Votre avis sur une annonce de présentation

L’Événement sera diffusé par une asbl (reseau financement alternatif/ financité) donc un public qui s’intéresse à la finance. Et je l’espère, par le réseau ville en transition.

Modification du premier paragraphe et logo financité ajouté.

J’aimerais votre avis :
Présentation monnaie libre.pdf (523,8 Ko)
Présentation monnaie libre.odt (332,2 Ko)

Aujourd’hui quelques 2500 personnes participent à créer cette monnaie, en recevant tout les jour un Dividende Universel

En recevant tous les jours

gratuitement

Attention avec la gratuité. C’est vrai dans le sens qu’aucun paiement en UNL ne conditionne l’entrée dans la Toile de Confiance. Et en même temps, comme l’économie Ğ1 en est à ses prémices, beaucoup d’UNL ont été indirectement investies pour que cette monnaie puisse voir le jour. La Ğ1 a malgré tout un coût en UNL, que ce soit pour nos abonnements internet, l’électricité (même minime) pour faire tourner les nœuds, le coût du développement (alors même qu’il est bénévole), locations de salles pour les RML, et j’en oublie… Donc pas tout à fait gratuite, financièrement. Sans parler de l’investissement temps et énergie, mais là, la gratuité prend un tout autre sens, s’il s’agit de ce qui ne coûte pas (au sens large) mais qui est offert joyeusement et sans regret ni plainte…

considérés comme étant des être humains vivants

reconnus comme des étant des être humains vivants et uniques

cette monnaie à sa place dans la transition

cette monnaie a (sans accent)

présentation des participant

participantS

question réponses

questionS

les activité du groupe

activitéS

1 J'aime

Corrigé, merci !

J’ajouterai que chaque DU créé fait perdre de la rareté aux précédents et ceux cocrées en même temps.

En terme de valeur, si un gros bien valait l’ensemble la ML de mois prochain, chaque Ğ1 vaudrait chaque jour un peu moins de part de ce bien.

La planche à billet est un impôt qui n’a pas à être perçu. Et quand c’est les riches qui l’ont en main, il ne leur est pas tant important d’acquérir plus de richesses que de s’assurer que les autres en auront de moins en moins. S’il y a 1000 milliards et que j’en ai qu’un, j’ai autant intérêt d’en gagner un second que ceux qui partagent le reste qui se crée soient de plus en plus nombreux rapidement (et dire qu’il y a des complots eugénistes devient une blague).

L’argent gratuit n’existe pas en terme macro-économique. Et en terme individuel, c’est comme un tox qui trouve une dose par terre ; il sera riche quand il n’en voudra plus.

J’expliquerai bien sur que chaque DU créé fait perdre de la rareté aux précédents (et en effet aussi à ceux cocréé en même temps). Mais dans une certaine mesure je pense important de formuler des phrases simples qui permettent de comprendre le principe, que des phrases rigoureusement vraies.

Pareil pour la gratuité. Celui qui paye son tram pour venir, ou qui fait des km pour se faire bien connaître n’ont pas non plus accès au DU gratuitement.

Dans quelles conditions pensez-vous qu’ils soit important d’aborder ces sujets avec rigueur et précision?

C’est pour cela que j’annonce toujours que je vais dire des conneries et des demi-vérités et qu’il vaut mieux vérifier ensuite par soi-même.

Les conditions : à 2 posés sur une table au calme avec 3h de libre et une tonne de feuilles de brouillon. Bon, à la limite à 3, mais faut que le troisième soit pédagogue en math.

1 J'aime

Je leur dirai aussi, mais j’attendrai quand même de les rencontrer

Didier de Financité, me dit que le premier paragraphe est déjà trop « high level ». Que pensez vous de :

Selon certains la finance encourage la compétition. Les plus compétitifs n’hésitant pas à sacrifier les conditions humaines ou la qualité de l’environnent. Nous sommes de plus en plus nombreux à rêver d’un monde dans lequel le profit ne serait plus la priorité. Nous pensons que la monnaie libre pourrait replacer le citoyen au centre de la création monétaire et rendre possible un monde de coopération.

A la place de :

Une monnaie créée sur le crédit encourage la compétition. Les plus compétitifs n’hésitent pas à sacrifier les conditions humaines ou la qualité de l’environnent. Le contrôle de la monnaie par les banques est, avant tout autre choses, dicté par le profit. Nous pensons que la monnaie libre pourrait replacer le citoyen au centre de la création monétaire et rendre possible un monde de coopération.<

J’ai aussi ajouté le logo Financité.

Je crois qu’il y aura toujours quelqu’un pour te demander « qui? », mais je ne saurais le formuler mieux.

Je leur répondrai moi et d’autres et si il me demandent quels sont ces autres… Je lui proposerai de faire l’enquête.

Si tu me confirme que tu penses aussi, je te citerai aussi :wink:

Avec le soutien (sans t) corrigé aussi.