Une micro-société est possible avec la G1

Hello,

En regardant un peu les profils de monnaie-libristes on peut voir qu’il y a vraiment de tout !
De tout ce qu’on a besoin pour faire une micro-société.
Il manque probablement un peu d’organisation mais j’ai l’impression que c’est déjà possible. Il y a tellement de corps de métiers différents que la plupart des besoins peuvent être assurés avec une bonne organisation et avec un rapprochement géographique (plus difficile à mettre en place)
Vous en pensez quoi ?

3 J'aime

comme un certain village gaulois …

moi j’voudrais pas être assurancetourix !

4 J'aime

Avec 3000 membres actifs, si chacun échange une journée de production annuelle en ğ1 échangée habituellement en Monnaie non libre européenne, cela permettrait à 8 membres de pouvoir vivre une année en “full ğ1”. :slight_smile:

2 J'aime

Ça marche même sans la monnaie libre si on veut :slight_smile:

4 J'aime

Si tout un petit village est monnaie-libriste, alors on n’aura même plus besoin de monnaie : on va plus facilement se connaître et se faire confiance. (cf les ZAD ou même vraisemblablement les villages d’antan)

Concrètement, comment faire ?

  • Racheter tout un village dans la Creuse pour une bouchée de ğpain ?
  • S’installer (précairement) dans une ZAD ?
4 J'aime

Autre possibilité, développer toute forme de gratuité autour de soi là où on est… étendre cette toile de confiance-là comme celle de la g1 s’est développée et a gagné en puissance.

2 J'aime

Il y a un point que j’aimerai détailler une fois que ça c’est dit.
Oui on peut imaginer un village autogéré et autonomne sur les besoins définits comme vitaux par ses habitants, sans avoir besoin d’aucune monnaie quelle qu’elle soit.

Mais je rappel que la June est une expérience, et qu’en tant qu’expérience, il est parfois très utile de forcer un peu la monétisation d’une zone géographique concentré de cette expérience de manière à pouvoir analyser des choses économiques et sociales et tirer des conclusions économiques après plusieurs années de recul.

Si dans ce village aucune monnaie n’est utilisé, on peut imaginer comptabiliser le don et/ou le troc effectué au sein de ce village, et en tirer certaines conclusions.
Si ce même village monétise volontairement un maximum de leurs échanges en ML, alors on pourra tirer des conclusions sur l’impact de la ML comparativement à d’autre village de situation égales n’utilisant pas de ML.
Plus de villages tests feront celà, plus les données qui en sortiront seront fiables.

Il est également beaucoup plus simple d’imaginer interconnecter plusieurs villages autogérés qui ne se connaissent pas lorsque qu’une monnaie commune est utilisés dans chacun de ces villages.

5 J'aime

La ML a le potentiel pour modifier génétiquement l’A.D.N de la société.
Sur la grille de lecture du droit c’est encore plus percutant.
La monnaie c’est du droit, c’est ce qui nous donne le droit d’acheter à mangé, d’acheter des vêtements, le droit d’aller au cinéma, au resto.
Mais il y a aussi une continuité ou une compatibilité (je ne sais pas trop comment le dire) avec le droit naturel et même si Stéphane va me contredire, John Locke est cité en introduction de son livre de la TRM 2.718. Le terme dividende " Universel " peut renvoyer à cette notion de droit naturel. (dans le sens qui existe en dehors de toute loi civile)
Ce qui vient modifier l’ADN de la société basé sur le droit positif (légal), c’est le fait que la ML se base sur un principe de légitimité.

2 J'aime

pourquoi ces défenseurs du droit naturel et de la propriété privée venus des pays anglosaxons ne s’ attaquent q’ au droit positif et pas à sa concurente la jurisprudence (= common law = lois par jugements) ?

2 J'aime

Qui t’as dit qu’ils ne " s’attaquaient " qu’au droit positif ? Certain ne s’attaque pas au droit positif (c’est mon cas) donc le plus sage est de nuancer. (c’est important les nuances) Dixit : fifty shades

1 J'aime

un exemple de remise en cause de leur système common law ? (bis)

Bonjour Rimek, c’est effectivement difficile à mettre en place géographiquement pour l’instant mais beaucoup de nouveaux membres arrivent. D’ici un an ou deux, je pense que tout cela sera réalisable car il y aura une plus grande diversité des profils des junistes et davantage de marchés locaux;

2 J'aime