Thinkerview du 26/09/2020 avec Gaël Giraud qui parle de la création monétaire par les banques privées via le crédit

quand j’ai entendu ça, j’ai repensé à la présentation de la Ǧ1 lors de mon récent premier apéroǦ1… ça commençait par la compréhension de la création monétaire dans le système euro

alors je me dis que des extraits de cet itw pourraient servir de support pour de futures présentations ? certes, il ne parle pas de la monnaie libre, mais en valide tout de même la motivation, il me semble…

le lien ci-dessous fait commencer la vidéo à 34’24, j’ai copié/collé le sommaire des passages où il évoque (assez longuement) le sujet - avec une parenthèse sur la reconstruction écologique !

https://youtu.be/-8j8xgkZxuE?t=2064

34:24 Pourquoi les banques veulent la fin de la monnaie fiduciaire (billets, pièces) selon Gaël Giraud

37:52 Explication sur la déflation et problème de la dette privée

40:55 « A mon avis, la vraie solution, c’est un plan de reconstruction écologique de l’économie française »

45:30 Question d’internet: pourriez-vous clarifier votre proposition d’annuler la dette des Etats? Quid des gens qui travaillent dur pour rembourser leur crédit?

49:20 « C’est un secret bien gardé […] une banque c’est une institution financière qui a reçu du roi le droit régalien de frapper monnaie »

50:34 « Les citoyens, vous et moi, on a été exproprié du pouvoir souverain du contrôle de la monnaie »

4 J'aimes

Je le trouve très rapide concernant la recapitalisation de la BCE par elle-même.

Si j’ai bien compris, comme les banques centrales, la BCE ne peut pas se récapitaliser elle-même car pour augmenter ses fonds propres au passif de son bilan, il faut pouvoir augmenter l’actif alde son bilan, or la création monétaire c’est aussi du passif.

Pour la BCE, l’idée c’est que les États s’endettent, c’est à dire reçoivent (indirectement) de la monnaie de la BCE contre l’émission d’une dette publique, mais que cette monnaie elle le donne directement à le BCE, dans ses fonds propres. N’oublions pas, la BCE a des propriétaires, et se sont… les Etats membres de la zone euro :slight_smile: Du coup, les États vont payer des intérêts à la BCE, qui va payer des dividendes aux États :upside_down_face:

ouais, quel bordel… une seule solution : tout faire péter comme à la fin de « Fight Club » ! :wink:

non ce sont les privés qui ne peuvent pas d’ après g.g. les b.c. peuvent très bien le faire (hélicoptère)

Tu contestes ma contestation par l’objet de ma contestation, en faisant un argument d’autorité ? :face_with_raised_eyebrow:

Et l’hélicoptère money n’a rien à voir avec la recapitalisation d’une banque commerciale ou d’une banque centrale… C’est de la création monétaire à destination du grand publique…

Je dis justement que « g.g. » vulgarise un peu trop, et que la création monétaire de l’euro n’est pas sans limite, mais borné par des normes comptables et des accords bancaires (Bâle III par exemple).

1 J'aime

Et pour celles et ceux qui ne savent pas ce qu’est la monnaie hélicoptère…

@+ :vulcan_salute: :g1:

2 J'aimes