Monnaie-dette, le jeu de société

Je viens de réaliser une petite page qui explique la création monétaire en monnaie-dette sous forme de règles de jeu de société :slight_smile:

Dites-moi ce que vous en pensez : https://yyy-vox.gitlab.io/encyyyclopedie/articles/monnaie_dette_le_jeu.html

  • Aimez-vous ce format ?
  • C’est compréhensible ?
  • Intéressant ?
  • Vous en voulez plus :smiley: ? (virements entre banques, ajout de la banque centrale, de l’Etat et de ses bons du trésor, autre…)

J’espère ainsi éclaircir certaines interrogations :

  • Ya t-il un problème des intérêts manquants ?
  • les intérêts payés deviennent-ils de la monnaie persistante ?
  • Pourquoi la banque ne peut pas créer autant de monnaie qu’elle veut ?
1 J'aime

(Troll) La monnaie paragraphe §, c’est une métaphore pour dire que le langage est source de richesse ?

Pour simuler une économie et donc obliger les joueurs à utiliser la banque (et se rendre compte des inégalités créées), chaque joueur pourrait être producteur d’une valeur (patates, habits, bois par exemple) et consommateur de valeurs (1 patate par jour + 1 habit par semaine + 1 bûche tous les 2 jours). La banque pourrait investir et semer la pagaille…

J’avais juste pas d’idée :stuck_out_tongue:

Là l’idée c’est juste d’expliquer la création monétaire de la monnaie-dette de façon simple et ludique. Mais effectivement, je réfléchi à un vrai jeu de société, ou une simulation, à mettre autour de ça … :zipper_mouth_face:

La visualisation des mouvements (apparition/disparition, échanges) améliore grandement la compréhension ! Bravo !

Le joueur rouge annule le principal à rembourser en reprenant les billets à sa couleur,

Perturbant qu’une personne qui ne peut rembourser reprenne de la monnaie à la banque… Plutôt faire “éteindre” la dette par la banque en déplaçant les papiers détruits dans un endroit nommé “Nihilo” (un bol ou une boîte d’où l’on crée “ex nihilo” de la monnaie et où on la replace pour la détruire…).

3 J'aimes

Plutôt nihilum, nihilo en étant l’ablatif. :nerd_face:

Ou “néant” en français…

Du coup quand on détruit de l’argent, on le détruit in nihilum (vers le néant).

5 J'aimes

Je vais remplacer par : “Le joueur rouge annule le principal à rembourser en enlevant les billets à sa couleur” :slight_smile:

2 J'aimes

@sayhmour

1 J'aime