Vos avis sur ma Vidéo conf

Salut,

J’avais sollicité la communauté pour me sentir un peu plus outillé pour parler de la ML, je ne crois au moins pas avoir dé-servi le propos :stuck_out_tongue_winking_eye:

Vos retours m’intéressent si vous prenez le temps de la regarder afin de m’aider pour mes prochaines présentations. (j’en ai fait une depuis au même groupe. Je l’espère un peu plus claire…)

J’ai été invité à participer à 2 lives dernières semaines. Encore merci Mich :pray:

Le 1er : Monnaies locales, revenu de base, MONNAIE LIBRE : https://vimeo.com/415323983 (une seconde à venir bientôt)

Voici un sommaire de mes interventions : 24.30 Recadrage : création monétaire, utilité, etc. 39.40 Création de la monnaie, Monnaies locales complémentaires (MLC) 51.20 Recadrage sur le Bitcoin, blockchain 54.20 Intérêts et critiques des MLC 57.50 Projet Tera et MLC (1.03.30 Intermittence du spectacle et revenu de base) 1.11.30 LA MONNAIE LIBRE (ML) : Théorie Relative de Monnaie (TRM), Rencontres de la ML, G1, blockchain, revenu de base, création monétaire, masse monétaire, emprunter sans banquier, décentralisation, être membre de la G1, détails blockchain, taux de convertibilité, concrètement la G1, acheter quoi, combien, où?, inflation, licence/charte de la G1, toile de confiance, spéculation, relativité de la monnaie (€ et G1), Dividende Universel (DU) Vs G1, égalité spatiale et temporelle, tésorisation, agir localement, exemple d’achats/ventes, apéro ML, compte membre, compte portefeuille, découverte de Césium, libre de donner/prêter, c’est un jeu très sérieux, exemple de Cazères : annuaire de prestations en G1, ex Mayenne : SEL -> MLC -> G1, besoins de base : loyer, manger, etc., questions en suspend : Fraude ? À grande échelle ?

Page de l’article https://rouelibre06.wordpress.com/printemps-arable Monnaie libre : https://monnaie-libre.fr https://monnaielibreoccitanie.org https://cesium.app https://www.gchange.fr https://gannonce.duniter.org https://forum.monnaie-libre.fr http://geconomicus.glibre.org Résumé TRM : http://trm.creationmonetaire.info/appendice-2.html Monnaie Libre, Axiom Monnaie Libre, Monnaie Libre Occitanie

2 J'aimes

J’ai écouté, c’est bien expliqué dans l’ensemble, c’est juste un peu cahotique sur certains points. Mais c’est normal, c’est lié au fait de l’éveil sur le sujet et tu t’embrouilles encore un peu avec d’anciens concepts.

Tu ne dois pas parler de la blockchain qui n’est juste qu’un support physique et n’a rien à voir avec la monnaie elle-même.

Au contraire de « compliquée » la monnaie libre c’est très simple. Ce n’est pas 1 DU maintenant 1 DU demain qui ne veut rien dire, pas plus que 1 UNL = 1 UNL serait une « valeur absolue », pas du tout. 1 Mickey = 1 Mickey est valable pour tout Mickey, et cette égalité est une tautologie qui ne veut absolument rien dire.

le DU annuel (la somme des DU journaliers) = 10% / an de la masse monétaire moyenne, ce qui fait que la masse monétaire moyenne = 10 DU ne change pas. (on peut préciser en deuxième analyse seulement que lors de la phase de démarrage de la monnaie libre qui va prendre des dizaines d’années, c’est plus, puisque quand on part de zéro on croit toujours infiniment)

Tu peux expliquer la convergence très simplement :

Alice possède 19 et Paul 1, le DU vaut 10% (19+1)/2 = 1 par personne. Après création Alice possède 20 et Paul possède 2, de 19 fois plus riche Alice n’est plus alors que 10 fois plus riche que Paul, sans rien avoir pris à Alice.

Les autres caractéristiques techniques ne font qu’embrouiller et n’aident pas à comprendre.

Tu pourrais affiner ta compréhension en réalisant le module Galilée.

Mais dans l’ensemble je trouve le tout très bon, nul doute que tu vas affiner ton discours en expliquant le sujet plusieurs fois.

7 J'aimes

Merci c’est beaucoup plus clair pour la définition et le calcul du DU. Il faudrait que j’arrête complètement ma tentative d’expliquer le côté relatif de la monnaie ? où l’expliquer autrement? Merci pour l’utile piqûre de rappel, mais je ne me sens pas l’appel vers Galilée actuellement (bien assez occupé par ailleurs)

La monnaie libre n’est pas plus relative que l’UNL. Où as-tu vu que l’UNL serait « absolue » ? A ton avis, quand le prix de l’immobilier monte, est-ce qu’il monte vraiment, ou bien est-ce la valeur de la monnaie qui baisse ?

Quand l’UNL europe monte relativement à l’UNL Chinoise, à ton avis, n’est pas plutôt l’UNL Chinoise qui baisse ?

La relativité est un principe général qui s’applique à toute valeur, ça n’a pas de rapport particulier avec la monnaie libre.

5 J'aimes

Hello, quand t’est posée la question du nombre de membres et de leur situation géographique , je te propose d’utililiser la carte accessible sur Cesium dans l’onglet annuaire.

S’agissant du leurre d’alternative que sont les monnaies locales , je te propose de faire parvenir à tes collègues ce topo:

Analyses des MLC monnaies locales complémentaires .

  • le volume d’utilisation des MLC (toutes confondues) connu à ce jour est de 8 millions d’euros en 8 ans. Ce volume ramené par utilisateur revient à 2 euros échangés chaque mois sous forme de MLC par 54 000 individus en 8 ans.
  • les MLC coûtent des subventions à leur fabrication et fonctionnement , elles nécessitent de financer le paiement de service (salarier des rabatteurs et contrôleurs) et l’impression de billet (consortium bancaire). Lors d’une réunion du Sol violette nous avions calculé au bilan que les bons d’achat de 200 000 euros en Sol avaient coûtés 100 000 euros tous frais payés.
  • Les MLC ne sont pas des monnaies alternatives (née autrement) mais des bons d’achat fléchés de monnaie dette. il faut que l’utilisateur donne un euro pour avoir un sol, si pas d’euro alors pas de sol.
  • L’argument de (re)localisation de l’économie par les MLC ne tient pas , la majorité du volume des échanges se font dans les Biocoop alors que cette chaîne propose moins de 20% de ses produits de fabrication locale. A contrario rien empêche un bitcoineur d’acheter local .
  • l’argument comme quoi les MLC retirent la monnaie de la spéculation ne tient pas pour la simple raison que la spéculation naît de l’épargne (assurance vie) pour ne pas qu’elle perde de son poids avec le temps. Or les MLC sont typiquement de la monnaie qui ne sert pas à l’épargne mais qui sert à échanger rapidement (surtout si fondantes).
  • l’existence des MLC n’a aucun effet du point de vu des inégalités . Constatant l’echec total du Sol dans mon quartier très pauvre la municipalité avait entrepris de distribuer une charité mensuelle de quelques dizaines d’euros en billets de Sol aux plus pauvres des affiliés de la maison de chômeurs de mon quartier . j’ai assisté alors à une bagarre sur mon stand à cause du fait qu’un individu trouvait injuste de ne pas pouvoir obtenir ce portefeuille sous le prétexte que sa feuille d’impôt comportait des (faibles) revenus déclarés au dessus du plafond administratif alors que d’autres aux revenus plus importants que les siens et non déclarés bénéficiaient de cette charité.
  • Les MLC de France et d’ailleurs sont toutes des initiatives de classes moyennes et supérieures , des citadins et héritiers en recherche de sens , sauf pour la MLC la plus grande de l’histoire , le Credito Argentin de 2000 à 2002. J’ai découvert que l’avenement de la plus grande MLC de l’histoire qui a été utilisée par plusieurs millions d’argentins pendant presque 2 ans coincide avec l’avenement de Monsanto Company en 2012 et reciproquement . je m’explique, en l’an 2000 l’argentine subie une fuite de ses pesos et pour juguler cette fuite l’etat argentin avec ses banques imprime des bons d’achat de Pesos , des creditos qui ne peuvent pas sortir des frontières , à la place des pesos restants.Pendant presque 2 ans les argentins vont vivre en souffrance socio-économique et sanitaire avec peu de monnaie d’une part et sous forme de MLC à la place du pesos d’autre part . Cette période fut propice pour les ingénieurs commerciaux en semences transgéniques américains de la famille Monsanto pour faire accepter aux propriétaires locaux (gaucho) exsangues la « sojéneisation » de leur immenses terres agraires. Dans les faits il s’est avéré que l’exportation dès la première fournée du soja argentin fit revenir le pesos et que l’expérience Credito a été annoncé stoppée par l’état et les banques pour raison de faux Créditos imprimés en masse illégalement. Depuis 2012 le semencier est devenu une institution de domination mondiale et l’Argentine vit quasi exclusivement de successions de crises et d’exportation de son soja et blé transgénique à glyphosate.
3 J'aimes

Merci je l’ai fait lors de la seconde réunion :wink: Cela dit, mon ordi Asus sous LinuxMint galère souvent avec cette carto. D’ailleurs j’ai bien fait de la montrer à la fin car l’appli était ensuite restée bloquée :stuck_out_tongue:

Merci, en effet ça me donnera quelques billes lors de prochains échanges, surtout le coup exorbitant de production et d’organisation de la MLC (pour 2 ou 10000 utilisateurs) :wink: Encore la force du libre et d’une communeauté :+1:

T’as oublié qu’en plus, les euros sortis de la « circulation » vont en fait dans les caisses d’une banque « bien comme il faut ». C’est presque pire!

Les unl du bon d’achat ne sortent pas de la circulation en fait.

Les mlc sont des leurres d’alternative d’origine bancaire , exactement du même acabit que le projet electoraliste de revenu de base par financement.

1 J'aime

Et c’est exactement comme ceux qui vendent des crypto en disant « sortez de l’UNL, elle va s’effondrer, venez acheter la crypto venue du ciel, qui elle ne se crée pas par milliards sortis du chapeau ».

En effet quand le gogo donne des UNL pour obtenir de la crypto, les UNL elles, elles vont sur le compte de qui ? Elles sortent de la circulation, vraiment ? Qui donc ne voit pas la fausseté évidente de l’argumentation ?

Ne pas voir les échanges dans toutes leurs symétrie (quand X se débarrasse de ĞV1 contre ĞV2, il y a bien Y qui fait le contraire, alors donc, pourquoi l’opération serait bénéfique pour tous, alors que forcément l’opération inverse est acceptée par certains ?), revient à vivre avec un énorme point aveugle asymétrique, ne voir que son propre côté, ne pas voir l’interdépendance triviale (ou autrement dit pas d’action sans réaction opposée).

Corolaire : considérant l’action de co-produire et adopter une monnaie libre, quelle est la réaction opposée résultante ?

3 J'aimes

C’est une symétrie - donc (en autre mot, ça fait effet miroir)

capice ? la réaction = co-produire en adoptant une monnaie libre (même pas besoin d’échanger vers l’UNL)

au contraire, c’est plus bénéfique d’investir ton UNL (restant) pour échanger en monnaie libre; mais bon celle-là, beaucoup n’ont pas compris… :wink:

1 J'aime

Je fais partie de ceux-là, mais du coup j’aimerai comprendre :smiley: tu peux développer ?

  1. c’est libre ! aucune obligation, on change quand on veut !
  2. tu payes tes dettes en UNL d’abord (et encore) (et clôtures la source de tes dettes)
  3. nous sommes dans la même économie : la production, la création, l’offre est déjà là (même si la Monnaie Libre permet une abondance de créations et permette d’en créer plus) Donc investir en utilisant ses UNL (que nous avons disponibles maintenant) pour se fournir et vendre (offre) en Monnaie Libre. Permet d’accélérer la transition, au moins dans certains cas.
  4. le présent/futur est en plusieurs monnaies; donc on gère son budget en tenant compte des obligations dans telle ou telle monnaie; et on utilise dans son surplus pour faire cela.

J’entend souvent qu’on a pas ceci, cela en Monnaie Libre; mais qu’est-ce qui empêche de vendre en monnaie libre, ce qui a été procuré (pour n’importe quelle raison) en UNL ? De toute façon, vendre en 2ème main sur Gchange, c’est déjà faire cela - Produit acheté en UNL, puis vendu en June.

On peut même faire une plus value en vendant en monnaie libre. Quand on conseille à un professionnel de commencer en prenant 5% (1%) de son volume de vente, (acheter en UNL) pour le vendre en June - c’est la même chose.

3 J'aimes