Prêt à penser: revenu de base et DU

On utilise souvent l’expression revenu de base pour parler de la G1 parce que ça se comprend plus facilement que de parler de revenu universel ou revenu d’existence. Ensuite on précise souvent qu’on ne sait jamais si ce revenu sera “suffisant”, que ça dépendra de l’usage et des “valeurs”. Mais oui, c’est mieux de correctement faire la distinction entre revenu de base / universel / d’existence / ou salaire à vie, par contre c’est plus long à expliquer.

Perso, je dis que c’est le marché qui déterminera le caractère plus ou moins suffisant du DU. Que c’est une question de demande, d’offre abondante, de concurrence sur les prix qui les tireraient vers le bas et permettrait que le DU offre un pouvoir d’achat “suffisant”.

Ceci tout en reconnaissant le caractère subjectif de ce qui serait suffisant ou pas. A ce titre je pense que la plupart des usager-es de la June sont d’accord que le DU n’est actuellement pas un revenu suffisant. Et cela risque d’être le cas pendant encore longtemps tant qu’il n’y a pas un vrai Marché en G1. Ou tant qu’il n’y aura pas de Communs mettant gratuitement à disposition ses ressources et productions (ça rejoint un petit peu la question de la dotation inconditionnel d’autonomie).

Et il y a cette limite que le caractère suffisant du DU-G1 risque d’être extrêmement compliqué à atteindre tant que l’Euro fera concurrence à la G1.

2 J'aimes

hello tutti une idée qui vaut ce qu’elle vaut mais qui est le résultat de mon expérience de 2 ans de nomadisme

on pourra vivre avec ou sans DU et surtout sans monnaie dette si on devient autonome : c’est à dire si on n’a plus besoin de bosser (faire un boulot qui nous convient plus ou moins, voire pas vraiment ou pas du tout) pour payer un loyer, de l’essence…

une première étape que chacun peut faire est peut-être d’essayer de faire sauter sa facture d’électricité : il y a plein de solutions pour ça mais il faut changer un peu ses habitudes ensuite, faire sauter les frais de carburants (idem : rouler à l’huile…) c’est beaucoup plus simple que ça ne paraît : le plus dur, c’est le premier pas

je pense qu’une révolution douce pourrait passer par là: s’affranchir des contraintes qui nous asservissent pour avoir plus de temps libre pour bosser sur ce qui nous tient à coeur et cultiver pour se nourrir ou nourrir son quartier

je dirai simplement mettons nous d’accord (nous ne sommes que quelques milliers pour le moment, c’est possible encore) pour que tous nos tarifs s’inspirent de prix en “équivalent euro” d’1G1 pour 3€ par exemple Du coup le DU devient un RU mensuel décent. La monnaie libre occitanie réalise, avec une extraordinaire simplicité démocratique populaire autogéré, ce qu’aucun état (à part ceux qui se surenrichissent du pétrole … pour le moment) n’a les moyens de créer.