Les gilets jaunes s'intéressent aux problèmes de la création monétaire

Salut, Merci pour ton retour sur la vidéo. Est-ce que tu pourrais donner des exemples sur ces 3 points ou me dire si tu as connaissance d’une ressource synthétique qui explique ces 3 points ? J’aimerai bien comprendre ton commentaire :slight_smile:

Sinon, sans avoir encore perçu les raisons de l’opposition de matiou, je trouve vraiment pas mal cette vidéo pour faire découvrir la monnaie libre (mais cela changera peut-être avec le retour de matiou).

Avez vous lu la TRM ?

2 messages ont été intégrés dans un sujet existant : Comment supprime t-on son compte sur ce Forum SVP ?

S’il y a une page officielle non, seulement consulté un lien qui présentait agréablement une synthèse. J’en déduis donc que pour avoir réponse à ma question je dois creuser côté TRM, merci.

1 J'aime

Bonjour pepe :wink:

Voici le lien : https://trm.creationmonetaire.info/

C’est le document qui est à la base de la monnaie libre :wink:

Sinon en plus facile à lire ya ce guide : Intro : Guide du débutant en Monnaie Libre Ğ1 / "June"

J’espère avoir répondu à ta question :slight_smile:

4 J'aimes

Je ne vois pas de date de publication de ces posts mais je crois que vous en êtes restés aux revendications initiales des gilets jaunes qui ont beaucoup évolué depuis. Ils ne s’opposent pas qu’aux taxes pétrolières mais bien à l’ensemble des taxes et notamment à la CSG des retraités, rétablissement de l’ISF, Gafa, plafonnement des salaires à 15 000 €, baisse des “salaires” des élus, etc… Et puis ils ne peuvent se permettre de tout vouloir chambouler d’un coup pour être pris au sérieux par nos dirigeants. Il ne faut pas espérer que le pouvoir en place adopte ces mesures révolutionnaires là (suppression de la dette). Il faut se donner les moyens de le renverser le plus loyalement possible pour éviter un bain de sang et ensuite on refonde notre démocratie. Mais n’espérez pas que le pouvoir en place renonce aux banques… dont notre cher président est issu. La demande pressante du RIC démontre qu’ils ne sont pas sots, même si son pouvoir ne permettra pas de renverser le système. L’important sera de maintenir la pression pour que le gouvernement en place capitule. Mais tant que les règles électives ne changent pas… c’est le piège permanent. Pas simple.

1 J'aime

Je ne vois pas 3 points mais un seul point ecrit 2 fois , l’absence d’invariant , la rupture de symétrie spatiale et temporelle inscrite dans le code d’emission de la monnaie dette lui confère le statu logique selon la TRM de monnaie non libre . Alors que l’avenement de la monnaie libre ğ1 nous permet dorénavant de voter en utilisant la monnaie. La démocratie directe s’exerce de facto au travers des valorisations collectivement librement choisies en DU de ğ1.

Moi aussi, je suis avec les gilets jaunes de Graulhet et bientôt Lavaur.

2 J'aimes

Merci @matiou et et @yyy pour vos compléments d’infos.

2 J'aimes

Si la monnaie libre permet d’exercer les 4 libertés économiques dont celle d’estimer ce qui est valeur et ce qui ne l’est pas, elle ne résout pas pour autant les problèmes de cors aux pieds.

Notamment la monnaie libre ne permet absolument pas de voter concernant le nombre de mois ou d’années de prisons à passer pour acte de haute trahison, ça n’est pas de l’ordre de la valeur économique.

Aussi faire porter sur la monnaie libre tout ce qui sort du Ğchamp économique qu’elle révèle, que ce soient de l’ordre des (Ğvaleurs | Ğchamp), ou des ĞĞchamps, ou des plans non-économiques reviendrait à affirmer que le Ğchamp économique couvre toute chose…

Mais certainement pas, le Ğchamp révélé par la monnaie libre ne dit absolument rien sur la valeur de la constante de planck ni sur celle du rayon de l’Univers visible, pas plus que sur la vitesse de la lumière. Ces propriétés sont parfaitement indépendantes de la monnaie libre entre autres infinités d’autres propriétés et Ğpropriétés, de même que des votes et Ğvotes.

6 J'aimes

Il semblerait que le DU de ğ1 permette d’abandonner le vote ou presque et permette de libérer le rasoir d’hockam .

Moi je suis devenue gilet jaunes avant de devenir membre monnaie libre non certifiée. Ces gens veulent reprendre le contrôle du gouvernement et des médias. Normal qu’ils veuillent aussi contrôler leur monnaie ensuite. :slight_smile:

1 J'aime

«Leur » monnaie ?! La monnaie dette n’est pas la monnaie des gilets jaunes alors qu’ils le croient très souvent.

Et parler de ric puis de monnaie alternative ensuite est contradictoire.

De plus, seulement 2 revendications sont émises maintenant : la baisse des taxes sur les produits de première nécessité et le Référendum d’initiative Citoyenne toutes matières. Point!

revendiquer est d’emblée à l’opposé de l’eveil et participe à l’empecher. (J’ai remarqué cela depuis nuit debout et toutes les manifs auxquelles j’ai participé jadis).

Meme si la revendication apporte au peuple entier des libertés? (Liberté de se nourrir, de se loger, de se soigner). J’entend l’aspect philosophique mais si la France brûle c’est parce qu’elle souffre. Pas par loisir

1 J'aime

C’est marrant c’est le troisième débat sur la liberté que j’ai aujourd’hui au sujet des gilets jaunes

1 J'aime

Je comprend le point de vue de matiou qui exprime que la liberté ne s’acquière pas en négociant la longueur de la chaîne. Je comprend aussi le tien qui exprime que sur le point de chuter de la falaise, on s’accroche à la chaîne qu’on peut.
Il faudra du temps pour que la monnaie libre devienne un lien solide qui nous uni sans nous attacher.
Et pour l’Occitanie, l’utopie est une réalité qu’ils touchent déjà du doigt.

6 J'aimes

la revendication n’apporte rien d’autre que ce à qui la demande s’adresse souhaite donner.

Les libertés ne se revendiquent pas.

A ce propos de revendication de baisse de taxe et autre montant de monnaie dette, dans mon quartier des plus pauvres de France on appelle ceux qui ne cessent de demander et de revendiquer auprès des pouvoirs public des “gamelleurs et gamelleuses” (ceux et celles qui concentrent leur esprit sur la gamelle de nourriture qui leur est donnée).

1 J'aime