Méthode ultime pour le calcul de c : c = f(v,x)

Merci @Galuel pour ces précisions! Je viens de lire en diagonale ce fil. J’avoue que je ne m’ étais pas attardé sur la valeur de c si ce n’est de lui donner une valeur à peu près acceptable pour que les gens atteignent la moyenne à mi-vie (meme avant ce serait mieux! Mais bon, j’en dirais peut etre pas autant quand je serais encore plus vieille… :). Il me semblait évident que c’est une valeur empirique (meme un peu arbitraire) qu’on doit bien choisir pour lancer la monnaie et commencer à créer les DU. Je pense qu’on pourrai tester plusieurs valeurs (en fonction de ce qu’on veux) et ainsi les gens comprendrons comme ca dans la pratique l’effet que ca fait quand yaura plus d’échanges bien sur, et plus de monnaies libres… A tres vite! Salomé

1 J'aime

Faut-il le préciser ? Je répondais à ta 2e question par un exemple, et non une définition. Ne perdons pas plus de temps avec ça.

Inutile d’invoquer la constante de Planck et de m’expliquer l’intérêt d’avoir plusieurs unités de mesure de distance. Je disais juste que

  • Avant le 5/08/2019, c était calculé avec ln(40)/40, 40 étant la moitié de l’espérance de vie ;
  • Après, c est toujours fonction de l’espérance de vie, mais aussi de x, qui est choisi sur la courbe de mortalité,

que ce choix peut faire l’objet de tâtonnements pour s’approcher d’une valeur satisfaisante, et que l’évaluation du caractère satisfaisant est politique.

Cependant, à la lumière de ceci :

je comprends que la monnaie libre est temporellement symétrique avant même que c soit fixé. Merci d’avoir redonné la définition mathématique de la symétrie, car je pensais que les considérations de demi-espérance de vie et de taux de mortalité étaient la justification de la symétrie temporelle.

En conclusion, je n’aborderai pas la symétrie temporelle dans mes exposés car c’est une propriété mathématique qui ne devrait guère intéresser le plus grand nombre. Il y a bien d’autres choses à dire.

Ben si, s’est hyper important que chacun au cours de sa vie crée à peu près la meme part de monnaie, s’est un des 2 points les plus important à dire en fait, avec le fait que chaque individu de la zone quel qu’il soit et ou qu’il soit crée aussi son DU. S’est pas évident d’en parler et s’est sur que pour la TRM et son auteur qui se pose tant de questions sur les unités s’est quand meme crucial d’avoir un taux dans le ln … :slight_smile: !!! Mais inutil d’aller dans ces détails. On peu dire que la valeur du DU et son évolution est en rapport avec la durée de vie de facon à essayer représenter équitablement l’ensemble du flux des vivants. La valeur exacte favorise légèrement certaines générations et certain comportements (épargnants ou pas). Donc le tout s’est de rester dans des bornes correctes pour pas créer trop de déséquilibres.

2 J'aimes

Mais non, il n’y a pas de différence. On choisit v/2 dans les deux cas pour appliquer le calcul. “x” dépend du choix de la date.

Avec la première formulation on obtient 10% / an, et dans le deuxième cas 14% / an, il n’y a certainement pas de quoi fouetter un chat.

Non, le calcul d’une bonne valeur pour c est noté “optimisation” dans la TRM. Comme c’est une donnée dimensionnée qui va de toute façon toujours dépendre de données empiriques (v, x, g, autres paramètres d’optimisation…), ce n’est certainement pas une part fondamentale de la Théorie justement !

Le fait que C = 300 000 km/s n’a absolument aucun impact sur la théorie de la Relalivité Restreinte (RR) ou Générale (RG). C eût valu 500 000 km/s ou 50 000 km/s ça n’en changerait pas une ligne.

C’est pourtant absolument essentiel à comprendre et ça intéresse bien du monde au contraire. Ce que tu viens de dire revient à dire qu’on pourrait parler de la RR ou de la RG, sans mentionner que la vitesse de la lumière est invariante par changement de référentiel.

Omettre ce point, c’est équivalent à ne pas parler du sujet du tout.

3 J'aimes

Je trouve que l’intégralité de l’article ne met pas vraiment en valeur l’idée. C’est pourquoi j’ai reformulé les calculs de la TRM sur mon blog (les références à “monnaie démocratique” vont être retirées) https://blog.trentesaux.fr/monnaie-democratique.html

Ah bon ?

C’est la raison pour laquelle j’évite de rediriger les scientifiques vers la TRM telle qu’elle est rédigée aujourd’hui, qui me paraît fumeuse, ce qui ne met pas en valeur l’idée, très bonne, de la symétrie spatiale et temporelle.

C’était mon idée avec monnaie démocratique, mais il se trouve que @MonnaieDemocratique n’évolue pas dans la direction que j’espérais.

c’est exactement ce qui m’empêche de rediriger les scientifiques vers la TRM.

Oui, la valeur de c relève plus d’un choix, c’est pour ça que j’ai intégré un slider dans mon article pour laisser l’opportunité au lecteur de choisir lui-même la valeur.

Moi non plus, je pense même que ce serait très intéressant mais complexe à gérer.

Je dirais la même chose, le “malheureusement” en moins.

La discussion est trop longue pour que j’en lise l’intégralité, mais j’aimerais bien en discuter de vive voix notamment avec @gerard94 et @inso à l’occasion des RML15 par exemple !

3 J'aimes

Le lien taux de mortalité donné dans ton article ne donne pas 3,24, mais plutôt entre 0,8 et 1,3.

Ce n’est pas bien important, mais ça ne correspond pas avec le taux utilisé dans l’exemple. Aurais-tu la source du graphique et du taux de 3,24 à nous fournir ?

@Hugo-Trentesaux il est très bien ton article !

Je te suggère toutefois des améliorations :

a) Une zone monétaire n’est pas un “invariant”. “invariant” n’a pas de sens en soi, ainsi une zone monétaire X ne sera pas la même qu’une zone monétaire Y, et il n’y ainsi aucun invariant ici. Une invariance reste une notion relative à quelque chose de précis (différent du relatif vis à vis de quoi l’invariance se fait). Ainsi en physique les vitesses sont relatives au référentiel de mesure, sauf la vitesse de la lumière. Mais cette même vitesse, sa mesure s’exprime vis à vis de quoi dans ce cas ? Sans comprendre ce point, on ne comprend pas vraiment la notion d’invariance.

On dit de la vitesse de la lumière C qu’elle est localement invariante, ce qui implique que l’oeil avisé va chercher à trouver où se trouve le global, de quoi il s’agit, et comment C peut être relative relativement à ce global justement.

b) L’invariant de la TRM est justement autre chose, c’est la quantité relative de monnaie produite durant une vie moyenne. Ce point implique une bonne valeur de “c”, et ça n’a rien à voir avec une quelconque “dévaluation” ou autre point liée à la “valeur”, puisque le point central de la TRM (qu’on se saurait donc décrire correctement sans l’exprimer), c’est bien le principe de relativité des valeurs. Relativité vis à vis de quoi ? Et dans ce cas, l’invariance se réalisera vis à vis de quoi ?

c) Ton graphe gagnerait à être précisé et étendu, il ne met pas en évidence des points cruciaux sans lesquels l’analyse sur “c” ne sera pas correcte vis à vis des principes :

  • c1) Pousser les abscisses à 180 ans (2v)
  • c2) Préciser les ordonnées en création monétaire annuelle (DU annuels), sans quoi on ne voit absolument pas une propriété essentielle de la monnaie, en marquant la moyenne bien entendu, et sans changer l’ordonnée lors du choix d’une valeur de c.
  • c3) Tracer dans ce même graphe une génération nouvelle, démarrant à v (80 ans), avec sa progression monétaire poussée à 3v (240 ans). Pointer les points remarquables entre la descente de la première monnaie, et la montée de la deuxième.

Voilà des pistes intéressantes à analyser pour comprendre le sujet bien plus en profondeur.

Mais seul un véritable scientifique peut réaliser cette analyse seul et sans être guidé, et peut aller au bout de la réflexion de la même manière. C’est à cela qu’on peut les distinguer des seuls auditeurs, qui n’ont pas cette capacité d’aller au delà de qui existe déjà et qu’ils ont entendu.

D’où le module Gödel !

2 J'aimes

très juste, je vais modifier cette formulation trompeuse

Il me semble que quelqu’un a déjà fait le boulot très proprement, mais je n’arrive plus à mettre la main dessus. Peut-être @1000i100 ou @elois ? [edit] mais bien sûr, c’était @cuckooland qui avait fait ça : http://cuckooland.free.fr/LaTrmEnTransition.html [/edit]

Je n’ai pas eu le temps de m’intéresser à ces modules, je ne sais d’ailleurs toujours pas de quoi il s’agit. Mais je compte continuer à mieux comprendre les implications de la TRM pour les reformuler avec mes mots de physicien !

1 J'aime

La TRM n’eût aucune raison d’être libre, si j’y avais tout mis ou qu’elle eût évolué sans apports extérieurs.

2 J'aimes

Suite à une remarque de Galuel, j’ai corrigé une erreur dans mon article. Je pense qu’on a encore des progrès à faire sur la question du choix de c ! D’ailleurs, la ğ1 est réglée sur 4.88% / 6mois en cible, soit 10% / an, c’est bien ça ?

C’est vérifiable oui.

1 J'aime