Réseau électrique et énergies renouvelables

Non c’est juste que ça se comporte comme un câble de 300km, en gros tu peux mettre les deux cotés dans le même sous réseau (à valider justement sur les test) et ça v communiquer direct.

Meme si dans la pratique coller un routeur de chaque coté du réseau (ne serait-ce que pour controler ce qui passe dans cette « précieuse bande passante ».

Ah ouf, ok, je préfère. Penses-tu qu’on puisse en faire un réseau MESH et y faire tourner la blockchain en IPFS (réseau lent possible) ? La carte cpu, sous quel OS est elle à ton avis ?

Je vais établir un petit devis avec tout ça et voir pour quand on pourrait s’équiper. Reste à savoir où placer ça pour que ça reste pratique à gérer. je suis pas sûr d’avoir envie de le foutre sur le toit de ma maison.

Non c’est clairement pas pour faire du mesh et de toute façon le mesh ça scale assez mal donc pas une bonne idée si tu veux une connectivité fiable (meme avec des trucs faits pour ça).

Je confirme qu’il faut bien un routeur de chaque coté (c’est pas prévu pour avoir une table ARP de malade), dans un premier temps un pc de chaque coté suffit pour tester mais pour faire une interco sérieuse, il faudra envisager de router par la suite.

Je continue à lire le QS Guide

1 J'aime

L’énergie éolienne est tout sauf verte ! Je vous invite à vous renseigner pour découvrir le MASSACRE éolien. (Exemple pas loin de chez nous dans l’Aveyron, avec la destruction d’un éco-système complet pour l’implantation d’un gros transformateur pour exporter la soit disant élec « verte » vers l’étranger …)

L’énergie solaire est un peu plus propre, mais il faut noter que selon le mode de production, les panneaux solaires peuvent demander énormément de terres rares (donc esclavage pour les extraire + pollution) et la plus part ne sont pas recyclable. Heureusement ,les dernières avancées ont permis de créer des panneaux bien plus clean. Il faut donc bien les sélectionner.

Ilek et Enercoop ne sont donc pas des fournisseur verts !!! C’est moins pire que EDF certes, mais Enercoop accepte l’éolien non clean, et Ilek accepte les gros projets destructeurs d’écosystème tels que les récents projets éoliens (vendu comme vert avec un bon greenwashing). Et tous deux acceptent le solaire, sans regardes sur la production et la capacité de recyclage du panneau.

Je vous conseille donc : Energie d’ici : 100% energie verte ET locale ! C’est un groupement de producteurs de barrages hydroélectriques. Pas d’éolien, pas de panneaux solaires.

Aussi ça répond à la question "Comment ilek te fournis de l’électricité quand il n’y a ni vent ni soleil ? "

Je propose ce lien, afin de faire la part des choses : https://www.greenpeace.fr/impact-environnemental-solaire/

En résumé, 90% des panneaux solaires ne contiennent pas de terres rares et les filières de recyclage se développent en Europe depuis 2007. Depuis 2014, c’est obligatoire pour les entreprises vendeuses de les reprendre, sachant qu’ils se valorisent à 94,7% (source : https://www.pvcycle.fr/recyclage/).

« Cette offre est réservée aux consommateurs particuliers des départements 01, 05, 09, 12, 31, 38, 43, 63, 64, 65, 69 et 81. »

Pour les professionnels, il ne semble pas y avoir de restrictions géographiques.


J’invite les curieux à se renseigner également sur la thermoélectricité, peu connue et pourtant très intéressante, ainsi que sur les moteurs Stirling pour tout ce qui est gestion thermique (un peu moins pour la production électrique).


Un autre site riche en informations : https://solutions-alternatives.org/

GreenPeace fait un travail de qualité inquiétante ces derniers temps, par manque de ressources, mauvaise foi, corruption, … ? Très bon exemple le guide que tu viens de proposer ou encore le guide des soit disant fournisseurs « vert » : https://www.guide-electricite-verte.fr/

" la grande majorité des panneaux photovoltaïques ne contiennent pas de « terres rares » " : FAUX ! La grande majorité des panneaux photovoltaïques produits actuellement ne contiennent pas de « terres rares, ça change tout. Ils t’expliquent que c’est remplacer par le silicium cristallin qui est recyclable et donc tout va bien … Sauf que le silicium cristallin est vraiment polluant lors de sa production, bizarre qu’ils l’aient même pas mentionné … Le fameux chiffre de 94.7 % sorti tout seul est une arnaque, puisqu’il est uniquement valable « Pour un module photovoltaïque à base de silicium cristallin avec cadre en aluminium », donc seulement une partie de la production actuelle. Pour la reprise, ils te parlent de l’obligation des entreprises (la théorie), mais pas de la réalité, la pratique : reprise parfois très compliqué, recyclage catastrophe dans certains cas, … Il y a tant à dire, je vous invite à vous renseigner plus en profondeur.

Les panneaux solaires sont réellement plus propres que les énergies fossiles ou que le nucléaire, c’est un fait. Et il serait dommage de se voiler la face pour le rendre « plus vendeur ». Alors qu’en le présentant avec ses défauts, nous laissons une grande porte ouverte pour y trouver des solutions. Solutions tant pour la création de nouveaux, vraiment propres, que le recyclage des premiers « ratés » avec notamment des terres rares.

Pour le guide des énergies vertes, il y a des debunk/ analyses à foison sur le net, en même temps c’est tellement gros …

Effectivement Energie d’ici ne propose que dans certains départements (près de la production), la région Sud Ouest étant la plus desservie. C’est aussi en cela que prend sens « énergie locale ».

Merci pour le lien sur la thermoelec, effectivement c’est très intéressant !

C’est un groupement de producteurs de barrages hydroélectriques.

Petite hydroélectrique ou gros barrages ?.. Non, parce que les gros barrages sont pas vraiment cleans non plus hein…

Sur leur site : " ENERGIE D’ICI a à cœur de promouvoir l’énergie renouvelable produite par de petites installations dans le respect de l’environnement. " " En achetant votre électricité directement aux producteurs D’ENERGIE D’ICI, vous faites des économies tout en soutenant des entreprises françaises à taille humaine. " " ENERGIE D’ICI croit au dynamisme des territoires. Depuis des années, nos producteurs associés sont présents dans les régions de France en maintenant et en développant une activité économique locale. Cet attachement au territoire est lié à la volonté des producteurs d’ENERGIE D’ICI de perpétuer une tradition de valorisation des ressources naturelles des différents territoires de France. En se tournant vers l’avenir, les territoires sont au cœur de la transition énergétique en développant un modèle français de décentralisation énergétique. "

Ce sont des petits et très petits barrages donc. Après bien sur il y a des dégâts sur la faune, souvent minimisés avec des aménagements.