Paiement hors ligne sécurisés


#1

Salut à tou.tes.s,

J’viens de tomber sur ce truc : smartmesh

Quelqu’un s’est-il déjà penché sur leur “service de paiement hors-ligne sécurisé”

“Les paiements SmartMesh sans internet permettent aux monnaies virtuelles d’être échangées quand internet n’est pas disponible”

mmmh ?


#2

connais pas.

Mais finalement c’est quoi? un logiciel? un protocole de communication? Comment fonctionne-t-il ?


#3

Ce que j’en comprends : c’est un protocole réseau autonome fonctionnant grâce à un maillage de smartphones “relais” et/ou clients, pour développer un internet hors réseaux conventionnel… dans l’idée du serval project par exemple… Avec donc la possibilité d’échanges sécurisés texte, son, vidéos, comme avec signal ou silence par exemple, mais en “réseau propre”.

Sauf qu’en plus y’a l’intégration d’une blockchain permettant la récompense en crypto-monnaie spécifique au projet (les SMT) des fournisseurs de nœuds réseaux (esprit bitcoin quand tu nous tiens…). Et donc aussi la possibilité évoquée (c’est pas très clair sur leur site) de paiements dans d’autres monnaies “virtuelles”…

D’où l’intérêt potentiel pour les transactions de Ğ1 via smartphone “hors réseau”… (Cf réflexions/expériences sur les paiements par sms).

Bref c’était un apel “au cas où” certains ce seraient penché sur cette chose…


#4

Avant d’envisager des Tokens (marché de jetons d’authentification) en ğ1 il s’agirait d’aider à faire comprendre, connaître , produire et utiliser la chose.


#5

Avant d’envisager de répondre à un post, quel qu’il soit, on peut aussi prendre soin d’essayer de comprendre le sujet, de lire les pages/documents auxquels renvoient les liens… Ensuite, éviter les commentaires laconiques et anti-constructifs qui pourrissent le débat.

Nous sommes ici sur un forum où les uns et les autres on essaye de débattre ! D’amener, chacun.e à sa manière sa pierre à l’édifice. Le trollage systématique dont tu fais preuve Matiou en a déjà découragé plus d’un.e ! Tu semble essayer de m’amener moi aussi à un comportement de fuite afin d’épurer la monnaie libre d’éléments qui ne te conviennent pas… Ça ne marche pas (encore).

Mais on comprend bien que derrière tes posts se cachent de grandes difficultés de communication et des problèmes personnels. On peut en parler si tu veux…

Nous sommes heureusement nombreux à préférer le dialogue et les échanges constructifs aux aboiements. Rejoins-nous !

Et vous qu’en pensez-vous ?


#6

Il s’agit de Tokens n’est ce pas ? :wink:


#7

Je crois savoir que certaines idées sont en cours de gestation dans cette veine, et bien plus encore. Mais je n’ai pas à déflorer un sujet que je ne maîtrise pas, et ne verra pas le jour avant quelques années.


#8

Alors je vois deux choses :

1/ il s’agit de transaction “0 conf”, car pour confirmer un TX (sa mise dans un bloc) il faut qu’elle soit sur le réseau (que les mineurs y accèdent). Donc il s’agirait ici de faire confiance à une grappe de noeud (vraisemblablement légers (smartphone)) pour relayer la transaction quand ils le pourront. Ca pose le souci de la double dépense, comment faire pour s’assurer que la grappe hors réseau relayera avant une éventuelle tentative de double dépense faite elle sur le réseau ?

2/ à ma connaissance les clients legers n’embarquent pas de mempool, ils relèguent cela au noeud de confiance, donc vraisemblablement pas possible de relayer une TX ? My 2 Cts, :slight_smile:


#9

Doit-on comprendre que puisque c’est pour plus tard, on ne se penche pas dessus ?

Et doit-on comprendre que tu as une vision suffisamment précise de l’avenir pour savoir que ce type de solution en réseau alternatif ne peut se construire à court terme ?

Pour ma part, il me semble important de se pencher très sérieusement sur la question fondamentale de notre dépendance aux réseaux privés (et privateurs). Et donc d’explorer ensemble des voies nous permettant de pouvoir échapper à la censure de l’internet. Censure qui se généralise et qui peut très bien nous amener à ne même plus pouvoir utiliser nos outils d’échanges en ML à court terme.


#10

Rien de tout cela, je ne suis pas dev et n’ai donc pas de vision précise du futur. Il apartient aux gens concernés d’en parler quand ils estimeront le moment venu. C’est leur idée pas la mienne.

On peut tout à fait parler de futur sinon. Vive les idées novatrices pour peux qu’elles respectent l’esprit de symétrie et liberté.

(Peut on se détendre un peu sur ce forum? )


#11

Un nouveau protocole (FYgg) est déjà en cours de conception et sera beaucoup plus léger à faire tourner, il sera alors beaucoup plus à même d’être utilisé sur smartphone voir sur un réseau distribué comme smartmesh. Cependant développer ce genre de solutions prend du temps, surtout quand on doit travailler pour vivre en UNL.


#12

Elle ne peut pas directement, c’est pour ça que la blockchain a été inventée et que les “0-conf” ne sont pas fiables.


#13

Pour le faire actuellement on pourrait imaginer ceci : Faire une transaction avec les conditions suivantes :

Je bloque sur ce compte xG1 ne pouvant être dépensés uniquement sur cette adresse de réception, les fonds sont bloqués durant une période t. Au bout de t les fonds restants revienne sur l’adresse d’origine.

Il convient de noter que c’est l’utilisateur lui même qui “garantie” une sécurité (imparfaite) via un script sur la blockchain.

Ainsi le commerçant est assuré qu’il a la période t pour relayer la TX sur le réseau.

Les points que je ne maîtrise pas sont les suivants :

Quid du scripting sur Duniter ? (Sur Bitcoin ceci est faisable)

Quid de la simplicité d’usage ? (Sur Bitcoin ceci bien que des outils existent reste très complexe à la mise en place)

My 2Cts,


#14

C’est plus compliqué que ça, car en réalité il n’y a pas vraiment de compte ni “d’adresse d’origine”, seulement des “sorties de transactions non dépensées”. Mais dans l’idée c’est à peu près ça. Cependant ce n’est en aucun cas hors ligne, car il faut bien publier ce vérou sur la blockchain avant de faire le véritable paiement hors-ligne.

Une solution est de passer par un Lightning Network, qui lui aussi à une structure en graphe et qui pourrait tout à fait être déployé sur un réseau sans Internet.


#15

Oui en me relisant, mon explication est pas très claire, les notions de compte et d’adresse se mélange.

Il s’agissait bien de faire une première transaction scripté, avec les conditions, vers une nouvelle adresse, qui ne pourrait etre dépenser uniquement vers le marchand. (la 3ème et dernière adresse).

La première transaction scripté est évidement faite sur le réseau, la suite peut se faire hors réseau, le marchand ayant la période t pour relayer la TX sur le réseau.

Un peu complexe mais je ne vois que ça pour qqchose de “sécurisé”.


#16

Mais alors, si le payeur peut faire cette transaction, pourquoi ne pas directement faire la transaction vers le vendeur ?


#17

Pardon, il manque en effet un élément de ma réflexion que je n’ai pas explicité.

Le vendeur a un accès au réseau (par exemple à son domicile). Mais à son magasin, lieu de la vente, il n’a pas accès au réseau. il souhaite alors faire les transactions au magasin, Puis arrivé chez lui relayer les TX sur le réseau.

Coté payeur il provisionne une somme destinée au vendeur ne sachant pas ce qu’il achètera au magasin avant d’y être, le magasin étant dans une zone blanche hors réseau.

@nanocryk la réponse courte était : Pourquoi pas. :wink:


#18

je crois que labejof s’interesse à des paiement offline. il semblerais que c’est possible grace aux instruction CLTV et CSV qui sont les date de paiement et la durée de validation de la transaction:

En gros si j’ai tout compris, il suffit de fabriquer le document offline et de le submit à la blockchain dans les jours qui suive.

Quand on a moins confiance dans le payeur ou qu’on veux la validité a la seconde, je ne sais pas si une blockchain est toujours un bon choix. une caisse (service bancaire) commune peu emerger ou bien un systeme centralisé sur lesquels les gens on un compte qu’ils créditent peut permettre toute sorte de paiements rapide sans attendre la validation du block. du moment que la monnaie est co-crée de manière distribué les services qui se greffes dessus ne doivent pas necessairement tomber dans le “tout blockchain” (tradeoff entre resilience et efficacité)


#19

Les CLTV et CSV permettent justement de faire des “canaux de paiements”. Cependant il faut bien les créer au préalable on chain, sinon rien n’empeche l’acheteur de faire une autre transaction avant et rendre la “vraie” invalide.


#20

Continuez la discussion , ça me passionne, même si je n’ai pas votre niveau technique, mais je comprends quelques concepts quand même.