Promouvoir la june auprès des SDF

rencontre
#1

Salut à tous,

J’aimerais avoir votre avis, je projette de démarcher auprès d’un refuge de sans-abris pour ouvrir des comptes à des personnes dans le besoin dans les centres hébergement d’Urgence et les Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale.

J’ai pris le numéro de la directrice d’un refuge à côté de place d’Italie pour organiser une rencontre avec ceux parmi vous qui seront motivés. (je n’ai pas encore appelé) J’aimerais surtout avoir votre avis à savoir si c’est vraiment une bonne idée ? c’est peut-être un peu tôt pour prendre ce genre d’initiative, qu’en pensez-vous ?

2 Likes
#2

on y songe aussi ici a Toulouse…

1 Like
#3

Ça paraît une très bonne idée, à priori. Mais que vont-ils pouvoir échanger à Paris ? Il n’y a pas encore de bouffe, pas de produits de première nécessité, que des livres, des dvd, des babioles électroniques ou des services totalement inutiles pour eux… La promesse risque de ne pas être tenue, non ? Il faut essayer, et voir ce que ça donne, mais faire gaffe de pas promettre la lune, parce qu’à l’heure actuelle, ça ne changera pas leur condition, pas encore…

Mais ça peut UN PEU les aider et surtout redonner du lien social, et ça par contre, ça peut changer beaucoup de choses…

3 Likes
#4

Il me semble qu’une monnaie nécessitant un accès internet n’est pas le meilleur outil à proposer à des personnes sans domicile…surtout s’il s’agit, comme souligné plus haut, d’une devise qui ne permet pas l’accès à la nourriture dans cette zone géographique pour l’instant. Ceci dit, pour ceux qui peuvent avoir la motivation et la chance d’y accéder suffisamment avec internet, cela peut mener facilement à du lien social, voir plus. L’idée me semble une plutôt partir d’une bonne intention, mais je doute que la G1 soit accessible à la majorité…mais je ne vois pas d’inconvénients possible à cette initiative! :slight_smile:

1 Like
#5

Fausse/bonne idée. “Ne mettons pas la charrue avant les boeufs” (trop long à expliquer ici)…

CEPENDANT, prendre contact avec les assoces qui les accompagnent, peut se faire dès maintenant… Les “sans domicile” sont une population très spécifique. Il y a une longue démarche à entreprendre avec les bénévoles et un plan d’approche précis à mettre en place.

Bref, les “sdf”, mais aussi la plupart des “rsa” sont à des années lumières des citoyens lambda et encore plus loin de “l’élite” de la ML… “On” a d’ailleurs déjà pu s’en rendre compte à Lille…

@rimek si tu viens au bar commun, nous pourrons en parler si tu veux :slight_smile:

2 Likes
#7

@Attilax @Blazz @mamygeek je vous rejoins 100% d’accord avec vous.

#8

Oui, C’est une très bonne idée. bon, malgré qu’il ya pas de nourriture sur Paris. Je pense à une idée: de faire des courses et qu’il prenne ce qu’ils veulent. Ou en genre pré commande. A explorer… mais je serais partante pour ça… le temps que la june s’installe bien ici

2 Likes
#9

tu proposes une sorte de conversion de June en nourriture via des courses en UNL de la part de personnes ayant un confort suffisant pour effectuer un acte de solidarité? Bob proposes des courses de denrées sur commande, livrées sur un point A à une date T, ainsi, les personnes dans le besoin peuvent “commander” en june ce qui leur faut. (sous quelle forme se fait la commande? et via l’intermédiaire de quel moyen de communication?) Alors, Bob vend en quelque sorte des UNL contre des Junes. Est-ce bien ça?

1 Like
#10

Ça reste de la charité. L’idée est qu’ils soient plus autonomes sans dépendre du bon vouloir de gens plus riches.

La première étape pour pouvoir aider les SDF c’est d’avoir un lieu où ils puissent acheter des produits de 1ere nécessité en june. Là, ce serait concret et utile. Peut-être pourrait-on trouver des partenaires et récupérer les invendus, surplus et autres d’AMAP, de groupes de grande distrib, des marchés, bref de tous les gens de bonne volonté sensibles à ce sujet…

Pour ça faut une association et de l’entregent, c’est beaucoup de taff, de la com, des bénévoles. Possible, mais faut y consacrer beaucoup de temps. Emmaus, les restaus du coeur, la Soupe Populaire, l’Armée du Salut, par exemple, ont des structures et des réseaux formidables pour faire ça, c’est peut-être à eux qu’il faudrait parler de la Monnaie Libre…

4 Likes
#11

Je partage ton idée @Attilax. l’idée était une sorte de solution provisoire en attendant de développer des partenariats/ou de promouvoir la ML auprès des structures que tu as cité. Pour répondre à @Blazz oui, l’idée était aussi dans le sens de développer une structure/association pour long terme. Comme dis @Attilax ça demande du temps et beaucoup d’énergie. A explorer

1 Like
#12

Lapsus révélateur :slight_smile:

2 Likes