Réponse aux commentaires de l'émission de TVL

Je me rends compte que YoutTube à supprimer bon nombre de mes réponses, sur les commentaires de la vidéo de TVL !

J’avais passer un temps à répondre à chaque commentaires… :frowning:

Comme certains sont plus intéressant que d’autres, je vais tenter d’en remettre ici.
Ainsi, vous pourrez aussi m’aider à leur répondre car maintenant je vais manquer de temps.

Commentaire de « Mi Bémol »

Bonne initiative ! C’est un pari prévoyant, potentiellement durable et alternatif. La multiplication de mises en œuvre de ces idées vraiment indépendantes permettant une transition éventuelle, il n’y a pas de doute sur le potentiel de la croissance voire de la lutte contre les autres monnaies systémiques. En temps de guerre économique, il y a quelques vulnérabilités ou conditions majeures, ce qui n’enlève en rien le bénéfice et la nécessité de se positionner alternativement en ces temps de crises et de déclins très probables :

1- La sécurité du matériau de base du fonctionnement de toute monnaie est celle de la technologie numérique. Incontournable, même en cas d’effondrement économique mais ce n’est effectivement pas à présenter une vulnérabilité inégale par rapport aux autres monnaies. Là où le combat est inégal, sont les moyens technologiques pour faire en sorte de bloquer l’expansion des nouvelles monnaies émergentes qui dépendent des mêmes supports techniques. Ce temps de la transition nécessite des moyens victorieux garantis et non basés sur l’utilisation factuelle des nouvelles monnaies pourtant susceptibles de rapidement succéder ou survivre à telle chute de l’empire financier actuel. N’excluant pas l’hypothèse envisagée de l’ennemi via autodestruction de l’ensemble de la technologie accessible à tous, je n’y crois pas non plus, ne serait-ce qu’au vu du caractère indispensable de l’outil informatique, y compris et surtout au niveau individuel. Mais si cela s’effondre vraiment, il n’y aura plus d’internet c’est certain. Ce premier point est donc contournable par la conception effectivement souple et libre des nouvelles monnaies à cet effet : si la victoire est totale, la dématérialisation doit être dématérialisable et ce n’est pas un problème. La seule arme qui peut garantir la non vulnérabilité via support commun avec celui de l’ennemi est l’opacité qu’il contrôle et garantit. Cette externalisation de l’opacité par les machines est à servir l’intérêt de la concurrence mais ne suffit pas. L’idéal étant une alternative sur les moyens de communication de l’information à distance qui reste majeure au niveau de transactions distribuées à l’échelle mondiale. Cette alternative en communication peut être remplacée par l’intelligence de l’organisation décentralisable à tout moment et même dès le départ. C’est ce qui ferait d’une monnaie alternative sûre de s’imposer, une monnaie résistante dans n’importe quel contexte.

2- Dès lors que la sécurité ou la garantie passe par l’humain, pour la sécurité des transactions comme pour la démocratie réelle, cela ne passe que par une séparation garantie et une garantie absolue de cette séparation en ce qui concerne l’équité à l’usage, la juste légitimité permanente et autres considérations et implications humaines. Cela tombe bien pour toute monnaie recentrée sur l’humain. Le problème qui n’en n’est pas un mais qui peut le devenir à tout moment est celui de la sécurité des données et de la non falsification. Même sans l’informatique, il se pose toujours dès que le ou les enjeux dépendants d’une monnaie (ou d’autre chose de précieux) deviennent importants, en valeur ou/et en échelle. La sécurité présente toujours des failles dès que l’humain peut la garantir, quelle que soit la sécurité. Revenir à l’utilisation de la machine ou même de la nature environnante pour traiter sans aucune possibilité de fraude ou de faille exploitée par les êtres humains non spécialement intelligents n’est pas une mauvaise chose, mais pour transcender tout ce qui peut risquer d’en venir au bout d’un moment à un système Riches contre Pauvres, cela est regrettable dans le cas d’une transition vulnérable, en attendant l’implicite remigration naturellement humaine d’une garantie humaine supérieure à celle de la machine au sens de rétro-ingéniérie possible ou alors de la transcender par la loi du nombre de groupes ou sociétés l’utilisant au quotidien. Seule une organisation réplicable et distribuable toute région du pays ou de monde confondu peut résoudre en transition ou stabilité non majoritaire par rapport aux autres monnaies « systémiques » ou « non systémiques » (systémique au sens de dépendante du système actuel et non de la technologie actuelle totalement contrôlée elle aussi pas le système mondialiste). Une guerre mondiale actuelle se gagne sur plusieurs théâtres d’opération a priori en nombre théoriquement infini virtuellement et réellement très élevé sur le terrain. Il peut y avoir des milliers de noms différents et cela est souhaitable mais le plus important reste le contrôle localisable et non délocalisable. Une méta-monnaie telle que l’Euro, n’est pas envisageable, même si elle ne serait pas à contrôler plusieurs monnaies non systémiques. C’est pourquoi il est important d’avoir une monnaie indépendante de toute politique monétaire si elle est uniquement basée sur l’humain. En ce sens la meilleure méta-monnaie est celle qui n’a aucune valeur, tout en restant indispensable pour toute existence garantie d’une monnaie, que cette dernière soit unique ou non. Si ce point était résolu dès la conception, le point 1- précédent ne se poserait à aucun stade, sauf en cas de disparition complète ou majeure de l’humanité.

3- N’importe quel système monétaire ou remplacement d’une monnaie, y compris par une monnaie d’échange qui ne peut pas s’effondrer est systémique et ne peut être démocratique. Les valeurs des démocraties ou d’autres systèmes politiques sont différentes au point d’établir un moyen de pression à instrumentaliser la ou les monnaies. La politique ne doit pas être impactée par quelconque monnaie. En ce sens, si la monnaie doit disparaître suite à un effondrement global, le meilleur sera obligatoirement de n’avoir plus de monnaie et de trouver une alternative plus acceptable pour l’espèce humaine, pour les échanges de produits ou de services entre humains libres, égaux et fraternels.

4 « J'aime »

Ça ne m’étonne pas vraiment, tout peut être trafiqué !
Je ne me souviens plus quel lanceur d’alerte constatait que le nombre de lecture de ses vidéos diminuait sur youtube…
Celui qui tient les manettes fait ce qu’il veut, modifie les algorithmes, le nombre de vues, de j’aime / j’aime pas, déclare des faux signalements et bien sûr censure tout ou partie mais j’ignorais que ça allait jusqu’à supprimer des commentaires !
Tout ça conformément à l’adage « quand on veut tuer un chien, on dit qu’il a la rage ! »
Merci de ce retour.

1 « J'aime »

Je ne maîtrise pas bien YT, mais j’ai constaté que parfois nos commentaires sont visibles par nous (quand on est logué), mais pas par les autres. Cela, lorsque le commentaire devait passer par un modérateur avant d’être accepté.

J’ai aussi eu des commentaires qui disparaissent… Le détenteur de la chaîne est censé pouvoir le faire, mais sûrement aussi les modos de YT.

1 « J'aime »

J’ai remarqué que tous les commentaire ou j’avais mis un lien vers monnaie-libre.fr ont été supprimé. Ca sent plutot le bot qui filtre les URL.

Marrant, il y a un monsieur qui prétend que les Banques seraient soumises aux Etats, et que donc le seul moyen est de combattre l’état.

Je lui ai proposé d’en débattre, avec un autre critique qui a l’air de défendre les autres cryptos, dans un direct de « critique à la monnaie libre - G1 ».
L’idée serait d’avoir un animateur impartial, pour gérer les temps de paroles et l’avancée du débat. Je ne sais pas à qui nous pourrions demandez… quelqu’un de relativement détaché du sujet, qui ne chercherait donc pas à privilégier l’un ou l’autre.

2 « J'aime »

tu peut peut être citer le site sans pointer l’url ?

1 « J'aime »

J’ai pris la peine et le plaisir (dons acceptés) de sous-titrer les sous-titres français et espagnols de l’interview de @kimamila . La communauté espagnole en profite déjà. Merci !

Vous pourriez être intéressé par @Hocine

benot_lavenier_TV_soustitres.zip (53,0 Ko)

6 « J'aime »