Sakia, le seul client P2P de la June!

Sakia 0.53.0 est disponible !

Téléchargez l’exécutable Linux AppImage :

Il doit se lancer sur tous les Linux x86_64 (pas les ARMs) !

Attention : il faut ajouter les droits d’exécution !

Soit par l’interface graphique de votre système :

  • Bouton droit sur l’icône, dans propriétés, cocher « exécuter comme un programme ».

Ou en ligne de commande :

   chmod u+x Sakia-x86_64.AppImage

Puis exécuter le fichier en double cliquant dessus ou en tapant ./Sakia-x86_64.AppImage .

Au fait, Sakia est en français aussi, allez dans le menu Settings et choisissez la langue de Molière…

Nouveautés

Vous pouvez modifier les serveurs racines (pour amorcer la découverte du réseau) dans le fichier de configuration suivant :

$HOME/.config/sakia/root_servers.yml

5 J'aimes

Et où peut-on trouver un mode d’emploi pour non geek?
Parce là je me sens un peu perdu…

1 J'aime

Désolé, il n’y en a pas. Je laisse le soin à la communauté de le faire. Que ceux qui ont déjà essayé Sakia fassent des vidéos, tutos, etc.

De fil en aiguille, de Geek en moins Geek, on finira bien par démocratiser ce client, pas si compliqué une fois assimilées les bases.

Attention, son rôle n’est pas de remplacer Cesium, mais de compléter Cesium en cas de doute sur des informations données par un serveur unique. C’est pourquoi je préconise que chaque collectif ait un référent sachant utiliser Sakia et pouvant ainsi répondre à des problèmes qui peuvent survenir avec Cesium.

Il y aura aussi des problèmes avec Sakia, mais grâce au trio Cesium, Sakia et Silkaj, on finit toujours par comprendre et résoudre les problèmes.

Bonne découverte de Sakia pour les Geeks ou apprentis Geek ! :sunglasses:

Merci vit. J’aimais bien Sakia, malgré ses lenteurs, à l’époque où il fonctionnait encore. Je le réutiliserai avec plaisir.

Par contre, j’ai un problème de connexion :

Error connecting to the network: Error: No peer answered in community (4 peers available). Keep Trying?

Comment faire ?

Cette erreur vient du fait que Sakia a du mal à se connecter aux serveurs indiqués dans son fichier de config.

En insistant, cela finit par fonctionner…

Sinon, tu peux ajouter/supprimer des serveurs dans le fichier yaml de configuration des serveurs racines :

$HOME/.config/sakia/root_servers.yml

Merci pour ton retour, je vais regarder si je peux aider l’utilisateur dans cette phase critique de démarrage…

Oui, mais je n’ai pas bien compris comment le remplir. Il faut vraiment mettre les clefs publiques ?

Oui, il faut mettre la clef publique, puis la liste des endpoints par clef publique :

   g1:
      display: ğ1
      nodes:
        8iVdpXqFLCxGyPqgVx5YbFSkmWKkceXveRd2yvBKeARL:
        - "BMAS g1.duniter.org 443"
        38MEAZN68Pz1DTvT3tqgxx4yQP6snJCQhPqEFxbDk4aE:
        - "BMAS g1.e-is.pro 443"
        D9D2zaJoWYWveii1JRYLVK3J4Z7ZH3QczoKrnQeiM6mx:
        - "BMAS g1.elo.tf 443"

C’est bizarre qu’il donne 4 pairs disponibles (4 endpoints) alors que le fichier n’en a que 3 déclarés… Je soupçonne un bug là…

Effectivement, sauf si l’on ajoute g1-test.

Bon, ça marche. En insistant un peu, il a fini par se connecter. Et j’ai pu rajouter mon propre nœud (en local) à la liste sans qu’il rouspète.

Et le solde affiché est bon.