Université du libre


#1

Nous sommes quelques ğ1eurs et ğ1euses à rechercher des formations en pratique numérique pour développer la compréhension , la production (toile de confiance) et l’utilisation de la ğ1. voici une première liste du plus urgent au moins urgent :

  • apprentissage du podcasting et video sur réseau libre :OBS + peertube

  • apprentissage des outils libres pour faire des diaporamas (impress et draw sur libre office) et des tableurs/courbes (calc) pour les modules Galilée, Bresson et consorts.

  • Apprentissage des outils libres pour faire des affiches et articles sur sites (gimp, WordPress etc )

  • apprentissage des différents formats de document et leur conversions ainsi que de différents types d’hébergement (brique internet/Raspberry pi avec noeud Duniter , service de location de cloud chez un hébergeur en ğ1 etc)

  • Apprentissage GNU Linux , Debian … : ligne de commande etc

  • apprentissage des clients Sakia, Silkaj …


#2

En dehors de la dernière ligne, j’ai appris tout le reste tout seul, ça m’a pris des années et je suis plein de lacunes (je touche à tout mais ne maîtrise totalement rien). Je trouve donc ton idée EXCELLENTE, Matiou. Qu’est-ce que j’aurais aimé pouvoir y aller il y a dix ans ! J’irais même plus loin, jusqu’à reprendre ton titre : pourquoi ne pas effectivement créer une université du libre, une vraie, où l’on enseignerait le libre sous toutes ses formes ? Je suis sûr qu’on pourrait trouver plein de partenaires enthousiastes ! Et ce serait drôlement utile à tous.


#3

Réaliser de telles formations demande du temps… beaucoup de temps, ainsi que des compétences en transmission, car apprendre a apprendre est bien plus dur que d’apprendre tout court ! Bref, tout ça doit ce financer, peut être que la Monnaie Libre permettra de financement de telles universités du libre :grinning:


#4

Oui, c’est un gros projet, qui demande des partenaires financiers, voire étatiques. Mais ça fait pas de mal de rêver :slight_smile: Et des partenaires, si on se donne du mal, ça se trouve… Mais fiou, bonjour le taff, y’en a pour 5 ans, au bas mot.


#5

Nous commençons sur Toulouse à la rentrée sans partenaire etatique ni autre administration non libre mais avec des gens motivés ( informaticiens de Toulibre et autres individus qui maîtrisent et ont envi , sans se donner de mal , de se mettre à enseigner aux autres en ğ1).


#6

Ça commence ce mercredi en fait , l’université du libre en contrib’atelier :slight_smile: https://www.agendadulibre.org/events/17064


#7

Encore un coup de framasoft, décidément ils sont toujours a l’avant-garde :sunglasses:


#8

Le mouvement du libre toulousain est riche de plein d’anciens qui continuent et de nouveaux qui rentrent , tetaneutral fournisseur d’accès internet à but non lucratif , Toulibre education populaire aux logiciels libres et d’instal gnu linux, la fameuse equipe framasoft locale, des adminsys, des ingénieurs passionés , des gens de fablabs et du mouvement Alternatiba numerique et media , TVbruit , un reseau de sourds et plein d’autres que je ne connais pas encore bien. Avec la mélée numerique de la cantine (axé plus startup) , le collectif MLO toulousain a du pain sur la planche.