d’éveiller la curiosité sur la création monétaire de manière accessible et vulgarisé.

J’ai repris certaines explications de certains monnaie libristes à l’époque en apportant ma compréhension et mon esprit de synthèse.

Le doc dure 47 min, j’attends vos critiques et vos corrections, merci à tous :slight_smile:

3 J'aimes

Dommage que la solution alternative à la monnaie dette ne soit pas abordée surtout dans un doc de 2020!!!

Par delà , cette diapo en fin de doc demontre une certaine incompréhension profonde du sujet en terme de création monétaire alternative et concrète :

1 J'aime

Au delà des querelles de clochers une combinaison qui unirait ces 3 propositions ça pourrait être une réelle solution concrète et définitive.

La monnaie libre est trop dépendante du support informatique.

1 J'aime

Il n’existe ni clocher ni querelle:

  • La monnaie libre est une monnaie en circulation concrètement

  • le JEU Jardin d’Echange Universel est un Sel et ne permet pas de pouvoir faire société avec

  • le SME est une idée issue de la TRM qui ne permet pas de faire société économique avec non plus

  • Le jeu de la monnaie ne permet pas de simuler la réalité du cycle de renouvellement des générations . C’est le jeu Geconomicus qui le permet précisément afin de pouvoir comparer et discerner concrètement monnaie non libre et monnaie libre sans avoir besoin d’ouvrir de portefeuille .

Et concernant le support informatique ,en pair à pair sous logiciel libre ,de la June, il n’est pas indispensable (la TRM n’y fait même pas référence ) et permet « seulement » de facilité le déploiement de la monnaie en garantissant une durabilité décentralisée du système de production et d’échange des DU de june.

La monnaie libre est fortement dépendante du support informatique (c’est un gros point faible)

Le Jardin d’Échange Universel, communément appelé le JEU, est un système très efficace est pédagogique pour prendre consciente de sa souveraineté individuelle

le SME est une idée issue de la TRM qui apporte une vision intéressante et différente de la TRM.

Et concernant le fait de faire société la monnaie libre non plus ne le permet pas ça reste hypothétique même son créateur le dit.

La monnaie libre n’est pas une vision mais une unité de mesure concrète qui permet de remplacer une monnaie non libre et pouvoir faire société avec.

Son processus d’adhesion , de production et de transfert en pair à pair numérique est un plus selon moi.

Les SELs (J.E.U) existent depuis des centaines d’années (voir plus ) et n’ont jamais permi de pouvoir faire société avec.

Des tablettes d’argile semblent être intéressantes, pour remplacer de façon centralisée le réseau décentralisé que permet internet, en terme de production et de transfert de DU.

Salut Rimek :slight_smile:

La june oui, mais on peut imaginer une monnaie libre avec un support physique :wink: Mais choisir un support physique apporte son lot de problèmes à régler différent de celui d’une monnaie numérique cryptographique.

Tout à fait :slight_smile: Mais 0 sécurité !

Ça reste une idée de monnaie non libre qui ne respecte pas la symétrie spatio-temporelle :confused: Dans le SME, il y a deux créations monétaires, initial et DUs, chacun choisi les deux, et même pour un même TRE, vu qu’on ne prend pas en compte N et M pour le calcul du DU, les premiers sont privilégiés, ainsi que certains face à d’autres quand N varie fortement. La chose intéressante, c’est le référentiel moyenne qui est mis en avant, et qu’on devrait mettre plus en avant pour la june je pense :slight_smile:

2 J'aimes

Salut :wink:

Oui ça revient souvent ça mais c’est une manière binaire de voir les choses à mon avis.

Justement, c’est pour cela que ça ne fonctionne pas sans prise de conscience. L’idée c’est de rétablir la confiance ou d’augmenter la sécurité ?

Pas vraiment, c’est une approche différente le terme " non libre " me dérange dans le sens où il est maintenant beaucoup trop connoté et sert à envoyé balader tout ce qui ne colle pas à la TRM, c’est juste la perception qui est différente avec le SME l’accent n’est pas mis sur le roulement des générations.

Enfin, il y a du bon à tirer de tout ça, ça ouvre des possibilités.

Pourrais-tu développer ?

oui, ça c’est du concret.

ça seul l’avenir nous le dira :wink:

Tu as une autre idée que le dilemne binaire « physique mais falsifiable » / « cryptographique mais numérique » ? « physique et cryptographique »? Si il faut réaliser manuellement des opérations mathématiques pour vérifier chaque billet, ça va être compliqué je pense :slight_smile:

Les deux mon capitaine :smiley: l’idée c’est de choisir une bonne monnaie, et sans confiance, ou sans sécurité, si n’importe qui peut créer des unités monétaires, c’est déjà mal partie je crois :stuck_out_tongue:

Si si, je t’assure, le SME n’est pas une monnaie libre :slight_smile: il n’y a symétrie spatiale, ni symétrie temporelle.

On peut dire « monnaie symétrique » si tu veux, mais ça ne change rien : le SME n’est pas une monnaie symétrique (comprendre : dont la création monétaire est la même pour tout le monde, ici là-bas maintenant et plus tard).

On parle peut être pas de la même chose, mais de ce que j’ai compris du SME :

  • il y a 2 créations monétaires, une initiale et une périodique
  • chacun choisi ces 2 créations monétaires, je peut donc choisir de commencer à un million de « DU » si je veux
  • le DU exprimé en moyenne est fixe. Cela privilégie énormément la première génération, et suivant comment N varie (et les créations initiales choisies), le DU privilégie certains par rapport à d’autres. Le SME n’est pas une généralisation de la monnaie libre car il n’y a pas moyen de prendre en compte N et ses variations, le DU n’est pas un invariant.

C’est une autre monnaie, ce n’est pas juste une histoire de perception :slight_smile:

2 J'aimes

Il ne s’agit pas seulement d’avenir mais de réalité présentement … depuis bientôt 3 ans.

C’est déjà dommage car la monnaie devrait garantir la symétrie spatio-temporelle. Mais il y a également un autre problème important.

Tu l’as dit toi-même, le JEU ou le simple crédit mutuel ont une première faille : la sécurité. C’est bien pour « jouer », mais dès que l’usage devient plus sérieux, cela s’effondre car la valeur d’une monnaie dépend directement de la confiance qu’on lui accorde.

Le SME est par essence un système de crédit mutuel et est confronté au défi de la sécurité et l’unicité des comptes. On pourrait arguer qu’il y a également le même problème dans la Ğ1 et qu’il suffirait donc de doter le SME d’une toile de confiance, à l’image de la Ğ1. Là où le bât blesse, c’est justement que dans le SME, je démarre à la moyenne, tandis que dans la Ğ1, je démarre à 0, soit la limite basse du SME. Cela a une énorme incidence sur l’incitation à la triche. Et donc sur la sécurité -> la confiance -> l’avenir de la monnaie.

2 J'aimes

Parfois j’ai l’impression qu’on a une réaction disproportionnée par rapport à la peur de la triche, si ça trouve en fonctionnant sans monnaie et sans compta on s’en sortirait mieux. Les profiteurs serait rapidement identifiés et mis à l’écart, en tout cas j’ai l’impression que le système bancaire permet justement qu’on ne puissent pas les repérer véritablement, entre amis on repère tout de suite les profiteurs, en général minoritaire.

La question que je me pose c’est est-ce que une minorité de parasites ça justifie tout un système de comptabilité ou monétaire ? j’ai l’impression que ça leur sert plus à eux qu’aux gens bienveillants qui sont majoritaire.

Les abuseurs ne sont-ils pas les chefs du système parce qu’on sur-anticipe la triche et l’abus ? Si quelqu’un te met une gifle sans raison tu ne vas pas te balader toute ta vie avec un gilet pare-balles et un automatique… il y a des réactions disproportionnées qui profitent et servent surtout les intérêts de ceux de qui on voulait se protéger au départ.

1 J'aime

C’est bien là le problème. Dans une tribu de moins de 100 personnes, ça passe. Au-delà, c’est plus compliqué - d’où le besoin de monnaie - d’où le besoin de sécurité - d’où la paranoïa sur la triche.

3 J'aimes

Tu ne réponds pas sur le fond. Dommage.

Par exemple je ne conçois pas la monnaie libre comme un outil qui va seulement palier au manque de confiance mais qui va élargir la confiance pour qu’au final on arrête de compter entre nous.

Je suis au contraire exactement sur le fond. Je n’ai pas de boule de cristal et je ne peux donc pas savoir ce qui découlerait d’une adoption massive de la monnaie libre. L’économie du don restera difficile à atteindre dans la mesure où toutes les ressources ne sont pas abondantes sur terre, ce qui n’aura de cesse de provoquer de la compétition qui en l’absence de monnaie risquerait de déboucher sur des dérives. Dans ce cadre, une monnaie libre permet d’arrondir les angles puisqu’elle répartit le pouvoir dans toute la population tandis qu’une monnaie produite et contrôlée par une minorité sert le pouvoir de cette minorité aux dépens de tous les autres, ce qui provoque toujours manipulation, frustration, guerre, famine et j’en passe, comme nous l’enseigne l’histoire.

2 J'aimes

Ce n’est une question de boule de cristal (d’ailleurs tu ne respect pas cette vision des choses puisque tu anticipe l’avenir en disant qu’il y aura de la triche)

Là tu lis l’avenir : (et c’est hors sujet)

c’est une question de prise de conscience et d’ouverture d’esprits, tout résumer à ce qui sort du cadre de la monnaie à " l’économie du don " c’est trop réducteur encore plus quand tu parles de ressource pour moi tu mélanges tout et nous ne parlons pas de la même chose. Je dis simplement que la monnaie libre est un outil d’accompagnement à une possible prise de conscience collective, pour moi l’humain est fait pour évoluer même si le principe d’involution existe aussi. En ce qui concerne l’histoire j’ai fait mes petites recherches et c’est probablement vrai que les guerres sont apparues avec l’invention de la monnaie et c’est bien ce que je mets en évidence dans mes commentaires précédents. (en expliquant les raisons)

…non libre.

1 J'aime

Quand je dis " je conçois " je ne lis pas l’avenir c’est juste un point de vue perso et c’est aujourd’hui que l’on construit demain, avoir une attitude aujourd’hui qui consiste à dire " on va sécuriser le modèle à fond " aura probablement des conséquences pour la suite… d’où mon interrogation plus haut :

Doit-on aller vers plus de sécurité ou plus de confiance ?

Là aussi c’est du domaine de l’interprétation et d’une insertion de faux égrégores parceque la monnaie libre n’arrêtera ni la famine, ni la frustration, ni la manipulation, ni la guerre… sauf si elle sert d’outil d’accompagnement à une prise de conscience et non a un renfermement sur soi-même,